Maison des Loisirs - 67350 UBERACH
/
Téléphone
Société de Savate, Boxe Française du val de Moder
Travail, Plaisir et Convivialité
 
 
 
 
 
 

En 1974, Mme Michelle CLEMENT-WAECHTER créa la première section de Boxe Française au Val de Moder

Au sein du Club sportif du Val de Moder

En effet Michelle WAECHTER, une des premières femmes professeur de Boxe Française et de Canne d'Arme créa la section de Boxe française au sein de l'association qu elle avait fondée ; le Club sportif du Val de Moder, qui comportait 3 sections, la gymnastique féminine, le judo et la Boxe Française qui devint le 2° club civil en Alsace après La M. J. C Meinau, dirigée par M. BINDER René et le Club de l'université de Strasbourg dirigé par M. EUCAT Serge qui fût leur  formateur.
  • M. Serge EUCAT initia, depuis l'université de Strasbourg, à la Boxe française plusieurs futurs champions et dirigeants de la liogue d'Alsace et de ce qui allait devenir, la Fédération Française de Savate, Boxe Française . ( Bob ALIX, JECKER Jean Marie, BINDER René, WAECHTER Michelle, HELLBRUNN Richard, PANZA André, WEHR Damien, BAUER Claude.... )

1978 : Naissance de la Société de Boxe Française, Canne Bâton du Val de Moder

  • Après une première saison qui se déroula dans divers locaux inadaptés à la pratique de la B. F, le club enregistrait ses premiers résultats lors des championnats de l'Est à Sarreguemines : (GEYER Jacky et CLEMENT Yves chez les benjamins et KETTERLE Claude et GLADY Christian chez les cadets).
  • En 1977, une section de Boxe Française fût ouverte à HAGUENAU, encadrée par CLEMENT Yves puis WEIL Raymond et SCHWARTZ Patrice .
  • en 1978, Le club du Val de Moder remportait 3 titres lors des championnats d'Alsace au centre Universitaire de Strasbourg (CLEMENT Yves , en junior et WEIL Raymond et SCHWARTZ Patrice, en seniors.)
 
 

1978 : WEIL Raymond, Vice-champion de France espoir

  • Après s'être qualifié, en gant d'argent compétition, pour les championnats de France Espoirs, lors des championnats de l'Est à TOUL, Raymond WEIL s'incline en finale et devient Vice-champion de France 1978.

1978 : Création de la Société de Boxe Française, Canne et Bâton du Val de Moder

Après quatre années de fonctionnement, en cette fin de saison, un bon nombre d'élèves avaient gravis les différents échelons tant sur le plan sportif que celui de l'encadrement,  ils décidèrent de quitter le Club sportif du Val de Moder pour fonder la Société de Boxe Française Canne et Bâton du Val de Moder. Patrice SCHWARTZ en pris la présidence qu'il conservera durant une dizaine d'années.
 

1981 : L'essor de la compétition en Boxe Française et canned'Arme



Malgré que cette année 1981soit marquée par les malheurs successifs, le nombre de compétiteurs ne cesse de d'augmenter et les résultats suivent.
  • en janvier, lors du mémorial Yves CLEMENT,  deux boxeurs remportent le titre de champion d'Alsace , en combat 2° série : KNAUBERT Jean Pierre en mi-moyens et HEINRICH Jérôme en super-mi-moyens.
 
  • en mai, 3 jeunes boxeurs représentent le Val de Moder aux championnats de France  des jeunes à NANCY:
pour les féminines, CLAVEL Anne chez les benjamines et HEINRICH Maryline chez les cadettes ne pourrons tenter le titre, faute d'adversaires dans leurs catégories
 
quant à GLADY Luc, chez les minimes il terminera son parcours en 1/2 finale de ces championats de France.
 
  • toujours en mai, lors des championnats de l'Est de Canne d'Arme :
WEIL Michelle remporte le titre de vice-championne de l'Est junior.
CLAVEL Anne, GLADY Luc et SCHWARTZ Patrice sont qualifiés pour le Challenge de l'Est.
 
