Le Twirling

DEFINITION DU TWIRLING BATON

Le Twirling Baton, sport très répandu dans les Universités et lycées américains, se pratique en Europe et dans le monde, en compétition comme en loisir, pour l’esthétique du geste et la beauté des performances. Comme nombre de sports, il exige autant de souplesse que de rigueur, des qualités autant physiques que mentales, de la concentration intérieure et rayonnement vers les autres. Et comme nombre de sports, il est pratiqué tant par des filles que des garçons. Ainsi il favorise le dépassement de soit, l’enthousiasme, la joie et les émotions partagées, tant avec ses coéquipiers que les autres twirlers ainsi qu’avec le public !


Au cours de multiples rencontresrégionales, nationales, internationales, ces équipes rivalisent d’efforts et de prouesses tant techniques qu’artistiques tout en communiquant leur passion à un cercle d’adhérents de plus en plus étendu à travers le monde.


TECHNIQUE DU TWIRLING BATON

Techniquement, cette discipline repose sur les « codes » de la gymnastique, de la danse et du maniement du bâton. Elle associe des mouvements de bâton classés par catégorie (roulers, lancers, maniement général) qu'on appelle aussi les mouvements «autres» ainsi que des mouvements de gymnastique tels ceux de gymnastique rythmique. Il s'agit ensuite de présenter une chorégraphie sur musique dont la durée est réglementée. Visuellement le twirling bâton, bien qu'issu des majorettes, s’en distingue par son aspect sportif et compétitif, tout en y intégrant l'art de la danse. Il devient ainsi plus proche de la gymnastique rythmique & sportive (GRS) et du patinage artistique.

 

L’athlète est évalué par plusieurs juges qui lui attribuent deux notes (une note artistique et une note technique)  avec un barème ; variant selon les fédérations - mais dans tous les cas une pénalité est appliquée en cas de chute du bâton -, différent selon qu’il s’agisse de solos, de duos ou d’équipes. Ces dernières étant composées d’un minimum de 6 athlètes.

 

Les athlètes dansent et manipulent le bâton simultanément pendant un temps restreint et codifié qui dépend de la catégorie : poussin(e)s, benjamin(e)s, minimes, cadet(te)s, juniors ou seniors.

 

Ce sport nécessite une réelle ambidextrie - le maniement du bâton se fait autant avec la main gauche qu’avec celle de droite -  ainsi qu'une motivation importante pour pouvoir évoluer dans les compétitions. En tant que sport artistique, et au même titre que la gymnastique ou le patinage artistique, il demande des qualités de dynamisme, d’harmonie et d’agilité. En effet, les twirleurs, filles comme garçons, se doivent d’allier la grâce au maniement du bâton.

 

La maîtrise des différentes techniques et de leurs enchaînements donne lieu à des examens qui attribuent des degrés (1,2,3,4 & au dessus) qui varient en fonction des fédérations, mais qui sont quoiqu'il en soit requis pour les championnats.

HISTOIRE DU TWIRLING BATON

Le Twirling Bâton serait né en Europe de l'Est et en Asie. On suppose qu’il a commencé lors de festivals de danse où les « visiteurs » utilisaient des couteaux, des armes à feu, des torches enflammées et des bâtons pour les faire tournoyer et les lancer.

 

Le sport intégra ensuite les armées de quelques pays qui faisaient tournoyer des fusils pendant des marches. Quand l'armée défilait, un « twirler » de fusil était positionné en tête de défilé. Le fusil fut ensuite remplacé par "une maque", beaucoup plus grande que les bâtons d'aujourd'hui mais aussi plus déséquilibrée.

 

De nos jours, ils sont toujours utilisés par les fanfares privées ou de l’armée lors de défilés. Le manipulateur de la maque ou "tambour major" fait tournoyer le bâton tout en dirigeant la fanfare. Les maques ont depuis été remplacées pour faciliter le tournoiement et ressemblent aux bâtons actuels.

 

Faits de métal léger et creux avec des embouts de caoutchouc, ils sont plus précis pour le twirler. C’est à ce moment qu’on intégra les femmes ("les majorettes") ainsi que l’évolution du maniement du bâton qui aboutit à de nouveaux éclairages et équilibre de ce dernier.

 

Néanmoins, l’histoire récente de ce sport prendrait ses sources en Amérique du Nord lorsque  le Commandant du Millsap’s créa le « Twirling Baton » quand le Collège ( pré-université) de Millsap s’établit au Mississippi après la Guerre civile.

