LES OLYMPIADES DE L'USF RUGBY (1)

Sous l'égide de Jonathan et Emilie (éducateur et réfèrent U10-U12, voir photo ci-contre), la section rugby de l'USF a, pour la seconde année consécutive, organisée ses Olympiades. Récit de cette soirée menée de main de maître par nos deux MC (Maître de Cérémonie, vocabulaire emprunté au mouvement rap et son âge d'or, les années 1990-2000 où le rap était de qualité avec des leaders tels qu'I'AM et Akhénaton ou Shurik'n, la FF ou bien sûr NTM).

Sur le créneau horaire habituellement réservé aux entraînements, le mercredi 4 juillet, des équipes (constituées à la base d'un licencié et de membres de sa famille, renforcée éventuellement par d'autres licenciés non accompagnés afin de créer des unités de 5 joueurs) s'affrontaient au stade de la Pépinière.
Le principe : Jonathan et Emilie ont imaginé cinq ateliers et chaque performance de chaque équipe lui procurait des points. Au final, totalisation des points, réalisation d'un classement et divulgation du podium. Le nombre d'inscrits se révélaient en nette hausse cette année : merci aux participants !
Les ateliers étaient : tir à la corde ; transformation de pénalités ; opposition sur un parcours alliant technique et physique ; le portée de sac de plaquage ; et enfin un petit quizz d'une dizaine de questions relatives au rugby. Le tout réalisé dans une ambiance de franche camaraderie, avec de belles réussites au coup de pied notamment (mais aussi de splendides loupés !!!), des chutes spectaculaires (mais surtout hilarantes car sans gravités) aux portés de sacs de plaquages),... Bref, un moment très sympathique...
Et il fallait un vainqueur ! Et c'est... la famille BERTIN, composée de David, Aurélie, Ilan, Ewen renforcée par la présence de Nikita, qui a gagnée. Bravo à eux.

Ensuite, pour ceux qui le désiraient, un repas suivait cette fin d'après-midi sportive. Chaque famille apportait son repas (mais rapidement, c'est la mise en commun des victuailles qui prévalait) et le club mettait à disposition un barbecue, que Jonathan se chargeait de faire vivre (décidemment, il a tous les talents cet homme !). Là encore un moment convivial et familial.
A cette occasion, le club a honoré Franck MEZERETTE (qui a quitté au cours de la saison ses fonctions) pour toutes ces années consacrées à notre club. Encore merci Monsieur Franck !

Ces Olympiades venaient clore de bien belle manière notre saison. Bravo à Jonathan et Emilie. Bonnes vacances à toutes et tous. Rendez-vous en septembre !

(1) Des photos sont visibles en cliquant sur l'icône Photos
de la barre de menu du site, puis en choisissant Photos EDR.
Herve Douillet , 07.08.18, 10:33
 
trombi.pdf
 

BILAN DE L'ECOLE DE RUGBY, SAISON 2018-2019.

Le mercredi 3 juillet 2019, les Olympiades de l'EDR à La Pépinière venaient encore une fois clôturer de belle manière une année encore très riche pour cette dernière. Je vous propose de dresser le bilan le plus complet possible de cette saison et de se projeter vers la suivante.

Un bilan négatif ?
Lors de l'Assemblée Générale Ordinaire du club le 14 juin dernier (devant un public nombreux où figurait notamment, au milieu des parents et des licenciés, Marc BARON, président de l'USF Générale, ainsi qu'un représentant de la mairie), Laurent BEURY, président, dévoilait qu'en septembre 2018, 140 fiches de renseignements avaient été remplies. Mais qu'au final, seul 98 individus avaient pris une licence. Soit 11 licences de moins par rapport à 2017. Mais surtout 32 personnes n'ont pas donné suite aux essais réalisés. Et cela concerne en grande partie l'EDR. Pourquoi ? Pourquoi n'a-t-on pas réussi à intéresser ces enfants ? Doit-on remettre en cause notre technique d'enseignement ? Sur les 3 premières séances de septembre, qui sont gratuites et libres pour les enfants qui désirent découvrir le rugby, doit-on faire des séances types d'entrainement ou des temps plus ludiques ? Avec Philippe POULAIN, notre CTC, nous devons ensemble réfléchir à ce lancement de saison, primordial pour sa réussite.
Deuxième point noir de cette année, l'absence de compétition ou du moins un nombre trop faible de tournois. Deux causes principales à cela : la première, la crise des gilets jaunes qui dès le 17 novembre a complètement bouleversé l'organisation des plateaux. La seconde, les conditions climatiques, comme tous les ans, qui provoquent l'annulation de une ou de deux dates du calendrier. Alors nous ne sommes pas responsables de ces difficultés, mais cela a provoqué une baisse réelle de motivation chez certains de nos enfants, ce qui a été le déclencheur d'un désintérêt pour notre discipline, peut-être déjà sous-jacent. Ne faudrait-il pas remonter aux instances dirigeantes départementales, régionales et nationales la nécessité de mettre en place, de décembre à février, une trêve (pour privilégier des matchs de fin septembre à fin novembre puis de début mars à fin mai). Durant ce laps de temps, offrir la possibilité aux clubs d'organiser des rencontres comme nous l'avons fait cette année avec la venue de Saumur pour une journée ateliers. Un moment sympathique. Je ne pense pas me tromper en disant qu'il a été apprécié de tous.
Enfin, pour continuer sur le thème de la compétition, notre effectif réduit dans toutes les catégories de l'EDR nous obligeait (en deuxième partie de saison, lorsque les U10 évoluaient en format 10x10 et non plus 5x5 comme en début de l'année) à nous associer avec des joueurs d'une équipe à l'effectif plus fourni (comme le COP par exemple). Lorsque nous arrivions, nous ne savions pas avec quelle équipe nous allions jouer ! Pour progresser collectivement et impliquer individuellement, c'est compliqué. L'enfant est en total manque de repères. Une politique intense pour recruter, séduire de nouveaux licenciés est indispensable pour créer des groupes complets, motivés et compétitifs : une des pistes à l'étude par le club pour atteindre cet objectif est la création d'une entente avec une autre structure du département.


