La VOGESIA avance et innove ! 😀đŸ’Ș🏀
Article des DNA, Olivier Arnal :
" La Vogesia Holtzheim lance son académie "
À partir de la rentrĂ©e prochaine, la Vogesia Holtzheim a dĂ©cidĂ© d’innover en lançant son acadĂ©mie appelĂ©e « Élite basket 67 AcadĂ©mie », destinĂ©e aux 18-23 ans dĂ©sireux de progresser individuellement.
Avec la crise sanitaire, les clubs sont dans l’obligation de trouver des nouvelles idĂ©es pour continuer Ă  grandir. La Vogesia Holtzheim a choisi son crĂ©neau : celui de la formation individuelle. PortĂ©e par Damien Alison, l’acadĂ©mie “ Élite basket 67 ” va voir le jour en septembre prochain.
« Il manque une étape »
ArrivĂ© au club en 2014, le responsable technique a crĂ©Ă© l’école de mini-basket en 2016 puis la CTC BAZ (avec Furdenheim et Eckbolsheim au dĂ©part puis seulement avec Eckbolsheim) pour les Ă©quipes de jeunes. « Depuis quatre ans, on est sur la formation jusqu’à l’ñge de 17 ans, explique Damien Alison. Le but de l’acadĂ©mie est de combler le trou entre les Ă©quipes de jeunes et les Ă©quipes seniors. Nous souhaitons continuer la formation individuelle sur la catĂ©gorie U18-U23. »
L’entraĂźneur est parti d’un constat simple. « Il y a les sections sportives organisĂ©es par le ComitĂ© 67 et elles sont trĂšs bien, lance-t-il. Mais elles s’arrĂȘtent Ă  17 ans. DerriĂšre, les joueurs les plus forts intĂšgrent les centres de formation de la SIG et de Gries. Mais s’il n’a pas la possibilitĂ© de rejoindre le haut niveau, le joueur passe de trois Ă  quatre entraĂźnements, hors club, par semaine, Ă  uniquement des entraĂźnements avec son club. Il y a donc ce constat qu’il manque une Ă©tape entre les U18 et les seniors. »
La force de cette acadĂ©mie est qu’elle s’adresse Ă  tous, peu importe le club. « On ne veut pas ĂȘtre exclusif », affirme Damien Alison. Elle sera gratuite pour ceux qui pourront participer Ă  la vie du club holtzheimois (75 € par mois pour ceux qui ne le peuvent pas). Les places seront chĂšres puisque la Vogesia va ouvrir ses portes Ă  seulement 16 joueurs ou joueuses Ă  partir de la rentrĂ©e prochaine, avec trois crĂ©neaux minimum par semaine.
« On a aussi pris le parti de ne pas s’affilier Ă  une scolaritĂ©. Quand on est Ă©tudiant, on a souvent des emplois du temps assez variables et on va s’adapter Ă  ça. Le but est que les joueurs puissent aussi s’entraĂźner le soir dans leur club, nous sommes un complĂ©ment », prĂ©cise le formateur holtzheimois.
« Pas vendre du rĂȘve »
Les critĂšres de sĂ©lection (les dĂ©tections auront lieu du 9 au 30 juin) sont clairs. « La premiĂšre chose est la motivation, prĂ©vient Damien Alison. On va aussi regarder le projet scolaire et la possibilitĂ© de s’entraĂźner. Le but n’est pas de faire de la quantitĂ©, on veut des joueurs crĂ©dibles et on ne veut surtout pas vendre du rĂȘve. »
Pour dĂ©velopper son acadĂ©mie, la Vogesia s’est dotĂ©e d’une machine Ă  shooter – une premiĂšre en Alsace – dans la salle de la Bruche. Avec, dans un coin de la tĂȘte, la possibilitĂ© pour certains jeunes d’intĂ©grer les Ă©quipes seniors du club, en PrĂ©nationale ou, pourquoi pas, en N2.
➀ Contact : Damien Alison (06 03 54 40 58 / [email protected])
La Vogesia Holtzheim lance son académie
ce site a été créé sur www.quomodo.com