Précision sur le Vovinam et les ceintures
 

La Suisse accueille les championnats d’Europe de Vovinam Viet Vo Dao 
Près de 80 athlètes ont participé à la 4e édition des championnats d’Europe de Vovinam Viêt Vo Dao ​tenue du 1er au 3 juillet à Genève, en Suisse.
 
Démonstration de combat au sabre aux championnats d’Europe de VovinamViêt Vo Dao.
Photo : VNA/CVN

Les sportifs venaient de dix pays d’Europe : France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Belgique, Pologne, Biélorussie, Roumanie, Espagne et Suisse.

Durant les trois jours de compétitions, ils se sont mesurés en toutes sortes de techniques allant du sabre aux doubles couteaux, en passant par le bâton long, le combat sans armes, etc.

Le groupe des sportifs allemands a montré sa supériorité avec neuf médailles d’or, occupant ainsi la première place de ces jeux. Les 2e et 3e places sont respectivement revenues à l’Italie et à la Biélorussie.

Ces championnats ont été l'occasion de promouvoir le Vovinam en Suisse, ainsi que d’accueillir des pratiquants et maîtres de toute l’Europe, a souligné le président de la Fédération suisse de Vovinam Viêt Vo Dao.

Depuis leur première édition, organisée en 2010 en Espagne, les Championnats de Vovinam Viêt Vo Dao sont devenus un événement bisannuel de la Fédération de Vovinam d’Europe qui réunit 12 pays membres. La 3eédition a eu lieu il y a deux ans en Pologne.


78 ans de développement,
200.000 pratiquants dans 55 pays


Soixante-dix-huit ans après sa création, le Vovinam Viet Vo Dao s'est développé largement dans toutes les villes et provinces vietnamiennes et est présent sur tous les continents. On dénombre environ 200.000 pratiquants dans 55 pays, dont 40.000 au Vietnam.

La Fédération internationale de Vovinam, celles d’Asie, d’Europe, d’Asie du Sud-Est et d’Afrique ont été créées entre 2008 et 2012.

Les premiers championnats du monde, organisés en 2009 à Hô Chi Minh-Ville, sont aussi un événement bisannuel. La dernière édition a eu lieu en 2015 en Algérie.

 


 
 
L’Inde, le nouvel éden du Vovinam

Article paru sur Vietnam+

 IMPRIMER
Hanoi (VNA) - Le Docteur Vishnu Sahai est l’un des artisans du développement du Vovinam en Inde. L’art martial d’origine vietnamienne y connaît un joli succès, avec près de 12.000 adeptes. Et ce n’est qu’un début selon le Dr Sahai, qui espère l’étendre à tout le continent asiatique.
Le Docteur Vishnu Sahai (gauche) a reçu sa ceinture rouge en janvier 2016. Photo : CTV/CVN
Il est rare de voir des pays gagnés par la fièvre d’un sport, si jeune soit-il. En juin dernier, la Fédération de Vovinam d’Asie du Sud a pu voir le jour, et compter sept pays membres. La même année, le premier tournoi a été organisé dans la foulée, incluant notamment quatre pays : l’Afghanistan, le Népal, le Bangladesh et l’Inde.
Pourtant, dans ce dernier, l’art martial vietnamien a rencontré quelques difficultés pour émerger, comme se rappelle le Docteur Vishnu Sahai.«Les premiers temps, le gouvernement et le ministère indien des Sports ne s’étaient pas intéressés outre mesure au développement du Vovinam, raconte le Docteur Sahai. Ils se sont lancés dans les disciplines inscrites dans le calendrier des compétitions officielles des jeux sportifs d’Asie ou des Jeux olympiques».
L’homme derrière le Vovinam

À 60 ans, le tout jeune retraité et ancien directeur marketing d’une société pharmaceutique avoue avoir été «séduit par la simplicité et l’élégance de ce sport». «J’ai présenté le Vovinam à de nombreux amis, qui eux aussi, ont finalement été conquis», explique-t-il.

En apprenant que le sport commence à émerger en Inde depuis 2008, la Fédération saigonaise de Vovinam a pris contact avec Vishnu Sahai pour l’aider à faire rayonner l’art martial dans son pays. En 2009 notamment, le grand maître Nguyên Van Chiêu et cinq entraîneurs vietnamiens se sont rendus dans la ville de Lucknow pour présenter le Vovinam dans l’école privée Montessori, une des institutions scolaires les plus en vue sur le plan international.

La délégation vietnamienne a également rencontré 140 pratiquants confirmés, venus de tous les coins de l’Inde, pour les aider à perfectionner leur niveau technique. Les meilleurs ont été sélectionnés pour prendre part à des tournois internationaux.
Grâce à Vishnu Sahai, le Vovinam gagne peu à peu du terrain en Asie. Photo: VNA
Grâce à son carnet d’adresses bien fourni, Vishnu Sahai a su lever des fonds pour organiser des stages dans plusieurs états indiens en vue d’enseigner les bases et partager l’esprit de cet art martial. Bon nombre de pratiquants s’y sont convertis, certains étant même devenus à leur tour des maîtres.

