STADE AUXERROIS BASKET
27 rue de Preuilly 89000 Auxerre     06.88.93.56.51     stadeauxerroisbasket@gmail.com

Gilles Chaxel

Né le 13 décembre 1949, vosgien d’origine.

Arrivé pour une nouvelle vie à Auxerre à la fin des années 80. Gilles, cuisinier de formation, trouve au sein du Stade Auxerrois, un contrat d’éducateur, mais surtout une nouvelle famille.

Avec Félix Sala (qui l’a fait venir dans l’Yonne), Gilles devient l’entraîneur adjoint de l’équipe féminine, et s’occupe des plus jeunes pendant de nombreuses années. Il gagne de nombreux titres avec ses différentes équipes, mais son plaisir avant tout est de former nos jeunes basketteuses et basketteurs. Et c’est peu dire, car en plus de 30 ans, Gilles a encadré des centaines de pratiquants de notre sport, et a vu des garçons et filles devenir des hommes et des femmes, qui sont devenus par la suite des parents. Et ces parents, lui ont emmené leur fils et fille pour apprendre sur le terrain. Gilles a été notamment le premier entraîneur de Florian (notre entraîneur actuel au club) en 1996.

En 1999, il devient correspondant Basket de « L’Yonne Républicaine » (jusqu’en 2016 où il prit sa retraite).

« Chaque dimanche soir, lorsqu’il venait après un match, rédiger ses comptes rendus de basket, Gilles réveillait les locaux du journal, de sa voix grave et forte. Celle-là même qui lui était utile pour donner ses consignes sur les parquets aux enfants du club, et dont il parlait souvent, avec beaucoup de tendresse. Gilles Chaxel aimait parler basket, mais aussi et surtout des basketteurs de l’Yonne. Il était aussi intarissable sur ses Vosges natales… »

Personnalité emblématique du Stade Auxerrois. En plus d’entraîner, il passe au fil des années, par beaucoup de rôles au sein de la vie associative icaunaise : dirigeant au club, membre du comité directeur du Stade Auxerrois Omnisports, mais aussi membre du comité départemental et à la ligue de Bourgogne durant de nombreuses années. Pour tout son dévouement consacré dans le basket, notre Gillou reçoit nombre de récompenses : dont la médaille de Bronze de la Ligue BFC en 2001, et la médaille d’Or du Stade Auxerrois, le jour de ses 70 ans.

Moins d’un an plus tard, nous apprenons subitement son décès.

Gilles Chaxel était une vraie encyclopédie basket, un bénévole dévoué, un entraîneur à fort caractère avec une gentillesse débordante (sa voix résonnera pour toujours aux Complexe et aux Boussicats). Tout le monde connaissait Gilles ! Mais pour nous, il était encore plus que ça, c’était un ami, et un membre incontestable de notre Famille Stadiste. Il restera à jamais dans nos cœurs …

Colette Galette

Née le 25 mai 1941

Colette, avec Monsieur Galette, son mari, (n’ayant tous les deux jamais pratiqué le basket) arrivent au Stade Auxerrois, en accompagnant leurs enfants Éric et Corinne à l’entraînement dans les années 70. En aidant le club petit à petit, elle tombe dans du bénévolat chaque week-end pour les matchs jeunes et séniors. Colette s’occupe de tout ce qui touche à la gestion d’un club et de ses équipes (les entrées, la buvette, les maillots, les stocks etc…), elle devient donc naturellement trésorière du club et ce, pendant plusieurs années ! Madame Galette prend plaisir à ce qu’elle fait et cela se voit, pour notre plus grand bonheur à tous.

Merci d’avoir adopté nos couleurs jaune et bleu. On ne peut que remercier aussi Colette pour son investissement pendant plus de 40 ans aux côtés de monsieur Galette. Ce qui est certain c’est que nous avons eu de la chance de vous avoir : une maman de joueuse et joueur, une bénévole qui ne compte pas ses heures, une première dame du club, une femme exceptionnelle ! Toute la famille Stadiste, dont vous faîtes parti, vous remercie du fond du cœur !

