Les Voiliers Européens
 

Les Voiliers Européens - [Caraques, Caravelles]

En Europe, on fabrique à la fin du Moyen-âge, la nef - ou caraque - , un grand navire caractérisé par sa coque arrondie et ses deux hauts châteaux à l’avant et à l’arrière du navire.

La voile était coupée en carré comme les drakkars vikings et reposait sur un unique mât, la coque était renforcée par cinq à sept poutres traversant le navire de part en part.

Ce fut le premier navire européen à s’aventurer en haute mer et fut, avec la caravelle, le navire des grands explorateurs des pays européens.

Nef européenne


Une caravelle est un navire à voiles à hauts bords inventé par les Portugais au début du XVème siècle pour les voyages d'exploration à long cours.

Le principal changement est la présence deux mats qui lui font gagner beaucoup de vitesse en augmentant la surface de ses voiles.

Évolution marine de la caraque du Moyen Âge, la caravelle servait aux marchandages principalement le long des côtes méditerranéennes, elle s'en distingue par une taille plus élevée, entre 20 et 30 mètres.

Contrairement aux drakkars vikings, la coque des caravelle est une coque lisse (les planches étaient fixées bord à bord). Les poutres qui traversaient autrefois la coque de la caraque ont été remplacées par des pièces plus robustes et plus massives.

Les caravelles présentent aussi une voile latine fixée à l'arrière du bateau


La caravelle a cependant gardé les deux châteaux, un à l'avant et un à l'arrière, de la caraque. Pour une utilisation miliaire, il est possible d'installer des petits canons sur les ponts et de gros canons dans les châteaux.

Les bords élevés permettent d'affronter les eaux fortes de l'océan Atlantique. Ils se révéleront adaptés à la navigation en haute mer au cours des campagnes d'exploration d'Henri le Navigateur. La coque large n'a qu'un faible tirant d'eau, le fond est plat et renforcé ce qui favorise une exploration côtière.


L a caravelle dispose de plusieurs mâts sur lesquels sont fixées des voiles triangulaires aptes à capter la direction du vent et des voiles carrées favorables à la propulsion avec vent arrière. Les voiles latines tournant autour des mâts, grâces à de longues baguettes désolidarisées du mat permettant de naviguer contre le vent. La crainte d'un retour difficile créée par des vents et des courants qui avaient été favorables à l'aller disparaît et les explorateurs portugais se permettent alors toutes les audaces.


Au Moyen Âge, les coques étaient construites à partir d'un assemblage de bordés  - planches de bois qui composent une fois assemblées la coque - renforcée ensuite de membrures, grosses pièces de bois qui forment la structures et l'ossature des navires.

À la fin du XVème siècle, une nouvelle technique accompagnant le développement des caravelles est apparue. Elle consiste à procéder dans l'ordre inverse de l'ordre couramment utilisé : les membrures étaient assemblées en premier, puis, les bordés venaient les garnir ensuite.

 

 

 

 

La caravelle

 

 

 
ce site a été créé sur www.quomodo.com