LE PROGRAMME #BIEN JOUE.

La Fédération Française de rugby a lancé le programme #Bienjoué. Quatorze mesures ont été décidé, mises en place dès la rentrée 2018 dans les écoles de rugby. Mais c'est l'ensemble du rugby français qui devra, à terme, bénéficier des retombées positives du projet. Nous allons vous présenter ici le détail de ces quatorze mesures, articulés autour de quatre axes précis. Avec parfois le commentaire avisé de Didier RETIERE, Directeur Technique National, à la genèse de ce travail.

Chapître I : #Bienpratiqué.

1- Lancement du grand test de la règle du passage en force.
Dans le cadre du plan Rugby #Bienjoué, la Fédération Française de Rugby lance une expérimentation pour supprimer les passages en force en testant une nouvelle règle.
L'essence même du rugby est le mouvement, la circulation du ballon et la recherche d'espaces. L'enjeu originel de notre sport n'est pas de faire une course rectiligne pour "percuter" systématiquement le joueur d'en face.
Quelle est la règle du passage en force ? "Je suis porteur de balle, je n'ai pas l'autorisation d'aller percuter un adversaire immobile en face de moi. La sanction sera un coup de pied franc à l'endroit du contact."
Didier RETIERE : "Cette nouvelle règle est simple (...). Cet état d'esprit (...) doit aider le rugby à revenir à ses principes de base, avec un porteur de balle qui essaye de trouver des espaces libres et des défenseurs qui essayent de l'attraper".
Durant la saison 2018-2019, la FFR va mettre en place des essais notamment sur les moins de 8 ans, moins de 10 ans et moins de 12 ans dans deux ligues, Occitanie et la notre, la ligue des Pays de la Loire. Une phase de test sera aussi effectuée avec les sélections nationales en moins de 16 et moins de 17 ans.
Si le rendu est jugé satisfaisant, la modification sera inscrite en tant que règle éducative dans l'ensemble des écoles de rugby.  A plus long terme, une proposition sera faite à World Rugby pour étudier l'extension à l'ensemble des catégories dont le monde professionnel.

2- Extension du toucher 2 secondes.
Afin de promouvoir un rugby de mouvement et d'évitement, la Fédération souhaite étendre une règle mise en test la saison dernière : le toucher deux secondes.
Cette règle vient en complément d'autres formes de pratique dans le cadre d'une stratégie de Rugby Educatif Evolutif qui comprend : le toucher 2 secondes ; le jeu en contacts aménagés ; le rugby éducatif (avec plaquage) ; des formes de jeu à 5x5, 7x7, 10x10 et 15x15.
Didier RETIERE explique l'importance de cette disposition : "Il faut d'abord clarifier les choses : on ne supprime pas le plaquage dans les écoles, on remet une progressivité dans son enseignement. Le but des éducateurs est de s'assurer que chaque fille et chaque garçon qui commence le rugby maîtrise les gestes de base pour pouvoir plaquer en sécurité. C'est un protocole qui sera remis chaque début de saison, on repassera à chaque fois par ces phases de "toucher deux secondes", puis au jeu à ceinturer avant d'entrer dans le contact. (...) Ce qui est vraiment important pour nous, c'est cette progression et le fait que nos éducateurs n'oublient pas que l'objectif prioritaire est de faire progresser les enfants. La victoire ou la défaite n'a pas de sens à l'école de rugby. Il faut avant tout générer du plaisir !".
Quelle est la règle du toucher deux secondes ? "A partir du moment où le joueur est touché, il peut continuer à se déplacer mais a deux secondes pour faire une passe. Au bout de deux secondes, si le joueur est encore porteur du ballon, la balle est rendue à l'adversaire." 
Le but de l'extension de cette règle est de générer de la continuité dans le jeu, de favoriser l'évitement et la coopération.
Cette forme de jeu est testée depuis plusieurs saisons et les résultats sont extrêmement positifs. Le volume de jeu est plus conséquent avec un nombre de passes plus importants.

3- Toucher à 5 et licence "Loisir".
La FFR s'est engagée dans un développement structuré et national de nouvelles formes de jeu afin de poursuivre sa croissance.
Une délégation Ministérielle a été obtenue en 2008 pour la discipline du Rugby à 5, un rugby sans choc et sans plaquage, qui peut se pratiquer sur tous les terrains (herbe, synthétique,...) avec le plus souvent une dimension festive et conviviale.
Rugby #Bienjoué entend poursuivre la promotion de cette pratique. un plan de promotion est lancé au niveau national pour montrer qu'il existe d'autres rugbys que celui avec contact et pour attirer des pratiquants (...), en particulier les parents.

4- Un chasuble #Bienjoué pour tous les éducateurs de France.
Tous les week-ends, les éducateurs et les formateurs donnent l'exemple, incarnent les valeurs du rugby, inspirent et forment des centaines de milliers d'enfants.
Il est fondamental que les éducateurs soient reconnaissables par tous les acteurs du jeu (enfants, arbitres, parents,...).
Dès cette saison, la Fédération va mettre à disposition de tous les éducateurs de France un chasuble "Rugby #Bienjoué".