  • en octobre, toujours en Canne d'Arme, lors des championnats d'Alsace :
la finale féminine des juniors est entièrement sous les couleurs du Val de Moder et HEBTING Christine bat WEIL Michelle.
toujours chez les féminines, BEYLER Marthe, en senior, remporte le titre de championne d'Alsace.
 
 
 

1978-1988 : le club prospère au gymnase de La WalCk

Enfin, le club se voit attribuer des créneaux au nouveau gymnase de LA WALCK et bénificie de locaux adaptés à la pratique de la Canne d'Arme et de la Boxe Française.
Sous la présidence de Patrice SCHWARTZ et avec dans un premier temps l'expertise technique de Michelle WAECHTER, le club organise régulièrement inter-clubs et passages de grades ainsi que des formations au monitorat, permettant à ses licenciés de progresser et d'acquérir l'expérience nécessaire à la pratique de la compétition.
Durant cette périodes d'autres clubs civils sont créées en Alsace : ILLKIRCH, DETTWILLER, SCHILTIGHEIM, MULHOUSE, avec toujours le Club Universitaire de STRASBOURG ainsi que le club de HAGUENAU.
En 1979, CLEMENT Yves, GLADY Christian, WEIL Raymond et SCHWARTZ Patrice sont consacrés champions d'Alsace.
Progressivement le nombre de licenciés atteindra la soixantaine de pratiquants de Boxe Française et de Canne d'Arme.

Quant à 1980 cela fût une année funeste pour la Société de Boxe Française du Val de Moder.
WEIL Raymond, le meilleur compétiteur du club, perd l'usage d'un oeil dans un accident et doit abandonner la compétition, alors même qu'il est à nouveau qualifié pour les finales des championnats de France et bien décidé à prendre sa revanche.
Plus terrible encore, Yves CLEMENT le fils de MICHELLE notre professeur décède dans un accident, cette dernière terrassée par la douleur prendra du recul avec la Boxe Française avant d'y revenir bien des années plus tard.

Patrice SCHWARTZ, alors moniteur de Boxe Française et de Canne d'Arme, cumulera les fonctions de président et d'enseignant avec le soutien de Raymond WEIL, durant quelques années avant que ce dernier victime d'un grave accident de la route ne doive, contraint et forcé abandonner toute pratique sportive.
Après une seconde carrière de coureur de fond et vététiste, spécialiste des courses de montagne, ce dernier reviendra à la pratique de la Boxe Française avec son fils Geoffroy, bien des années plus tard.

 
 

Promotion de la Boxe Française et de la Canne d'Arme et du Bâton

Durant toute cette période, le club du Val de Moder fût à l'inintiative de nombreuses démonstratiosn dans la région, afin de promouvoir nos disciplines;
 

1982 : année de transition

 
 
  • en janvier 1982, KNAUBERT Jean Pierre récidive et remporte le titre de champion d'Alsace de combat   2° série, en catégorie mi-moyens, à Mulhouse.
 
  • en avril, HEBTING Christine, en junior et BEYLER Marthe, en senior, sont sélectionnées pour les finales championnats de France de Canne d'Arme à PARIS, emmenés par leur président et entraîneur, Patrice SCHWARTZ, elles échouent en 1/2 finales.
  • Pour la petite histoire, il faut savoir qu'en arrivant à PARIS, les entraîneurs et tireurs sont informés des changements de réglements (surface de combat circulaire au lieu de rectangulaire, frappe au corps autorisés à partir de maintenant...)
  • Evidemment les "parisiens "semblaient informés depuis un certain temps de ces changements et se retrouvèrent tous en finales, à une exception près, Bob ALIX, le Délégué Technique National de Boxe Française, remplaçait ce jour là, le sélectionné de la région lyonnaise, et pour ses 40 ans il s'offrit la finale et le titre de vice champion de France 1983 de Canne d'Arme...
 