ORGANISATION DU TWIRLING BATON

Tandis que beaucoup de pays membres disposent de leurs propres organisations nationales, au niveau mondial, deux organismes gouvernants sont reconnus : la WBTF (World Baton Twirling Federation) & la WTA (World Twirling Association). Alors que la WBTF accueille les Championnats du monde et à la Coupe Internationale, la WTA continue à honorer les origines du sport avec des événements additionnels que la WBTF n'inclut pas.

 

Créée en 1977, la WBTF a été conçue pour développer, encourager et normaliser le sport. En octobre 1979, les représentants de Fédération se réunirent à Paris, en France pour finaliser l’organisation des premiers Championnats du monde, rassemblant les équipes de twirlers de dix pays pour rivaliser dans un esprit de compétition sain et sportif.

 

The United States Twirling Association, Inc  (USTA) accueillit les premiers Championnats du monde à Seattle, Washington en 1980. Chaque année suivante, un pays membre accueille ces championnats en août. Les pays membres actuels du WBTF incluent : l'Australie, la Belgique, le Brésil, le Canada, la Catalogne, la Croatie, l'Angleterre, la France (FFTB : Fédération Française de Twirling Bâton), l'Allemagne, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas, la Norvège, l'Ecosse, Seychelles, la Slovénie, l'Afrique du Sud, la Suède, la Suisse et les États-Unis d'Amérique.

 

Les principales fédérations de Twirling Bâton

 

Internationales :

 

WBTF : World Baton Twirling Federation

WTA : World Twirling Association

NBTA-europe : National Baton Twirling Association - Europe

 

USA :

 

USTA : United States Twirling Association

NBTA-USA :  National Baton Twirling Association - USA

 

 

France :

 

NBTA-France: National Baton Twirling Association - France

FFTB : Fédération Française de Twirling Bâton

FSCF : Fédération Sportive & Culturelle de France

ELEMENTS DU TWIRLING BATON

Les « éléments » principaux inclus aux premiers Championnats Mondiaux de Twirling Bâton consistaient en des Mouvements Libres et Obligatoires. Deux nouveaux « éléments » ont depuis été introduits : Équipes (1981) et Duos (1993). En 2005, un Programme Court a remplacé les Mouvements Libres et Obligatoires pour les Seniors Hommes et les catégories Femmes.

 

Les évènements présents dans les Championnats du monde ne sont pas les seuls dans ce  sport. Ainsi, l'USTA a accueilli la toute première Coupe Internationale à St Paul, Minnesota où des « éléments »  supplémentaires sont apparus, tels: 1 bâton, 2 bâtons, 3 bâtons, Équipe et Groupe.

 

 

CHRONOLOGIE DU TWIRLING BATON

1935. Les premières compétitions apparaissent aux Etats-Unis.

1945. Création de National Board of Technical Advisons (NBTA) aux USA devenue par la suite National Baton Twirling Association.

1951. 1er championnat officiel de NBTA

1956. Pierre Bel, jongleur professionnel international, découvre aux USA le Twirling Baton.

1961. Pierre Bel fait découvrir ce sport aux Français.

1968. Apparition des premiers championnats de France.

1969. Christine Bel (fille de Pierre Bel), Championne de France.

1970. Les compétitions sportives  NBTA  se multiplient en France et NBTA se développe en Europe.

1980. Décès de Pierre Bel : un open international est créé en son honneur.

1984. Création de la Fédération NBTA-Europe à Marseille. Création de la Fédération Sportive Nationale de Twirling NBTA à Marseille, organisée en 10 régions : elle adopte les règlements et le label NBTA

1988. Championnat d’Europe  NBTA  à Lyon.

1990. Championnat du Monde, le Mondial NBTA (tous les 3 ans) à Amsterdam.

1993. Championnat du Monde NBTA  à Marseille, au Palais des Sports.

1996. Championnat du Monde NBTA  à Brescia (Italie).

2000. Championnat du Monde NBTA  à Birmingham (Angleterre).

2005. Championnat d'Europe NBTA  à Syracuse (Sicile - Italie).

2006. Championnat du Monde NBTA  à Eindhoven (Hollande).

2007. Championnat d'Europe NBTA  en Croatie.

2008. Championnat d'Europe NBTA  en Espagne.

2009. Championnat du Monde NBTA  à Gend (Belgique)

DISCIPLINES DU TWIRLING BATON

elles sont ou non intégrées dans leur totalité en fonction des fédérations) :