5- Extension du carton bleu.
Le carton bleu entre en vigueur, dès cette saison, dans les catégories jeunes et en Honneur (plus haut niveau régional).
Qu'est-ce que le carton bleu ? En sortant le carton bleu, l'arbitre ordonne la sortie définitive d'un joueur dès qu'il y a suspicion de commotion. Le joueur voit automatiquement sa licence bloquée pendant dix jours.  Pour rejouer, son médecin traitant doit délivrer un certificat médical de non contre-indication à la reprise du jeu. Un deuxième carton bleu en douze mois entraîne trois semaines de suspension. Au troisième, c'est trois mois d'arrêt.

6- Tolérance zéro sur les comportements inacceptables.
Tout le monde est concerné, le rugby est plus qu'un sport, c'est un support d'éducation et un lieu de rencontre sociale. Prenons soin de notre rugby sur et en-dehors du terrain en combattant :
- les attitudes dangereuses et volontaires de la part d'un joueur ou d'une joueuse,
- les comportements inadaptés des accompagnants de l'enfant, des éducateurs ou des dirigeants.
Nous sommes avant tout partenaires de jeu avant d'être adversaires.
Didier RETIERE : "Le club est responsable de l'attitude des joueurs, des éducateurs mais aussi des parents sur les lieux de rencontre. On a besoin d'une ambiance positive, que chacun, fille comme garçon, prenne plaisir à jouer."


Chapitre II : #Bienpréparé.

7- Clefs USB Rugby #Bienjoué pour tous les éducateurs.
Durant la saison 2018-2019, une clef USB sera remise à chaque éducateur avec des vidéos d'entraînements types et des contenus pédagogiques, visant à diffuser l'état d'esprit Rugby #Bienjoué et le rugby de mouvement.
La Fédération souhaite encourager et renforcer la communication en organisant la multiplication des échanges et le partage entre les entraîneurs et les éducateurs.

8- Plan de sensibilisation à la réalisation des échauffements.
Bien jouer et apprendre à bien jouer, c'est limiter les blessures et les commotions.
Selon une étude réalisée par la Fédération anglaise de rugby, (...) un échauffement bien réalisé permet :
- une baisse de 72 % des blessures chez les jeunes (40 % chez les adultes),
- une baisse de 59 % des commotions chez les jeunes (idem chez les adultes).
La difficulté pour les échauffements est de proposer quelque chose de simple, efficace et validé scientifiquement.
La FFR met ainsi à la disposition des clubs et des éducateurs des outils faciles à mettre en place pour la protection des joueurs comme des vidéos d'exercices sur les échauffements.

9- Validation des compétences du jeune joueur par graduation.
Pour permettre de mesurer l'évolution de l'apprentissage du rugby, la FFR lance le Livret Jeune Joueur.
Ce livret va être mis en place pour permettre aux jeunes joueurs d'avoir une vision sur son cursus à l'école de rugby et de connaître les acquis à maitriser pour bien pratiquer le rugby.
Parmi tous les thèmes qui composeront ce livret 7 thèmes concernent directement ou indirectement la sécurité dans le jeu : maîtrise du plaquage, de la chute, de la mêlée, de l'échauffement, attitude au contact, attitude durant les rucks et connaissance des règles.
Le joueur devra maitriser un certain nombre de paramètres avant de passer à l'échelon suivant. Ce sont les éducateurs dans les clubs qui vont accompagner ce projet pour permettre à chaque jeune joueur ou joueuse de progresser de façon harmonieuse.
Didier RETIERE  : "On instaure le "Livret Jeune Joueur" à partir de la saison prochaine. (...) Sept mesures qui touchent la sécurité du joueur. Quand il aura acquis cette maitrise, il pourra rentrer dans le rugby compétition."

10- Déploiement des cadres techniques des clubs.
Après une phase de test, la FFR confirme la mise en place des Cadres Techniques de Clubs (CTC). A partir de janvier 2020, la FFR disposera de 162 CTC sur tout le territoire, préparés et formés, pour un maillage efficace dans l'accompagnement des clubs.



Chapitre III : #Bieninformé.


11- Doublement des journées sécurité.

Toujours soucieuse de préserver l'intégrité physique de ses licenciés dans la pratique du rugby, la FFR met en œuvre les "Journées Sécurité du Joueur" pour permettre une formation de qualité de ses 8 000 éducateurs.


12 - Kit de communication : la box Rugby #Bienjoué.

La box Rugby #Bienjoué permettra d'avoir accès à des supports rappelant les principaux messages du programme #Bienjoué à destination de tous les acteurs de la vie d'un club de rugby (joueurs, éducateurs, dirigeants, bénévoles, parents et supporters).



Chapitre IV : #Biensuivi.


13 - Partenariat avec l'ISPED.

Un partenariat de recherche médicale a été signé avec l'un des plus grands instituts d'épidémiologie française, l'ISPED (Institut de Santé Publique et d'Epidémiologie et de Développement).

