Pour ceux que le tir cible ennuie un peu

Petite introduction humoristique aux disciplines de parcours

Les disciplines de parcours:

Les lignes qui suivent ne prétendent en aucun cas faire un rapport complet de ce que sont ces disciplines. Elles ne sont destinées qu'à ceux qui ne les ont jamais pratiquées et qui voudraient avoir une idée de leur spécificité. Il y aurait bien d'autres choses à  en dire, mais alors ... c'est une autre histoire.

Pour ceux que la monotonie du tir "cible" ennuie (refaire 72 fois exactement le même geste dans exactement les même conditions (excepté parfois les conditions météorologiques...!)), les disciplines de parcours - Tir Campagne; tir 3D; tir nature - sont à essayer. On ne tire pas plus de trois flèches - ou deux- dans une situation, et on passe à la suivante. Un recommencement permanent somme toute.

 

Le Tir Campagne ("field" pour les anglophiles)    

C'est celui qui se rapproche le plus des cibles classiques. Normal: on tire sur un blason noir, centre jaune, posé sur un paillon ou de la mousse. On a tout son temps: 3 minutes pour tirer trois flèches. 
Trois "armes" sont reconnues: l'arc classique avec viseur, stab etc, l'arc à poulie (avec viseur et tout le tralala) , et l'arc nu (bare bow pour les mêmes anglophiles)

Si la distance est marquée sur le piquet: YAPUKA... en intégrant éventuellement le "dénivelé" de la cible. Sauf pour les arcs très faibles, en général, dès qu'on est en pente (que cela monte ou que cela descende, un peu plus quand cela descend) le viseur se trouve plus haut que si la cible était à la même distance, à plat. De combien, là ça dépend de l'arc et de la technique de l'archer. !

Si la distance n'est pas marquée sur le piquet, on a affaire à une "inconnue", donc, toujours dans les trois minutes, on estime la distance (avec quelques astuces ), on règle le viseur et ZOU! 
Contrairement à ce que pourrait croire un non pratiquant, on fait plutôt plus de points sur les cibles inconnues que sur les connues, car la réglementation, toujours aussi prévenante avec les archers qui aiment bien conserver leurs flèches, fait que la distance moyenne des cibles inconnues est plus courte que celle des connues. Donc moins d'erreurs!

La compétition se déroule sur une journée complète, chaussures de marche (quasi) indispensables , sac à dos avec casse croute, (camping, sac de couchage facultatifs) petit matériel de réparation,  protection éventuelle contre la pluie ( moi qui suis une pratiquante assidue et de longue date, je ne saurais pas faire assez de louanges à M GORE, inventeur du GORETEX®, et à ce titre, bienfaiteur de l'humanité pratiquant un sport d'extérieur aux mois de mars et avril...octobre, novembre, et même les autres mois aussi!)

Les distances de tir varient selon les armes, et les âges: il y a 3 piquets de tir pour chaque cible: le piquet rouge pour les arcs à viseur juniors et adultes, le piquet bleu  pour les arcs sans viseur, ainsi que pour  les cadets en classique, et le piquet blanc (ou jaune)  pour les benjamins et minimes classiques et juniors BB. La distance maxi au piquet rouge est de 60 metres, de 50 mètres au piquet bleu et 40 mètres au piquet blanc. Ceci est la distance maxi, qui ne sera tirée que sur une seule cible connue dans un parcours. Tout le reste est plus court.

Les points se marquent 6 et 5 dans le jaune, puis jusqu'à un.

clisson
ce site a été créé sur www.quomodo.com