commentaires 2018


170.

GILLES DUFFAY

supprimer 03.07.18, 21:53

les livraisons sont rapides chez Vélo'smag, le vélo d e Pascal est déjà arrivé....!!! Il faudra qu'il pense bien à l'attacher celui là..!! il ne faudrait pas qu'il prenne des ailes comme l'ancien...!! j'ai l'impression que c'était plus dur que les Bois Noirs en tout cas encore plus technique.Bonne semaine à tous et merci pour votre participation au VTT d e St Chamond

169.

MAUGE Jean Jacques

supprimer 02.07.18, 22:20

En lisant tous vos commentaires, je vois que les cyclos route ont roulé plutôt sur le nord du département avec un parcours tracé par Daniel. Pour les vététistes nous avons pris l’option sud du département, rassurez-vous contrairement à mon frère je n’ai tracé aucun parcours. Nous sommes allés dans le Pilat participer à la randonnée de St Chamond organisé par le club St Cham VTT (un club 100% VTT). Le choix a été unanime !! On fait le grand parcours 63 KM et 2000 D+. Après un petit café pris sur le pouce à 7H45, Céline, Philou, Pascal et moi prenons le départ, il ne faut pas trainer la chaleur va vite monter. Nous sortons rapidement de la ville de St Chamond, puis par un enchainement de montées et descentes raides nous arrivons à la Croix de Montvieux (1° ravito). Là, les choses vont commencer à se compliquer, et nous rappeler bien vite que nous sommes dans le Pilat…et qui dit ‘Pilat’ dit ‘ Cailloux’. Par une descente infernale, raide avec de grosses pierres et très technique, (pas de honte les passages trop engagés, je les passe à pied) nous arrivons au Col de Pavezin. Le dénivelé n’est pas fini, il faut se hisser au sommet du Pilat (Le Crêt de l’Oeillon 1370 m). Philou toujours intrépide arrive même à faire un salto arrière en pleine montée (c’est vous dire la puissance sur les pédales). Si il ne me dit pas que les cuisses lui tirent un peu, les restes du dénivelé de la veille sur la route je ne me serai rendu compte de rien. Pascal prend progressivement ses repères sur son GIANT flambant neuf (1° sortie), entre la largeur du guidon, le réglage de la fourche, l’écrasement de l’amortisseur AR et surtout la position de pilotage, il y a une petite mise au point. Céline toujours au top de sa forme, arrive même à nous taquiner en plantant une accélération sur une montée roulante et progressive (son terrain de prédilection). Il a fallu se résoudre, les trois mecs sont restés sur le carreau, impossible de l’accrocher. (les cuisses font trop mal). Nous profitons d’un point de vue magnifique sur la ville de Pélussin et toute la vallée du Rhône pour faire la petite photo mise sur le site. Puis la bonne surprise nous attend !!! La descente du sommet, un vrai bonheur, un single interminable tracé en S au milieu des pinèdes dans une pente soutenue avec très peu de cailloux. Un mélange de technique et pilotage sans jamais se faire peur. Toutes les bonnes choses ont une fin, il faut rentrer sur St Chamond. Nous sommes accueillis par de sympathiques organisateurs, avec leur traditionnel barbecue et la bière offerte. Super rando, à retenir pour l’année prochaine. Bonne semaine à tous. JJ

168.

MAUGE Daniel

supprimer 01.07.18, 20:33

Concernant le malentendu malheureux de la sortie de samedi dernier, une petite mise au point fort utile de René pour clore une polémique qui n'aurait jamais dû être. La paix des braves était entériné, nous pouvions penser à la sortie du jour, direction " Les Echarmeaux" 158km, à peu près 2400m dénivelé+ et une invité de dernière minute pas facile à gèrer, la canicule..... Finalement, nous n'en avons pas souffert dans la première partie du parcours relativement ombragé jusqu'aux Echarmeaux et même un peu plus loin. Ce n'est qu'à partir de Cublize et surtout de Tarare qu'elle est vraiment devenue pesante. J'étais très content de proposer cette sortie à mes camarades qui connaissent peu ce coin du département alors que moi, j'emprunte régulièrement et avec plaisir ces routes. 12 ont répondu présent à cette sortie sur la journée dont Michel Météo tout juste arrivé du Maroc et efficace sur un vélo même sans km, Bernard le stéphanois qui s'est vaillament accroché jusqu'au bout bien qu'en délicatesse avec son dos. J'ai bien tenté dans le HC du jour, qui plus est mon jardin, la "Croix Cazard", de surprendre Philou en vain. Sur sa forme de cette année, il est intouchable.Il est parti à la pédale quand il l'a décidé....et pire pour moi,lorsque le moteur a chauffé et fumé noir à quelques encablures du sommet, le colombien est revenu et m'a laissé sur place.... Une mention particulière à nos deux princesses : Joelle avait retrouvé son allant et sa joie de pédaler. Elle a avalé le col de Favardy comme une lettre à la poste....Quelle plaisir de la voir pédaler ainsi...!!.Marie-claude ne craint rien, ni les montées, ni les descentes, ni la chaleur, ni les kms ....Elle accompagne les meilleurs partout, époustouflant..!! Je ne me lasse pas de le dire et le redire.Ces deux filles sont épatantes, des perles vraiment..... .Merci encore à tous d'être venus à ma sortie malgré la canicule, y compris Marco du Bâtiment qui nous a accompagné jusqu'à Régny car pris ensuite par des obligations. Aujourd'huy, je suis allé avec Roger faire " la beaujolaise" des cyclos caladois: le grand parcours 138 km 2500m dénivelé+ , des cols..... et le mont Brouilly par son côté le plus dur en fin de parcours sans oublier bien sûr, la canicule pour nous tenir compagnie. A noter , parmi les 277 partants, pas vu un maillot du 42....Bonne semaine à tous.

167.

Joëlle

supprimer 30.06.18, 21:51

Partis à 7h ce matin, nous avons pu profiter de la fraîcheur une bonne partie de la matinée. Nous allons rarement au nord du département, c'est pourtant de belles contrées qui nous ont permis d'être à l'ombre longtemps, parcours idéal pour une journée comme celle-ci. A partir du col des Echarmeaux, nous avons commencé à avoir chaud, très chaud. Après avoir fait le plein de nos bidons aux Echarmeaux, nous l'avons refait au cimetière de Tarare, ce qui a permis à Bernard et Gilou de nous dépasser. Une petite crevaison de Gilou et s'en a été fini de leurs vélleités d'évasion. Même si le final Tarare-Violay m'a été difficile, j'ai retrouvé mes bonnes sensations de début de saison et je suis très contente de ma sortie. Il va falloir dorénavant compter avec la super gazelle de St Cyr, elle est exceptionnelle cette Marie-Claude ! J'ai bien grogné un peu quand René m'a dit qu'il fallait grimper au pied de la Tour Matagrin, mais comme Gilou, je préfère cette montée ardue sur quelques mètres et le retour sur Panissières n'est plus qu'une formalité plutôt que de passer par le bas et cette montée au Signy qui n'en finit pas.! Merci Daniel de nous avoir emmener sur tes routes d'entrainement, un parcours exigeant mais tellement agréable ! A reprogrammer !

166.

GILLES DUFFAY

supprimer 30.06.18, 19:57

Salut Jacky Effectivement des cols et des cols et la chaleur en plus, nous sommes partis à 6 de Panissières, puis on a vu revenir Gérard le Colombien qui était en retard et Daniel, nous étions finalement 12 avec deux féminines qui avancent...!! La montée de Tarare à la Croix Cazard et le final pour passer au pied de la Tour Matagrin étaient exigeants, mais finalement je préfère cette fin de parcours par la Tour plutôt que d e passer à Villette car la montée pour arriver au Signy fait mal aux jambes.Un parcours de 175 km et 2620m d e dénivelé depuis Salt. Merci à Daniel pour son parcours et à tous les participants qui ont bravé la chaleur. Toutes mes félicitations également aux deux filles qui tiennent vraiment la route..!!! Il n'y aura pas d e photo car nous étions peu nombreux au départ, on aurait pu en faire au sommet de certains cols, mais comme je ne suis pas arrivé dans les premiers, l'occasion ne s'est pas présentée. Bonne fin d e weekend à tous et félicitation à l'équipe de France d e foot

165.

jacky

supprimer 29.06.18, 11:56

Quand je vois le parcours de demain, je me rends compte que vous êtes toujours aussi malades de vélo (mais je le savais déjà) des cols et encore des cols, n’oubliez pas vos bidons ! le soleil risque de taper dur! bonne balade à tous.

164.

ROLLAND Gérard

supprimer 26.06.18, 09:10

Salut Gilles, Rassure toi je vais bien,le coude est presque guéri,la brulure sur la hanche cicatrise." Pas de quoi fouetter un chat ",c'est la première fois que je chute sur crevaison,étant complètement à plat,j'ai voulu passer ce petit virage à angle droit avant de m'arreter…...pour réparer…..étant à plat il faut se dire que l'on à plus aucune direction.Hier passant en voiture sur la route de Civens,j'ai vu le stock de gravillons,une montagne….Avis aux amateurs.Remets toi vite.

163.

Gilles PEYRARD

supprimer 25.06.18, 10:26

une nouvelle chute…. décidément! rassures moi Gérard, tu vas comment ce matin? et cette fois, on n'accusera pas les chats, à moins qu'ils ne soient membre de la DIR, et que ce soient eux qui ont décidé d'emmerder les cyclos avec les gravillons! ils sentent la chair fraiche……… Gilles le Doc

162.

Joëlle

supprimer 24.06.18, 19:17

L’excellent parcours de René, hier, m’en a fait bavé ! En effet, je n’ai pas pu rouler la semaine dernière à cause de l’astreinte et la semaine précédente, je n’avais pas bouclé le parcours prévu, qui pourtant nous aurait bien évité la saucée entre le Béal et Chalmazel. Enfin bref, tout ça pour dire qu’hier j’ai galéré à cause de mon manque d’entraînement. De plus, j’ai terminé la semaine avec un bon rhume et une toux récalcitrante qui m’ont épuisée. Je n’avais pas le choix que de rouler hier et quand je vous dis que le vélo est un remède souverain, à prescrire sans retenue ni condition, je l’ai encore vérifié : plus de maux de dos, plus de toux (ou si peu) plus de maux de gorge, plus de nez qui coule. Je suis de nouveau sur pied ce soir ! Mais j’ai eu beaucoup de peine à tenir les 140 km et 2100m de dénivelées : je n’avais ni le souffle, ni les jambes. Ca nous a permis de papoter, les copains auraient certainement préféré un peu plus de tonicité et de vivacité dans le pédalage, mais malgré ma bonne volonté, je ne pouvais pas… Après le breuvage miracle habituel au PMU à Panissières, (celui de Marie-Claude à St Cyr était digéré depuis longtemps mais a eu des effets très bénéfiques sur les jambes de mon Gilou !), nous avons dîné et …j’ai dormi ! A 18h30, je suis repartie en vélo chez ma petite maman, 20 km de plus mais avec ce foutu vent c’était difficile. Une bonne nuit à Trelins, quelques travaux de jardinage et de ménage et je suis repartie, direction St Bonnet. J’ai du lutter contre ce sacré vent qui ne nous laisse pas en paix cette année. Les lecteurs assidus savent qu’il y a, là-haut, une boulangerie qui ouvre ses portes jusqu’à 14h30. Et oui, la gourmandise attire…, je ne cherche pas à résister !!! Il ne faisait pas chaud sur les hauteurs et j’ai mangé mon gâteau dans la cabane des chasseurs, dans le bourg. Un petit bonhomme s’est approché de moi et m’a dit, entre autre : « j’aimerai bien être à la retraite pour faire du vélo avec toi ! » Je lui ai dit qu’il avait la langue bien pendue, il m’a répondu « ouai, elle s’est jamais décrochée ! ». Bilan du week end : 225 km et 3050m de dénivelée : l’échéance approche, je me dois de retrouver la forme et le plaisir de pédaler ! Bonne semaine à tous !

161.

