2017-12-05 Arnaque à la pomme, au rétroviseur... les escroqueries qui reviennent tous les ans.

2017-12-05 Arnaque à la pomme, au rétroviseur... les escroqueries qui reviennent tous les ans

Arnaque à la pomme, au rétroviseur... les escroqueries qui reviennent tous les ans

Oct. 20, 2017, 18:15

Certaines arnaques sont tenaces. Chaque année, des escrocs en tout genre usent de vieilles méthodes pour soutirer de l'argent à leurs victimes. Panel des escroqueries les plus fréquentes.

L'arnaque à la pomme

L'arnaque à la pomme est un grand classique. En 2016, une habitante de Maîche (Doubs), en a fait les frais, comme le rapporte l'Est Républicain. Un individu s'est rendu chez elle en proposant de lui vendre des pommes tout en vantant les mérites de son produit. Séduite par la présentation du jeune homme, la victime a accepté de lui passer commande.

Sauf qu'au moment de faire les comptes, l'habitante s'est retrouvée avec une facture de 600 euros à régler. En effet, l'escroc lui avait fait croire qu'il inscrivait des quantités sur le bon de commande alors qu'il s'agissait de kilogrammes. Autrement dit, 32 pommes équivalaient à 32 kilos de pommes. Le malfaiteur se faisant pressant, la victime s'est résolue à payer. Plus récemment, le 4 octobre dernier, une jeune habitante de Ligné (Loire-Atlantique) a été victime du même type d'arnaque, comme l'a relevé Ouest France.

L'arnaque au rétroviseur

L'arnaque au rétroviseur est tout aussi récurrente. La semaine dernière, à Gap (Hautes-Alpes), un automobiliste de 80 ans a été accosté par un individu tentant de lui faire croire qu'il avait cassé son retroviseur. L'homme s'est ensuite engouffré dans l'habitacle de la voiture en pressant l'octogénaire d'établir un constat. Quelques minutes plus tard, l'escroc a fait mine d'appeler son assureur, qui était en fait un complice.

Au téléphone, le faux assureur a "conseillé" à l'octogénaire de retirer du liquide, et de ne surtout pas faire un chèque, pour régler l'affaire à l'amiable. Faisant confiance à l'escroc, il s'est exécuté et a livré 2000 euros à l'arnaqueur. En 2016, la police nationale avait diffusé un message de prévention sur son site, pour sensibiliser les automobilistes à cette arnaque fréquente.

L'arnaque aux faux mails de la Sécurité sociale

L'arnaque aux faux mails de la Sécurité sociale sévit depuis plusieurs mois. En effet, de nombreux internautes ont reçu des courriels avec le logo de l'administration, leur proposant de recevoir une nouvelle carte vitale en 24h. Le renouvellement d'une carte vitale prend en principe plusieurs semaines, de quoi éveiller les soupçons... L'email frauduleux comporte un formulaire à remplir dans lequel sont demandées de nombreuses informations personnelles, dans le but de dérober de l'argent à l'utilisateur.

C'est ce qu'on appelle le phishing (hameçonnage). D'autres internautes ont également reçu de fausses propositions de remboursement de la caisse d'assurance maladie. Le site service-public.fr a mis en garde les assurés contre ce type d'emails, en leur demandant de ne pas y répondre. De plus, service-public.fr a rappelé que l'administration ne demandait et n'effectuait pas de remboursement par courriel.

L'arnaque aux ventes de calendriers

Cette semaine, la mairie de Paimpol, dans les Côtes-d'Armor, a mis en garde ses habitants sur l'arnaque aux ventes de calendriers, a relevé Ouest France. C'est une escroquerie courante à l'approche des fêtes de Noël. Samedi dernier, un homme a sonné à la porte d'une habitante de la commune, se présentant comme "envoyé par la mairie". A ce titre, l'homme a réussi à vendre un calendrier de très mauvaises qualité à la dame, et ce, pour une somme de 10 euros.

Au-delà de la simple vente du calendrier, Ouest France a expliqué que la démarche du faux vendeur permettrait de faire du repérage en vue d'un cambriolage. La municipalité de Paimpol a d'ailleurs conseillé à ses habitants de systématiquement porter plainte contre ces agissements. L'année dernière, la gendarmerie de Haute-Garonne avait également alerté les habitants du département sur les faux vendeurs de calendriers, comme l'avait rapporté Le Figaro.

L'arnaque aux faux billets de loisirs sur Internet

A l'approche des périodes de vacances, l'arnaque aux faux billets de loisirs refait surface. Comme l'a relevé France 3, de faux billets d'avion à tarifs promotionnels, ou des tickets d'entrée de parc d'attraction, circulent sur Internet depuis plusieurs semaines. Attirés par le sésame, plusieurs utlisateurs sont tombés dans le panneau. Après avoir réglé en ligne, ils ont vu leur adresse email spamée, voire leur ordinateur infecté par un virus.

L'approche des vacances de fin d'année est du "pain béni" pour les escrocs, a signalé la gendarmerie des Alpes-Martimes, citée par France 3. Sur son compte Facebook, celle-ci a diffusé un message de prévention visant à mettre en garde les internautes.

ce site a été créé sur www.quomodo.com