TURF-ESPORT
 
 
 
 
 
 

Les courses pmu

Quelle est l’influence du ferrage sur votre pronostic PMU

Chaque cheval est unique. Certains sont plus à l’aise avec leurs fers, d’autres préfèrent sans. C’est une question de sensibilité des pieds et c’est aussi tout simplement le goût des chevaux. Comme certains d’entre nous ne supportent pas l’idée de marcher pieds nus, d’autres attendent avec impatience le moment où ils peuvent retirer leurs chaussures.
Lorsque vous établissez votre pronostic PMU, vous devez observer si le cheval qui vous intéresse :
  • court tout le temps déferré ou tout le temps ferré et court comme à son habitude ;
  • court d’habitude ferré, mais l’entraîneur en a décidé autrement pour cette course-là ;
  • c’est la première fois que le cheval effectue une course déferré.
Dans le premier cas, il faut vous fier à son expérience et observer ses précédents résultats. Dans les deux autres cas, c’est davantage l’incertitude. D’après les statistiques, les chevaux déferrés sont plus performants que les chevaux ferrés. D’autre part, leurs résultats sont meilleurs s’ils sont déferrés des postérieurs, plutôt que des antérieurs.
En contrepartie, la cote des chevaux ferrés est plus intéressante que celle de ceux qui courent pieds nus. C’est tout à fait logique, puisque le public a accès à l’information qui concerne la ferrure et qu’il est établi que les chevaux ferrés ont un léger handicap par rapport aux autres.
Pour votre pronostic PMU, vous devez évaluer le rapport entre l’état de la ferrure et la cote du cheval pour établir ce qui reste le plus intéressant.