Le Plan Anti-Dérive
 

Pourquoi Utiliser un Plan Anti-Dérive [MATHS, PHYSIQUE]

Comme vu dans la partie "Transmission de la Force du Vent au Voilier par les Voiles", les voiles fournissent au voilier une force perpendiculaire à leur axe.

Donc, quand les voiles ne sont pas perpendiculaires à l'axe du voilier, la force fournie ne suivra pas l'axe et la direction du voilier : le voilier sera dévié de sa trajectoire.






Pour contrecarrer ce phénomène, le voiliers sont dotés d'un plan anti-dérive.

Il consiste en un plan immergé.








E
n se frictionnant avec l' eau , cette surface  immergée produit une force dite d' anti-dérive .

Cette force est produite par un phénomène de  surpression  et de dépression qui apparaît autours du plan anti-dérive : l'eau qui vient buter contre notre plan anti-dérive - ou plus simplement dénommé dérive - ralentit et l' eau qui passe derrière cette dérive accélère pour rejoindre les filets d'eau avec lesquels elle a été séparée au passage de la dérive en même temps et éviter ainsi l’apparition d'un espace vide de toute matière et ce malgré le détour qu'elle a effectué. [Voir Dessin]













Or, selon le théorème de Bernoulli, à altitude égale, la pression d’un fluide diminue quand sa vitesse augmente et augmente quand sa vitesse diminue.







Nous avons donc une zone de surpression d'un côté de la dérive et une zone de dépression de l'autre côté.
Ces deux zones produisent respectivement une force de poussée et une force d'aspiration sur la dérive qui peuvent être représentées par des vecteurs...










Ces forces sont ensuite transmises au voilier car la
dérive est solidaire avec l'ensemble du voilier.














Or, la force que les voiles transmettent au voilier et qui meut le voilier peut être représentée par un vecteur.

Et, comme tout vecteur, ce vecteur peut se décomposer en deux vecteurs ayant une même origine dont l'origine et les extrémités sont trois des sommets d'un parallèlogramme dont le dernier sommet est l'extrémité du vecteur originel.













On comprend maintenant que la force produite par la dérive et transmise au voilier annihile l'un des vecteurs composant le vecteur représentant la force transmise au voilier par les voiles et qui fait avancer le voilier.











Cette force se réduit donc à l'unique vecteur la représentant encore présent.


 






Or, ce
vecteur possède la même direction que l'axe de notre voilier....


C'est ainsi que grâce à l'installation d'une dérive, les marins peuvent faire en sorte que malgré l'orientation de leurs voiles, leur voilier se déplace toujours toujours vers l'avant et pas "en crabe" ou en biais.







("Dépression", "Surpression" : Voir Lexique)

 
ce site a été créé sur www.quomodo.com