GILLES DUFFAY

supprimer 24.06.18, 19:02

Salut Gérard j'espère que tu ne t'es pas fait trop mal car tomber sur le bitume, il y a toujours des séquelles. Journée VTT c e dimanche avec la sortie au départ de Noirétable. Nous avons opté pour le 52 km qui faisait 57 km pour 1550 m d e dénivelé. Un parcours pour vttiste confirmé car les descentes étaient parfois bien assez techniques. La montée au radars par les télésièges était très sympa et la vue splendide par ce temps clair, mais il ne faisait pas très chaud.. Il ne vaut mieux pas prendre l'option radars par temps pluvieux ...!!! J'ai été chanceux , il m'a été offert un abonnement à vélo vert magazine

160.

ROLLAND Gérard

supprimer 24.06.18, 15:30

Salut à tous, hier samedi,j'avais bien l'intention d'aller au rendez vous à 07 h 45 comme indiqué sur le site word afin de retrouver les copains cyclos malgré une température frisquette 06 degrés sur ma terasse à 06 h 30.Mais vendredi soir devant le journal télévisé j'ai senti quelques piquées dans la gorge,et la nuit a été horible,lever toutes les trois heures pour avaler un Efferalgan pour essayer de calmer ce mal de gorge,alors je déclare forfait et décide d'aller faire un tour tout seul pour glaner quelques kms tranquilles. Direction grézieu le marché,mais à ste foy l'Argentière je tombe en plein sur la course automobile,la ville est encombrée par les différents stands des mecannos qui préparent les voitures,la route de grézieu est fermée,je décide de monter par Aveize mais après un km un cyclo qui redescend me dit que la route est fermée un peu plus haut…...Alors, Duerne ?mais cela risque d'etre pareil ? Donc je décide de remonter par Souzy ,les Halles,par la grande route ou les pilotes font chauffer les pneus et les moteurs en attendant le départ…..Je bifurque sur Haute Rivoire,Virigneux,Maringes,Viricelles,et Chazelles sur Lyon ou je retrouve le calme avant de plonger sur st Galmier,Rivas,Craintilleux,Sury,l'Hopital le grand,Boisset,Magneux,je passe dans une caillasse sur le petit pont,un km plus loin à l'entrée de l'Ecopole dans le virage à angle droit je suis complètement à plat et ma roue avant se tourne en travers et c'est la chute…….Bien brulé au coude et surtout sur la hanche,je répare tant bien que mal en essayant de regonfler un minimum,( ah ces mini pompes ) un désastre.Après toutes ces péripéties,je remonte doucement à Panissières face au vent ou j'ai le plaisir de croiser Notre Président et Joelle qui rentrent déja de leur parcours matinal. PS / la campagne de gravillonnage est enclanchée dans les monts et la plaine du forez,soyez prudents,

159.

Gilles PEYRARD

supprimer 24.06.18, 08:51

Je vais défendre Gilou! il faut lire les infos du site, car sur la version papier du parcours, l'horaire était écrit clairement….. Daniel qui est réfractaire à openrunner tu aurais dû le lire facilement!!! je provoque un peu? en plus, je pense que Gilou a mis l'horaire matinal car je vois des photos de la marche et des agapes, c'était samedi soir???? J'ai eu Marco du batiment au tél vers 9h30 pour me demander un certificat, et quand je lui ai dit que j'étais surpris de ne pas le savoir sur le vélo, il a frémis à l'idée d'avoir mal lu les horaires; je ne suis pas surpris qu'il ai fait son parcours seul, il est très studieux notre Marco! pour ma part, 2h30 de marche en début d'aprem, et 45min de home trainer en fin de journée, et j'ai mal aux cannes! bon dimanche à tous, et soyons Zen! Gilles le Doc

158.

GILLES DUFFAY

supprimer 23.06.18, 20:19

Salut JJ Pour nous, ça été une très bonne journée de VTT. Il faut positiver, les petits ennuis nous laissent souvent des souvenirs De l'engagement physique dans la dernière partie où tout le monde a donné son maximum pour se hisser au sommet des montées infernales. une arrivée sur une ville que l'on adore.Certes, on imaginait déjà la bière à notre arrivée à Gerland qui s e trouvait dans le coffre de Anthony dans une glacière bien sur. Mais sur conseil de Céline la Lyonnaise, on a choisi de prendre le train le plus rapidement possible.Encore merci JJ ainsi qu'a tous les amis Lyonnais, l'une des meilleures sorties à mon goût.

157.

MAUGE jean Jacques

supprimer 22.06.18, 22:50

Non, non je ne faisais pas profil bas, après vous avoir retardé sur la Sainte Lyon, à cause d’une chaîne cassée avec pleins de maillons fissurés sur un VTT neuf (659 Km au compteur). Non, non, je vous rassure ce n’est pas un prototype, vous le trouverez dans tous les magasins GIANT ? Il est à la vente au grand public, et vraiment c’est une belle monture qui passe partout. Dommage, je n’ai pas eu de chance avec la chaîne, mais c’est un problème de fabrication par SRAM. Pas de soucis, je l’ai posé au magicien Nicolas, le docteur du dérailleur, et tout rendre dans l’ordre. Un peu de technique : Nicolas s’est procuré une clef gabarit chez SRAM qui permet de régler avec précision l’éloignement de la roulette du dérailleur au gros pignon de la cassette. Je vais tester sur ma prochaine sortie. Désolé de vous avoir fait manger aussi tard au Signal de St André, je sais que parmi vous il y en a beaucoup dont l’horloge biologique est réglée comme du papier à musique et tous décalages sonnent la fausse note. Heureusement nous nous sommes rattrapés sur les bonnes cerises des Monts du Lyonnais. Ne parlons pas du goûter que j’avais prévu à Gerland, il a fallu l’oublier, pas question de prendre le temps de boire un coup, le train n’attend pas. Nous avons speedé pour rejoindre la gare de la Part Dieu, même pas un petit coup d’œil à la cathédrale de Fourvière qui nous domine d’en haut de sa colline ! Ça sera pour une prochaine fois. J’ai déjà quelques idées en tête pour une autre année, soit un mixte avec du Lyon et de la campagne, soit une autre traversée avec retour en TER. Nous allons y travailler avec mon confrère Pascal. Je veux tous vous remercier de votre présence, et surtout pour vos chaleureux commentaires mis en ligne sur le site. Quand vous organisez une sortie et que vous ressentez la satisfaction de tout le monde, malgré la difficulté, ça fait vraiment plaisir. Merci, et à bientôt sur un VTT.

156.

Gilles Duffay

supprimer 21.06.18, 12:31

Le parcours version papier sera sur le site ce soir je ne l'ai vu qu'hier donc je n'ai pas eu le temps de le mettre.

155.

MAUGE Daniel

supprimer 21.06.18, 11:28

Gilles, si tu penses que je suis un intégriste, tu te trompes.. Si en VTT, Openrunner représente un plus pour celui qui est équipé d'un compteur GPS et peut ainsi télécharger un parcours d'un secteur sans le connaitre, ce n'est pas du tout le cas de la route. Avec les noms des villages, les numéros de route, il suffit d'une simple carte michelin pour faire très rapidement un parcours et le suivre ensuite facilement sur le terrain. Ceci dit, on ne va pas contre l'évolution du monde, on fait avec. Je ne suis ni fan , ni admirateur de toute cette nouvelle technologie 100 % connecté.C'est sans aucun doute un progrès technique qu'on ne peut pas ignorer et qu'il serait ridicule de refuser. Mais, je pense surtout que malheureusement, c'est un progrès en trompe l'oeil pour "l'homme", qui le rend très dépendant et désarmé au premier bug venu... Gilles, si tu ne mets pas sur le site le parcours de René à l'ancienne, ce n'est absolument pas grave, je n'en ferai pas une maladie. Je le découvrirai sur le terrain samedi. Je ne veux pas du tout te contrarier, je garde juste ma liberté de penser......

154.

Gilles PEYRARD

supprimer 20.06.18, 07:36

Très beau parcours pour ce samedi à venir, que je connais bien. A gérer, car la montée du château de St Cyr pour rejoindre les crêts va piquer en fin de parcours! et attentions aux animaux à 4 pates! les chats bien sûr…. maux aussi les patous de St Cyr qui attendent vos mollet! bon, comme le Doc ne sera pas là, vous n'aurez pas le bouc émissaire de ces animaux maléfiques….. alors soit ils seront dépités et à la sieste, soit exaspéré de ce manque cruel, et alors, gare à vos fesses! je serai avec vous…… mais qu'en pensées! Gilles "le Doc"

153.

GILLES DUFFAY

supprimer 19.06.18, 21:14

Certains n'avaient jamais mis leurs roues d e VTT à Lyon et bien c'est fait et je pense que nos amis Lyonnais ont plein d'idées pour les années futures. Concernant le circuit d e samedi, il est sur openrunner. Il suffit de créer son compte et vous pouvez voir le parcours sur fond de carte IGN. Malgré les réticences de certains, je vous dis que ce n'est pas très compliqué. René me fera passer son parcours sous word également pour les intégristes...!!!

152.

David

supprimer 19.06.18, 18:41

Belle sortie sur le mythique parcours de la Saint T / Lyon ! La météo nous a été favorable, Philou a été surprenant dans la monté des marches infernale. C'etait assez fun d'arriver en pleins centre de Lyon après avoir parcouru 84 kms en VTT avec en fin de parcours des pentes à 18 % . Merci à Jean Jaques et Pascale pour l'organisation ainsi qu' au président pour le transfert jusqu'au départ !

151.

Gilles Duffay

supprimer 18.06.18, 12:57

Salut Anthony Je trouve que malgré le manque de temps pour t'entraîner tu as bien tenu le choc. Les nouvelles recrues sont prêtes pour la Transvolcanique.

150.

Anthony

supprimer 17.06.18, 22:24

Super rando sur des chemins inconnus pour moi! Merci à Jean-Jacques & Pascal pour l'organisation! Les derniers kilomètres ont été difficiles pour moi et j'étais bien content d'arriver à Gerland et de filer dans le Jura (encore un autre beau terrain de jeu pour le VTT). Jean-Jacques, tu nous diras si le proto va être validé.

149.

Gilles Duffay

supprimer 17.06.18, 14:35

Comme pour les voitures, il y a les petites et grosses cylindrées en vélo. Daniel par exemple a utilisé un demi litre d'eau pour 50 km et en plus il en a donné à Dominique qui était à sec. Il était l'un des seuls à ne pas avoir de sac à dos. Moi-même j'ai utilisé pratiquement deux litres d'eau en 50 km. Il y a donc les petites cylindrées qui consomment peu et avancent et les grosses cylindrées qui avancent tout de même , mais doivent faire le plein plus souvent. La tentative d'échappée tentée par Mimi dans l'avant dernière grosse difficulté a tournée court car il pensait qu'après le virage c'était terminé et bien non car ça durait encore et encore.

148.

mimi042

supprimer 17.06.18, 14:04

J'attendais avec impatience ce samedi quand nos amis lyonnais nous ont proposé de rouler sur le parcours de la mythique Sainté-lyon. Je ne suis pas déçu. Bien sûr, j'étais un peu informé des exigences physique et mental pour participer à cette "oufff" mais que dire de tous ces athlètes, ces fondus du Trail et vététistes qui s'aventurent de nuit. Comme dit Danièl, une " pure folie" tellement qu'il y a de nombreux pièges sur des chemins pentus, escarpés : cailloux, pierres, racines , marches....... J'ai terminé "capout", vidé, panne sèche dans les réservoirs mais content d'arriver dans cette superbe ville de Lyon. Au 40 kms arrivé au point culminant et +1400m de dénivelé tous (les novices du parcours) croyaient avoir fait le plus dur mais c'était un fausse bonne idée . Les derniers côtes étaient tout simplement les plus durs avec des pourcentages de !!!!!!!!! Je connaissais Chaponost avec ses aqueducs mais je ne pensais aucunement trouver une côte aussi raide entre la rivière Le Garon et le centre. Et que dire des montées dans St Genis qui se succédaient, toutes aussi terribles. Sur la 1er, j'ai voulu la montée en force mais je me suis éclaté comme un ballon de baudruche après 100 m. Même à pied j'étais asphyxié. Pour nos amis lyonnais, tous des chevronnés du VTT, ce fut une formalité , comme pour nos cadors : Céline notre extra terrestre féminine, Philou, René la sky , Gilou, Danièl . David et Anthonny progresse à grande vitesse, Marco le maçon comme dab ne lâche rien . Dominique moins assidu, moins habitué à faire des sorties aussi ardus, nous a quitté vers Rontalon épuisé mais content. Un très grand merci amis lyonnais pour cette balade. Je sais qu'ils ont plein d'idées en tête pour les futurs sorties. Bonnes récupérations à tous . A bientôt Mimi042

147.

