Le longbow  -  Arc long anglais


Le longbow (anglais : arc long) est un arc droit avec une seule courbure, qui peut posséder une fenêtre de tir et un plancher de flèche.

Traditionnellement les meilleurs "arcs de guerre" anglais et gallois étaient fabriqués avec de l'if italien. Celui-ci était aussi grand que son archer ou yeomen. On tirait alors des flèches en bois et on n'utilisait aucune aide à la visée.

Il s'est rendu célèbre pour l'avantage qu'il a pu donner aux troupes anglaises de la Guerre de Cent Ans. À bout portant, cet arc était capable de percer les meilleures armures de l'époque. On raconte que le yeomenpouvait tirer trois flèches avant que la première n'atteigne sa cible.

En créant ainsi à plusieurs un nuage de flèches, les Anglais cherchaient à créer la panique. Il a été utilisé jusqu'à la Première révolution anglaise puis remplacé par les mousquets à platine à mèche.

Bien que les armes à feux avaient le désavantage d'être longues à charger, elles apportaient un avantage psychologique dû à la fumée et au bruit et surtout le grand avantage de pouvoir être maniées sans entraînement.











Arc Mongol


Arc composite par excellence

Les arcs assyriens, turcs, yuroks, égyptiens, japonais, coréens, apaches, eskimos constituent la vaste famille des arcs dits, composites.

Leur origine, leur utilisation, leur histoire, leur évolution et leurs caractéristiques étant particulièrement différentes, nous avons choisi de présenter un type d'arc et plus précisément l'arc mongol pour sa puissance et sa sensualité.

La Mongolie, pays des nomades, s'étend sur un vaste territoire. Sa superficie équivaut à trois fois celle de la France avec une population comptant seulement deux millions d'habitants. Kazakhs ou mongols apprécient par-dessus tout cette vie de liberté, que seuls de tels espaces peuvent offrir.

Ceci expliquant l'incroyable audace dont fit preuve, au XIIIe siècle, le fameux Temudjin devenu Gengis-Khan, élu en 1 208 chef du peuple mongol.

En moins de cinquante ans, ce dernier étendit sa domination de la Chine aux portes de l'Europe. Il utilisa l'arc mongol comme arme primitive puissante pouvant atteindre 160 livres pour une portée de 400 mètres !












Arc Japonais


Pour le Japon, la particularité majeure tient dans la forme de l'arc.
Une de ses caractéristiques le rend presque unique en son genre : 
C'est un arc asymétrique.

L'incommodité engendrée par cette forme a été compensée par un gestuel étudié; l'inconvénient, incontournable sur le plan du symbole, est devenu qualité.

C'est probablement le plus grand arc que l'on puisse trouver dans le monde.

C'est sans doute aussi le plus beau. 
Le dessin de ses courbes, associé au gestuel utilisé confère au tir un caractère particulièrement harmonieux.

Par la suite, directement lié à la technique employée pour le tir, se greffe le principe que la longueur de la flèche doit être adaptée à la stature de chaque tireur.

De même, la puissance de l'arc est choisie en fonction des possibilités physiques de l'archer.













Longbow.png
arc mongol.jpg
arc japonais.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com