compte rendu de la sortie du 12 avril

dernière sortie avant Pâques

Comme on dit en jargon cycliste:
"c'est pas le parcours qui fait la difficulté de la course, mais bien les cyclistes"
Et j'affirme la réalité de cette remarque.

Le parcours du jour n'avait rien de monstrueux! en plus, il faisait super beau, même si cette saleté de vent soufflait encore vigoureusement...
Et puis, mi Avril, avec l'hiver doux, on a des kilomètres au compteur; mais certains en ont plus que d'autres, et avec les niveaux des "certains",
c'est du péchu qui s'annonçait.
Philippe avait donc tracé un sympathique trajet. Mais dès le début, une crevaison avec destruction du pneu, 1/2 tour et tchao Gilles de Panissières!
Montée au Signy et la baraque du cantonnier en rangs serrés et en parlant, tout baigne, n'est ce pas Joëlle, qui nous a bien manqué d'ailleurs!
Descente bien assez vite à Tarare, et pchit, seconde crevaison! re stop!
heureusement, chaleur et bonne humeur, ça passe le temps.
Montée de cassettes, et là, ça se complique! Daniel démarre comme une balle, et je me sens soudain la soquette légère!
je fonce, vent de face, avec même un passage à 22km/h; je deviens fou ou quoi de me mesurer à ces cadors?
Gare à la suite! la suite, c'est le Pilon par Valsonne! cassure dans la descente, je me retrouve isolé avec un groupe de 4, réduit vite à 3, Patrick Marnat rendant les armes!
je l'ai en point de mire, je me débats, le vent souffle, mais modérément! une ombre me surprend....
un cyclo inconnu, même 2 dans ma roue, et vlan, à 30 m de Patrick, un gars me double, maillot du Brésil, vélo Look rutilant, une bête!
je saute dans sa roue pour boucher le trou, il file devant, je relance presque de suite, décroche Patrick, et rattrape au sommet l'intrus qui sans un mot tourne à droite !

Longue attente du reste de la troupe, et on repart; Amplepuis et St Claude Huissel. Les jambes autour du cou à l'attaque, je reste dans la roue de Gérard Ducreux et on fond sur le groupe des costaud, très motivés à en découdre, on avale la côte de Lay à tombeaux ouverts, on perd Patrick et Gérard, je serre les fesses, ça passe sur le fil, mais je ne vous dis pas la suite, ou plutôt, si! on monte à Neulise, par la bosse que j’adore, sauf qu'aujourd'hui, je l'ai eu en travers de la gorge! Marc donne de suite le tempo "à bloc", et au passage le plus raide, attaque décisive de Paulo, on ne le rattrapera pas malgré la débauche inouïe d'effort, on est entre 28 et 30 km/h, de la folie!
La suite est plus calme avec St Jodard, la Digue Balbigny (quoi que....)
J'abandonne les copains à Pouilly, et je me débat seul contre un vent violent, à la poursuite de la Clio de Roger qui nous a salué au carrefour! Une galère cette montée, tout à l'énergie! Mal au lombaires, il va falloir se calmer avant Vendredi, charger les batteries et souhaiter rouler calmement et intelligemment ces 2 journées à venir!
Belle AM très sportive en somme!

98 km  3h47  25.400 km/h  et 1500m D+   19 partants

Gilles PEYRARD
ce site a été créé sur www.quomodo.com