sortie du mois d'avril

« En Avril, ne te découvres pas d’un fil »
 
Le dicton populaire reflète une vérité, un bon sens terrien !
 
On s’est tous questionné avant de partir rouler sur la tenue adéquate à choisir ce samedi !
 
Et c’était le sujet unique (ou presque) des discutions des 18 cyclos de la squadra. Et tous, ou presque, avaient joué la prudence.
 
Alors on a eu parfois chaud dans les efforts ascensionnels, mais on n’a pas regretté les couches quand les degrés nous rafraichissaient !
 
Le parcours du jour était encore bien tracé par Daniel, le grand absent de cette fête des 2 roues, mais on sentait sa présence !
 
Le train bleu se met en route au bruit des cloches de l’église, et on file sur Valeille. La remontée à Virigneux étire le groupe…. Et oui, les cadors ont les jambes,
 
Vu les 3 WE précédents, ils sont affutés comme des lames de rasoir…. Je décide de rester dans la tête du groupe pour me faire mal, mais, honte à moi, sans mettre le bout du nez à la fenêtre pour me préserver la santé !
 
Je vois que mes jambes sont présentes ce samedi, et que je retrouve quelques sensations ! même un saut de chaîne à l’attaque de la montée de St Martin l’Estrat ne me ralentit pas !
 
Bouchala arrive, vite, j’avais mauvais souvenir de cette route, mais là, je ne l’ai pas senti passer. St Laurent de Chamousset et on descend dans le bois la côte que j’avais passé mercredi en solo vent de face ! c’est plus facile en descente !
 
Brulliole, et montée du mont Bottu ! peu de cyclos connaissent, moi si ! une belle petite bosse qui offre une vue splendide. J’ai bien moins aimé la descente à Bessenay sur une « route » étroite, bosselée pleine de gravier et de terre, avec des passages à 11%.... ça, je crains, peur de la gamelle !
 
Il faut ensuite se coltiner la grande route entre la Brévenne et St Bel, la circulation, le bruit, vite, il faut fuir ce trafic ! Chose faite avec la remontée sur St Romain de Popey. Je ne quitte pas la plaque, les gambettes tournent très bien, j’ai l’impression de voler ; les remarques commencent à tomber…. Ils ont vu que cet après midi je la jouais « raton » !
 
Mais tant pis, je ne suis pas assez costaud pour faire le cador.
 
Arrive enfin LA difficulté tant attendue de tous, Poncharra/St Forgeux/Villechenève/le Signy…..
 
Une longue côte, pas dure, mais usante ! un groupe de tête se dégage, je suis, Roger est devant à 200 m…. Et là, Paulo embraye dès la sortie de St Forgeux, et personne ne le suis…. Je m ‘accroche sur 6 km, avant de lever le pied en compagnie de Joëlle dans la roue. Hélas pour moi, à 3 km du sommet de Villechenève, notre gazelle prend un relai, et s’éloigne mètre par mètre ! je me concentre pour ne pas exploser en vol, et je termine à 20 mètres au Signy, pas trop détruit, mais pas frais quand même !
 
Le regroupement se fait au fil des arrivées, la parole est légère, le moral des troupes au beau fixe ! Il me semble comprendre qu’on se regroupera à Feurs au bar de la Paix !
 
Descente très (trop) rapide à Panissières où les locaux nous emmènent par des rues étroites et pentues au PMU ! on a perdu une partie du groupe !
 
Il me semblait que le rdv était à Feurs ? donc, on laisse les locaux et Paulo embraye le retour à Feurs !
 
Embrayer ? je ne trouve pas le mot pour qualifier cette descente !!!! hallucinante !!!!! les dents serrées, ne pas laisser le moindre millimètre sinon, tu exploses ! Michel en fait les frais !
 
Puis c’est le tour de Gérald qui a failli se faire dégommer par une ambulance qui devait vouloir rentabiliser sa sortie en chargeant un cyclo. 46 km/h sur le plat, et ouf nous voilà à Feurs ! mais personne au café…… sauf quelques gazelles aux tenues qui ont réveillé les pupilles des vieux cyclos !
 
2 tournées, fallait ça, et on se sépare tardivement. Fin d’une splendide après midi !
 

 
107 km 4h18 24.640 km/h 1415 m D+
 

 
Vivement la prochaine sortie
 

 
Gilles « le doc »
ce site a été créé sur www.quomodo.com