compte rendu de la marche Nervieux

compte rendu par GILLES PEYRARD

J’ai fait ma bonne action théléthon !

Non, je ne suis pas allé pédaler à St Just en Chevalet, et d’ailleurs sans regret vu la météo !

Non, je continue avec la marche ! et je durcis mon endurance !

Il faisait ce matin un temps à faire déprimer un régiment de polonais en foire….. mais vaille que vaille,

Je suis parti ! et pourtant la nuit avait été misérablement courte (4h…. sans aucune raison !)

J’hésitais en arrivant à la salle entre le 19 et le 25km…j’étais pas dans mon assiette ! mais en voyant Robino et le Poum motivés sur la 34 km,

Et René Souzy aux inscriptions, je me devais d’assurer !

Donc, va pour la 25 km !

Une pluie fine bien dégueu, un froid humide, tout pour s’enthousiasmer…..

On longe la Loire de l’autre côté de la route de la Digue, quelques coups de culs, un 1° ravito avec du pain perdu (une seule tranche !!!!),

Et arrive à 10h le 2° ravito « trippes » !!!!!! et bien, j’ai été héroïque, j’ai refusé d’en bouffer ! Ca c’est la classe !

J’arrive au château de la route de St Germain, plein de monde ! je les suis, comme un con !

Car au bout d’un km, au 2° château, je me rends compte de mon erreur de parcours…. ½ tour ! punis de 2 bornes en plus ! une partie en courant !!!

Un long passage en sous bois, et ravito châtaignes (3 bouffées) et vin chaud (1/3 de verre !!!) et ça continue allègrement. Le temps passe, je vais d’un bon pas,

Et je découvre les superbes châteaux dont j’ignorais l’existence…. Et encore un ravto ! là, j’assure, avec 2 tranches de saucisson cuit (mais pas énormes !) et une « petite » patate…. Promis, je dis la vérité, j’a zappé toute les saloperies superflues !

Je repars la socquette (enfin plutôt la chaussette chaude !) légère par des bouts droits déprimants sans aucun intérêt autre que de faire des bornes. Un passage en sous bois amène à la route de Cléppé, et visites des fermes qui rallongent la distance pour que dalle. Interminable fin….. et j’arrive ! j’interroge Marie Claire qui attendait Riton sur le kilométrage réel de la 25…. Elle me dit ce que je pensais : « il y a bien 2 km de plus » !!!! avec mes 2 autres de punition de l’âne que je suis, je ne dois pas être loin des 29 km !

Mes orteils le confirment !

 

Bon, c’était une marche caritative faite en solo intégral, à rythme très régulier, sans dénivelé, avec des découvertes intéressantes, mais des bouts chiants !

Je n’ai pas dû faire du lard, malgré les tentations insolentes des ravitos ! et j’assure un maintien de condition physique avant de reprendre sérieusement le vélo sans tarder.

 

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui !

 

Gilles

 
ce site a été créé sur www.quomodo.com