  • C'est à partir de cette période, qu'un jeune canniste  très motivé du Val de Moder, DIEMER Valère, passa son monitorat et pris en charge la section de Canne d'Arme.
  • Cette section atteignit , au fil des années, une vingtaine de membres, essentiellemnt féminin, avec une majorité de pratiquantes "loisirs" mais aussi des compétitrices.
Cette  nouvelle organisation permis à Patrice SCHWARTZ de se consacre de manière plus intensive à la section de Boxe Française et aux compétiteurs.
 

Janvier 1983 : Le club du Val de Moder organise les championnats d'Alsace à La WALCK

 
 

Les championnats d'Alsace en combat 2° série et en assauts (3° série) ainsi que 2 combats internationaux en combat, 1° série

  • Lors de ces championnats "à domicile", deux boxeurs récidivent en s'emparant des titres de champions d'Alsace : En mi-moyens, KNAUBERT Jean Pierre et en super-mi-moyens, HEINRICH Jérôme.
  • Alors que de nouveaux compétiteurs du Val de Moder se distinguent en assauts 3° série, pour leurs débuts en compétition, et se hissent en finales, BAUMANN Jean Marie, en super-mi- moyens et MARING Vincent en mi-lourds.
 
 

1983, une année faste pour les compétiteurs du Val de Moder

 
 
  • en mars, KNAUBERT Jean Pierre , qui vient de passer au niveau supérieur remporte son premeir combat en 1° série et remporte la coupe du Bas Rhin.
 
  • La même année, lors des championnats d'Alsace des jeunes, HIRSCH Gaêlle remporte le titre chez les féminines et GEISS David pour les garçons.
 
  • Chez les cadets, KNAUBERT Christian, sélectionné pour les championnats de France à CLERMONT-FERRAND, remporte le titre de champion de France cadet  1983, en super mi moyens.
 
  • En novembre, KNAUBERT Jean Pierre,  remporte son 2° combat en 1°série, au Gala de SCHILTIGHEIM.
  • En décembre, toujours à SCHILTIGHEIM, KNAUBERT Jean Pierre, remporte son second succès à ce niveau, alors que BAUMANN Jean Marie, en senior et KNAUBERT Christian, en junior, échouent"sur le fil" pour leur 1° combat en 2° série.
 
 

Saison 1982/83 : Création de l'Ecole de BOXE

Au cours de cette saison,  la Société de Boxe Française du Val de Moder continue d'innover en créant une "Ecole de Boxe", les mardis de 18h30 à 20h00, réservée aux enfants de 5 à 13 ans et encadrée par Patrice SCHWARTZ.
 
 

Saison 1983/1984 :

 
  • Durant cette nouvelle saison, de nouveaux compétiteurs, motivés par les résultats des frères KNAUBERT Jean Pierre et Christian, arrivent au Club et font leur débuts en assauts 3° Série.
  • (RUCH Francis, les frères CHASSERE, les frères MARING, LAUSECKER Jean Didier, SCHIEB Romuald...) 
 
  • KNAUBERT Jean Pierre, quant à lui continue son parcours en restant invaincu en combat 1° série.
  • le 31 mars 1984, à METZ, Jean Pierre se qualifie pour les finales des championnats de France Espoirs.
  • le 13 avril , accompagné de son professeur, Patrice SCHWARTZ, il s'envole pour CANNES et le 14 mars 1984, après un combat très intense contre le parisien REZE, il remporte le titre de : champion de France Espoir 1984 de la catégorie des mi moyens.
 
 

Moniteur et maintenant professeur diplôme d'Etat

Quelques jours plus tard, Patrice SCHWARTZ passe les épreuves du diplôme d'Etat de Boxe Française et obtient les diplômes de professeur ainsi que le brevet d'Etat du 1° degré d'éducateur sportif de Boxe Française.
Ces formations complémentaires lui permettront d'améliorer la prise en charge des compétiteurs au sein du club mais aussi de participer aux différents jury d'examens et surtout de préparer les membres du Club qui sont motivés aux formations d'initiateurs et de moniteurs de Boxe Française.