US Issoire Athlétisme
Logo USI transparent ombre
Comme chaque année à Isssoire le premier mai est le jour où l'on fête le sport. Les sports, devrais-je dire, et ses belles valeurs qui, portées par tant de bénévoles désintéressés et gavés de passion pour leurs activités, vont permettre à toutes les sections de l'USI de se mélanger sur les terrains du bout du monde afin d'accueillir les futures générations de licenciés qui viendront grossir peut-être un jour nos rangs.


L'athlétisme a donc son petit coin de piste sablée pour aire de jeux. Oh pas encore les jeux olympiques qui cet été finiront de faire la publicité à toutes nos disciplines pour peu que nos sportifs nationaux se distinguent. Mais les jeux ludiques parce que l'athlétisme, comme tous les autres, c'est avant tout un jeu, un espace ludique où certains voudront pimenter les enjeux en y mêlant un esprit de compétition toujours bienvenu du moment qu'il reste sportif.

Les bénévoles du club sont là les anciens en tête, ceux qui vous parleraient plus volontiers de Carl Lewis, Marie José Pérec, Guy Drut, Edwin Moses, voir d'Alain Mimoun (là ce ne peut être que notre « vieux » président, présent, sauf pour les photos), pour permettre aux plus jeunes de venir s'essayer à ressembler à Ladji Doucouré, Christine Aaron, Romain Mesnil, Ronald Pognon ........
Que ne seront-ils payés, tout au long de la journée, en bonheurs par tous ces sourires d'enfants ravis de courir et sauter !!
La joie des parents à la vue de la décontraction de leurs progénitures, à l'aise dans la découverte de ces nouvelles techniques.
Le goût de l'effort, déjà, pour aller jusqu'à la ligne d'arrivée, le sourire aux lèvres.
Que dire de la convivialité et de la vigueur d'un club si ce n'est en mettant l'accent sur l'attention que l'on porte aux plus novices dans les conseils, encouragements et félicitations.
Démystifier les haies, elles ne sont pas si hautes que çà et avec un ou deux conseils, « çà ira » !!
Tout ce qu'il faut savoir pour un bon départ....

Quand complicité et bonne entente permettent d'enchainer sagement tous les petits sportifs impatients de s'essayer à l'athlé.
Quelqu'un m'a dit un jour qu'un bénévole devait d'abord penser aux jeunes, aux athlètes et à l'esprit du sport.
Un club où chacun peut s'épanouir humainement, comme c'est le cas à l'USI, nous permet de lier de belles amitiés.

Que dire alors de l'énergie déployée en cette belle journée par nos deux cadettes Audrey et Léa, ou Léa et Audrey, selon; énergie passée en conseils, explications, le tout enrobé de patience et de sourires.
Une belle satisfaction pour les entraîneurs et bénévoles de notre club que de voir leur cercle s'agrandir de nos deux cadettes. Alors un seul mot : « MERCI », plutôt trois : « MERCI LES FILLES »
Par contre à donner sans compter on a aussi le droit à une petite pause :
Pour ce qui est de la compétition qui suivi..... tant pis pour les performances, vous vous rattraperez sur la suivante.

MERCI LES FILLES !!!