Comment régler convenablement son arc à poulies?

réglage de l'arc à poulie


Comme pour l'arc classique, il faut connaître certains points de réglages pour pouvoir exploiter toutes les capacités de votre arc à poulie. Ces principaux éléments vont donc vous êtes présentés.


Tout d’abord, quelques bases afin de bien choisir son matériel. En fonction de votre niveau, et de l'attente que vous avez d'un arc, on va différencier 3 types d'arc à poulie :

                 - Tout d’abord un arc développer spécialement pour les jeunes ; les arcs que l'on peut nommer polyvalents. Ils ont la particularité d'avoir une allonge extrêmement variable, grâce aux poulies, de 17 à 30 pouces d'allonge (exemple le Mission) et un poids plus faible que la plupart des autres arcs ;


                 - Les arcs avec Cam 1/2 (développés chez Hoyt) ont une allonge variable (qui varie entre 2 et 3 pouces). Ce sont des arcs de haute de gamme. Pour être sûr d’avoir le meilleur rendement possible lorsque l’on achète un arc, mieux vaut privilégier des arcs dont l’allonge max est un poil au-dessus de votre allonge réelle. Ce sont généralement des arcs qui seront plus facile à revendre que les arcs à allonge fixe


                   -Enfin l’arc à allonge fixe. Ce sont des arcs pour les archers qui sont sûr d’exploiter la totalité de leur allonge possible. Il ne faut surtout pas se lancer dans un tel achat si votre technique est en cours d’amélioration. Si votre allonge change après la modification d’une de vos positions, vous ne serez plus à l’aise avec l’arc, même si une marge d'un quart de pouce est disponible de chaque côté.

L'avantage d'un tel arc, c’est qu’il n’y a aucune vis, aucun collage, et est plus fiable. Mais si on veut revendre son arc, il faut trouver un archer qui a les mêmes caractéristiques que vous.




Maintenant qu'on a choisit, que ce soit un arc neuf ou d’occasion, il faut faire une chose très importante : prendre toutes les mesures de votre arc. En effet, neuf, il ne présente aucun défaut ni problème. Il est au bon band, au bon tiller, la distance est bonne entre l'axe de la poulie du haut et du bas... C'est la meilleure configuration de l'arc possible. Cette étape est nécessaire pour pouvoir revenir au point de départ à tous moment, notamment au moment du changement des câbles et des cordes.


Mais, malgré se que l'on peut croire, l'arc ne sera pas régler en sortant de l'archerie et il vaut mieux ne pas faire confiance à la personne qui vous vend un arc d’occasion.


Bien. Donc commençons!!




Étape 1 : L’alignement des poulies


En classique, on parle souvent de vérifier que les branches ne sont pas voilées, pour vérifier que l'arc travail dans le même plan. En poulie c'est pareil. Il faut que les poulies qui travaillent ensemble. C'est pourquoi on doit aligner les poulies, à l'aide du réglage du Yok (fixe ou non). C’est le « V » en haut de l'arc. Il peut y en avoir 2 sur certain modèle, voir aucun sur des arcs plus anciens. Dans ce cas, régler l’alignement grâce aux câbles.




Étape 2 : Le réglage du tiller

C’est la différence entre A et B. A et B étant la distance entre les branches et la corde.


Même principe qu’en Classique (voir l’image N°1 du réglage des Arcs classiques ICI).

La seule différence est que pour les Arcs à poulie, il faut un tiller nul.

Mais pourquoi une telle différence entre le Classique et le Poulie ?

Tous simplement car le Décocheur a une prise de corde au niveau de l’Encoche de la flèche, ou très légèrement en dessous de la flèche. Le Décocheur est donc en ligne par rapport à la flèche et lors de la libération.

Donc, on compare les écarts en haut et en bas. Ceux-ci doivent être identiques. Si ce n'est pas le cas, on visse ou on dévisse une des branches de l'arc pour équilibrer. On recommence l'opération jusqu'à obtenir des écarts identiques.


Réglage de l'arc2.JPG



Étape 3 : La synchronisation des poulies (pas de synchronisation sur les One Cam).

Cette étape consiste en principe à définir si les poulies tournent ensemble, si elles ont un mouvement similaire. Si on trouve une poulie qui est en retard par rapport à l'autre il faut faire en sorte qu'elle arrive, par la suite, en même temps au point nommé "mur".

Il suffit de jouer sur les câbles, torsader ou dé-torsader un câble. Après on remonte l'arc, et on regarde si ça évolue. Dans quel sens ? Puis on recommence l'opération jusqu'à obtenir une bonne synchronisation.


reglage3.JPG




Étape 4 : Le réglage du repose flèche

On commence par le fixer à l'aide du trou prévu à cet effet, qui va nous servir par la suite.

Ce trou n'est pas là seulement pour tenir le repose flèche. C'est aussi un point particulier où la flèche doit passer. Il faut régler la hauteur du repose flèche de telle façon que la flèche passe à la même hauteur que se trou.

Seconde étape, on règle ensuite la latéralité du repose flèche. La flèche doit passer dans le même axe que les poulies. Cette axe n’est pas forcément au milieu de la poignée d'arc, tout simplement car les poulies ne sont pas forcément centrées !

Finalement, on règle la dureté du repose flèche. Soit à l'aide du ressort, soit en changeant la lame du repose flèche. Il existe sur certain modèle différentes duretés.

Réglage 4.1.JPG
Réglage 4.2.JPG


Étape 5 : Le détalonnage

Sur un arc à poulie, cela correspond à la hauteur du Nock Set du bas (pris en haut de la bague), par rapport au Repose flèche.


En poulie la hauteur doit être nulle.



Étape 6: Le test papier

Ce test est une garantie de précision pour vérifier et affiner le réglage du Repose flèche (latéralité, rigidité), contrôler le détalonnage ainsi que de déterminer la rigidité de la flèche.


Tout le test est décrit, précisé et expliqué soigneusement sur le fichier PDF qui est téléchargeable. De plus, des précisions sont apportées sur les Visettes, la fabrication des D-loop (permettant une accroche pour les décocheurs à mâchoire), ainsi que les stabilisations.

 

Maintenant que votre arc est parfaitement réglé, penchez-vous sur les bases techniques de l’arc à poulie. Le second PDF qui est téléchargeable pourra vous les apprendre ou vous les rappelez. Un bon rappel ne fait jamais de mal. Cela pourra vous aider à progresser, et vous pourrez vous baser sur des points que vous auriez à travailler.



Bien évidemment, Jean-Charles et les entraineurs sont toujours disponibles pour des questions, des explications complémentaires…

PDF sur l'arc à poulie

Télécharger tout
ce site a été créé sur www.quomodo.com