Gilles PEYRARD

supprimer 17.06.18, 11:44

Bravo à tous! j'attendais depuis hier soir un compte rendu de cette virée bucolique, et rien ce matin! je suis de garde et m'occupe en surfant sur les divers sites web! et vu les évènements tragiques de ces jours, je me faisais du souci! tout le monde est sain et sauf! ouf, les chats errant ne s'en prennent qu'aux médecins, routiers ou vététistes, mais vous, les non toubibs, vous n'avez rien à redouter de ces animaux maléfiques! encore mes félicitations, et gare aux excès de cerises, c'est plein de sucre ces petites choses appétissantes! Gilles "le Doc"

146.

GILLES DUFFAY

supprimer 17.06.18, 10:59

je vais laisser à certains de faire un commentaire sur cette belle journée de VTT. Un grand merci aux organisateurs JJ et Pascal et aussi à Céline(il y avait deux Céline hier) qui a pris la décision de tenter d e nous faire prendre le ter .On était à 18h50 au musée d e Confluence, à 19h08, on arrivait à la gare d e la part-Dieu(plus vite qu'en voiture).Céline qui prend le train chaque jour connaît le process pour prendre un billet et nous a fait gagner un temps précieux. J'ai juste eu à mettre la carte bancaire dans l'orifice et composer mon code confidentiel pour prendre un billet collectif. A 19h15, on montait dans le train. Que du bonheur cette journée, même si elle a été éprouvante

145.

MAUGE Daniel

supprimer 17.06.18, 10:57

Je savais bien que dans le monde de la course pédestre, la " Sté Lyon" était une épreuve hors norme couru en nocturne et souvent avec des conditions hivernales. Mais, je n'imaginai pas que le parcours était aussi difficile et ce matin, j'ai mal aux jambes des efforts d'hier.... Dès quitté La Talaudière, le départ à travers les lotissements est raide et doit vite faire une première sélection. Les longues montées pour se hisser ensuite jusqu'à Ste Catherine sont là pour calmer bien des ardeurs... Que dire du chemin en pierrier peu après le signal de St André ( point haut du parcours 934m)...!! Je me demande vraiment comment les coureurs le traversent sans dommage pour leurs chevilles. Pour ceux qui penseraient que la fin du parcours est plus facile, que nenni, pas du tout..!! de longues portions de goudron et des raidars jusqu'au portes même de Lyon (Ste Foy les Lyon). Je suis tout à fait admiratif de tout ceux qui comme Pascal Bourrat lors de l'édition 2017 vont au bout d'une telle épreuve. Chapeau bas, il faut le faire..!! Pour ce qui est de la "Sté Lyon" VTT, en nocturne et sur le même tracé, je pense là que c'est pure folie. Car, j'avais bien besoin de toute la lumière du jour et de mes yeux grand ouverts pour déjouer les multiples pièges de chaque chemin... Ni vent, ni pluie, une température idéale, des conditions parfaites pour faire du VTT ce samedi. Juste un peu de chaleur à l'arrivée à Lyon, ce qui donnait un petit air estival aux quais du rhône noir de monde....Comme souvent en VTT, des ennuis mécaniques ont contrarié les plans établis par les organisateurs. Avant même d'attaquer la première bosse , JJ casse la chaine quasi neuve ( et de façon irréparable) de son prototype Giant . Une question se pose : avec un plateau unique et une cassette 12v, une chaine étroite n'est-elle pas plus fragile ? Plus loin vers St Christo, c'est le pneu increvable de Philou qui crève.....Du coup, la pause sandwich de midi prévu au signal de St André pour profiter de la vue imprenable sur l'agglomération lyonnaise et au delà, s'est faite à 14h. Entre St Christo et Ste Catherine, le parcours offrait de superbes panoramas sur la vallée du gier et les monts du pilat. Comme prévu , nous avons laissé un Dominique bien fatigué à Rontalon.Il était trop tard pour avoir le train de Perrache 17h30. Les collègues de Mimi pousuivant leur mouvement d'humeur, il nous restait plus qu'à espérer que ceux de la Part-dieu ne soient pas tous supprimés....Vers Souccieu en Jarrest, nous n'avons pas résisté à de savoureuses cerises qui nous tendaient les bras.... Ce n'est pas Joelle qui aurait dit le contraire, elles ne sont jamais aussi bonnes que cueillis et dégustés sur l'arbre.... Arrivés à la capitale des gaules, nos amis lyonnais nous ont piloté dans les voies cyclables pour gagner au plus vite la gare de la part-dieu et le TER de19h24 pour St Etienne. 84 km , environ 2000 de dénivelé+, mes camarades ont bien tenu le choc et la distance, que ce soit les purs vététistes Anthony, David ou les routiers René, Philou, Gilou, Marco du batiment, Mimi 042. Pas de soucis pour les lyonnais, Pascal, JJ, Henri, Fifi, Vincent tous vététistes chevronnés. Une mention spéciale à nos deux Céline, celle du 69 et celle du 42, épatantes sur ce parcours exigeant. Je suis très content de la sortie pour l'ambiance sympa qui règnait, pour l'entrainement que ça représentait en vue de dolomites cet été, pour la connaissance de ce superbe parcours qui en vérité vaut le coup d'être fait de jour. Je n'ai pas pu m'empêcher de taquiner Philou dans les divers GPM en vain.....il était intouchable..!! UN GRAND MERCI aux organisateurs JJ et Pascal pour tout le travail de reconnaissance, à Céline 69 et Henri qui nous ont accompagné jusqu'au distributeur de billets SNCF de la part-dieu (ce qui n'était pas aisé pour nous...), à Fifi et Vincent toujours attentif à ce que personne ne reste en chemin. On parle toujours de rivalité et d'animosité entre lyonnais et stéphanois mais en vérité, ça relève surtout du folklore et de la bêtise entretenu par de pseudos supporters de foot. Il existe des lyonnais sympas,la preuve nous en connaissons....

144.

Gilles Duffay

supprimer 14.06.18, 06:41

La charpassonne à emporté la passerelle qui se situe sur le sentier du monorail au bas de Cottance au lieu-dit Pâle. On ne peut plus emprunter le sentier pour aller sur Cottance à pied ou VTT

143.

Gilles PEYRARD

supprimer 13.06.18, 19:22

Décidément, les nouvelles des cyclos ne sont vraiment pas bonnes ces jours! nos amitiés à la famille Le Doc

142.

GILLES DUFFAY

supprimer 13.06.18, 17:46

ce ne sera pas simple , pour la SaintéLyon, mais ça va le faire. Concernant les chats, j'ai l'impression qu'ils n'aiment ni les vélos, ni les docteurs

141.

Jean Jacques

supprimer 13.06.18, 17:42

Bonsoir a tous. Plus que 3 jours et nous partons pour la Sainté Lyon !! Ne vous inquiétez pas, la météo doit s' améliorer en milieu de semaine. J'ai pris les tendances pour samedi , il ne devrai pas faire des températures caniculaires, plutôt 21° à St Catherine et 27° à Lyon au plus chaud de la journée sous un ciel mitigé ( soleil, nuages) avec en principe pas d'averses. Une température idéale pour faire du VTT !! mais n'oubliez pas de prendre suffisamant d'eau , sur le parcours il n'y a aucune fontaine et nous traversons très peu de village. Pour les personnes qui se rendent au départ de St Etienne pas de changement, j' ai juste oublié de préciser que le parking se trouve en face de la grande Mosquée. Toujours rdv à 8 H 15 et départ 8 H 30 . Pour les personnes qui partent de Lyon, c'est un peu plus compliqué à cause des gréves SNCF. Sur le principe, nous devons prendre le RER de 7 H32 à Perrache . le jour ou nous avons reconnu le parcours , il était supprimé et même chose ce week end ? j'ai bien peur que samedi ce soit idem. On peut se rabattre sur la Par Dieu, il y en a un à 7H24( si il est maintenu) par contre pour : Vincent ,Anthony et moi nous venons sur Lyon en voiture et le stationnement à la Par Dieu est moins simple ( surtout avec les travaux autour de la gare). Nous allons maintenir l'idée de se garer à Gerland (Palais des Sports),si le train de Perrache est supprimé nous irons à Sainté tous les 3 avec une voiture ( soit Vincent, soit moi) ça rajoutera un vélo le soir dans le RER pour monter récupérer la voiture. Pour les 4 autres Lyonnais qui habitent intra- muros ( Celine, Henri, FiFI, Pascal ) pas de soucis vous pouvez vous rendre directement à vélo à la Par Dieu ( plus près pour vous). IL faut attendre vendredi à partir de 16h , pour voir sur le site RER SNCF quel train est maintenu le lendemain, à ce moment la nous prendrons la décision finale. A samedi de bon humeur

140.

Gilles PEYRARD

supprimer 13.06.18, 14:44

Et pendant ce temps….. après 2 mois de galère, je peux enfin remonter sur le vélo! rassurez vous, je suis certain de ne pas tomber, je suis fixé sur le home trainer, sur le Vitus "vintage" que Gilou notre bien aimé président m'a prêté il y a 1 semaine! 2 séances, une dimanche soir et une ce début d'après midi. Travail de vélocité pour la 1° et aujourd'hui j'ai mis 10min un peu plus costaude, mais en gardant un rythme de pédalage à 100 tours min sur des séances de 1h; 30km à chaque "sortie", ce qui ne veut rien dire sur cette machine. J'avais dans un carton un HT tout neuf, et ça me fait l'occasion de le tester! au moins, je fais semblant de rouler et de me "préparer"! ha au fait, j'ai décidé définitivement de ne plus faire de VTT, les évènements dramatiques de dimanche m'ont complètement convaincu! donc, JE VENDS mon VTT Giant Anthem taille S de 2016 NEUF (6 sorties…), il y a aussi les pompes Gore tex Sidi Hiver NEUVES (avec les étiquettes!!) 41 (vont à du 40). Si ça peut intéresser quelqu'un (e), contactez moi. J'ai sué comme un bœuf! faut dire que j'ai fait du gras, de la mauvaise graisse, et ça me fait ch... de me voir avec tout ce que j'avais eu tant de mal à perdre! bon, le Doc est à moitié de retour; est ce que je pourrai monter un col en Italie…. c'est LE défit que je me mets pour m'imposer la torture physique et mentale du home trainer Gilles "le Doc" ennemi des chats errant

139.

GILLES DUFFAY

supprimer 11.06.18, 21:46

Ils ont bien vu qu'ils avaient à faire à deux gourmands...!!! Ils ne se sont pas trompés.!!

138.

Céline FORISSIER

supprimer 11.06.18, 12:09

Avec Philou, nous sommes allés à la rando VTT à Fourneaux. Nous avons fait 50km pour 1500m dénivelé. Nous avons été très bien accueillis. Comme nous sommes arrivés les derniers, nous avons eu droit à 2 parts de gâteau fait maison et même à une bonne tarte que le boulanger avait fait. C’était le dernier entrainement avant la SaintéLyon samedi !!

137.

