Confiné à Laval, Terry a souhaité rentrer chez lui aux Etats-Unis. Le club a bien évidemment accédé à sa demande. Un accord a été trouvé pour le libérer de ses derniers mois de contrat.
L'ensemble du club le remercie et lui souhaite le meilleur pour la suite!