·   Strutting

C'est une catégorie qui s'éloigne déjà nettement du Twirling pur en ce que le bâton est réduit au rôle d'accessoire : il est interdit de le lancer ou de le lâcher, d'effectuer des roulés ou des doigts; le seul mouvement de base autorisé est la rotation dans la main, mais seulement deux rotations dans le même sens : à partir de trois, c'est considéré comme de la technique pure.
Les mouvements du Strutting constituent un mélange de gymnastique et de danse effectués en rythme avec la musique, mais qui sont là aussi étroitement canalisés. Il est permis d'effectuer des sauts, des tours sur une jambe (le "piqué" du patinage artistique), des "planches", des "illusions", des "battements", des "arabesques", des levers de jambes avant - arrière et sur le côté. Les acrobaties sont interdites et la musique est imposée.

·   Solo un et deux bâtons

C'est la discipline la plus "pure" du fait qu’elle fait essentiellement appel à la technique du bâton, la rapidité et la netteté des enchainements, et autorisant des manipulations du bâton très techniques comme les lancés, les flips, les doigts ou les roulés dont il existe plusieurs versions.
Cette catégorie de base peut elle-même prendre deux formes : le solo à un bâton ou le solo à deux bâtons, ce dernier permettant diverses combinaisons avec les deux bâtons en mouvement continu. La musique est imposée.

·   Duo

Il reprend les mêmes principes que le solo, mais impose beaucoup d'échanges, d'ensemble et de coordination entre les deux partenaires, qui effectuent toutes sortes de mouvements techniques. La musique est imposée.

·   Danse solo

Epreuve très artistique et technique. Elle consiste à intégrer aux mouvements du Twirling, de la danse et de la gymnastique. La chorégraphie adaptée au thème musical présente tout un éventail de mouvements dans l'espace et autour du corps. L'ensemble du praticable doit être utilisé.
Musique personnelle.

·   Equipe & groupe twirling

- Equipes twirling
- Equipes danse twirl
On distingue théoriquement les petites équipes de 4 à 7 éléments, les grandes (de 8 à 11).
Au delà de 11, il s'agit de groupes.
Les qualités jugées concernent alors principalement les déplacements, les échanges de bâton entre éléments et la chorégraphie d'ensemble.

 

·   Equipe Pompoms & bannières

Dans cette discipline, qui intervient le plus souvent à la fin des compétitions, on trouve les bannières et les pompons, où disparait non seulement la technique du bâton mais le bâton lui-même !
Dans le premier cas, il est remplacé par des drapeaux, dans le second par des pompons, dans des évolutions de groupes où compte la cohésion d'ensemble. La précision des déplacements et la création de formations sont variées. La chorégraphie est adaptée au thème musical.

·   Showcorps

Discipline permettant d’utiliser, hormis le bâton, tout autre accessoire ; se fait généralement en groupe et pourrait s’apparenter à une discipline de démonstration complète.

MOUVEMENTS DU TWIRLING BATON

 

·   mouvements de tenues de corps ;

entre les lancers et les roulés, le bâton continue à bouger et à faire des mouvements comme par exemple des flips (petits lancers à hauteur maximum de la tête).

·   roulés ;

le bâton ne quitte en principe pas le corps. Il glisse sur les bras, autour de la nuque, etc...

·   lancers ;

le bâton est lancé dans les airs et rattrapé de diverses manières. Durant le lancer, le twirleur effectue des tours sur lui-même ou divers mouvements de gymnastique comme les roues, illusions ou costals.

·   simulations de lancers.

Twirling_inverse.jpg
Twirling_3.jpg
Twirling_4.jpg
Twirling.jpg
Twirling_inverse.jpg
twirling_5.jpg

LE TWIRLING BATON

A l'instar d'un Wiki (Cf. Wikipedia par exemple),
cette page pourra évoluer en fonction des apports de chacune et chacun afin d'améliorer sa pertinence.
 
N'hésitez pas à laisser un commentaire
COMMENTEZ CETTE PAGE POUR LA FAIRE VIVRE !
usv.twirlingvern webmaster a dit il y a plus d'un an
Merci (un peu tardif, désolé !) pour ce commentaire et ravi que notre site ait pu vous aider pour votre exposé.
ce site a été créé sur www.quomodo.com