Julie Hémar - Préparation 70.3 Ironman VICHY 2018
Mon plan d'entraînement personnalisé pour ma préparation du 70.3 Ironman de Vichy s'est étalé sur une période de 20 semaines. Il a été établi en prenant en considération mes obligations professionnelles et personnelles variables selon les semaines. Pour ce type de préparation, j'avais également conscience du temps important qu'il fallait consacrer à l'entraînement. Alors il s'agissait plutôt de réussir à rendre compatible mon temps disponible avec l'enchaînement des séances de travail et des séances de récupération, ce que mon entraîneur Jean Luc Scannapieco a su concilier. Dès le début j'ai fait confiance à triprogress, j'ai ainsi pu consacrer mon temps aux entraînements sans avoir à réfléchir au contenu de mes séances et bénéficier de l’expérience d'un entraîneur, lui même triathlète qui a déjà fait plusieurs triathlons longue distance et ironman. Les conseils qu'il a pu me donner tout au long de la préparation ont été très importants pour moi.
Afin d'avoir des références initiales pour travailler, il m'a été demandé d'effectuer deux tests: un test de vitesse sur 3000m en course à pied et l'autre sur 400m en natation. Ces tests ont été refaits à mi parcours afin d'évaluer la progression et de faire évoluer les zones de travail.
Après chaque séance, je communiquais à mon entraîneur mon ressenti sur la séance mais aussi sur les sensations physiques et mentales. Après une séance j'ai ressenti des tensions anormales au niveau du tendon d'Achille à la cheville gauche, j'en ai tout de suite fait part à l'entraîneur et mon plan d'entraînement a été modifié immédiatement afin d'éviter la blessure.
La variété des séances ne m'a jamais fait ressentir de lassitude mais plutôt une sensation de bien être après les séances, même après les séances les plus dures. L'augmentation progressive du volume et de l'intensité des entraînements était adaptée à mes capacités physiques et à mes progrès, par conséquent, m'entraîner restait avant tout du plaisir, sauf quand les conditions météorologiques n'étaient pas idéales. La motivation étant bien présente, les plans d'entraînements étant établis selon mes obligations, je n'avais donc aucune raison valable pour ne pas faire une séance. Il s'agissait ensuite d'un rapport de confiance mutuelle qui s'était établi. Il me semblait inconcevable de ne pas faire une séance que l'entraîneur avait pris le temps d'établir pour m'aider à atteindre mes objectifs. De savoir que l'entraîneur était physiquement présent derrière ce plan d'entraînement m'a permis de rester motivée les rares fois où il était plus difficile de l'être.
Auparavant, lorsque je m'entraînais seule, il m'était souvent difficile d'accepter de m'accorder de la récupération. En choisissant triprogress, pour m'accompagner dans ma progression, j'ai fait le choix de respecter scrupuleusement le plan d'entraînement, même si c'était plus difficile pendant les phases de régénération... mais force a été de constater par la suite les bons résultats sur plusieurs triathlons. J'avais initialement confiance, avec les progrès visibles dans toutes les disciplines et sur les triathlons, la confiance n'a fait que se renforcer.
Nous avons également échangé sur la nutrition pendant les entraînements, avant et pendant la course. J'ai pu faire part de toutes mes interrogations à l'entraîneur.
Je n'ai jamais eu de période de doute, les progrès se sont fait sentir rapidement et ils n'ont pas cessé jusqu'à la date de mon objectif. D'ailleurs cela m'a même permis de revoir mes objectifs à la hausse. En effet, initialement mon objectif était de terminer convenablement le 70.3 de Vichy lors de ma première saison de triathlon, puis au cours de la préparation, cela devenait évident alors j'ai soumis l'évolution de mes objectifs à mon entraîneur qui a fait évoluer mes entraînements dans ce sens. Deux semaines avant le triathlon, je me sentais prête, j'avais confiance en moi, ce qui m'a permis d'aborder sereinement cette compétition, même s'il y avait évidemment un peu de stress. J'ai pu faire part de ce stress à mon entraîneur qui m'a rassuré et qui m'a aussi aidé à le gérer.
Pendant le triathlon, j'ai utilisé la mentalisation dont nous avions parlé, je repensais à certains entraînements, à certaines phrases de l'entraîneur et je restais concentrée sur le moment présent. Mes objectifs pour cette première saison de triathlon étaient devenus également ceux de mon entraîneur et ils ont été atteints grâce à cette collaboration!
La nouvelle saison se profile avec encore d'autres objectifs et de nouveaux challenges. Je renouvelle ma confiance à triprogress pour les atteindre. " On ne change pas une équipe qui gagne! ”
Julie
Cédric Ehrmann - Préparation Ironman NICE 2012
"...Concernant les entrainements que tu m as concoctés pour la préparation de l'IRONMAN DE NICE, je les ai trouvés trés efficaces sur tous les plans. Que ce soit au niveau endurance, performance et récupération.
Je trouve que j'ai bien progressé dans toutes les 3 disciplines et cerise sur le gâteau je n'ai jamais eu trop la  sensation de sur-entrainement. Je n'ai eu à me plaindre d'aucune blessure. En natation, j'ai acquis plus de vitesse et beaucoup d'endurance. Le fait de me concentrer sur les exercices  proposés ma technique s'est également améliorée. Je ressens mieux ma glisse et ma poussée dans l'eau       est plus efficace. Je reconnais que j'ai souvent zappé les exercices sur le papillon...lol car pas mon truc !!!
Concernant le vélo, j'ai réussi à maîtriser les longues sorties qui me faisaient auparavant souffrir. J'ai également appris à m'alimenter correctement. J'ai acquis de la vitesse et de la puissance. Je pense que les séances de home-trainer m'ont beaucoup apporté également.
En course à pied, j'ai également constaté de net progrès. Je trouve que le travail proposé était varié et pas trop contraignant. Grâce à l'IRONMAN de NICE, j'ai compris qu'il faut que je m'alimente en solide sur la course à pied sur les longues distances. J'ai testé à l' EXTREMAN et tout s'est bien passé. Pas d'hypo. J'ai progressé en endurance et en vitesse.  J'ai également beaucoup apprécié le travail sur les transitions vélo -course à pied, bien que difficile. Peut-être en faudrait-il un tout petit peu plus. J'en ai fais deux ou trois au total !!!
J'ai beau chercher mais je n'ai trouvé aucun point négatif. Il manquait peut-etre le fait qu'on ait pas trouvé de créneau piscine pour que tu puisses apprécier ma technique et y apporter quelques améliorations.
Mon objectif a été réalisé. Terminer l' IRONMAN DE NICE. Le prochain sera de descendre sous les 12 heures 00. Je pense qu'avec le même entrainement et une meilleure gestion de l alimentation sur la course à pied, c'est largement réalisable.
Je pense aussi que tous tes conseils et proposition de compétion pré-IRONMAN ont été judicieux. Ce n'était pas facile de gérer un entrainement régulier avec le métier qu'on a mais toi tu as trouvé le bon compromis. C'est génial de pouvoir proposer un planning d'entrainement en fonction de son emploi du temps.
Encore merci pour tout ce que tu m'as apporté !!! Tu es un SUPER COACH !!!"
Cédric EHRMANN