2016-12-05 Le VIRUS "LOCKY" sur Facebook

2016-12-05 Une photo cachant un virus circule depuis quelques jours sur Facebook

Prenez garde si vous utilisez l'application Messenger de Facebook. Une photo cachant un virus circule depuis quelques jours et peut être dangereuse pour vos données personnelles. 

Et un virus de plus. Depuis quelques jours, le réseau social Facebook (via son application Messenger) est touché par un logiciel malveillant qui se cache derrière une photo au format .svg. 

"Cette dernière renvoie alors vers une vidéo qui nécessite le téléchargement d'une extension pour être lue. Problème, l'extension en question est infectée et active, dès son téléchargement terminé, un ransomware", précise Europe1.fr. Un simple téléchargement de la photo peut également mettre en marche le logiciel malveillant. 

Sauvegarder régulièrement ses données 

Baptisé Locky, ce virus est un rançongiciel. Ce type de malware prend en otage vos données personnelles et demande une rançon pour les débloquer. Elles ne pourront êtres récupérées qu'une fois que la somme demandée sera versée aux pirates informatiques. A noter que le site Linkedin est également touché par le problème. 

A lire sur ce sujet : Comment éviter au maximum de se faire piéger par un rançongiciel  

Face au risques, évitez de cliquez sur un fichier qui vous semble douteux, et cela même si c'est l'un de vos contacts proches qui vous l'envoie sur Facebook. Mettez également à jour votre système d'exploitation et vos applications et sauvegardez régulièrement vos données sur un autre support. Elles pourront ainsi être récupérées plus facilement en cas d'attaque informatique.  

2016-12-05 Comment éviter au maximum de se faire piéger par un rançongiciel

Ce virus qui prend en otage vos données personnelles sur votre ordinateur peut être évité au maximum en adoptant quelques habitudes. Explications.  

Depuis le début de l’année, les logiciels malveillants baptisés "ransomware" ou "rançongiciel" se développent massivement. Il s’agit pour des pirates informatiques de prendre en otage les données personnelles présentes sur un ordinateur et demander une rançon pour les débloquer. Ce problème, qui touche des entreprises comme des particuliers, peut être évité au maximum. A conditions toutefois d’adopter quelques gestes. Et évidemment de pas payer les escrocs.

Se méfier des mails douteux

Le premier conseil, et non des moindres, est évidemment de ne pas cliquer sur les mails que vous recevez et qui vous semblent suspects, ainsi que sur les liens douteux présents sur les réseaux sociaux. Supprimez-les immédiatement ou signalez-les sur les sites concernés.

A lire aussi - Un nouveau logiciel malveillant vous demande une rançon pour débloquer votre ordinateur  

Mettre son système à jour

Votre système d’exploitation doit également être mis à jour à chaque fois que cela est nécessaire. Il en est de même pour les logiciels de navigation sur Internet ou de consultation de mails. Et ne pas oublier non plus "les logiciels additionnels ou plugins et en particulier ceux qui permettent d’afficher des animations Java, Flash ou encore des fichiers PDF", précise le site spécialisé Stopransomware.fr

Faire des sauvegardes régulières

C’est un autre conseil lui aussi important : bien faire régulièrement des sauvegardes de tous vos documents et autres logiciels présents sur votre ordinateur au cas où vous auriez un problème à l’avenir. Disques durs, clés USB, sauvegardes en ligne… De nombreuses options sont possibles pour ces sauvegardes, ce qui maximisera la sécurité de vos données. 

2016-12-05 Un nouveau logiciel malveillant vous demande une rançon pour débloquer votre ordinateur.

Un virus qui se développe en ce moment sur Internet bloque votre ordinateur et vous réclame de l’argent pour le débloquer. Explications.  

Le site de France Info met en garde jeudi contre la propagation d’un nouveau logiciel malveillant sur Internet. Il s’agit d’un rançongiciel baptisé "Petya", qui bloque votre ordinateur et vous réclame de l’argent pour le débloquer.

"Selon la société spécialisée G-Data qui l’a mis au jour, le code malveillant se cache dans différents messages en apparence très officiels visant principalement la société (c’est du phishing)", précise le média.

A lire aussi : Attention aux fausses factures Free Mobile, un virtus se cache derrière  

350 euros pour débloquer l’ordinateur

Et il peut en effet faire du mal : il fait redémarrer votre ordinateur et bloque directement le disque dur. Pour mettre fin au virus, on vous demande la somme de… 350 euros. Rien que ça !

Face aux risques, il est important de prendre garde aux mails, liens ou sites qui vous semblent suspects. Faire une sauvegarde extérieure régulière de tous vos documents importants présents sur l’ordinateur vous permettra également de résoudre le problème plus facilement en réinitialisant directement l’appareil.

En vidéo sur le même thème : Le hacking en quelques mots 

création de site internet avec : www.quomodo.com