Edito

Et voilà, encore une année sportive qui se termine ! Que le temps passe vite ! Dix mois et deux ceintures. Je n’aurais jamais imaginé cela il y a un an, et pourtant.
En septembre 2013, ma fille et mon fils font leur cours d’essai au club de karaté.
Pendant que je les observe Marc (le Président) et Christiane (la Trésorière) m’encouragent à essayer également. Après tout il n’y a pas d’âge pour commencer !

Je me prête alors au jeu et ni une, ni deux je saute le pas. Je me rappelle de mes deux premiers cours en survêtement bleu, la grande grande classe :) Quand je regardais les adhérents, la plupart en ceinture noire, je me disais qu’est-ce qu’ils vont s’ennuyer avec moi !
Et bien non, ce fut tout le contraire et je fus très agréablement surpris. D’abord par la pédagogie et la patience de Maitre Naoki Omi et par l’accompagnement des ‘anciens’. La soif d’enseigner est en eux. Je m’inscris et je suis assidûment les deux cours par semaine.

11 et 12 Janvier 2014 : Me voilà au stage de passage de grade au Kremlin-Bicêtre.

Plus d’une centaine de karatékas sont présents pour passer leur grade. Une vingtaine de ceintures noires sont également là pour nous encadrer et nous juger. Six heures de préparation à peaufiner la justesse de nos mouvements et leur efficacité.

Dimanche 12 Janvier 13h : Passage de grade

La fierté de porter le kimono et les valeurs du karaté m’habitent. Je focalise mon esprit sur mon corps et j’effectue ma prestation. C’est magique, quelle émotion ! Ceinture jaune !

21 et 22 Juin 2014 : Second stage de passage de grade au Kremlin.
Je retrouve la même ambiance qu’en janvier dernier, à la fois sérieuse et détendue. Je ne regrette pas une seule seconde de passer six heures dans le dojo en ce weekend très ensoleillé.

Dimanche 22 juin 13h : Passage de grade

La motivation est au rendez-vous et l’adrénaline monte. Cette ceinture il me la faut, j’ai tant travaillé ! Comme quoi on se prête vite au jeu. Tout n’est pas parfait loin s’en faut, mais quand même l’essentiel y est. J’effectue mes kions, mes deux katas et mon hokei kumité. J’obtiens alors ma ceinture orange. Je suis ému.

C’est pour ces bons moments que je remercie chaleureusement tous les adhérents du club, Christiane, Pierre, Rui, Marc, Ben, Laure, Frédéric, Stéphane, Lucie, Samuel, Richard, Didier (et les autres) et bien sûr Maitre Naoki Omi sans quoi tout cela ne serait pas possible.

Le karaté apporte contrôle et sérénité. J’avais ce rêve depuis mes douze ans et je le réalise 28 ans après. Comme quoi, il n’est jamais trop tard.

Le temps des vacances est venu, un moment propice au repos et à la récupération physique.

Je vous souhaite donc à toutes et à tous de bonnes vacances et je me ferai la joie de vous retrouver le 9 septembre pour la reprise des cours.

Patrick Occhipinti – Président TUVB Karaté (juin 2014)
ce site a été créé sur www.quomodo.com