Adresse
/
Téléphone
VTT Niaflais

Résumé de la sortie du Mont Saint Michel


Les 9 et 10 juin derniers, 7 lascards du VTT Niaflais, David, Spé, Maxime, Johnny, Vincent, Philoupette et Tof ont pris la direction du Mont Saint Michel sans oublier la voiture suiveuse conduite par notre masseuse Christelle. Nous ont rejoint le deuxième jour Pompom et Dom.
Rdv donc 7h30 pétante à Niafles le 9 juin. Ça commençait bien notre père Maxime était déjà en retard. Faut dire que 1 semaine après il partait pour l’Angleterre pour 3 mois. Donc fallait prendre de l’avance avec maman (qui allait sans doute le pénaliser physiquement). Notre Maxime arrivé, nous étions tous excités de partir. Les gourdes et les camel bac plein à ras le bord, il était temps de partir, sauf que le gars David avec son beau camel bac tout neuf n’avait pas vérifié la bonne étanchéité de son truc. Donc après 8 kms, première pose chez le gars David pour le changement de son camel bac. Cette fois-ci c’était la bonne. La météo était plutôt bonne mais un poil frisquet. Les premiers kms s’enchaînait bien jusqu’au 30 ème où la notre président Vincent a perdu le sourire d’un seul coup, il roulait à vive allure (8km/h) dans un sous bois et vlà ti pas qu’une branche vient s’arnacher dans sa roue de derrière et crac !!! le dérailleur bisais le cadre et surtout la patte de dérailleur avait rendu l’âme. Mais heureusement notre père de famille en la personne de David, nous avait prévenu «  les gars tous une patte de dérailleur pour la sortie ». Même Vincent avait obéit mais…. oui il y a un mais, c’est qu’il l’avait laissé dans la voiture suiveuse. Bah oui c’est vrai que c’est plus pratique dans la voiture ! Téléphone portable et hop la voiture suiveuse arrive, réparation et c’est reparti. Nous étions en retard sur le timing. Les kms s’enchaînait bien, pose pique nique à 12 h 30 à Vitré. Avec une pelle en prime pour Maxime. Et c’était reparti pour l’après midi. Une crevaison pour Tof et une pour David. Des bonnes bosses du coté du plan d’eau de la Cantache usaient un peu les organismes. Notre doyen Philoupette gérait bien ses efforts. Pour Vincent notre président cela devenait de plus en plus dur après un arrêt forcer de 6 semaines à cause d’un genou douloureux. Saint Aubin du cormier était en vue, 115 kms d’effectué, la douche allait être bonne. Arrivés à l’hôtel, nous étions les seuls clients de l’année vu son état. Bon pas grave après 7 heures de vélo, pas besoin du grand luxe. Des gros apéro et direction le restaurant. Couchés vers minuit ça ronflait dur n’est ce pas Maxime ! Levés 6h30 le lendemain, la météo était moins clémente, vent et pluie. Les fesses était moins clémentes comme la météo, dur dur de les reposer sur la selle. Et c’est reparti pour 85 Kms, Vincent resté au chaud dans la voiture suiveuse allait reprendre après la première portion de 20 kms très exigeante. Philoupette parti la veille, c’est Pompom et Dom qui prirent le chemin avec nous et effectivement les 20 premiers kms était très exigeant. Les organismes ont souffert durant cette première partie, le sourire de Maxime commençait à disparaître de son visage. Mais ouf le ravitaillement, rillette, saucisson sec, faut manger ! Quelques bosses venait à bout du gars Maxime qui avait tout donné et devait monter dans la voiture suiveuse (et oui il payait ses excès s…….). Johnny était toujours en pleine forme et Spé commençait à souffrir. Les Kms défilaient pour voir enfin cette 7ème merveille du monde : LE MONT SAINT MICHEL, la pluie avait cessé les jambes était certes dures mais la vue de cette édifice motivait tout le monde pour finir. Après 12h50 de VTT et 200kms nous étions arrivés. Une belle sortie à portée de tous et à rééditer dans les futures années.
Merci à David et à Christelle pour l’organisation

Cette page a été visitée

compteur de visite html