Monsieur Galette

Né le 30 novembre 1937

Avec Madame Galette, sa femme, Etienne (Monsieur Galette comme on l’appelait), (n’ayant jamais pratiqué le basket), arrivent au Stade Auxerrois, en accompagnant leurs enfants Éric et Corinne à l’entraînement dans les années 70. Papa de pratiquant, on peut dire qu’Etienne passe par tous les rôles au sein du Stade Auxerrois durant plus de 40 ans. Colette et Etienne, débutent par aider aux matchs de leurs enfants (goûters, tables de marques etc..). Puis Monsieur Galette, aide aux déplacements des équipes séniors féminines et occupe le poste d’Officier Table de Marque (OTM) durant des centaines de matchs.

En compagnie d’Aimée Molette, avec qui il apprend beaucoup, Etienne aide le club dans tout ce qu’il peut (organisation, sponsoring etc..). Il devient à la fin des années 80 président de la section féminine. Puis dans les années 90 président du Stade Auxerrois Basket ! Parallèlement, Monsieur Galette est aussi membre du comité directeur du Stade Auxerrois Omnisports, et membre du comité de l’Yonne de Basket. Nous le retrouvons également, à la table de marque lors des matchs à domicile de nos amis Handibasketteurs, au gymnase des Boussicats.

Après trois mandats en tant que président du club, Etienne laisse sa place à Pascal Mailly en 2008, mais cela ne veut pas qu’il n’est plus au club, bien au contraire ! Il continue et continuera à aider le Stade Auxerrois, en tant qu’OTM et bénévole « multicartes » durant encore plus de dix ans !

Monsieur Galette, pour toutes ses années de bénévolats, reçu nombres de récompenses dont :

La médaille de Bronze FFBB (1988)

La médaille de Bronze Ministère des Sports (1997)

La médaille d’Argent FFBB (1999)

La médaille d’Or FFBB (2009) ; il dit dans un article de l’Yonne Républicaine (datant du 16 septembre 2009) :

« Aimée Molette, pour qui j’ai une pensée, m’a communiqué sa passion. Je partage aussi cette médaille avec mon épouse, qui a supporté toutes mes absences pour être dans les salles de basket. »

Monsieur Galette, décèdera le 1er septembre 2020.

Nous aurions tellement de choses à dire concernant Monsieur Galette… Un papa de joueur, devenu bénévole et par la suite dirigeant, et tout ça pendant 40 ans ! Nous avons tous pleins de souvenirs les concernant, avec son épouse Madame Galette. C’était un Grand Monsieur, et en disant ceci, nous ne parlons pas que de basket, nous parlons d’humanité, de respect et de gentillesse. Merci pour tout Monsieur Galette, le club ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans vous… Toute la famille Stadiste, dont vous faîtes parti, vous remercie du fond du cœur !

Aimée Molette

Née 15 février 1932, Stéphanoise d’origine.

Aimée arrive dans l’Yonne en 1954, en tant que professeur d’EPS, elle poursuivi sa carrière de joueuse chez nous au Stade Auxerrois, où elle évolue jusqu’en fédéral (2ème division à l’époque : saison 1969-1970). Elle et son équipe remportent beaucoup de trophées durant la fin des années 50 et surtout 60. Elle est à la fois joueuse, entraîneur, manageuse jusqu’en 1970.

Par la suite, en 1970, elle prend le rôle d’entraîneur de l’équipe féminine du club, et évolue en national 3 (3ème division) en 1973, où les très bons résultats chaque saison prouvent la progression des filles sur le terrain. Et la rivalité, certes amicale, avec l’équipe de l’AJA ne fait qu’accroître l’évolution du basket féminin à Auxerre et dans l’Yonne.

En parallèle, Aimée s’investie également au comité de l’Yonne, elle est nommée CTD (Cadre Technique Départemental) en 1977, et responsable de la sélection départementale jeune. (En 1981, consécutivement à de nouvelles directives en matière sportive interdisant, notamment de manager et d’entraîner, Aimée laisse donc sa place et d’entraîneur). Elle continue à manager le Stade Auxerrois durant les années 80.

Elle prend sa retraite en 1992 de son poste de professeur d’éducation physique et sportive, et se consacre encore plus dans ses rôles : secrétaire du comité, membre du comité directeur du Stade Auxerrois Omnisports, tout en continuant à manager notre club de basket.

Aimée reçoit plusieurs médailles tout au long de sa « carrière de bénévole à temps plein », dont la médaille d’or de la Fédération Française de Basket-Ball en 1970 et la médaille d’or du Ministère des Sports en 2002.

