Savate Boxe Francaise Golf Hôtel
Moralité - Travail - Solidarité
Cours le mercredi 21 octobre 18h30

PROTOCOLE SANITAIRE

 
Le protocole sanitaire,
 
j’ai durci le protocole déjà mise en place par la caserne de ma propre responsabilité pour être sûr de passer une excellente saison.
 
Sortie de votre voiture, masque jusqu’au dojo, arrivé surplace tout en gardant le masque, désinfection des mains au gel hydroalcoolique, prise de température.
 
Début de séance, plus de masque.
Remise de celui-ci à la fin de la séance jusqu’à votre véhicule.
 
Pas d’échauffement ni d’étirement avec contact.
 
Le gel sera sur place avec moi, ne pas entrer dans le dojo sans avoir respecter le protocole.
Le moindre écart, l’adhérent sera averti une fois, puis si récidive sera immédiatement radier sans remboursement possible.
 
Je compte sur votre savoir vivre et que l’ambiance soit la même que la dernière saison 
😊
 
Pas de prêt de matériel, trop complexe à nettoyer, chaque adhérent aura ses propres gants.
Décathlon entre 22 et 35 euros pour une paire de gant de boxe.
 
Pas d’accompagnant sauf personne mineur, un sac personnel sera accepté avec le strict minimum, bouteille d’eau obligatoire, Le pratiquant doit venir en tenue et apporter son propre matériel, Il pourra accéder aux vestiaires du dojo si besoin, respecter les gestes barrières.
Le dojo sera désinfecté chaque jour, l’accès aux vestiaires est autorisé ainsi que l’accès aux sanitaires. Ces deux espaces seront désinfectés chaque jour.

Les conditions de mise en œuvre des pratiques sportives au sein du CSLG Hyères seront dépendantes de l’évolution de la situation sanitaire et des décisions prises par le gouvernement en lien avec les territoires sur les recommandations du Haut Conseil de Sante Publique. Ce document évoluera suivant le contexte et la doctrine de l’État (en attente d’informations).


"Il n'y a d'autre voie vers la condition sociale que le respect de la dignité humaine. la Boxe Française fait partie de ces sports dont les qualités éducatives sont exceptionnelles et concourent de ce fait à l'épanouissement de la personne humaine comme à son respect." Comte Pierre de Baruzy