Mimi

supprimer 10.06.18, 20:02

Je voudrais remercier les organisateurs du séjour à Vogue. Un séjour bien arrosé pas seulement de l intérieur mais aussi de l extérieur. Nous avons mouillé le maillot. Pour le prochain séjour, amis marcheurs prévoyez un plus de temps sec. Je sais, j en demande peut être un petit trop mais qui ne tente rien , n obtera rien. Juste un petit effort. Merci Hier montée des radars avec un retour par le Chansert , les Supeyres et Barracuchet. Malgré cette belle sortie, j avais décidé de ne faire que la montée aux radars. Bravo aux dix cyclos qui ont fait entièrement la sortie malgré un ciel menaçant, ce sont bien des cadors. Accompagné de JOËLLE (qui aurait pu faire facilement la sortie avec les cadors ), GÉRALD, Gillou président et de René PIERRE, nous sommes arrivés au sommet sous l orage. Le temps de se restaurer sous l abris, une petite photo et dès une petite accalmie nous avons redescendu au plus vite. Hélas la pluie nous accompagna du col du Beal au croisement des pistes. La nous nous sommes réfugiés sous un balcon comme d autres cyclos. En faite nous suivions l orage. De retour dans la plaine, nous retrouvions une route sèche et un temps lourd orageux. Félicitations à René PIERRE qui a vaincu les 1600m malgré un manque d expérience de la montagne. Bonne semaine à tous. Samedi VTT avec un beau challenge faire le parcours de la Sainte Lyon. Mimi

136.

MAUGE Daniel

supprimer 10.06.18, 16:47

J'ignore le nombre exact de "Squadra" présents à cette montée des radars. il devait être conséquent . Car, outre ceux partis de Feurs avec le groupe de Gilou, j'ai pu rencontrer ou croiser entre autres Riton, Alain et Danielle, Paul et Germaine, Josette, Pierre...... Une précision concernant ma crevaison à 5 km du sommet des Supeyres : La voiture du directeur sportif était resté à Salt, sagement stationnée dans son garage, chemin du Dachon......Pas la moindre moto Mavic dans les parages.....Il a bien fallu réparer pour repartir. Malgré l'aide du colombien ( Merci Gérard ! ), cela a pris un temps certain.... Ce matin, je suis allé à vélo faire le rallye de la groasse à Fourneaux. Comme je devais rentrer pour 13h, j'ai opté pour le 60 km.Bien qu'il offrait des points de vue superbes sur la plaine roannaise, j'ai peu apprécié leur parcours pas roulant du tout et très usant.Il ne me convenait pas du tout et parti tard, je n'ai pas trouvé de compagnon de route et j'ai dû le faire entièrement seul. Mais, comme dit si bien Mimi 042, le parcours ,c'est le parcours. J'ai croisé à l'aller la matinale et infatigable Marie-claude. J'ai salué au retour Riton et Alain, à qui il faut rendre hommage car ils parmi les plus assidus pour représenter le club aux 4 coins de la région. Une info: Sa modestie doit-elle en souffrir, il faut savoir que le Marco de la poste s'est classé second dans sa catégorie( 65-70ans) lors de la toute récente. journée vélocio .Je pense qu'il nous précisera son temps et surtout son nombre de participations...... Bonne semaine à tous.

135.

GILLES DUFFAY

supprimer 10.06.18, 09:43

Cette randonnée qui permet de monter jusqu'aux radars une fois par an a permis de rassembler 260 cyclos qui aiment réellement le vélo. En effet, se hisser à 1600m d'altitude demande une certaine d'énergie et de courage car il y a 1600m de dénivelé positif pour y arriver.René Bandiera avait envie d'y aller et il y est arrivé malgré deux crevaisons qui nous ont retardé. les crevaisons ont eu comme conséquence de nous faire prendre la pluie au sommet des radars .Une pluie à 13°c qui ne s'est arrêté qu' à Chalmazel. Avec Gérald,nous avions l'intention de faire le tour, mais la pluie des radars nous a fait renoncer , j'étais persuadé que tout le monde était rentré précipitamment surtout que Roger nous avait dit qu'il rentrait. Joëlle aurait du aller avec le premier groupe comme je lui l'ai dit avec insistance à Fraisse.Causes toujours , tu m'intéresses..!! La Squadra aime vraiment le vélo car sur une randonnée aussi difficile , elle représentait plus d e10% des engagés. j'ai compté au moins trente Squadristes. Bravo à tous ceux qui ont fait la montée et chapeau bas aux champions qui ont accompli le périple proposé en option et en plus sans se mouiller. Ce dimanche matin certains sont allés à Fourneaux faire d e la route ou du VTT dont l'inoxydable Riton.

134.

Gilles PEYRARD

supprimer 10.06.18, 08:32

J'ai bien pensé à vous en voyant les gros nuages sur les monts du Forez et les pluies sur les radar de précipitation vers midi… vous êtes passé à travers, du bol! Oui, un parcours idéal pour les Alpes, même si, par expérience de ce tour, il ne faut pas s'enflammer, car les pentes des cols italiens sont d'un tout autre calibre, et qu'il faudra se montrer humble! mais je sais que le groupe sera sage, et je vous aurai à l'œil dans la voiture balai! Marie Claude m'avait ébloui sur le BRA, elle sera facile! Hervé est armé de mon ancien vélo, et ses 6km700 vont faire souffrir certain…. bon sang, j'ai les boules en vous lisant de ne pas pouvoir pédaler…. Gilou m'a prêté le Vitus "vintage" qui a 2 PBP au compteur! il est monté depuis hier sur un home trainer tout neuf que j'avais dans un carton depuis 4 ans!!!! et cet après midi, je m'y colle…………… remise progressive en forme, car la route, pas avant fin Juillet, où en plus je serai de garde le WE avant notre départ!!!!! Putain de chats!!!! Gilles "le Doc"

133.

MAUGE Daniel

supprimer 10.06.18, 00:14

Un groupe imposant au RV 7h45 place de l'église Feurs pour se rendre au départ de la traditionnelle montée des radars des cyclos montbrisonnais. Nous quittons Montbrison en ordre dispersé et il faut attendre le carrefour avant St Bonnet le courreau pour que le premier groupe se forme. Après le ravito de Sauvain, René prend les choses en main et en bon petit soldat "Sky", il assure un tempo d'enfer , sans doute pour fatiguer la concurrence,afin sans doute que les grimpeurs arrivent à " l'eau vive" bien entamée....Consignes, consignes....!! Dans le Béal, finalement les copains nous laissent partir, Hervé et moi-même. Hervé coince à 2km du sommet, je poursuis seul sur la route militaire et cette fois, le colombien dans un jour moyen ne reviendra pas. le ravito la-haut est bienvenue. Seulement le temps devenant menaçant, nous décidons de redescendre au col du béal pour faire le compte de ceux qui veulent basculer . 10 volontaires sont partants: Philou, Paulo, René, Hervé, Bernard, Marco du batiment, Gérard le colombien, Thierry la moulinette, Marie-claude le sourire féminin du jour, et moi-même. Que du beau monde aurait dit notre ami le Doc ! Il aurait raison de le dire . ce groupe est remarquablement homogène. Je regrette toutefois l'absence de Joelle interdite de premier groupe. Vraiment dommage pour notre princesse qui aurait été tant à son aise dans cette équipe...! L'orage menace, nous montons le Chansert sur une route mouillée, juste après l'averse. Au sommet, le tonnerre gronde...Quelques gouttes dans la descente, ce sera sans suite. A Job, arrêt pause boisson sandwich avant de s'attaquer aux "Supeyres" et pour laisser revenir Bernard victime d'une crevaison et René d'une guêpe. Les Supeyres, c'est 14km d'ascension.Thierry s'en va à la pédale dès le pied. Sous une chaleur lourde, nous tentons avec le colombien de maintenir l'écart. A Valcivières, je l'ai encore en point de mire et ensuite dans les bouts de ligne droite. Il ne semble pas faiblir et je me dis que ça va être difficile pour moi mais sait-on jamais, s'il a présumé de ses forces, il peut caler dans les deux derniers km et dans ce cas..........Hélas, une crevaison et tout espoir s'envole....Un grand bravo àThierry qui a parfaitement maitrisé les"Supeyres". Un arrêt pour la bonne eau de source du Baracuchet, une fin de parcours classique par Roche- mont courreau- St Bonnet- La Pelletière- Trelins- Montverdun- chemin de la loge à très bonne allure, sans le colombien qui nous a quitté à lérigneux pour rentrer chez lui par Montbrison. A17h15, nous sommes à Feurs et pouvons savourer une mousse bien méritée....! Je suis trop fatigué pour aller disputer la prime euromag , je la laisse à René ou Philou et je choisis de remonter tranquilou à Montchal. 209 km au compteur, une moyenne tout à fait correcte, je suis très satisfait de cette sortie dans l'optique du Thonon-Trieste. C'était une excellente préparation et j'ai pu constater avec plaisir que mes camarades sont prêts pour les dolomites. Tous sont rentrés fatigués à Feurs, ce qui est normal après un parcours exigeant mais aucun ne s'est trouvé vraiment en difficulté durant la sortie si bien que le groupe a progressé très régulièrement et ça, c'est remarquable. Enfin , il en est une qui mérite une mention particulière: Marie-claude sur ces route qu'elle ne connaissait pas ou peu, a été épatante de bout en bout. Son talent n'a d'égal que sa discrètion et sa gentilesse. De plus, son sourire a illuminé la sortie. Bon dimanche à tous.

132.

Gilles Duffay

supprimer 07.06.18, 22:11

En montant le col de la Croix de Bauzon, j'ai bien vu que Joëlle tirait trop gros. Lorsqu'elle est en pleine forme elle tourne les jambes beaucoup plus vite et elle est donc encore plus redoutable.

131.

Joëlle

supprimer 05.06.18, 21:46

Je garderais un très bon souvenir de ce séjour convivial en Ardèche avec les marcheurs. Il y régnait un très bon esprit qui nous a permis des échanges agréables avec tous y compris le club cycliste de Cournon en Auvergne. Dommage que la pluie se soit invitée aussi souvent, et ne nous ait pas permis de boucler tout le programme comme l'a expliqué Daniel. J'ai bien tenté une balade, mercredi, vers 17h, quand le soleil est revenu, sur les hauteurs de Vogüe avec Bernard et Gilou mais ces deux loustics n'étaient pas bien disposés pour une marche commando et j'ai dû raccourcir le parcours improvisé qui était pourtant très joli et bucolique. Nous aurions pu aller visiter, en plus de la chapelle Saint Cerise, la carrière ou le vieux village : que nenni ! L'un ne voulait en aucun cas rater l'apéro quotidien (vous aurez compris lequel !) et pour l'autre la marche n'est probablement pas son fort, il préfère le vélo ! Loin des grands axes trop fréquentés par les voitures, nous avons profité de belles petites routes agréables où les senteurs de genêts, tilleuls, narcisses, ont ravi nos narines grâce aux parcours concoctés par Paulo et Daniel. Heureusement que nous avons pu faire quelques 450 km et éliminer les calories des copieux, que dis-je, gargantuesques repas sinon, je n'ose imaginer la bascule de l'aiguille de la balance !!! Et comme si je ne mangeais pas assez, je me suis arrêtée pour chaparder quelques cerises, elles sont tellement meilleures cueillies sur l'arbre ! Philou m'accompagne toujours dans ces petits moments de plaisir du mois de juin, mais son patron ne lui avait pas permis de venir et j'ai du me contenter d'une dizaine de fruits car mes compagnons de route m'avaient abandonnée et mon sens de l'orientation étant très limité je me devais de les retrouver ! Les sorties quotidiennes, bien que limitée pour celle du mercredi, nous ont fait un bon entrainement et nous avons pu constater la forme de la troupe pour Thonon-Trieste. Ce n'est pas si mal ! Un grand merci aux organisateurs et notamment à Dominique pour cette belle semaine. Il ne suffit pas d'aller bien loin ! Le bonheur est à côté de chez nous !!!

130.

FORISSIER CELINE

supprimer 04.06.18, 13:29

Belle rando à Boën avec Gilles et JJ. Ca nous a fait un petit entrainement avant la SaintéLyon !!

129.

Gilles Duffay

supprimer 04.06.18, 09:41

Pour la SaintéLyon nous sommes 12 inscrits en VTT. Dominique bonnefond ira jusqu'à Rontalon et tu pourras ramener un vététistes et sa monture. Si vous voulez vous inscrire vous pouvez le faire à partir de ya entraînements. Fr, Il suffit de cliquer sur" in "si vous voulez participer et sur "out "si vous n'êtes pas intéressé. Si la technologie vous dérange encore vous pouvez me le faire savoir par mail et je vous inscrirais sur le site de ya entrainement. Fr ce site permet de voir tous ceux qui sont inscrits.

