divers

De la Somme à la Sèvre Nantaise

Un beau périple effectué par Denis en Juillet en cyclo camping :
Une Première partie du tour de France des sources, depuis la Somme jusqu’à la Sèvre Nantaise. Un parcours varié dans la France profonde avec un charme indiscutable. Sans haut lieu du tourisme, à l’exception de Chartres où les visiteurs viennent du monde entier.L’Aisne, département méconnu, la Somme et ses grandes plaines et souvenirs de champs de bataille. Le Vexin, proche de Paris, la traversée de la Seine, la vallée de l’Eure remontée jusqu’à Chartres et sa cathédrale illuminée.Les plaines de la Beauce, puis le Perche si attachant avec de jolies maisons construites avec silex, briques et grès rouge. Des forêts, des étangs, quelques châteaux, des petites routes qui serpentent sur les collines.Puis le passage vers la Normandie et la Bretagne, le Mont des Avaloirs, qui constitue le point culminant du parcours. Sées et son admirable cathédrale, épargnée par miracle.La tentation de poursuivre vers le Mont St Michel, puis la redescente vers la source de la Vilaine, avec le village fleuri de Juvigné et son musée de l’évolution agricole, si touchant.Châtelais et ses restes de fortifications, Segré en Anjou traversé par l’Oudon bordé de jardins potagers, haut lieu de la production d’ardoises.Un parcours qui permet aussi de se rendre compte de toutes les batailles qui ont eu lieu et des destructions qu’elles ont occasionnées : les combats de Guillaume le conquérant, la guerre de cent ans, ceux de Henri IV contre la Ligue, 14-18 et 39-45, etc.Puis la traversée de la Loire, les restes d’un château ressemblant à celui d’Angers et les vignes côté Nord.La conclusion dans les Deux Sèvres ne démérite pas, ses paysages entre L’Absie et Niort donnent beaucoup à voir.L’évolution des constructions est notable au fil du parcours : brique, tuffeau, grès, silex, granit. Elle reflète fidèlement la nature du sol et du sous-sol.

4 jours en manche

Nouvelle escapade pour notre cyclo campeur Denis.Le Cotentin n’est probablement pas la première région à laquelle on pense pour une rando à vélo. Et pourtant la Manche est un bien joli département, un de ceux possédant la plus grande longueur de côtes et des paysages maintes fois utilisés pour des tournages de films. En 4 jours, du 3 au 6 août, il a été possible d’avoir un petit aperçu en boucle, depuis les environs de Granville. Le territoire est truffé de petites routes et le relief se réveille en descendant vers le sud-est. La vallée de la Vire vaut à elle seule le voyage, de même que les plages du débarquement et la baie de Carentan. La température agréable en plein mois d’août fait oublier la canicule qui sévit dans d’autres régions de France. Il restera à voir le Mont-St-Michel, la Hague, St Vaast la Hougue, et bien d’autres lieux encore.

Activités de nos cyclos cet été

Pour cette reprise de nos activités en septembre, sur une idée de J. Louis R., le mercredi 9, Christian nous a concocté une sortie « Tour de France » avec « Rouscaille » à St Rémy. Sur un circuit proposé par René et l’escorte n’étant pas au rendez vous un départ un peu compliqué mais déjà nos deux vétérans se sont échappés ou peut être perdu sans GPS mais sûrement pas parti à la conquête du maillot blanc. Tout rentrera dans l’ordre à Magné avec cette belle journée. C’est bien rassasiés que nous assistons au spectacle avec le passage de la caravane et des coureurs. Bonne initiative.
Mais avant cette reprise nos cyclos ont eu le bonheur de randonner dans l’hexagone, seuls ou en famille.
Pierre C. dans les Pyrénées avec enfants et petits enfants où il a pu faire découvrir la randonnée aux plus jeunes et surtout le bonheur d’avoir escaladé à vélo le mythique Tourmalet avec un petit fils dans l’espoir de récidiver dans quelques années avec un arrière petit fils.
Pierre T. : randonnée cyclocamping de Niort à Mulhouse sur de petites routes calmes et agréables. Il s'agit d'un trajet cyclo qui relie l'Atlantique à la Mer Noire. Le parcours suit les cours d'eau, Loire, canal du Centre, Doubs et diverses rivières appréciables par fortes chaleurs. Il a également fait partager les plaisirs du cyclocamping à deux de ses petits-enfants. Pédaler le nez au vent sur des petites routes ou chemins, dormir sous la tente le soir, une initiation heureuse qui appelle certainement d'autres aventures cyclotouristes.
Marie et Jean : des randonnées autour de Luchon avec en prime la montée en VTT du Port des Bordes, des Hospices de France et Super Bagnères.
Maurice en villégiature en Ariège a gravi une dizaine de cols dont "Latrape, Agnés, Chioula, Marmare, Port de Lers etc..."
Odile et Patrice, cyclotouristes en tandem dans le Finistère de Concarneau à Morlaix sans oublier la presqu’ile de Crozon en suivant au plus près la côte avec des vues imprenables. C’est simple, cette région offre tous les emblèmes de la Bretagne. Egalement une escapade autour de Luz St Sauveur avec randonnées dans les cirques de Gavarnie, Estaubé ou Troumouse sans oublier la vallée d’Ossoue en compagnie de nombreuses marmottes. Cerise sur le gâteau pour Odile, la montée du Tourmalet même en VAE ce n’est pas aisé.
Pour Denis de nombreuses escapades en cyclocamping : une boucle de 8 jours avec son fils et des amis au départ de Cahors, une rando seul de 10 jours de l'Aisne à Niort. Nouvelle escapade dans le Cotentin avec son épouse. Et enfin pour terminer la saison en beauté 11 cols des Alpes entre Moutiers et Nice en passant par l'Iseran, le Télégraphe et le Galibier, l'Izoard, Vars, la Bonette, etc. Périple en compagnie de 3 copains originaires de l'Aisne. N'en doutons pas il s'impatiente de repartir.
On peut dire que nos cyclos ne sont pas restés inactifs au cours de cet été, sans oublier nos sorties hebdomadaires ponctuées par de bons moments de convivialité.
ce site a été créé sur www.quomodo.com