Aimée Molette disparu à l’âge de 70 ans, le 3 août 2002. Le Service des Sports de la Ville, par la demande du club, inaugure en son honneur en 2014, la salle du bas du complexe des hauts d’Auxerre, la salle : Aimée Molette.

Dévouée à la cause de notre sport, femme de caractère, cachant sous un air bourru un grand cœur. Elle a toujours fait passer sa passion (pendant près de 50 ans !) pour le plaisir de donner, de transmettre. Qui ne se souvient pas des « coups de gueule » d’Aimée envers « ses filles » comme elle les appelait. Notre Aimée n’aimait pas se mettre en avant. Pourtant que de conseils, d’anecdotes, de savoir et de mémoire, qu’elle partageait. Tout le monde du basket, connaissait son attachement, son dévouement pour notre sport. Aimée et sa mémoire inébranlable dans le domaine de la balle orange, nous manquent tous les jours.

Merci pour tout ce que tu nous as apporté !

Le Stade Auxerrois et le Comité de l’Yonne ne seraient pas ce qu’ils sont aujourd’hui sans toi !

Bozenna Storozynska

Née le 6 octobre 1951 à Łask (en Pologne) - basketteuse polonaise, 1m85, Championne et représentante de la Pologne.

En 1967, elle est devenue une joueuse de ŁKS Łodz. En 1968, elle est devenue la Championne Junior de Pologne . Avec l'équipe senior, elle remporte le championnat de Pologne à trois reprises (1972, 1973, 1974), vice-championne en 1968, 1971, 1975, 1977.

Bozenna est choisie par L'équipe éditoriale du Sportsman comme MVP, meilleure basketteuse polonaise en 1971 et 1973.

Elle a joué avec l'équipe nationale junior aux Championnats d'Europe en 1969, prenant la 4e place. Par la suite, elle joue avec l'équipe nationale senior aux Championnats d'Europe en 1970 (6e place), 1972 (9e place), 1974 (9e place) et 1976 (6e place). 200 sélections en équipe nationale.

En 1979, Bozenna et Tomek Storozynski, voit leur fils Pawel venir au monde.

En 1980, elle part pour la France, et arrive à Auxerre pour notre plus grand bonheur.

Parce qu’elle connait très bien Aimée Molette, Bozenna signe au club (pour normalement une seule saison. Elle devait signer préalablement avant à Nuits-Saint-Georges, son mari Tomek y étant l’entraîneur, mais cela ne s’est pas fait. Un bien heureux hasard pour nous !). Tomek la rejoint sur Auxerre, une saison plus tard, pour entraîner l’équipe masculine. En parallèle, Bozenna travaille au service « expédition » de l’Yonne Républicaine, mais son vrai métier est sociologue.

Pendant 15 saisons Bozenna prend le rôle de leader de l’équipe première en National 2 et 3, et succède à Aimée en tant qu’entraîneur / joueuses en nationale 3, puis nationale 4.

Vers la fin des années 90, Bozenna met fin à sa carrière de joueuse, et prend son rôle d’entraîneur de l’équipe pour un an de plus avant de définitivement raccrocher les baskets.

Bozenna, joueuse exceptionnelle, épouse et maman au grand cœur, a réussi ce que peu de joueurs et joueuses arrivent à faire : mettre tout le monde d’accord, et qui plus est, dans un nouveau pays ! Avec sa générosité et son altruisme sur et en dehors du terrain, elle a su écrire un grand chapitre de la section féminine du Stade Auxerrois.

Merci Bozenna !

Paweł Storozynski

Né le 24 mars 1979 à Łódź en Pologne (Nationalité Polonaise et Française) Basketteur jouant au poste 4, ainsi que musicien avec son groupe "STORO" !

1er joueur professionnel à être sorti du Stade Auxerrois.. (et à y revenir!)

Pawel ou Paul, est le fils de Bożena et Tomasz Storożyński , qui ont également joué au basket. En 1980, lui et ses parents partent pour la France. Dans ce pays, il débute son premier entraînement de basket-ball chez nous, au sein du Stade Auxerrois, où il évolue jusqu'en benjamins. Plus grand, plus rapide, plus fort que les autres, notre Pawel bat des records et engrange des victoires. Ce qui le conduit, en 1992 au pôle espoir de la JDA Dijon, où il remporte 5 titres de Champion de France Espoir (93, 95, 97, 98 et 99), vainqueur du Trophée du Futur en 95, 97 et 99. En 1995, avec l'équipe de France Cadets, il a joué le Championnat d'Europe -16 ans, meilleur rebondeur du championnat et élu MVP Français du tournoi. (6ème place pour une moyenne de 9,7 points et 11,9 rebonds par match. Puis, lors de la saison 1998/1999, il a fait ses débuts dans la première équipe de JDA Dijon.

