La tomographie

    La tomographie par émission de positions (TEP)



C'est une forme d’imagerie médicale. Elle permet de mesurer la concentration d'un élément nucléaire (émetteur de positon), dans le corps humain.


Pour rappel, un positon est une particule ayant la même que l'électron mais de charge électrique opposé.


L'isotope est injecté dans le patient par voie intraveineuse. L'atome radioactif va se désintégrer et il ne resta plus que le positon. Il va tracer un parcours dans l'organisme avant de se combiner un électron.


La combinaison de l'électron et du positon vont entraîné la naissance de deux photons gamma qui sont tous les deux en lignes droites mais se diffuse deux direction opposé.


L'émission des deux photons seront recueillis par des caméra situé autour du patient.


La désintégration provenant du site seront récupéré à l'aide des intersection des lignes droite provenant de l'émission de la région émettrice d'où proviennent les photons.


Cela permet de localiser le traceur mais elle fait de cette technique une méthode quantitative.


Les donnés recueillis par les caméra seront enregistrer puis corriger à l'aide d'algorithme qui tiennent comporte des phénomènes d’absorption et d'émission.


La position de l'isotope au sein d'une organe ( dans une tranche à quelques millimètres d'épaisseur) permet d’analyser l'organe et d'en faire une reconstitution tridimensionnel.


processus_de_l_imagerie_par_tep.jpg

    La tomographie par émission de simple photon (TEMP)

C'est le même principe que la TEP. Mais au lieu d'injecter un positon, on utilise des photons qui seront détecté à l'aide de caméra-gamma. Cette détection sera aidé par de la scintigraphie.


Par contre, la localisation de l'isotope et la correction à l'aide des algorithmes seront plus délicates.


Les isotopes auront une plus grande durée de vie.


Mais la TEMP est moins coûteuse au TEP.

ce site a été créé sur www.quomodo.com