zapalowski edwin
cycliste
cazeres haute garonne région Occitanie
0646721415

UN PROJET TOUR 2020 EN 2 ÉTAPES CI DESSOUS etape 2 et 1

j ai l intention de realiser le parcours de l etape DU TOUR 2020
  CAZERES S GARONNE   //  LOUDEVIELLE
ce projet consite a faire l etape en 2 parties
le premier jour depart de  CAZERES  arrivee MAULEON BAROUSSE 
et pour le 2 em jour
MAULEON BAROUSSE   LOUDENVIELLE
par le PORT DE BALES ET LE PEYRESOURDE
soit environ 70 klm pour chaque partie de l etape
SUR LA CARTE CI DESSUS
vous pouvez voir l estimation du parcours sur GOOGLE le temps n est bien sur pas comparable avec un cycliste
entraine moyennement 
ce projet se ferait en MAI porochain  je reviendrais prochainement donner plus d informations
 
 

tour 2020 source la depeche du midi cazeres ville depart

  
C'est ainsi que Christian Prudhomme – le grand patron du tour de France – a qualifié Cazères hier, lors de la présentation officielle du parcours du tour de France 2020, au Palais des congrès à Paris.
Car cette fois, pour la commune du Comminges, c'est fait : Cazères accueillera bel et bien le tour de France pour le départ de la 8e étape. La veille les coureurs arriveront à Lavaur, la plupart des équipes de la caravane passeront la nuit à Toulouse avant de se retrouver au petit matin en Comminges et l'attaque des Pyrénées : départ de Cazères vers Loudenvielle via le col de Menté, la vallée de la Barousse, le port de Balès et le col de Peyresourde.
Carole Delga : «3 étapes dont 2 inédites»
Carole Delga ne cache pas sa satisfaction pour cette «étape 100 % Occitanie, entre Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées».
«L‘Occitanie et le Tour de France partagent une grande et belle histoire» commente la présidente de Région qui apprécie notamment ce tracé qui fera la part belle à l'Occitanie l'été prochain avec 3 étapes sur le territoire dont deux inédites au Mont Aigoual et à Cazères. Il permettra à nouveau de faire découvrir aux téléspectateurs notre patrimoine naturel et culturel exceptionnel et de faire rayonner l'Occitanie bien au-delà des frontières hexagonales» («les images de l'épreuve sont diffusées dans 190 pays» précise Christian Prudhomme).
«Quelle émotion» ajoute Michel Oliva, le maire de Cazères. Certes, il savait que le dossier de Cazères avait été retenu, mais l'ambiance du gigantesque palais des Congrès, l'animation, les 4 000 personnes… Ça fait quelque chose, a fortiori quand Christian Prudhomme parle de Cazères, «nouvelle porte des Pyrénées».
L'idée venait de Carole Delga et elle nous a bien aidés. On s'est attaché à préparer un bon dossier : ça n'a pas suffi la première année, mais cette fois est la bonne».
Le maire et son équipe ont déjà planché sur la façon de préparer l'événement, avec «un groupe de quatre ou cinq personnes» qui encadreront le travail à faire, organiseront la journée. «Oui il y a du travail à prévoir pour mettre en valeur cet événement, pour le faire vivre» ajoute Michel Oliva. Mais c'est aussi beaucoup de plaisir. D'autant plus de plaisir qu'on sent un réel engouement de la population».
 
 
 

le code et le velo

SOURCE https://​www.​mountnpass.​com/
La vérité sur le code de la route cycliste en France

