Adresse
Téléphone

Portrait du SECRETAIRE (24/11/2017) : JEAN CLAUDE PUAUD

  1. Bonjour Jean Claude, faisons un peu connaissance. Raconte-nous un peu ta jeunesse, ta famille, d’où tu viens, tes études, ta vie, ton métier… ?
Je suis d’origine des Epesses (Pays du Puy du Fou), mes parents étaient agriculteurs. Pour l’anecdote lorsque j’étais gamin le jeudi (Jour où on n’avait pas école, c’était une autre époque… lol) on jouait dans le parc qui actuellement appartient au Puy du Fou. Je suis le 2ème d’une famille de 4 garçons. J’arrêté l’école à 14 ans pour faire un CAP Boulanger.  Après avoir été ouvrier, j’ai pris un commerce de boulangerie à 24 ans pendant 8.5 ans et ensuite à un Tabac Presse à côté de Rabraud au Château d’Olonne de 1982 à 1991. Je me suis marié et nous avons adopté nos 2 filles (de nationalité Coréenne) et devenu plusieurs fois grands-parents dont mon premier petit fils né en 1998.
  1. Tu as quitté les Sables pour venir jouer au Château d’Olonne, il y a déjà longtemps maintenant… Depuis quand ? Quelles étaient tes motivations ?
J’ai joué aux Sables de 1986 à 2001, puis j’ai signé au Château d’Olonne depuis. Je voulais changer d’ambiance car le bureau des Sables d’Olonne à l’époque ne me correspondait pas.
  1. Je sais que pour toi la famille est important ; tu vas souvent à Marseille voire ta fille ! Quels sont tes autres hobbies ou tes moments de détente que tu apprécies ? As-tu déjà pratiqué d’autres sports ? As-tu une autre passion ?
Mon sport préféré de jeunesse est le foot, j’ai démarré à 13 ans et malheureusement dès le 3ème match je me suis cassé le tibia péroné. J’ai ensuite continué quelques années… J’avais fait le concours du jeune footballeur j’avais fini 5e sur les 100 meilleurs Vendéens. Aux Epesses il y avait que l’école privé, et un prof de l’école publique a créé une section tennis de table. Evoluant dans un environnement très catholique à l’époque et contre l’avis de mes parents, j’ai commencé le TT avec lui vers 16-17 ans. Sinon j’ai fait un peu de tennis en loisir. J’aime bien beaucoup d’activités, les jeux… (Belote, Palets, Pétanque, Vélo, Jardin,…) du moment que cela reste un moment de convivialité
  1. Le club va bientôt fêter ses 30 ans, tu as presque toujours été là. Raconte-nous tes meilleurs et moins bons souvenirs ?
Mon meilleur souvenir c’est quand j’étais aux sables, j’étais alors 60 et j’ai fini Champion de Vendée en Challenge des Classements à 49 ans contre des jeunes et du coup je suis passé 50 dans la foulée.
Je n’ai pas de mauvais souvenirs spécialement, une défaite m’a marqué. C’était contre l’ESCO TT aux titres de D2 en 2008 en ¼ de finale. On jouait contre l’équipe de jeunes, on avait tous des classements supérieurs mais on s’est fait étrillé 11-1 ! Seul Jean Philippe RIVOISY a sauvé l’honneur à la belle… La grande consolation c’est que cette équipe a fini Championne de Vendée par la suite.
  1. Malgré ton âge, tu es toujours aussi accrocheur, cela a-t-il toujours été le cas ? As-tu toujours joué avec un picot ? Quel était ton jeu à tes plus belles heures ? Ton meilleur Classement ? Ta plus grosse Perf’ ?
Quand je suis mordu, je suis mordu, je ne lâche jamais rien. En sport c’est pareil, je suis toujours à fond ! J’ai commencé le TT avec des raquettes « ordinaires » et je joue avec un picot depuis plus de 25 ans. A mes plus belles heures je jouais comme maintenant à savoir défenseur. Mon meilleur classement a été  50. Ma plus grosse perf, je ne m’en souviens plus, mais ma plus grosse contre remonte à 2015 j’étais 12 et j’ai perdu un 500 mais qui reprenait…
  1. Peux-tu nous expliquer un peu ton quotidien en tant que Secrétaire de l’ESCO TT, notamment tes obligations au niveau du club, des partenaires extérieurs, mais aussi au niveau du comité et de la fédération, le temps que cela te prend par mois ?
Cela ne me prend pas énormément de temps, à part au début de saison avec la création des licences. Je transfère les mails du comité, les licences aux capitaines et on fait des réunions mensuelles avec le bureau. Je conduis parfois les jeunes de temps en temps le samedi. A la retraite, le temps on en a… sic
  1. Tout le monde au club t’apprécie, tu as toujours le sourire, très actif pour le club, toujours là pour donner un coup de main… Comment fais-tu pour être aussi considéré des joueurs qui te côtoient ou qui jouent avec toi ? On te sent très impliqué dans la vie du club, hormis ton rôle de secrétaire, tu es partout… Pour toi, comment doit être la vie d’un club, l’investissement d’un joueur, les compétitions… ?
Je reste naturel, ce que je n’aime pas ce sont les embrouilles ! J’essaie au maximum d’éviter avec les conflits avec les autres mais aussi entre personne. Cela ne me dérange pas d’être chambrer, cela me plait de participer à la vie du club et d’être au contact des autres, j’aime ça !!! Un club à notre niveau doit avoir comme axe prioritaire la convivialité. La compétition c’est une chose mais cela reste un loisir. Je souhaite que les joueurs s’impliquent à leur niveau suivant bien évidemment leurs disponibilités.
  1. Outre le lien direct entre Président et Secrétaire, on te sent très proche de Freddy, quelles sont vos relations ?
Nous avons des relations très cordiales l’un envers l’autre. Nous savons que nous pouvons compter l’un sur l’autre et chacun est là au cas où.
  1. Cela fait une dizaine d’année que je te connais et je t’ai toujours vu jouer en équipe avec certains joueurs (Bertrand BOISSINOT, Vivian HERVOUET, Olivier THEARD, …). On a l’impression que vous êtes indissociable ? Qu’en est-il vraiment ? Serais tu prêt à les lâcher pour un projet de club ?
Moi, j’ai déjà joué avec d’autres joueurs dans d’autres équipes. Je m’entends bien avec tout le monde dans le club, donc je suis prêt à jouer avec n’importe qui quel que soit le niveau.
  1. Je sais que lorsque nous discutons des équipes en réunion de Bureau à chaque intersaison, il n’est pas toujours facile de concilier les ambitions sportives et les affinités de chacun. Explique-nous comment cela se passe pour définir les équipes à chaque début de saison ?
En premier lieu, nous tenons compte des affinités des joueurs, après on essaie de trouver un équilibre au niveau des équipes pour que tout le soit satisfait au niveau des compositions mais aussi de l’attrait sportif.
  1. L’arrivée des balles plastiques l’année dernière a bouleversé le jeu du TT, balle plus lourde, moins d’effet, moins rapide. On a pu constater que tous ceux qui jouait avec des picots sont en grande difficulté voir en perdition au niveau des classements. Mais ses dernières années ce n’est pas le seul changement à avoir été opéré par l’ITTF, quel est ton regard sur certains changements :
    1. Penses-tu que c’est bien d’avoir autant d’offres de revêtements?
Oui cela permet à tout le monde de trouver ce qui lui convient le mieux, mais il y a aussi une grosse partie commerciale dans l’histoire… lol
  1. Passage des Sets de deux sets gagnants en 21 à trois sets gagnants en 11 ?
Je trouve cela une bonne évolution car on pensait que ça allait diminuer la durée des rencontres mais au final c’est le contraire
  1. Le Service :
    1. De n’avoir que 2 services au lieu de 5 auparavant ?
C’est très bien cela équilibre la rencontre et c’est moins pénalisant lorsqu’on est en difficulté sur le service adverse
  1. De ne plus pouvoir cacher les services actuellement ?
Avec des très bons serveurs, c’est très gênants de ne pas voir le service de son adversaire, encore une fois cela équilibre les choses
  1. Passage de la balle Blanche à Orange puis le retour au Blanc ?
Pour moi il n’y a aucune gêne surtout que maintenant nous avons des tables bleues par rapport aux anciennes (tables vertes)
  1. Passage de la balle diamètre 38 à 40, puis actuellement à 40+ Plastique ?
Pas d’avis… je m’adapte
 
