Périple cyclo de juin

Périple cyclo du 19 au 22 juin

Treize cyclos de l’ACN, une première pour certains, viennent de terminer un périple de 4 jours qui, en raison de la canicule, fut éprouvant pour les organismes. Jean-Pierre a accompagné les cyclos et assuré l’intendance et l’assistance avec toujours autant de disponibilité.
Le départ prévu à 8 h le lundi 19 juin de chez Jean-Pierre subit un petit contretemps, Maurice ayant zappé le déménagement récent de 12 ans de notre accompagnateur et attendant à son ancien domicile ! Pour cette première étape, nous rejoignons Champdeniers pour emprunter la Vélo Francette jusqu’à Saumur. L’Itinéraire relie des petits villages du nord-Deux-Sèvres au riche patrimoine, se terminant en longeant la vallée du Thouet constellée de cités fortifiées. A l’issue de cette journée difficile nous arrivons à Saumur au centre international de séjour sur L’ile d’Offard où nous allons passer deux nuits pratiquement blanches dans la fournaise de nos chambres. Pour ce premier soir, Gérard nous régale de son rosé du Coudret primé à La Foye-Monjault et de son pineau presque aussi connu que celui de Boisseuil !
En raison des fortes chaleurs, les deux étapes suivantes sont adaptées afin de permettre à ceux qui le désirent d’écourter le parcours. La deuxième étape nous conduit vers les vignobles de Bourgueil puis les bords de Loire avec ses châteaux, Langeais, Villandry, Azay-le-Rideau, Rigny-Ussé, Montsoreau et l’abbaye de Fontevraud. La troisième étape en direction d’Angers se fait par la Vélo Francette en suivant le bord de Loire jusqu’à Gennes. Un arrêt s’impose au château de Brissac-Quincé avant de rejoindre le vignoble des coteaux du Layon. Au déjeuner, Eric nous régale d’un verre de ce fameux blanc moëlleux local puis nous rejoignons Angers toujours sous un soleil de plomb qui nous oblige à rafraîchir nos têtes (brûlées ?) dans une fontaine. Gite au Lac de Maine dans des chambres tempérées où nous allons enfin dormir avant l’ultime étape.
Avant de rejoindre les Deux-Sèvres par Nueil-les-Aubiers, Bressuire, nous traversons de belles agglomérations telles que Chalonnes-sur-Loire ou Chemillé-en-Anjou.
En dehors de la chute de René, des coups de chaleur et de la fatigue, ne retenons de ce périple que le meilleur, la beauté des villages du Nord -Deux- Sèvres, la vallée du Thouet, le Val de Loire, les châteaux, les vignobles, la bonne humeur inébranlable de la troupe, le plaisir de pédaler et de se retrouver lors de nos nombreux rafraîchissements ou autour d’une table en évoquant les bons et mauvais moments de la journée.
Merci aux organisateurs Patrice et Régis et à notre accompagnateur Jean-Pierre qui s’est endormi chaque soir sans jamais pouvoir finir de compter les canettes vidées dans la journée !
ce site a été créé sur www.quomodo.com