Colomban, fut aussi un infatigable marcheur et un grand voyageur. De l’irlande a l’italie où il finit sa vie, dans les territoires qu’il a traversés en bateau, à pieds, des essaimages monastiques sont nés marquant un paysage primitif, structurant des villes et des villages, valorisant l’évangelisation et la parole de ce moine infatigable.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Saint Colomban

À la fin du VIe siècle, un moine irlandais nommé Colomban, accompagné de ses disciples, vint à Luxeuil pour y fonder un monastère prestigieux, point de départ d’un mouvement monastique d’envergure européenne. Chassé et condamné à l’exil, il meurt à Bobbio en Italie en 615.
Il serait, selon les dires de Robert Schuman, « le Père de l’Europe ».
Aujourd’hui les représentants de Bangor, Luxeuil-les-Bains et Bobbio, à l’initiative des Amis de saint Colomban, poursuivent l’œuvre et le rêve du grand moine et de Robert Schuman par la création d’un itinéraire culturel et touristique européen, « Le Chemin Européen de Colomban ».
Ce chemin est une invitation à voyager et à découvrir le patrimoine riche et diversifié de l’Europe en unissant des personnes et des lieux dans des réseaux européens d’histoire et de patrimoine communs, permettant de faire de la culture, un levier pour que les européens se rencontrent et mèlent leurs cultures.
Les Membres de l'association SaintColombanenBrie connaissent les traçés de la via columbani en ile de france, les étapes, le patrimoine local, et saurons valoriser et donner envie a nos voisins de village mais également a nos amis Européens, de venir découvrir notre région !.
Colomban a été malgré lui, l’homme des voyages, l’homme des rencontres, ouvert aux autres, témoin bienveillant de son époque. Cette philosophie de vie nous semble importante aujourd’hui plus que jamais.  Développer des échanges, partager des projets culturels et environnementaux tout au long du parcours, mais aussi s’inscrire dans une dynamique de tourisme au service du développement des territoires, telle est l’ambition de notre association locale.

"L’ESSAIMAGE COLOMBANIEN"
"À l’époque de Valbert, troisième abbé de Luxeuil, le monastère vit son âge d’or. Les successeurs de Colomban, Eustaise (612-629) puis Valbert (629-670) mêlent les règles des saints Colomban et Benoît, composant même une version adaptée aux besoins d’une communauté féminine.
Ils multiplient les conversions, notamment dans les milieux aristocratiques, et surtout les fondations. Après un temps de formation plus ou moins long dans le cloître de Luxeuil, nombre de moines (Germain, Philibert, Romaric, Ame,...) et d’évêques (Donat, Faron, Ouen, Eloi, Orner, Chagnoald, Babolein, Remacle,...) fondent ou rénovent plus d’une quarantaine de monastères dans les différents royaumes mérovingiens. Nous retrouvons sur notre parcours francilien, les Monastères de Saint maur des Fossés, de Chelles, Lagny sur marne , Meaux, Jouarre, Rebais, Reuil en brie, Rebais, Faremoutiers, St Fiacre.
À cette époque les moines colombaniens occupent la première place parmi les acteurs des centres culturels et spirituels au sein des monastères situés au nord de la Gaule."

Les Amis de saint Colomban, infographie Bernard Simon, 2012
Quomodo
 
 
Des Sites Emblématiques
 
 
Différentes institutions ou associations tels que les Amis de saint Colomban, les amis Bretons de St Colomban ou Saintcolombanenbrie, ainsi que des particuliers, agissent pour constituer un réseau de relations sur les traces de saint Colomban. À l'heure de la construction d'une Europe unie, ces personnes voient en saint Colomban, un vecteur local de rapprochement avec d'autres Européens. Cela a débouché sur une volonté commune de mettre  en place un itinéraire culturel européen, animée par l'association « Les Amis de saint Colomban », en particulier avec le programme d'activité des festivités 2015 du 14e centenaire de saint Colomban (615-2015).
 
Concrètement, ce réseau s'exprime par un tissu de relations informelles entre des gens de Navan (Irlande), Saint Coulomb et Luxeuil (France), Unterboïhingen (Allemagne), Bregenz (Autriche) et Bobbio (Italie), le jumelage entre la ville de Bangor (Irlande du Nord) et Bregenz (Autriche), et des rencontres colombaniennes organisées de 1998 à 2001 à San Colombano Al Lombro (Italie), en 2002 à Riva di Suzzara (Italie), en 2003 à Canevino (Italie), en 2004 à Friedrichshafen (Allemagne), en 2005 à Vernasca (Italie), en 2006 à Bobio (Italie), en 2007 à Luxeuil les Bains (France) , en 2008 à Briandrate Italie), en 2009 à Brugnato (Spezia en Italie)... et d'octobre 2014 à novembre 2015 à Luxeuil-les-Bains (France). www.amisaintcolomban.org
 
- Monastère de st Maur des fossés. (Val de Marne)
- Musée de Chelles;        Lagny sur marne église et ancienne collégiale (seine et marne)
- Meaux monastère et cathédrale;        Ussy sur marne.église st Authaire.
- L'abbaye de Jouarre et de Faremoutiers.
 - Annegray (première fondation monastique de saint Colomban)
Abbaye de Luxeuil: inauguration le dimanche 22 novembre 2009 lors de la Saint Colomban
- Bregenz monastère st Gall. ( Autriche)
 Col du Septimer (suisse)
BOBBIO fête St Colomban (Italie)