128.

GILLES DUFFAY

supprimer 04.06.18, 07:39

Nous étions donnés rendez vous à Boën pour le VTT du pays d'Astrée.Nous nous sommes inscrits sur le 60 km.Un beau parcours qui nous emmenait jusqu'à St matin la Sauveté. jean jacques a mis en route son GPS...!!! Céline a fait quelques accélérations qui font mal aux jambes, elle aime nous faire souffrir...!!! j'ai revu Christophe qui a réchappé du 400 km et je pense qui si l'on veut emmener un plus grand nombre de cyclos sur le PBP, il faudra faire deux groupes pour les brevets

127.

MAUGE Daniel

supprimer 03.06.18, 09:43

Seulement 4 cyclos ce samedi au départ du parcours du mois (grand parcours)120km en direction du " St Thomas", 4 qui n'ont pas reculé face à ce col toujours aussi peu sympathique....: L'infatigable Roger, Thierry la moulinette, Partrick à la motivation retrouvée et moi même, 4 qui ont fait le tour à bonne allure sans trainer la grôle... 4, c'est peu. Faut-il pour autant remettre en question les "parcours du mois" ? Je pense que non, d'autant plus que le petit parcours a réuni lui 6 participants sous la conduite présidentielle ce qui est très bien. Je crois plutôt que ce peloton maigrelet est le faît d'un concours de circonstance : Des absents pour raison de santé, des absents pour obligations privés ce jour là, des absents pour cause de récupération après la semaine de Vogué, des absents pour cause de mobilisation pour le tour du roannais pour les uns et pour la foire aux cerises de Poncins pour d'autre, des absents qui s'octroient un jour de repos pour mieux briller à Vélocio....Tout cela fait beaucoup de manquants.Nous serons sans doute plus nombreux au départ du prochain parcours du mois -juillet- Bonne semaine à tous.

126.

MAUGE Daniel

supprimer 03.06.18, 03:26

Le vélo est nettoyé et reparti dès aujourd'hui en direction du "St Thomas" pour le parcours du mois juin. Il faut dire qu'il était revenu fort sale de Vogué......à rouler tous les jours sous la pluie ! Mardi 29, 12 partants pour le premier parcours de la semaine en direction de Mazan l'abbaye. Le ciel est bien gris pour nos premiers coups de pédale, la température agréable et il nous semble qu'en ardèche, il ne peut pas rester gris bien longtemps...Jusqu'à Planzolles, c'est la basse ardèche et donc une partie assez roulante.Mais, dès la sortie de ce village, les premières rampes, en faît les plus dures de la journée, étirent rapidement le peloton. Nous laissons les vignes pour la forêt et pour ...la brume. au fur et à mesure que l'on prend de l'altitude, la petite brume devient brouillard. Quel dommage, aucune vue ! la classe en 4, c'est à dire Paulo et moi-même se retrouve à l'avant. Le brouillard devient pisseux. A la bifurcation du col du champ du bosc, nous nous arrêtons pour attendre nos camarades sans vraiment y croire, nous doutant bien que le moral des troupes doit être au plus bas. Ne voyant arriver personne, nous repartons.. Du brouillard , nous passons dans le nuage toujours sans visibilité avec en plus cette fois la pluie, une petite pluie fine parfaite pour la végétation et les milliers de narcisses dans les prairies....Nous atteignons le Col de Meyrand sans sortir du nuage. Un groupe de cyclistes hollandais arrivent au même moment par l'autre versant. Dans la descente, une trouée dans le nuage,nous permet d'entrevoir un instant toute la beauté sauvage de ce massif du Tanargue. Ce sera très éphémère et les nuages reprennent bien vite possession des lieux. Dans le col du Pendu 1435m, la pluie devient une bonne grosse pluie et la descente par une route dégradée en direction du col de la Chavade est assez délicate. Paulo me fait remarquer qu'à cet endroit, ils avaient lors de la descente de Paques une vue splendide sur le mont gerbier de joncs ( mais, c'était ciel bleu et -6° ...!! ) Aujourd'hui, niet...on ne voit rien...!! La pluie redouble, il ne manque que le tonnerre et la route qui descend à travers la forêt de Mazan ressemble maintenant à une rivière...Des vététistes transis sont réfugiés sous un sapin. 13h15, nous arrivons à Mazan. Un arrêt dans un SAS de la mairie nous permet de manger nos sandwichs à l'abri tout en admirant face à nous la magnifique abbaye. Une photo avec le site en fond à l'attention de notre président et nous profitons d'une accalmie pour repartir. Dès St Cirgues, la pluie revient cette fois plus fine et il faut arriver à Montpezat sur Bauzon km121 pour enfin sortir de la purée de pois.... Je ne me risque pas à suivre Paulo dans la longue descente vers la haute vallée de l'ardèche et Pont de la Baume 305m où nous nous retrouvons. Le soleil est revenu et ce qui reste , le gentil col de la croix de Millet, la cité de Largentière, la petite route de Balazuc n'est que du plaisir. J'ai fait les 175 km du parcours, j'ai vu Mazan l'abbaye, je suis content. Le lendemain, mercredi 30, à 8h30 au départ du parcours proposé par Paulo, un chauffeur de bus sympa mais qui doit connaître la météo à peu près comme moi le smartphone nous garantit un grand soleil au moins jusqu'à l'heure du souper ce soir...C'est dire si nous partons confiant....Pourtant, dès le rond-point de Vogué-gare, les premières gouttes espacées, il est vrai. Ce n'était pas une fausse alerte et dans la belle vallée de l'ibie, les petites gouttes sont devenues une bonne grosse pluie. Une pause café à Vallon et nous choisissons de rentrer au plus court. Seulement 53 km pour aujourd'hui....L'après midi, ce sera tarot...! Le jeudi 31, le parcours proposait sans doute le plus beau col de l'ardèche, le col de la croix de Bauzon 1308m. 10 partants au départ qui espérait enfin du beau temps.. le contournement d'aubenas se révèle assez complIqué car la RN 102 est en partie interdite aux vélos et ce n'est qu'après Lalevade que nous retrouvons une route plus tranquille. La croix de Bauzon n'est pas un col très difficile mais, il est très long : 22km depuis Jaujac. Après La Souche, une sélection s'opère et Joelle est dans le premier groupe. Je lui conseille d'enlever une dent quand elle prend l'intérieur du virage ou lorsque la route s'élève temporairement et de la remettre ensuite ceci afin d'économiser ses jambes pour la suite de la journée. Causes toujours, tu m'intéresses...! Notre princesse fait la sourde oreille. Mon conseil ne lui convient pas, elle préfère passer en danseuse.... A 9 km du sommet, Paulo met un cran, le groupe se disloque. je suis et me retrouve vite seul. Aujourd'hui des nuages certes, mais dans ce col dégagé, une bonne visibilité sur des étendues de genêts en fleurs. A 4 km du sommet, je vois revenir le colombien qui a trouvé son rythme de croisière. C'est un ton au dessus mais je m'accroche. Comme le faisait Nano à sa grande époque, il m'asphyxie au train. A1km du sommet, je perds 10m puis 20 puis 50m....A 500m, je ne perds plus rien mais je suis trop loin pour la dernière ligne droite.....Bravo Gérard, tu as été le plus fort..!! Mais pourquoi donc ne viens tu pas avec nous à Thonon-Trieste ? Le temps ne peut décidement pas tenir une journée, il devient à nouveau menaçant.Nous nous arrêtons à St Etienne de lugdarès manger nos sandwichs et boire un café, le temps de laisser passer une averse. Bonne pioche, nous repartons au sec. jusqu'à Pied de Borne où l'orage menace à nouveau. Heureusement, en prenant à droite la direction de Villefort, nous ne subissons que le bord de l'orage . Il a dû être très fort sur l'ardèche méridionale à en juger par la route détrempée dans la descente sur Les Vans, et plus loin par les ceps de vigne baignant dans l'eau.....Enfin, le soleil est revenu, nous passons en vérité ici au bon moment pour boucler tranquillement ce beau parcours de 167 km. Vendredi 1 juin, c'est le dernier jour avec enfin un soleil à son zénith ce qui semble un peu plus conforme à l'ardèche. Au programme pour les 9 partants, un parcours de 106 km avec le Col du Benas en HC du jour. Il ne paie pas de mine avec ses 796m et pourtant depuis le village de Lussas, c'est 13km d'ascension avec quelques rampes, des parties à découvert avec du vent de face . Mais, c'est aussi une jolie petite route très tranquille ce qui a rendu finalement ce col bien plaisant. Pour conclure , j'ai passé une bonne semaine et malgré une météo pas très favorable, j'ai pu finalement bien rouler, au total 501 km, une bonne préparation pour Thonon-Trieste. Merci aux organisateurs et en particulier, Dominique.

125.

GILLES DUFFAY

supprimer 01.06.18, 22:36

Le séjour à Vogüé est maintenant terminé.Tout s'est bien déroulé, malgré les conditions climatiques pas tout à fait au top. Certains ont fait 500 km sur cette semaine. Ce vendredi matin, nous avons effectué une ultime chevauchée de 110 km environ, nous sommes repassés sur le plateau du Razal, où la météo n'était pas très favorable lundi matin.Ce matin c'était du bonheur avec ce ciel étincellant . Je suis très satisfait de ma semaine de vacances..!!!

124.

Gilles Duffay

supprimer 31.05.18, 17:34

Une belle randonnée de 165 km aujourd'hui, la pluie s'est encore invitée plusieurs fois mais nous avons résisté à la tentation de faire demi-tour. Je peux éventuellement prêter un Vitus 992 au doc il est de taille 50. On en parle ce weekend.

123.

Gilles PEYRARD

supprimer 30.05.18, 17:37

Oups…. je me relis, erreur de frappe, je suis puni jusqu'à FIN JUILLET en vérité, ce qui fait 3 mois post chirurgie! c'est pour ça que JE DOIS bosser sur HT, pour me refaire un semblant de minime condition avant de partir en Italie, sinon, le moindre pont d'autoroute sera INFRANCHISSABLE, alors le Stelvio???!!!!.....

122.

Gilles PEYRARD

supprimer 30.05.18, 16:41

J'ai bien pensé à vous! une semaine orageuse quand on est en mode commando, ça met les nerfs! bon, ce matin j'ai revu le chirurgien qui m'a hélas confirmé que le vélo de route ce ne serait pas avant fin Juin……… horreur malheur. Du coup il va falloir que je me mette sur home trainer! hors de question d'utiliser ma F1 sur le rouleau, et donc je suis à la recherche d'un vélo pour travailler! pas besoin d'une F1, juste 1 vélo à ma taille! je ne veux pas investir dans une occasion, un prêt dédommagé de 2 mois serait bien….. donc si quelqu'un dispose d'un vélo dont il ne se sert plus en taille 50, je serais preneur!!!!!! pour les ardéchois, pédalez bien, et bonne journée aux autres Le Doc

121.

Gilles Duffay

supprimer 30.05.18, 11:59

Daniel a réussi à aller à Mazan-l'Abbaye mais à quel prix !!! Une bonne partie du parcours sous la pluie Une grande partie du peloton a fait demi-tour au Col de Meyrand. Ça me rappelait Nasbinals sous la pluie.

120.

Gilles PEYRARD

supprimer 27.05.18, 15:29

Et bien Mimi, tu dois afficher beaucoup de km et de dénivelé depuis le 01/01/18! bravo, et vive la retraite, mais la retraite active; tu dois avoir une sacrée forme, mais attention quand même au surentrainement….tu vas être aérien cette année dans les cols des Alpes suisses italiennes et dans les pentes abruptes des Dolomites! j'aurai tout le temps de t'admirer de la voiture balai….. je ferai les photos, la popote et je passerai les bidons! bravo à toi, passez une bonne semaine (orageuse…) à Vogué Le Doc

119.