Les incivilités sur la route et les tensions entre cyclistes et automobilistes, mais aussi entre cyclistes et piétons, sont de plus en plus fréquentes.
Il est donc important de rappeler quels sont les droits et les obligations de chacun.
Articles du code de la route à l'appui, nous avons essayé de répondre à des questions et points de friction qui reviennent fréquemment.
N'oublions pas, ami(e)s cyclistes, que le code de la route s’applique à nous comme aux autres usagers, et que chaque infraction est passible d’une amende.
Arrêtons donc de griller les feux rouges et faisons preuve d'éducation, d'intelligence et de courtoisie, afin de montrer l'exemple et que les autres nous respectent !VDes vélos … et des voitures
Le partage de la route hors agglomération entre cyclistes et automobilistes est un des principaux points de crispation.
Si on se place en tant que cycliste, cette crispation semble justifiée, tant nous nous sentons vulnérables (tout comme les motards d’ailleurs), face à la carrosserie d’un véhicule.
Allez dans la plupart des pays d’Europe et vous serez surpris du respect des automobilistes vis-à-vis des cyclistes : pas de coup de klaxon, attente patiente derrière le ou les vélos jusqu’à ce que la route soit totalement dégagée…
Il est vrai que dans certains cas, en France, les cyclistes sont fautifs et abusent de la situation, négligeant les règles du code de la route.
Voici les réponses aux principales questions que nous nous posons souvent.
Comment doivent se comporter les cyclistes en groupe ?
Si vous roulez en groupe, vous pouvez tout à fait rouler à deux de front, mais pas plus.
La nuit ou si les conditions l’exigent (chaussée étroite, visibilité réduite…) vous devez vous placer en file indienne.
Si un véhicule souhaite vous dépasser et que le dépassement n’est pas aisé, vous devez également vous placer en file indienne.
Enfin si votre groupe compte plus de dix personnes, il est recommandé de le scinder en plusieurs sous-groupes.
 
Code de la route : Article R431-7
Les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée.
Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l'exigent, notamment lorsqu'un véhicule voulant les dépasser annonce son approche. (…)
Quelle doit être l’attitude d’un automobiliste à l’approche d’un ou plusieurs cyclistes ?
Le conducteur doit réduire sa vitesse à l’approche de cyclistes.
Pour effectuer le dépassement, le conducteur doit respecter une distance de sécurité latérale à minima d’un mètre en agglomération et d’un mètre et demi hors agglomération.
Code de la route : Article R413-17
Sa vitesse doit être réduite lors du croisement ou du dépassement de piétons ou de cyclistes isolés ou en groupe. (…)
Code de la route : Article R413-17
Pour effectuer le dépassement, il doit se déporter suffisamment pour ne pas risquer de heurter l'usager qu'il veut dépasser. Il ne doit pas en tout cas s'en approcher latéralement à moins d'un mètre en agglomération et d'un mètre et demi hors agglomération s'il s'agit d'un véhicule à traction animale, d'un engin à deux ou à trois roues, d'un piéton, d'un cavalier ou d'un animal. (…)
La piste cyclable, obligatoire ?
Vous vous êtes déjà fait klaxonner par un automobiliste quand vous rouliez sur la chaussée alors qu’une piste cyclable était disponible ?
Il n’est pas toujours facile à un conducteur de comprendre qu’un vélo de route ne peut pas forcément emprunter une piste qui n’est pas parfaitement lisse ou qui emprunte des trottoirs.
Que dit le code de la route ? Que les cyclistes ne sont pas dans l’obligation d’utiliser les pistes et bandes cyclables, lorsqu’elles existent, sauf indication contraire.
Concrètement si un panneau "piste cyclable" est positionné, tout va dépendre de sa forme : carré, la piste est conseillée mais non obligatoire ; rond, la piste est à emprunter obligatoirement.
Sachez également que les piétons peuvent emprunter la piste cyclable s’ils n’ont pas d’emplacements de circulation qui leur sont réservés.
Enfin lorsque vous roulez en ville, vous n’avez pas le droit de rouler sur les trottoirs (sauf pour les enfants de moins de 8 ans) ou encore de zigzaguer entre les véhicules.
Code de la route : Article R431-9
Pour les conducteurs de cycles à deux ou trois roues, l'obligation d'emprunter les bandes ou pistes cyclables est instituée par l'autorité investie du pouvoir de police après avis du préfet. (…)
Lorsque la chaussée est bordée de chaque côté par une piste cyclable, les utilisateurs de cette piste doivent emprunter celle ouverte à droite de la route, dans le sens de la circulation.
Les conducteurs de cycles peuvent circuler sur les aires piétonnes dans les deux sens, sauf dispositions différentes prises par l'autorité investie du pouvoir de police, à la condition de conserver l'allure du pas et de ne pas occasionner de gêne aux piétons. (…)
Code de la route : Article R431-7
Lorsqu'il ne leur est pas possible d'utiliser les emplacements qui leur sont réservés ou en l'absence de ceux-ci, les piétons peuvent emprunter les autres parties de la route en prenant les précautions nécessaires. (…)