Non, une année pleine de promesses !
Lorsque vous voyez, lors des entraînements ou des matchs, l'attitude de tous nos licenciés, vous ne pouvez être que confiant en son avenir ! Pour qui aime le rugby, voir ces groupes se comporter reste un régal. Ils ne trichent pas. Le plaisir de jouer, de lutter... C'est notre récompense, notre moteur à nous éducateurs. Nous nous sentons redevables de leurs investissements, conscients de la mission qui est la notre, être capable de leur proposer le meilleur enseignement possible, d'étancher leur soif d'apprendre, de les confronter à la difficulté avec, comme but ultime, les faire progresser rugbystiquement mais aussi mentalement dans leur confiance en eux. La motivation, des deux côtés, est et restera extrême !
L'EDR apprend aussi à se structurer, à travailler. Cette année a été très importante à ce niveau et désormais elle peut se targuer de disposer d'un noyau de bénévoles fidèles et motivés (éducateurs, référents,...), cherchant notamment, à travers des formations, à améliorer sans cesse le contenue des séances : ainsi, Jean-Paul et Hervé ont-ils été diplômés au cours de cette saison par la FFR. Le processus de labellisation de l'EDR devrait connaître aussi un heureux épilogue au cours de la saison prochaine, lui ouvrant de nouveaux horizons. Vous voyez, la quête constante de la professionnalisation de l'EDR, au niveau humain ou administratif, permettra à celle-ci d'être de plus en plus performante et crédible face à tous les intervenants, face à tous les publics.
Enfin, l'EDR n'a jamais été aussi dynamique que cette saison qui s'achève. Sous l'impulsion d'Emilie et d'Yves, l'ensemble des bénévoles (Loïc, Cyril, Hervé, Jean-Paul, Emilie mais aussi Christophe, Gilles, Sandrine pour les U14, sans oublier Jonathan bien sûr et Alexis qui lui nous a rejoint en cours d'année) s'est mobilisé pour faire vivre l'école de rugby au travers de nombreux évènements : journée inaugurale de la saison à domicile sénior avec remise d'un nouveau jeu de maillots offert par les partenaires économiques ; journée de solidarité avec l'association Ezolyss ; entraînement "Un licencié-Un copain" ou chaque joueur de l'EDR invite un copain à découvrir le rugby ; multiplication des démonstrations en milieu scolaire à La Flèche (écoles de Verron, St Colombe-Guéroncin, Pasteur,...) ou au sein du Pays Fléchois (Crosmières,...) ; arbre de Noël,... Nous continuerons dans cette voie la saison prochaine et tenterons même d'accentuer ce processus pour offrir encore plus de visibilité à l'EDR.



Vous le constatez, même si l'EDR  possède des points faibles (baisse de licencié, mais qu'une majorité de clubs ont aussi subi), son envie de bien faire lui permet de voir l'avenir relativement sereinement. Nous vous attendons, vous qui lisez cet article : si vous êtes parents, acteurs de la vie économique du bassin fléchois, amat(rice)eurs de rugby, à nous rejoindre pour faire grandir encore et toujours notre structure au cours de la saison 2019-2020. Pour que la Flèche soit vraiment cette ville de rugby que nous appelons de nos vœux !! Souhaitez vous faire partie de l'aventure ?



Herve Douillet , 16.09.19, 15:05
 

ENTENTE : REALITE OU UTOPIE ?

