Introduction


 « Les rayonnements radioactifs peuvent induire des modifications chimiques qui, à leur tour, sont susceptibles d’introduire des modifications cellulaires dans la matière vivante. La plupart de ces modifications résultent d’une altération de l’ADN, la molécule qui porte le code génétique dans le noyau de la cellule. Le plus souvent, la cellule peut réparer l’altération de l’ADN. Il existe cependant une probabilité faible mais non nulle d’induire, sous l’effet des rayonnements, des effets à long terme comme des leucémies ou des cancers. »  ©CNRS


Les dégâts provoqués par les rayonnements sont très variables sur les êtres vivants. L'ionisation provoquée dans les cellules est susceptible d'entraîner des modifications chimiques au niveau de molécules simples comme l'eau et d’agresser des structures telles que la molécule d’ADN. Nos cellules sont donc fragiles mais ont pourtant la faculté de se réparer si le dommage est limité ou d'être éliminées si le dommage est important.

Où ?
Ils affectent en premier lieu les êtres vivants au niveau des cellules. L’élément le plus sensible est le noyau et la molécule d’ADN mais il peut aussi toucher des organes.

ce site a été créé sur www.quomodo.com