Mimi

supprimer 27.05.18, 11:50

Hier le chat était maigre, seulement 6 cyclos au rendez vous. J' avais preparé un circuit que j' emprunte régulièrement. 5 cadors à mes côtés : Daniel, Phillou, les 2 Marco et René la sky. Le plein soleil est revenu , même que trop, je crois que j en ai souffert. A mi parcours, plus aucune force, heureusement mes compagnons m ont bien aidé. Merci à eux. Je voulais passer par le col de la grande roue pres de ST Just en bas , mais un ciel menaçant nous a fait aller au plus vite, tout droit Sail. Nous avons pris que le bord de l'orage. Heureusement car les grosses gouttes n'étaient pas très chaudes. Cette semaine l Ardèche nous attend. J espère que les orages nous laisseront tranquille afin de profiter au maximum dès circuits préparés par Daniel et Paulo. Bon dimanche Mimi

118.

GILLES DUFFAY

supprimer 27.05.18, 10:01

jean pierre a chuté seul, sans doute dans une descente et à 50 km/h.Dur, dur l'impact sur le sol à cette vitesse. Le chat qui a eu un accident avec un vélo à Montverdun ne traverse plus la route, il a peut être eu un accident de voiture .....!!

117.

Gilles PEYRARD

supprimer 27.05.18, 09:18

Un chat aurait il traversé devant lui????? prompt rétablissement à lui, et si il me lit je ne peux que compatir à sa galère, vu que je sors à peine de mon chemin de croix de 6 semaines…. soyons tous prudent, mais vive le vélo Le Doc

116.

Gilles Duffay

supprimer 27.05.18, 09:01

Je devais partir faire du VTT avec Anthony ce dimanche matin mais les conditions météo m'ont fait renoncer. Je pense que vous avez su que le maire de feurs Jean Pierre Taite était tombé à vélo et qu'il souffre d'une fracture du bassin. Malheureusement on ne peut que lui souhaiter un bon rétablissement.

115.

Marcle Fuchs

supprimer 24.05.18, 17:44

Bonjour Gilles C'est bien vrai que j'ai failli abandonner à La Clayette, car j'avais vraiment très mal aux lombaires, malgré une bonne forme globale (j'ai fait la bêtise de faire un chantier de terrassement en Haute Loire il y a 10 jours ! Des vrais gamins ces cyclos !). Mais la déception d'abandonner était plus forte que l'idée d'en chier encore dans les Monts de la Madeleine ! Je me suis donc accroché, bien soutenu par François, un cyclo d'Aix Les bains, que j'ai dépanné d'une chambre à air peu après la Clayette. Il me l'a bien rendu ensuite ! En conclusion : ça a été douloureux, mais quel plaisir de terminer ! Le parcours était exigeant, mais magnifque, même de nuit. Et la soupe à l'arrivée a été la cerise sur le gâteau. Merci à La Squadra ! Marcel

114.

JJ MAUGE

supprimer 23.05.18, 21:42

Apres les inscriptions a la Transvolcanique 2018 cette semaine Gilles nous a écrit : (Vous êtes engagés dans une belle aventure !!! mais il ne va pas falloir faire de la chaise longue). Si tôt dit, si tôt fait, l’entrainement a commencé dimanche pour Céline, David, et moi-même avec la Sampoutaire à St Paul en Jarez ; Bien sur nous prenons le parcours le plus long et plus dur (58 Km et 1780 D+) !!! Il faut bien se préparer pour rouler avec les costauds de la route qui sortent des BRM de 400KM !!! Apres un départ très montant nous surplombons le magnifique barrage du Dorlay, par une longue et belle descente nous l’enjambons et apercevons un grand moulin à roue. Mais le Pilat ce n’est pas tout plat !!! Il faut monter sur l’autre versant à la Croix de Montvieux (811m). La nous sommes au cœur du parcours, et en fonction de la distance choisie, plusieurs boucles à enchainer. L’une d’elle nous emmène au Col de Pavezin (652m) ; Nous continuons notre ballade dans de superbes sous bois de pins ou feuillus avec toutes les senteurs de printemps. Et la, au détour d’une piste forestière !! l’apothéose, sur une aire de décollage de parapente, un point de vue à couper le souffle, toute la vallée du Rhône devant nous, Les Roches de Condrieu , St Clair du Rhône, Chavanay,et au loin St Pierre le Bœuf avec le décrochement du Rhône pour la base de loisir. Ne vous détrompez pas ce n’est pas la petite balade bucolique du dimanche, nous enchainons les raidillons casse- pattes et les descentes caillouteuses pour rentrer. Céline m’impressionne par sa dextérité dans les descentes techniques, elle ne met pas le pied à terre dans les passages avec des grosses caillasses. (Bravo, belle progression). Pour les montées je ne vous en parle pas, tout le monde la connait !! Par contre le jour ou elle passe aux pédales automatiques et améliore son rendement, (Je vais tirer la langue). David lui aussi m’impressionne beaucoup, je le trouve très combatif. Dans les bosses longues et raides il est très accrocheur, même si je maintiens un rythme soutenu il est la seulement à quelques mètres derrière moi. (Bravo). Il ne lui manque plus qu’un peu de confiance en descente pour lâcher les freins, et voila un parfait vététiste. Encore quelques belles sorties comme ca, et nous sommes au top pour la Transvolcanique

113.

MAUGE Daniel

supprimer 22.05.18, 04:22

On peut aujourd'hui faire un premier bilan de ce BRM 400 : 39 partants ce qui pour une année non Paris-Brest est très bien. 3 abandons et donc 36 brevets homologués (en cours). Le premier, Loic Czarneki de Chusclan (30) est arrivé à 22h05 ce qui fait un temps de 16h 05 pour les 409 km du parcours. Tout ceux qui ont déjà fait ce 400 pas facile apprécieront la performance.Les derniers à rallier le siège du club le dimanche à 6h15 sont trois, un individuel non licencié Mickael Aikpa de Lentilly (69)en compagnie du duo de ASPTT Lyon Jean-louis Borach et François Gerfaud-Valentin. Mais, eux aussi ont eu bien du mérite car la nuit devait être bien froide là haut sur le plateau de la Verrerie ! 3 petits degrés à la Loge des gardes paraît-il..!! Un grand bravo au doyen,Michel Mével du club ARCC St Pourçain (03) 72ans et à l'unique féminime présente Sylvie Thévenard de Miribel(01) qui a dû faire route seule une grande partie du parcours et qui plus est, la nuit. Comme si 409 km ne suffisait , Jean-pierre Cellier, une pointure dans le milieu cyclo et son compère de Craponne(69) Thomas Grandjean sont venus à Feurs à vélo et reparti....à vélo bien sûr... Pour répondre aux interrogations de Michel Météo, voila comment on arrive à 35 000km par an : tu vas faire des BRM à vélo....d'autant que pour Jean-pierre ,Feurs n'est pas son premier 400 de l'année et sans doute pas le dernier...... Il y avait aussi Pascal Lacarin venu lui de Gannat (03) à vélo..... 120 kms quand même avant de se faire le 400... Doc, qu'en penses-tu ...?? Mais, ils sont fous.... 7 foréziens ont fait honneur au maillot et la Squadra était donc le club le plus nombreux malgré l'absence de quelques cadors,Philou retenu par ailleurs, Paulo et Bernard le dos douloureux et notre princesse Joelle, elle aussi souffrante. A 6h30, j'ai donc pris le départ de ce 400 avec mon président Gilou, Roger, le"sky" René, Marco de la poste et 2 novices sur la distance Marco du batiment et le fougueux Mimi 042.Notre ami Christophe Coiffet du CC Boen s'est joint à nous ainsi que Damien Cizeron, un tout jeune très sympa de Sorbiers pour qui c'était aussi un baptème sur la distance.Nous étions donc un groupe de 9 très homogène et surtout bien discipliné. Chacun passait son bout de relais même si René et Roger était un ton au dessus. C'était efficace et dès la vallée d'azergues, nous avons commencé à reprendre des cyclos partis à 6h.Il faut dire que les solitaires étaient à l'ouvrage face à un vent nord, nord-est tenace sans être très fort. Il sera d'ailleurs défavorable jusqu'à St honoré les bains. Dans les toboggans de la saone et loire et les premiers contreforts du morvan, nous gardons une bonne cadence et arrivons à St Honoré à15 h30( 26,..km/h de moyenne) .Déception, la petite épicerie où je pensai comme l'an dernier, faire des provisions avant de repartir, a mis la clé sous la porte.Il me faudra donc faire durer le bonhomme avec mes figues au moins jusqu'au prochain controle. On est à mi-chemin, et à partir de là, on change de sens, direction sud et le vent devient favorable. le parcours est aussi plus roulant . ça se voit de suite au compteur..A 19h, nous entrons dans Lapalisse, 27 ,..km/h au compteur. Nous pouvons in extrémis nous réapprovisionner dans une boulangerie qui ferme à 19h..L'arrêt dans un bar très très mal organisé est longuet à tel point que je commence à me refroidir... On finit par repartir mais on a dû perdre 20 minutes pour rien alors que c'était des minutes précieuses car de jour.... Le moment de vérité est là, les 40kms les plus difficiles du parcours, de Lapalisse à la Loge des gardes.Dès les premières rampes, Roger s'en va à la pédale, nous ne le reverrons pas.Chacun monte comme il peut, les crampounettes me menacent, je m'applique à tourner au mieux les jambes et elles....renoncent.! Au col de la rivière noire, je mets une pelure et l'éclairage. Nous nous regroupons René, les 2 Marco et moi pour finir ensemble. Je suis surpris du froid de la nuit sur le plateau de la verrerie, il est vrai à 1000m et je suis étonné aussi de ne pas voir le moindre animal sauvage dans ces étendues boisées. Sans doute, le gibier est parti se cacher ,éffarouché par ces centaines de voitures stationnées à la loge des gardes(??)...23h15, dernier controle à St Just en chevalet et ensuite, Marco du batiment frais comme un gardon, nous emmène à toute allure jusqu'à Feurs. 1h05, la boucle est bouclée soit 18h35 pour ces 409km. Mimi042 fera équipe avec Damien pour rentrer et, Gilou rentrera lui avec Christophe pas au mieux depuis Lapalisse Je ne me suis jamais senti bien costaud durant ce 400 et j'ai souvent souffert simplement pour garder les roues .Je suis cependant content car il y a quelques semaines, je n'envisageais pas une seconde en prendre le départ. Je remercie chaleureusement ceux venus tenir l'accueil du retour de 22h à7h30.Merci Joelle et Paulo, forfait à regret sur le vélo mais dévoué de façon exemplaire pour le club. Merci Danielle et Alain, qui après avoir représenté la Squadra au rallye de Firminy sont venus eux aussi passé la nuit pour que l'on puisse offrir à ces valeureux "grands bornards" un accueil digne de ce nom. Je n'oublie pas évidemment de remercier aussi Jacky lui aussi présent afin que nos BRM se passent au mieux. RV à tous pour les BRM 2019, une année particulière puisque une année...Paris-Brest.

112.

Julien

supprimer 21.05.18, 21:29

Et bien, je vais remercier ici aussi les différents acteurs plus ou moins visibles qui ont permis la tenue de ce brevet. C'est en particulier très agréable pour les cyclos que nous sommes de trouver un café et une douceur au départ dès 6h le samedi matin et surtout un comité d'accueil toujours bien garni et de bonne humeur à 22h30 et aux petits soins pour préparer une soupe chaude bienvenue ! j'en regretterais sans doute de ne pouvoir découvrir les joies d'un brevet 600 kms avec vous dès cette année. Bonne récupération à vous aussi après cette longue veillée :-) Julien, qui reviendrai avec plaisir l'an plaisir si les petits cochons ne le mangent pas d'ici là.

111.