A partir du 18 janvier 2020, les clubs sarthois (à part le RCM qui reste autonome) doivent se présenter lors des compétitions sous la bannière Entente 72. En théorie...

La question de l'Entente entre les clubs de la Sarthe est sur la table depuis le début de la saison, septembre 2019. Si le processus, on l'a vu, a été mis en place pour les U 14 (avec succès), les autres catégories ont traîné des pieds. Une date butoir avait été fixée début décembre pour que l'ensemble des clubs incités à créer ce rassemblement (COP, Sablé-sur-Sarthe, La Ferté Bernard, Marçon et La Flèche) signe un document entérinant la création de l'Entente en U8, U 10 et U12. Cette étape a été franchie, tant bien que mal. 
Mais le 18 janvier, première date du calendrier où figure l'Entente, patatras, aucune unité n'apparaît…! A la décharge des clubs, le calendrier est tombé quelques jours avant. Mais quand même.  Signer un papier, c'est bien. Assumer ses choix, c'est encore mieux… A La Flèche, nous avons amené des gamins (tous n'étaient pas disponibles) au COP (en U 14 et U 12) et à La Ferté Bernard (en U 8 et U 10). Cela a été compliqué (voir conflictuel) en terme d'organisation, mais nous avons tenu nos engagements. Et moi, ma parole.
Nous devrons ensemble donner vie à ce principe d'Entente. Et que sur le terrain, elle est "de la gueule" cette Entente.
Parce que moi j'y crois aux vertus de cette Entente. Pour trois raisons majeures. D'abord les minots sont dorénavant sur de jouer chaque compétition. A La Flèche, nous n'avons qu'un éducateur diplômé, pas toujours disponible le samedi. Grâce à l'Entente, il y aura toujours un éducateur des clubs qui la compose de présent pour encadrer les joueurs des différentes structures. Premier point. Deuxièmement, le respect de la catégorie d'âge va permettre une réelle progression de chacun. Enfin, la mise en place de l'Entente dès cette année va faire gagner du temps aux U 8, U 10 et U 12. Parce que le système d'Entente va perdurer, du fait de la baisse du nombre de licenciés. Donc les groupes qui se constituent aujourd'hui sont susceptibles de se suivre tout au long de leurs apprentissages rugbystique. Un vrai avantage par rapport aux U 14 qui ne découvrent le principe que cette année.
Nous, éducateurs, dirigeants, soyons dignes de l'engagement et de l'envie que mettent les enfants sur le terrain. La Sarthe, une terre de rugby !
Herve Douillet , 18.05.20, 09:40
 

UNE DEMONSTRATION RUGBY A L'ECOLE DE VERRON.

Sous l'impulsion de Franck MEZERETTE, l'USF Section Rugby s'était lancé dans une campagne de démonstration de son sport dans les écoles fléchoises et du Pays fléchois (Sainte Colombe-Guéroncin, Notre-Dame, Luché Pringé,...). Le concept perdure même après le départ de Franck. Cette fois-ci, rendez-vous à l'école de Verron.


Le mardi 16 octobre 2018, Jean-Paul et Hervé (éducateurs U10) accompagné de Jean-Luc (entraîneur séniors) ont réalisé une prestation de deux heures de découverte et d'initiation au rugby à l'école primaire publique Lazar de Baïf à Verron. Sous un soleil éclatant et une température vraiment clémente, 36 élèves du CE1 au CM2 ont d'abord écouté nos trois passionnés parler de rugby.  Puis ils ont pris part à des ateliers visant à leur faire toucher du doigt le sport rugby. L'objectif n'est bien évidemment pas de les faire devenir rugbyman mais bel et bien de leur permettre de découvrir et d'apprécier ce sport pour leur donner envie au final de rejoindre le club.

L'équipe de bénévoles possède un réel savoir faire pour mener ces après-midi. Après l'exercice de la croix ou un atelier axé sur la vivacité, les cinq équipes ont participé à un petit tournoi au toucher qui clôturait la séance.

Le groupe d'élèves présent s'est montré très intéressé (n'hésitant pas à poser des questions) et a témoigné dans son ensemble d'un sérieux et d'une application que nos intervenants ont vraiment apprécié. Le club les remercie de leur accueil, de leur écoute et de leur enthousiasme. Nous associons à ces remerciements l'équipe pédagogique présente à nos côtés (voir photo ci-dessus).

Nous attendons désormais d'éventuelles retombées sur le nombre de licenciés. Encore une fois l'objectif premier de ce type de rendez-vous.
Si vous êtes instituteur ou directeur d'école et que ce type d'opération vous intéresse, n'hésitez pas à contacter le club. Nous serons heureux de faire partager notre passion. La Flèche, une terre de rugby !
Herve Douillet , 18.10.18, 21:56

LES ENFANTS ECOUTENT JEAN-LUC ET JEAN-PAUL PARLER DU RUGBY.

