dernière sortie du mois par GILLES PEYRARD

La "der" du mois de l'année!

Ca devait être la fête, l'apothéose, l'euphorie!
ce fut la galère, le chant du cygne, le calice jusqu'à la lie, l'avalage de trompettes et de l'ensemble de tous les cuivres de l'orchestre!
On dit que quand la tête va, tout va; je confirme! l'inverse est vrai, là j'en suis l'exemple aujourd'hui....
Bref, après une semaine que je qualifie de "merdique", et c'est en restant poli, j'avais une folle envie d'extérioriser le stress accumulé sur le vélo;
oui, mais, le stress n'aide pas du tout, et ça, je n'ai aucune excuse, je connais bien trop les effets dévastateurs de ce problème sur la santé!
le doc n'y échappe pas, je n'ai pas de baguette magique, hélas!

12h55, je pars, RDV à Pouilly avec Philippe pour rejoindre le point de départ à Feurs!
arrivé chez Mérigneux, 1/2 tour..... j'avais oublié les bidons! bon départ!
je m'inflige un sprint de 1 km de côte, et redescends par l'allée des Tilleuls, au plus court; je décolle sur une racine......
bon début tout ça!
1h08, j'arrive à Pouilly... pas de Philippe! j'attends 4 min, et décide de continuer seul!
13h25, j'arrive au RDV, et Philippe débouche en même temps, il avait crevé le bougre!
un monde fou, je n'ai pas compté, mais vraiment sympa de voir autant de cyclos un samedi de Novembre!
Et on part, calmement, direction...... Bussières!!!!!!! arghhhhhhhh!!!!!! bien la peine de descendre pour remonter!
Joëlle a eu notre peau dès cette côte, montée façon avion de chasse avec Daniel, en bavassant, à 22 km/h! je suis jusqu'au petit moulin, le souffle court.....
la digestion est coupée, les bras aussi, les jambes en feu, je saute au château! et arrive en travers à l'église! je me suis retenu pour ne pas vomir devant mes patients, orgueil oblige!!! ensuite, ce fut un chemin de croix! Chenevoux St Just....... en travers, je galère! Ste Colombe, que je monte en serrant les fesses, le remblais passé sur le fil, décroché de nouveau à la fin, je me traîne à Violay dans la roue de Jacky que je remercie au passage! et le Signy........................ avec l'explosion de la dernière bosse!
Bon, ça suffit, je rends les armes! aller aux auberges pour passer Salt et remonter Bussières.... beurk! Philippe décide de renter avec moi, l'heure avançant, les journées raccourcissant, on allait rentrer à la nuit! donc, descente sur Panissières et retour à Bussières, cuit comme une rave! je prends en écrivant des crampes aux mains sur l'ordi...

79 km  3h17  24.020 km/h  1131 m D+

Bon, ben maintenant, va falloir reprendre calmement le travail foncier hivernal, et surtout dégoupiller les neurones, pour une survie mentale!!!
ce site a été créé sur www.quomodo.com