M. Gagnard

supprimer 21.05.18, 20:03

36 000 km en 2017 !!! 100 bornes TOUS les jours de l'année... (oui il y a bien eu 5 jours totalement inroulables entre les jours avec neige au sol, ceux avec pluie battante permanente...) A raison de 25 km/h de moyenne, cela fait environ 1450 heures par an sur le vélo soit presque autant qu'un travailleur "moyen" à son taf (un peu moins de 1600 h par an) qui ne bénéficie d'aucun arrêt maladie (autant dire un travailleur moyen bien au-dessus de la moyenne).... 1450 heures par an SIMPLEMENT sur le vélo, l'habillage, les pauses pipi, pauses sandwich, pauses poinçonnage, temps passé à entretenir le vélo, douche à l'arrivée, tout ça ce n'est pas compté... et pourtant c'est bien un peu du temps de vélo. Et, sauf erreur de ma part, J-P Cellier n'est pas retraité ? Combien de km quand il le sera ?

110.

Joëlle

supprimer 20.05.18, 21:01

Bien que n’ayant pas roulé hier, je n’en suis pas moins fatiguée aujourd’hui. En effet, levée samedi à 5 heures pour enregistrer, avec Daniel les inscriptions des participants au 400km, je me suis couchée ce matin, dimanche, à 7h45 après avoir accueilli les courageux « forçats de la route » comme les appelle Yves Durieux. Mais c’est avec grand plaisir que j’ai participé, à ma façon, à ce 400. Ayant une douleur continuelle au niveau d’un rein, la sagesse et la prudence m’ont fait renoncer. Mais c’est toute la journée que j’ai pensé à mes copains de route tentant d’imaginer leur progression et leur souhaitant le meilleur pour cette rude périple. Jacky est arrivé avec moi vers 21h50, puis Paulo, Danielle et Alain. Une bonne équipe qui a permis de rester éveiller sans problème. Le premier des 39 participants, un extra-terrestre pure souche est arrivé à 22h05. Il n’a rien voulu manger ou boire et est parti comme il est arrivé, tel un OVNI, agréable , sympathique mais pressé ! Il semblerait qu’il soit arrivé le matin après 140 km de vélo et soit reparti de la même façon : 680km et ….frais comme une rose!!! Vers 22h30, 5 cyclos se sont présentés, dont Jean Pierre Cellier et Thomas Grandjean qui sont aussi venus à vélo le matin et repartis de même (+120km AR). Jean-Pierre nous a dit avoir pédalé 36 000km l’année dernière. Chapeau, chapeau !! Cette belle brochette que j’ai prise en photo, était encore très fraiche à l’arrivée. Ils sont vraiment impressionnants et d’une modestie à toute épreuve. Ces performances hors ormes n’enlèvent en rien les mérites des autres, jeunes et plus ou moins jeunes, bien au contraire. Tous ont eu le mérite d’avoir réussi leur challenge, et pas des moindres, preuve d’un caractère bien trempé et d’une ténacité exemplaire. Evidemment, ils se sont entraînés, on ne s’embarque pas dans un 400 la fleur au fusil. Seuls 3 ont abandonné. A 6h30, tous étaient arrivés dont la seule féminine sur ce 400 km qui a pédalé une grande partie seule, qui s’est trompée de direction à la Croix du Sud et a zappé St Just en Chevalet. Dommage mais un grand bravo à elle ! Quelle joie de voir arriver les Squadra, certes un peu éparpillés mais tous à l’arrivée, (sauf Gilles Chartier par manque évident d’entrainement et très utopiste quant à ses capacités). Ils ont dû adapter leur vitesse à leur condition, sage résolution pour terminer dans de bonnes conditions !. Mon Gilou , en bon samaritain, comme toujours, a ramené Christophe qui a fait preuve d’un courage exemplaire en terminant son périple sans pouvoir boire ou manger depuis 100km environ. Un grand bravo à tous les deux ! Le beau temps était de la partie même si le vent a été défavorable sur une partie du parcours et le froid qui s’est invité à la nuit tombée sur les hauteurs du roannais et dans la plaine forézienne. La soupe a été très appréciée à l’arrivée et beaucoup en ont redemandé. Tous les participants semblaient satisfaits du parcours bien que certains auraient volontiers sapé les toboggans vers St Honoré les Bains. Un cyclo nous a dit, « celui qui a tracé la route ne devait pas connaître le mot virage ». La fin du parcours après Lapalisse, a surpris les nouveaux ou ceux qui n’en n’avaient pas gardé suffisamment sous la pédale pour se coltiner les dernières bosses. La montée à St Just en Chevalet, quelle vacherie ! Le boulanger de St Just a eu une nuit mouvementée car beaucoup de cyclos sont allés lui demander leur attestation de passage qu’il a tamponné gentiment. Nous irons le remercier un de ces prochains jours d’avoir participé au BRM 400 ! Je garderais un bon souvenir de cette nuit conviviale et suis partante pour la renouveler (si je ne pédale pas) lors de prochains BRM. Certains participants nous ont déjà dit : « à l’année prochaine ! ». Un grand merci à tous ceux qui ont participé à cet accueil, Jacky, Danielle, Alain et Paulo avec qui je suis restée jusqu’au bout de la nuit.

109.

mimi

supprimer 20.05.18, 20:30

J'avais écrit :<>. Le jour J, il n’était plus question de me "débiner". Avec six autres quadratistes, Christophe de Boen et Damien de Sorbiers, nous sommes sur le départ. Jusqu'à La Clayette, c'était un parcours sans surprise commun au 300. Pour moi, la suite fut une découverte jusqu'à La loge des gardes. Les montagnes russes entre la clayette et St Honoré ne sont pas vraiment ma tasse de thé et encore bien moins les longues lignes droites de St Honoré à La palisse. Ces routes m'ont usé physiquement et surtout moralement. J'étais heureux de retrouver des routes bucoliques sur la dernière partie. J'en ai profité jusqu'à la Croix du Sud, après la nuit est tombée..J'appréhendais de rouler dans l'obscurité. Les premiers kilomètres furent hésitants mais au fil du temps , je prenais de l’assurance mais toujours cette peur des voitures (heureusement très peu rencontré sauf à Loge des Gardes. mais celles-ci étaient à l'arrêt), des nids de poules, du gibier et autres dangers. A Deux heures du matin, je me réchauffais au siège avec une bonne soupe. Je suis heureux de ma réussite mais . Oui il y à un mais. Rester des heures et des heures sur un vélo, mon fessier l' insupporte. Ma "philosophie" du vélo c'est aussi de lever le nez afin de contempler la flore, la faune, les paysages, les beaux villages ou monuments , la découverte de nouvelles contrées etc, ce que je ne peux faire de nuit. Alors le Paris Brest Paris n'est peut être pas pour moi ? Je voudrais remercier pour leur dévouement les squadratistes présent du samedi des 6h pour les inscriptions (Daniel, Joêlle, Jacky) au petit matin du dimanche pour la réception (Danièle, Alain, Paulo...). Un grand merci à Damien qui m'a accompagner de Lapallisse au siège Bravo à ; Réne l Roger, Marco la poste , Marco le maçon, Daniel, Gillou tous au " taqueté Il y avait Saint Martin qui à partagé son manteau à des pauvres. A à la squadra nous avons aussi notre samaritain. je veux citer Président Gilles. Il n'a pas hésiter à donner son gore tex à Christophe de Boen qui était au plus mal dans la froideur de la nuit et de l'accompagner. Chapeau bas Président. Pour les amateurs de chiffres et à mon compteur, 24 km/h, +4200 Semaine de récupération. A samedi Mimi42

108.

GILLES DUFFAY

supprimer 20.05.18, 19:15

merci Michel C'est vrai que celui qui a tracé le parcours du 400 doit être un grimpeur car de Lapalisse jusqu'à la Loge des gardes, ça ne fait que monter et après 300km rondement menés et bien les batteries commencent par être à plat. Achetez le journal demain car il y aura peut-être un article sur le BRM. vous voulez savoir le nom du traceur de ce BRM...réfléchissez, vous aurez la réponse demain

107.

M. Gagnard

supprimer 20.05.18, 18:18

Vous êtes vraiment des durs de durs... Bravo à tous pour ce périple, loin d'être un 400 "comme les autres". Il faut avoir sacrément de force pour se payer l'ascension de la Loge des Gardes, de nuit, entre le km 300 et 350 ! Félicitations à tous !

106.

Gilles Duffay

supprimer 20.05.18, 16:41

Toutes les voitures présentes hier à la Loge des Gardes, étaint là dans le cadre d'une course d'orientation avec bivouac. C'était la raison de la présence de centaine de voiture hier à zéro heure à la Loge des Gardes sans aucun bruit et animation. À notre arrivée en haut de la Loge des Gardes on a d'abord cru à une rave party mais le type de véhicule ne correspondait pas tout à fait'à ce type de manifestation Vous voyez ce que je veux dire.... !!

105.

gilles PEYRARD

supprimer 20.05.18, 13:08

un mot, un seul: BRAVO le Doc

104.

GILLES DUFFAY

supprimer 20.05.18, 11:13

39 participants pour ce BRM 400 KM. trois participants sont réellement pour le développement durable. En effet deux sont venus de Craponne (Rhône) et repartis soit 60km x2 et un autre de Gannat dans l'Allier qui a fait 140 kmx2 en plus du 400km. Comme le dit si bien le doc ce sont des extra terrestres. Mimi a réussi son BRM de 400 km sans trop de problèmes pour un novice. Un rythme endiablé a sans doute usé les organismes prématurément. En effet, 26 km/h de moyenne avec un vent défavorable à St Honoré les Bains, puis 27 km/h à Lapalisse. Il arrive un moment, ou il faut bien payer l'addition. Christophe du club ami de Boen a été le premier à avoir des soucis d'alimentation. Comme vous le savez si l'on ne peut plus manger, le froid vous gagne. J'ai donc du lui prêter mon goretex pour éviter un abandon assuré. Le revers de la médaille c'est que j' ai eu très froid dans les descentes.J'ai parfois bloqué la respiration pour lutter contre le froid (3°) , il ne faisait pas chaud dans les bois de la montagne Roannaise et peut être encore moins dans la plaine.très satisfait d'avoir pu aider Christophe à terminer son brevet.,je n'aurai pas parié 1 centime à Arfeuilles sur ses chances de rallier l'arrivée. Tout l'équipe a réussi son brevet. Si je n'avais pas aidé Christophe, j'aurai du me résoudre à rouler avec Mimi car j'étais bien entamé en arrivant à Lapalisse et je n'aurai pas pu suivre le rythme des cadors. Ce matin , je vais bien, je n'ai pas plus mal aux jambes que certaines sorties du samedi et je ne me suis pas enrhumé malgré le froid enduré. je n'ai pas de photo du groupe, le secrétaire m'en fera sans doute passé une une. Bonne récupération et bon dimanche à tous

103.

Mimi

supprimer 16.05.18, 19:35

Pour moi c'est cette année ou pas surtout si la météo n'est pas pluvieuse . J'ai bien conscience du défi hors norme proposé. J'ai confiance à mes mentors, des cyclos expérimentés, toujours aux petits soins pour les novices. A samedi . Mimi042

102.

Gilles PEYRARD

supprimer 16.05.18, 18:00

Je reste admiratif de ces cyclos adeptes des ultra distances. Oui, là on rentre dans un autre monde un autre sport une autre approche psychique et physiologique. Il n'y a rien de normal de partir pour 400 bornes! il faut en être persuadé pour oser se lancer de tels défis. Footeux ou pas, c'est l'homme (ou la femme) seul face à ses propres limites; il faut connaître les moindres recoins de son physique et de son mental. Je reste ébahi de voir ces galériens du bitume. Moi, non merci, un 300 c'est ma limite acceptable. loin de moi l'idée de décourager qui que ce soit, je veux juste attirer l'attention sur la difficulté de cette épreuve sportive hors norme. En tous cas, courage à tous les participants, et je ne pourrais pas donner de coup de main étant dans le Sud pour quelques jours, je le regrette. Soyez prudent, bonne route à tous et bon courage Le Doc

101.