En 1999, il a déménagé aux États-Unis, où il a étudié et joué au collège junior Dodge City Community College. Dans la deuxième année de jeu au NJCAA, Storożyński a été sélectionné dans le «top five» de sa conférence, marquant en moyenne 16 points et 9 rebonds. Après avoir fini de jouer pour la NJCAA, il a finalement rejoint l'équipe Texas Tech Red Raiders, représentant la Texas Tech University, jouant dans la division I NCAA. Dans sa première saison, il a joué un total de 25 matchs, pour une moyenne de 6,3 points, 4 rebonds et 2,1 passes en 20 minutes. Dans la deuxième saison dans la NCAA, Storożyński a joué 21 matchs, pour une moyenne de 5 points, 3,1 rebonds et 1 passe.

En 2003, Pawel fait ses débuts dans l'équipe nationale de Pologne (6 matchs et une moyenne de 4,5 points. Il est ensuite retourné en France, où il a commencé la saison 2003/2004 dans le club de Pro B l'Étendard de Brest. Puis il a signé un contrat avec Air Avellino, qui jouait dans la ligue italienne à l'époque, devenant le deuxième Polonais de l'histoire, après Piotr Karolak à signer un contrat professionnel dans la ligue. Avant la saison 2004/2005, il retourne dans son club de la JDA Dijon. Il a joué 10 matchs en Pro A, (une moyenne de 5,9 points, 4,4 rebonds et 2 passes). Avant la saison 2005/2006, il devient joueur du CSP Limoges, évoluant alors au troisième niveau de la compétition. Il a été promu avec ce club, prenant la deuxième place dans la troisième ligue dans la saison 2005/2006. Puis il a représenté ses couleurs en Pro B, lors des deux saisons suivantes (2006/2007 et 2007/2008). Au total, il a disputé 61 matches de championnat à Limoges en trois ans (30 en troisième et 31 en deuxième). Avant la saison 2008/2009, il a déménagé de Limoges au club de SOMB Boulogne-sur-Mer (3ème division).

À l'été 2009, Storożyński revient en Pologne, au club d'Asseco Prokom Gdynia (1ère division). Puis en décembre 2009, il signe un contrat avec Sportino Inowrocław (11 matchs de championnat, en moyenne 5,1 points et 3,5 rebonds). Avant la saison 2010/2011, il s'est entraîné avec Siara Tarnobrzeg , mais en raison d'une blessure subie lors des préparatifs de la saison, il a quitté le club.

Avant la saison 2011/2012, Paul signe un contrat avec le club GET Vosges jouant en 4ème division. A la fin de la saison 2011/2012, il annonce la fin de sa carrière sportive.

Mais ce n'est pas fini !!

Après avoir mis fin à sa carrière professionnelle, Pawel revient chez nous (en 2012), et devient entraîneur de notre école de basket, et entraîneur de l'Union Stade Auxerrois-Héry (évoluant en National 3). Par la suite, il rechausse ses baskets, en tant qu'entraîneur/joueur, afin d'aider l'équipe au maintien en N3. Il rejoint par la suite sa compagne, Ewelina Kobryn (joueuse polonaise championne WNBA et Euroleague !!), pour la saison 2015/2016 en Turquie.

En plus de jouer au basket, Pawel est aussi musicien. Il a sorti plusieurs albums notamment avec son groupe « Storo ». Deux participations à « Incroyable Talent » en Pologne (2x demi finale), des concerts en Pologne et en France, notamment à Auxerre lors de la traditionnelle fête de la musique.

Depuis quelques années, et la retraite sportive d'Ewelina, notre jeune couple rejoint la Pologne. Aujourd’hui, ils vivent à Cracovie où Pawel entraine des jeunes filles au centre de formation du Wisla, tout en préparant son diplôme pour devenir coach professionnel.

En avril 2019, un heureux événement arrive : le petit Aleks vient au monde. Toutes nos félicitations! Nous vous souhaitons tout le bonheur du monde.

« Je me sens bien partout tant que j’ai ma famille et ma guitare. »

On ne peut que valider ses propos !