Tir à l'arc Château-Gontier-sur-Mayenne.
-------------- Numéro d'Agrément FFTA : 12 53 085 ------------------ Numéro d'Agrément FFH : 180 532 555 ------
TIR A L'ARC Chateau-Gontier sur Mayenne
Hôtel de Ville et de Pays
23 place de la République
53200 Chateau-Gontier sur Mayenne
/
06 28 35 84 08
 
 
Bien que l'on distingue plusieurs armes à savoir l'arc classique, l'arc à poulies, l'arc nu (barebow), le longbow, l'arc chasse (etc), celles-ci découlent la plupart du temps soit de l'utilisation d'un arc classique soit d'un arc à poulies. Les règlements indiquent quels types d'arcs et quels accessoires peuvent ou ne peuvent pas être utilisés par l'archer dans sa discipline.
 
 
 
En arc à poulies, au contraire de l'arc classique, l'archer utilise une loupe sur son viseur. Celle-ci a pour effet de "grossir" l'image de visée, en fonction de la dioptrie utilisée.
 
Autre élément important, les archers ne posent pas les doigts sur la corde mais utilisent un décocheur.
 
Pour une meilleure lisibilité des composants techniques, l'arc à poulies présenté ci-contre est nu. Il ne comporte ni viseur, ni stabilisateur mais ces deux accessoires ont les mêmes fonctions que celles présentées pour l'arc classique.

1 : Les poulies: A la différence d'un arc classique, la mise en tension d'un arc à poulies n'est pas linéaire. Celle-ci passe par un système de poulies, démultiplicateur de puissance ; environ 75% de la puissance de l'arc en phase d'armement puis 25% restants jusqu'à la fin de la traction. Lorsque l'archer déclenche la phase de libération de corde, l'intégralité de la puissance de l'arc est transmise à la flèche. A noter que le fonctionnement des poulies doit être synchrone.


2 : La corde: Un arc à poulies comporte une corde. Elle s'enroule autour des poulies et sa taille est déterminée par la hauteur de l'arc et la taille des poulies.


3 : Les câbles: Les câbles sont attachés aux poulies. Dans la majeure partie des configurations, les poulies viennent en butée contre le câble, autrement appelé "le mur".


4 : L'écarteur de câbles: Autrement appelé "guide-câbles", cet accessoire permet à la corde et aux câbles de ne pas entrer en friction entre eux lors de la phase d'armement et de propulsion de la flèche.


5 : La poignée d’arc: C’est le « centre névralgique » de l’arc. Les branches (6) sont insérées en haut et en bas, plus le viseur, plus le stabilisateur. La flèche repose sur la poignée d’arc grâce à un repose-flèche (invisible sur la photo). On distingue un arc droitier (tel que sur la photo) d’un arc gaucher. L’arc gaucher est symétriquement identique. L’archer tient son arc au centre de la poignée, par le grip. Son poids va rarement au-delà de 2 kilos.


6 : Les branches de l'arc: On distingue la branche supérieure de la branche inférieure. Toute la puissance de l’arc réside dans ces deux (ou quatre, en fonction des fabricants) pièces qui sont insérées dans la poignée d’arc (5). La puissance et la taille sont variables, adaptées à la hauteur et à la force de l’archer. Elles sont le plus souvent en carbone. A noter enfin que les branches de l'arc ne se démontent pas à la fin d'un entraînement ou d'une compétition. Sauf lorsque l'arc est en maintenance ou en réparation.



LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARCHER.

1- A l’heure à l’entraînement tu arriveras.
 
2- Toujours, en respect de nos traditions et en sportif agissant, tu salueras.
 
3- Le pas de tir tu installeras et démonteras.
 
4- Ton entraîneur tu écouteras.
 
5- Ton corps tu respecteras.
 
6- Le silence tu respecteras sur les pas de tir impérativement.
 
7- Le matériel tu respecteras et répareras éventuellement.
 
8- En concours, la tête tu ne feras, même si les points
tombent parcimonieusement.
 
9- De l’humour tu garderas en toute occasion
communicativement.
 
10- Jamais tu n’oublieras que le Club est là fraternellement.
 
L'archer est un modèle pour le sage ; quand il a manqué sa cible, il s'en prend à lui-même.
Le bureau.

meteo.

MerJeuVen
Petites aversesPluies localesPartiellement nuageux
19.2° C19.1° C16.3° C
13.1° C11.5° C9.5° C