Adresse
|
Téléphone

Andréa COULON

Kaina KHIER

Lydia Loulha

La rareté du produit.

La rareté est centrale dans l'identité du luxe, c'est la base du luxe.
 
Si un produit de luxe perd de sa rareté, si un jour on le retrouve dans des magasins de moyenne gamme et que tout le monde peut l'acquérir, alors il ne sera plus classé et reconnu comme un produit de luxe, mais comme un produit de grande consommation.

Tout produit peut devenir luxueux si l'on baisse fortement sa production, en en faisant presque un objet unique, tout en conservant les caractéristiques de qualité, bien sûr. La série limitée est souvent matérialisée par un numéro de série particulier, à la différence des autres objets produits massivement.
 
C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle les marques de luxe se refusent la vente en ligne par peur d'être victimes de leur succès. Les produits de luxe se doivent d'être mis en valeur dans un cadre majestueux et souvent, les magasins de luxe sont comparables à des palaces, des "cathédrales",  ce qui entraînent des coûts fixes élévés, à reporter sur le produit.
 
 
 
 
 
 

exemple

Lors d’une vente aux enchères de la maison Christie’s à Hong Kong, le sac « Diamond Birkin 35 » Hermès en crocodile porosus fuchsia brillant a créé un véritable engouement chez les collectionneurs.

Pour posséder ce modèle unique, il a fallu y mettre le prix.  Ce sac à main emblématique de la maison en peau de crocodile porosus fuchsia brillant, finitions en or 18 carats et en diamants a trouvé acquéreur à Hong Kong.  

Après une lutte acharnée entre les collectionneurs pour obtenir l’accessoire, c’est un acheteur asiatique qui a décroché le lot pour la somme mirobolante de 202 000 euros. Un sac à main comme celui-ci necéssite plus de 4 crocodiles, et des heures de travail. 

La luxueuse maison explique que tout dépend de la peau utilisée ainsi que de la valeur des pierres, sachant qu'il s'agit souvent de produits uniques. Pour un modèle comme celui-ci, (sans les pierres précieuses) seulement avec la peau de crocodile coûterait 34.600 euros.

Ainsi, on constate que ce qui légitime le coût de ce sac est bien la qualité des matières premières, mais aussi sa rareté : c'est une pièce unique, comme un chef d'oeuvre.
Source : La Tribune