Le premier tournoi indien de Vovinam a été organisé au mois de décembre 2010, réunissant 400 athlètes. Six ans plus tard, le pays en compte 12.000.

Quand le Vovinam est enfin devenu un sport reconnu en Inde, le Docteur  Sahai a eu pour ambition de le faire rayonner dans les pays voisins.

Dynamiser le Vovinam dans toute l’Asie du Sud

Il a pris contact avec les responsables de plusieurs fédérations d’arts martiaux dans les pays d’Asie du Sud pour tenter de les convaincre de développer le Vovinam dans leurs pays respectifs. Sans hésiter.

«Je suis le Docteur Vishnu Sahai, président de l’Association indienne de Vovinam. Je sollicite votre soutien dans le but de me mettre en contact avec les adeptes de Vovinam au Bhutan. Cet art martial a été introduit dans la liste des disciplines comptant pour les Jeux sportifs d’Asie en salle 2009 (Asia indoor Games, ndlr). Il fera son entrée officielle dans le programme des compétitions des Jeux sportifs de plage d’Asie 2016», écrit-il dans sa lettre envoyée au responsable de la fédération de karaté au Bhutan.

«Le Docteur Vishnu Sahai a énormément contribué à la promotion du Vovinam à l’étranger», insiste Nguyên Van Chiêu lors de la cérémonie de remise de la ceinture rouge pour récompenser son travail.

Désormais, en Asie, outre le Vietnam, cet art martial est pratiqué en Afghanistan, en Inde, au Cambodge, à Taïwan (Chine), à Hong Kong (Chine), en Indonésie, en Iran, en Irak, au Laos, au Liban, au Myanmar, au Népal, au Japon, au Pakistan, aux Philippines, au Sri Lanka et en Thaïlande.

Pour l’heure, Vishnu Sahai a l’ambition d’organiser pour fin 2016 un tournoi de Vovinam à l’attention de ses élèves indiens. - CVN/VNA
 
 

AG constitutive de la FAVV: Djouadj élu président

    AG constitutive de la Fédération algérienne de vovinam viet vo dao (FAVV) : Mohamed Djouadj élu présidentAG constitutive de la Fédération algérienne de vovinam viet vo dao (FAVV) : Mohamed Djouadj élu président
    ALGER - Mohamed Djouadj a été élu à la tête de la Fédération algérienne de vovinam viet vo dao (FAVV), lors de l'assemblée générale constitutive de l'instance fédérale, tenue jeudi à la salle OMS de Dar El-Beïda (Alger).
    Le nouveau président, fondateur de cette discipline en Algérie, a été élu à la tête de cette nouvelle structure avec un total de 27 voix sur 28 à l'issue des travaux de l'assemblée générale constitutive qui a vu également la promulgation des statuts de l'instance fédérale en présence des représentants de 16 wilayas.
    "C'est un moment historique pour cette discipline attachée pendant 16 ans à la Fédération des arts martiaux. Nous avons milité pendant des années pour la création de cette instance qui vise à promouvoir le Vovinam en Algérie. Le chemin est encore long pour atteindre tous nos objectifs.", a fait savoir Djouadj à l'issue de son élection en tant que premier président de la FAVV.
    Parmi les objectifs de cette nouvelle Fédération, la structuration de cette spécialité à travers la création de Ligues de wilaya pour attirer le maximum de pratiquants.
    Rappelons qu'une AG constitutive de la Fédération algérienne de vovinam viet vo dao avait déjà été tenue en 2013, mais le MJS a gelé cette instance, laissant les responsables activer sous le statut d'une Commission nationale de vovinam viet vo dao
     

    news d'Algérie

    Article extrait du journal Algérie Presse Services du 1 février 2016

    Confédération africaine de vovinam viet vo dao : le congrès électif du 19 au 21 février à Alger

      Confédération africaine de vovinam viet vo dao : le congrès électif du 19 au 21 février à Alger
      ALGER- Le congrès électif de la Confédération africaine de vovinam viet vo dao aura lieu les 19, 20 et 21 février au complexe sportif Ahmed-Ghermoul (Alger), a appris l'APS auprès du président de l'instance africaine, l'Algérien Mohamed Djouadj.
      "Avant de procéder à l'adoption des bilans moral et financier ainsi qu'à l'élection ou la reconduction du président de l'instance, nous allons entériner l'entrée de nouveaux pays membres dans la Confédération, à savoir la Tunisie, le Zimbabwe, le Nigeria et la Tanzanie", a indiqué Mohamed Djouadj, laissant entendre qu'il serait candidat à sa propre succession.
      Actuellement, le bureau de la Confédération africaine de vovinam viet vo dao regroupe six pays que sont l'Algérie, le Maroc, le Burkina Faso, le Sénégal, la Côte d'Ivoire et la Mauritanie.
      "Durant mon mandat de quatre ans, soit depuis 2012, nous avons fait face à beaucoup de difficultés, notamment le manque de moyens dans les pays membres. Jusqu'à maintenant, nous avons réussi à organiser, en Algérie, plusieurs sessions de formation pour l'obtention de grades supérieurs pour entraîneurs des Fédérations burkinabè, sénégalaise et mauritanienne", a-t-il fait savoir.