Adresse
|
Téléphone

Andréa COULON

Kaina KHIER

Lydia Loulha

La crise

La crise, au sens strict, est le processus de retournement de l'activité économique, cette crise débouche sur une récession qui peut, elle-même, se transformer en dépression qui correspond à une baisse profonde et durable de l'activité économique.
 
 
 
 
 
 
Le secteur du luxe à été touché par la crise. Tout d'abord les consommateurs sont devenus plus difficiles à satisfaire et très exigeants. Certains consommateurs pouvaient acheter 10 produits lorsqu'ils se rendaient dans une boutique de luxe, maintenant seulement 2 à 3 produits vont être écoulés, les produits sont choisis avec beaucoup de reflexion. 
Pour cela le secteur du luxe a utilisé de nombreuses stratégies différentes.
 
Afin de lutter contre les effets de la crise, les entreprises ont voulu baisser leurs prix, pour que leurs produits soient plus accessibles à tout le monde comme la marque Dolce & Gabbana qui a réduit ses prix.
Pour cela, les marques réduisent leur effecif, et n'embauchent plus. Dans certains pays, des magasins ferment enregistrant plus de pertes que de bénéfices. Certaines marques délocalisent comme la marque Prada qui a fait construire des usines en Chine pour que le coût de fabrication soit moins élevé, au détriment de l'image de qualité. 
 
Ensuite, les consommateurs ont développé un nouvel intérêt  pour les produits sobres : en effet, ils évitent d'acheter des produits trop ostentatoires, trop tape-à-l'oeil. 

 
D'après un sondage prit sur le site ChallengeS, pour 76% des personnes, le luxe fait toujours rêver malgré la crise, 3 français sur 4.
La crise a bien remis en cause les prix exorbitants des marques de luxe, cela a "calmé" les marques de luxe. La crise a mis en évidence certains prix exorbitants et certaines marques se sont remises en question, puisqu'elles ont biassé leurs prix.
Il existe plusieurs types de stratégies comme :
 
  • La première stratégie est de globaliser, cela a permis à certaines marques de s'étendre dans le monde entier, d'avoir des boutiques dans les 4 coins du monde, pour que la clientelle change. 

  • La deuxième stratégie est tout simplement de diversifier les produits que la marque peut vendre ; par exemple la marque Louis Vuitton ( marque qui existe depuis plus de 150 ans ) a voulu évoluer au niveau de la joiallerie et des montres, pour avoir une large gamme de produits "pas chers".
 
  • La troisième stratégie est d'être "connecté", les marques ont créé des plateformes de communication et de vente, pour que les clients puissent acheter et se renseigner, sans se déplacer. 
Toutes ces stratégies ont été mises en place pour faire face à la crise, certaines ont été bénéfiques, d'autres non.