  1. A ton âge, on peut être surpris de te voir à l’entrainement dirigé d’Adrien. Quel est ton let motif pour y participer ?
Pour rester jeune, mais malheureusement le physique ne suit plus
  1. Y a t-il une chose ou un ensemble de chose que tu as mis en place à l’ESCO TT qui te rend fier ou qui te satisfasse pour le bien être du club ?
Avec Freddy et les membres du bureau, nous avons réussi à installer une superbe convivialité dans ce club, c’est ma grande fierté.
  1. Le rapprochement des communes va contraindre les clubs des Olonnes à jumeler entre eux, comment envisages-tu les choses ? Souhaites-tu y prendre projet ? Si oui dans quel rôle ? ou place à renouveau ?
Il n’y a rien de défini actuellement ! On ne sait pas comment cela va se passer… Cela va être plus compliqué à gérer car le club sera plus gros. Il y a aura plus d’égos avec une cohabitation, plus de chose à gérer, donc forcément investissement. Je veux être là pour ce projet.
  1. Les années passent et forcément le physique s’amenuise, comment vois-tu ta pratique sportive dans les prochaines années ? te fixes-tu un objectif au niveau de l’âge ? Souhaites-tu faire autre chose dans les prochaines années ?
Dans les prochaines années, je me vois toujours au TT, jusqu’à  90 ans même !! ! Tout du moins jusqu’à ce que le physique suit. Si un jour j’arrête le TT, je ferais autre chose mais ce sera toujours en fonction de ce que mon physique me permettra de faire.
  1. Pour finir, as-tu quelque chose à ajouter ou des remerciements aux licenciés du club, un petit mot du Secrétaire pour résumé ?
Remercier en priorité notre Président qui s’implique en permanence mais également Benoit avec qui nous formons le Bureau. Je remercie également celui qui fait l’interview car il passe beaucoup de temps sur la communication pour le club. Pour finir j’apprécie tous ceux qui participent de près ou de loin à la vie du club. Je n’oublie pas Jaël pour l’organisation du Kids grenier.