La FFR a besoin de s'attacher les services d'un Institut de qualité pour pouvoir valider l'ensemble des mesures qu'elle met en place. L'Institut de Santé Publique, d'Epidémiologie et de Développement sera chargé d'objectiver l'accidentologie du rugby avec une évaluation annuelle des mesures prises par la FFR.

Didier RETIERE : "Dans le rugby amateur, il n'y a pas de statistiques, c'est très difficile d'avoir des données précises. C'est là tout le travail avec l'ISPED qui va suivre un échantillonnage de clubs et mettre en place des questionnaires pour avoir un vrai retour. (...) Il faut aussi avoir des choses très pragmatiques et fiables pour mesurer les effets de toutes ces innovations."


14- Pérennisation de l'observatoire médical du rugby.

Lieu de réflexion et de partage, l'observatoire médical du rugby rassemble des profils complémentaires (médecins, entraîneurs, techniciens,...) de l'ensemble des acteurs du rugby.

L'Observatoire Médical poursuivra ses travaux et ses propositions au regard des résultats fournis à travers le suivi de l'ISPED. Sa mission est d'anticiper les évolutions de notre sport et de ses formes de pratiques et ainsi de préparer des mesures visant à garantir le bien-être de chacun de nos pratiquants.

Didier RETIERE : " Le vrai enjeu du suivi de cet observatoire : que peut-on amener pour améliorer les choses et atteindre l'objectif de faire jouer en toute sécurité l'ensemble des pratiquants ? On ne veut que le bien-être de nos pratiquants et l'Observatoire doit être une force de proposition pour le garantir dans la durée."



Vous avez sous les yeux les 14 premières mesures prises par la FFR pour assurer la sécurité des joueurs. Certaines sont applicables et appliquées dès aujourd'hui et devront donner des résultats rapides : le Toucher 2 secondes, le carton bleu,... D'autres le seront dans la durée. Toutes poursuivent en tout cas un seul et unique but : sauver notre sport et ne plus entendre parler de celui-ci que dans la rubrique sportive.


Sources : Documents FFR, Rugby Mag Octobre 2018.




Herve Douillet , 02.02.19, 09:29
LOGO BIEN JOUE.jpg

VOTRE AVIS NOUS INTERESSE.

Notre sport a de nouveau connu un drame la semaine dernière. Ainsi, quatre joueurs sont morts cette année sur un terrain de rugby : Adrien DESCRULHES, Louis FAJFROWSKI, Nicolas CHAUVIN et Nathan SOYEUX. L'USF Section Rugby leur rend hommage et s'associe à la douleur de leurs familles qui ont perdu un de leurs membres, malheureusement décédés en exerçant leurs passions.

La Fédération Française de Rugby, comme le démontre la mise en place du programme #Bienjoué expliqué ci-contre, a conscience des difficultés que traversent notre sport et mène une grande campagne de réflexion visant à assurer coûte que coûte la sécurité des joueurs. L'abaissement de la ligne de plaquage par exemple est aujourd'hui à l'étude.

L'USF Section rugby, loin d'éluder les problèmes, se montre également très concerné par cette recherche du bien-être de ses licenciés en étant vigilant et à l'écoute des observations réalisées au niveau national, prêt à appliquer toutes décisions allant dans le bon sens.
Nous souhaitons tous que le sport que nous aimons tant reste un jeu, fort de ses valeurs, pratiqué avec plaisir et sans appréhension au moment d'entrer sur le terrain.

Nous vous proposons un sondage, sans recherche de vérité statistique, juste essayer de percevoir l'opinion des personnes qui gravitent, directement ou indirectement, autour de notre club. Avec pourquoi pas, à l'issue de celui-ci, la réalisation d'une réunion instaurant un dialogue, un échange entre nous tous afin de parler rugby et sécurité.




Herve Douillet , 12.01.19, 12:13

SONDAGE

Jugez-vous aujourd'hui le rugby comme un sport dangeureux ?
  • Oui
  • Non
  • Ne se prononce pas
  • Voter
    Résultats
    Plusieurs choix possibles

     

    Diriez-vous que depuis quelques années le rugby est devenu :
  • Plus dangeureux
  • Autant dangeureux
  • Moins dangeureux
  • Ne se prononce pas
  • Voter
    Résultats
    Plusieurs choix possibles

     

    Si vous êtes joueur, avez-vous aujourd'hui une hésitation à renouveler votre licence par peur d'un éventuel danger ?
  • Non
  • Oui
  • Ne se prononce pas
  • Voter
    Résultats
    Plusieurs choix possibles

     

    Si vous êtes parents, avez-vous aujourd'hui une hésitation à renouveler la licence de votre enfant par peur d'un éventuel danger ?
  • Non
  • Oui
  • Ne se prononce pas
  • Voter
    Résultats
    Plusieurs choix possibles

     

    Jugez-vous les premières décisions prises par la FFR pertinentes ?
  • Non
  • Oui
  • Ne se prononce pas
  • Voter
    Résultats
    Plusieurs choix possibles
     
     
    ce site a été créé sur www.quomodo.com