PRESENTATION RUGBY VERRON.JPG
 

ARBRE DE NOËL 2019.

Pour la deuxième année consécutive, le Père Noël avait donné rendez-vous aux enfants (et aux parents) de notre Ecole de Rugby (EDR).

Le 19 décembre, à l'Espace Montréal à La Flèche, tous les membres de l'EDR (éducateurs, référents, joueurs, parents) ainsi que les dirigeants du club (Yves JAMIN, par exemple, vice-président, était présent) avaient été inviter à partager un goûter offert par le club.
A l'occasion de celui-ci, le Père Noël est venu rencontrer les enfants en leur apportant un cadeau à chacun (une gourde ciglée du logo du club) avec prise de photo individuelle et collective immortalisant ce moment singulier : la visite du Père Noël tout droit arrivé de sa Laponie natale ! Un vrai souvenir !...
Puis le p'tit bonhomme tout vêtu de rouge avec sa longue barbe blanche est reparti, tout à sa tâche : que tout soit prêt pour la nuit du 24 au 25 décembre ! Merci Père Noël d'être venu !
Ensuite les parents et les enfants ont continué à échanger autour d'un verre de cidre ou de soda, concluant ainsi un moment sympathique.
Joyeux Noël à toutes et tous !
Herve Douillet
 

BIENVENIDO !

En ce début de saison 2019-2020, parmi nos nouveaux licenciés, gros plan sur Luca (en photo ci-contre, en compagnie de son papa, Luis) en provenance du Pérou et désormais installé dans le Pays Fléchois. 
A titre personnel, mais aussi au nom de l'EDR et du club, je témoigne de notre fierté de les accueillir (le frère de Luca, Sébastien, intègre la catégorie "Espoir" du club). Pour trois raisons. Premièrement, pour la vraie sympathie de nos premiers échanges. Deuxièmement, parce que cela prouve que notre structure peut séduire. Et troisièmement parce que cela ancre une des valeurs fondamentales auxquelles je crois et que le rugby revendique : l'universalisme, la fraternité. Que l'on soit français ou péruvien, blanc ou noir, riche ou pauvre, bouddhiste ou chrétien, homo ou hétéro, un même maillot nous unit, la passion du rugby nous rassemble !
Nous essaierons de faire plus ample connaissance avec Luca et sa famille en leur consacrant un article sur le site dans les prochaines semaines. En tout cas, avec grande sincérité, Bienvenue à toi Luca et à ta famille !
Herve Douillet , 16.10.19, 21:17
 

LE PEROU.

En l'honneur de Luca, nouvellement licencié dans notre club et originaire du Pérou (voir article plus haut), nous allons découvrir un peu mieux son pays. En effet le leitmotiv de notre site, c'est bien sûr de parler rugby, de l'actualité de notre club, de l'équipe de France, etc... Mais c'est aussi, nous l'avons déjà écrit, d'apprendre, de s'ouvrir sur le Monde. Partez en voyage avec nous découvrir le Pérou...

Le Pérou, situé sur la côte ouest de l'Amérique du sud, est une république démocratique. D'une superficie de 1.285 millions de km² (plus de deux fois la France) et avec une population (essentiellement urbaine, à 75 %) de 31 millions d'habitants, ce pays a une densité de 24 habitants au km² (la France, 117 habitants au km²).
Sa capitale est Lima et la langue la plus parlée est l'espagnol. Il est entouré au nord ouest par l'Equateur, au nord est par la Colombie, à l'est par le Brésil et au sud par la Bolivie et le Chili. A l'ouest, toute sa frontière est délimitée par l'Océan Pacifique.
Le Pérou est un magnifique pays, avec une grande biodiversité et une vraie richesse de paysage (entre montagne, plaines et vallées) regroupée au sein de trois grandes régions géographiques : la Costa, la Sierra et la Selva. Vous y découvrirez une partie des célèbres Cordillère des Andes (avec le Huascaran, un sommet atteignant 6768 m d'altitude) et forêt Amazonienne. Le climat y est sec et tempéré.
Le patrimoine culturel est important avec plus de 3000 fêtes populaires, parfois ancestrales reproduisant les rites des Incas.
Le Pérou a une économie performante, basée sur l'exportation de matières premières (argent, zinc, cuivre, gaz, pétrole,...). On peut la qualifiée de plutôt libérale, le pays ne comptant que peu de grosses entreprises publiques.
Enfin, ce pays a une gastronomie de renommée mondiale avec une grande variété de plats typiques.
Côté rugby, la sélection péruvienne, surnommée "Los Tumis" est classée par l'IRB au 77ème rang mondial (16/09/2019).
Il est quand le prochain avion à destination du Pérou ?...


Source : terresperuviennes.com, populationdata.net, Wikipédia, lesports.info

Herve Douillet , 16.10.19, 21:18
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com