MAUGE Daniel

supprimer 16.05.18, 14:45

Concernant le 400, le président Gilou a mis la fusée sur le pas de tir depuis quelques jours et le décompte se poursuit......A ce jour, 13 pré-inscrits dont 1 féminime attendent les 6h petantes, sur la ligne de départ, les mains en bas du guidon (presque,je plaisante........). Une fois le gros des inscriptions assuré, je pense partir à 6h30 avec le groupe Squadra. RV donc à 6h25 pour un départ à 6h30. A priori, la météo s'annonce favorable. Pour ceux qui n'ont jamais fait de 400 comme notre fougueux Mimi 042 ou d'autres, on entre là dans un autre monde, une autre dimension, celui de la très grande distance.....et, une seule règle fonctionne : Faire durer le bonhomme......ce qui veut dire, Mimi, zéro effort inutile. Pour ce 400 en particulier, tu dois arriver le plus neuf possible à Lapalisse km304 pou passer au mieux les 40kms qui suivent jusqu'à la loge des gardes,la partie la plus difficile du parcours.Le reste n'est plus qu'une formalité. Mais, si ça peut te rassurer, avec la présence de Gilou et d'autres vieux briscards, tu seras samedi on ne peut mieux entouré pour réussir. A samedi

100.

mimi

supprimer 14.05.18, 11:25

Oui Gillou, on l'a échappé belle. Finalement nous avons eu un temps "d'été" !!!!!!!!!!!!!!!! !!! Mimi042

99.

Gilles Duffay

supprimer 13.05.18, 21:00

Mazan-l'Abbaye où nous avons séjourné durant notre descente de Pâques est sous 36 cm de neige ce dimanche 13 mai

98.

MAUGE Daniel

supprimer 13.05.18, 11:08

Un parcours pour costauds que celui tracé par Paulo ce samedi et qui passait en des lieux où je ne vais pratiquement jamais et c'était même la toute première fois que je prenais la coursière de Virigneux à Meys, et que je traversais le village de la chapelle sur coise. En route, alors que j'avais du mal à trouver le bon rythme car sans repères dans ce dédale de chemins, je me demandai : Qui avait eu le dernier mot dans le choix du parcours...? Paulo ou....Dieu Openrunner...? Toujours est-il que Gérald en délicatesse avec une cheville et à court de km a eu bien du mérite de se confronter à un parcours aussi exigeant. Un dénivelé+ de 1800m environ qui me prouve par ailleurs que mes camarades de Philou à René (et tous) sont remarquablement affutés, comme si Thonon-Trieste partait demain ou après-demain..... Avec en plus l'expérience acquise par les uns ou les autres sur Thonon-Antibes 2014 ou sur Hendaye-Cerbère 2016, pas de soucis pour aout 2018...!!! Encore une fois, Mimi 042 n'a pas été toujours très judicieux dans ses efforts et souvent à contre temps. Oui, il agace parfois un peloton qui éprouve le besoin de souffler......Mais surtout, ne change pas, Mimi , le vélo est un jeu...Garde cet âme de grand enfant et tu ne deviendras jamais un vieux con ronchon.....Son vécu de footballeur lui a donné une caisse qui lui permet jour après jour de continuer à progresser sur le vélo et on ne sait pas encore jusqu'où va aller sa progression. En voyant aujourd'hui cet autre ex-footeux Paulo à l'ouvrage devant le peloton pratiquement toute la sortie, qui se souvient encore des tout débuts à la Squadra du même Paulo ? Il ne passait pas un pont d'autoroute....... Au risque de me répéter encore et encore , quel plaisir de voir l'aisance d'une Joelle rayonnante ! Une alimentation à bon escient ( n'en déplaise à son Gilou), une fluidité de pédalage exemplaire, une maitrise parfaite des éléments ( vent, montées, descente) , notre princesse, quelle classe..!! Le parcours tournait dans le bon sens, car après St Galmier pour rentrer à Feurs par un labyrinthe de chemins inconnus où je suppose que Paulo emmène rouler ses ouailles du mercredi, le même vent qui nous faisait souffrir sur les hauteurs nous poussait allègrement. Avec au final la remontée tranquilou mode récupération, 141km au compteur à l'arrivée à Montchal. La forme revient petit à petit - je touche du bois- et si la météo n'est pas exécrable ce jour là, j'ai bien envie de partir pour le 400. Bonne semaine à tous.

97.

Gilles PEYRARD

supprimer 13.05.18, 10:57

C'est très bien, les élèves sont studieux, les entrainements sont calculés au plus juste pour forger un physique et un mental d'acier qui permettra de franchir en Août les Alpes suisses italiennes et autres Dolomites "en sifflotant"! (enfin.... presque!). Je veille d'un œil averti sur votre préparation, à défaut de participer à ces chevauchées merveilleuses. Vendredi, j'ai mis le nez dehors pour 2hm800 de marche lente (avec arrêts charrettes) sur le circuit du critérium.... et hier j'ai soufferts toute la journée du bras..... dur dur! Mimi, tu m'épates de plus en plus! ta ténacité ton courage sont exceptionnels! continues, le Paris/Brest sera pour toi! Bravo Gérald! ça fait plaisir de voir que tu réintègres le groupe dans lequel tu as toute ta place! Je vous avais annoncé une recrue de classe en la personne de Thierry "la moulinette"! je n'avais pas menti! en plus, un jeune! j'espère que les novices de la route que Gilou a mis en situation vont persévérer! y a besoin de jeunesse et d'émulation! et c'est un vrai plaisir de voir éclore de nouvelles pépites! Les féminines du groupes restent hors normes, on le sait Daniel a un courage inouï et un niveau rare, c'est fabuleux de le regarder se dresser sur les pédales et avaler les côtes les cols avec une telle facilité! bon, c'est vraiment sympa de vous lire, ça me fait patienter.... même si je suis au fond du gouffre! Bon dimanche à tous Le Doc

96.

mimi

supprimer 13.05.18, 09:49

Acte 3 : hier, c'était la troisième sortie club de la semaine proposée et crée par Paulo.Quand j'ai lu et vu le parcours proposé, je me suis dit " Paulo nous a concocté un parcours très exigeant. Il va falloir être costaud physiquement et mentalement. j'ai même entendu dans le peloton : <>. Nous avons pas éte deçu, les montées parfois coriaces et les descentes s'enchainaient sans discontinuitées avec très très peu de replat pour la récupération. Nous avons emprunté des routes inédites (pour ma part en vélo) malgré ma connaissance topographique de la région . Merci Paulo, pour cette belle sortie. Bravo Gérald, pour ton retour dans le groupe après une petite convalescence. Malgré un peu de souffrance, tu t'es accroché avec l'aide (comme dab) précieuse de notre Président Gillou. Que dire des mes autres compagnons de route. Ils sont affutés, très bien affutés. De notre gazelle(Jôelle) de plus en plus facile dès que la route s'élève, aux Phillou, René, les Marcos (poste et batiment), Thierry (très bonne recru), Président, notre Géo du jour , le groupe est homogène, vie bien. J'oubliais j'ai, nous avons vu une "fusée " grimpée dans les très durs montées sans pouvoir une once de seconde la suivre. Il suffisait de quelques sorties pour que notre Danièl retrouve son rythme de grimpeur, terriblement efficcace et redoutable. Bravo à toi. Place à la récupération, la semaine s'annonce plus tranquille (et je pense qu'il le faudra) car samedi se profile llllllllllllllll lllllllleeeeeeeeeee 400 kms. Pour un novice comme moi, il faudra (c'est indispensable) que je m'appuie sur les cyclos expérimentés du groupe. Ce sera dur, physiquement et surtout moralement. Rouler de longues heures dans la nuit sera une première et j'appréhende un petit peu. A samedi si le temps est au beau. Bonne semaine à toutes et tous. Mimi042

95.

Gilles Duffay

supprimer 13.05.18, 09:13

Le parcours de Paulo nous emmenait sur des routes que l'on fréquente rarement. Un vent fort, un goudron qui offre peu de rendement et des côtes courtes mais assez raides qui finissent par user le cyclo. La montée de St Foy à Grézieux s'est effectuée à vive allure et j'ai préféré décrocher à 2 km du sommet car je savais que je n'avais aucune chance de suivre les rois du sprint et je me suis économisé.Il n'y a pas eu de suspens pour arriver au Dachon. Vous vous en doutez bien, la gazelle du Dachon n'a pas fait de sentiments....!!

94.

Joëlle

supprimer 12.05.18, 21:50

Daniel m'a discrètement fait remarquer qu'il ne s'agissait pas de St Victor Sur Rhins mais de l'Hôpital sur Rhins dont j'ai parlé dans mon commentaire de la sortie de jeudi. Ceux qui connaissent auront rectifié ! Paulo nous a emmené aujourd'hui sur des routes inconnues,du côté de Meys, Grézieux le Marché, St Martin en Haut, Duerne, Chazelles. Il y avait quelques petits raidards bien sentis dont nous nous souviendrons. Nous n'avons pas été usés par les parties plates ou rectilignes, c'était soit des descentes soit des montées où les cadors nous ont montré de quoi ils étaient capables. Et il y a du potentiel, croyez-moi ! Quand je disais que Daniel revenait aux affaires, la montée entre Meys et Grézieux le Marché n' été qu'une formalité vite avalée et loin devant. Quelle joie de le revoir parmi nous avec une forme qui se peaufine au fil des sorties ! Un autre qui m'a épaté : Gérald. Bien qu'il n'ait pas roulé pendant plusieurs semaines à cause d'une tendinite, s'en est très très bien tiré sur ce parcours exigeant ( 1000m de dénivelée sur les 50 premiers km) Bravo à lui et merci d'être revenu dans le groupe ! Mon Gilou, en bon samaritain, comme d'habitude, l'a accompagné pour son retour. Alors que Marco de la Poste semblait peiner un peu (à cause de la fiesta d'hier sans doute !), et Marco du bâtiment parce qu'il n'avait pas pu rouler autant que nous cette semaine, René avait la pédale légère, légère, il était aérien ! Et que dire de Paulo, Thierry, Philou et Mimi, ce sont des cracks, ils nous l'ont montré à plusieurs reprises aujourd'hui. Pour ma part, j'avais encore quelques réserves pour monter le Dachon qui ne m'a pas semblé aussi difficile que d'habitude ! Nous avons pu souper tranquillement et nous sommes allés dans le jardin couvrir les tomates peut-être plantées trop tôt ! Nous verrons bien comment elles vont sortir de la période froide et pluvieuse, annoncée. Merci Paulo pour cette sortie découverte sous une température idéale : 120 km et 1780m de dénivélée. Voilà un compteur bien arrondi cette semaine !

93.

Gilles PEYRARD

supprimer 11.05.18, 10:50

Bon, je veux sincèrement remercier tous les copains et copines qui sont passés me saluer hier chez moi; j'ai été particulièrement touché de cette attention, et c'est la preuve d'une grande solidarité, d'amitié! oui, merci à vous tous. hier donc, j'ai été aérien sur les pentes de l'Etna! le paysage était bien plus beau que la grande route de la montée de Vendrange! j'ai gagné au sommet! pas de concurrence sur mon fauteuil..... Heureux de voir Céline sur le vélo de route! vu son niveau en VTT, elle n'aura aucun souci sur l'asphalte! et d'ailleurs, beaucoup de "routiers" viennent du VTT (cf JC Perrot, podium du tour il y a 2/3 ans!); alors, Céline, c'est quand tu veux pour faire des petits cols dans les Alpes ou les Pyrénées! Mention spéciale pour Danielle, et Hélène! incroyable de voir leur motivation. Jacky doit se préparer en douce pour faire 1 ou 2 cols en Italie? Pour moi, c'est bien loin tout ça! ce matin, l'épaule me rappelle à l'ordre, les côtes sont bien douloureuses! j'ai exagéré du fauteuil..... dangereux cette activité! bon WE et vélo à tous Gilles "le Doc"

92.

Mimi

supprimer 11.05.18, 09:26

Semaine cool pour nos actifs, et comme notre temps était encourageant, la grande majorité de nos squadratistes a roulé sur nos belles routes (paysage) Ligériennes et Lyonnaises. Hier acte 2, président Gilles a concocté deux circuits avec un passage devant le Doc (qui nous attendait avec impatience vêtu du maillot). Après la photo de "famille", naturellement les deux groupes se sont scindés. 8 sur le grand, 12 sur le moyen avec en son sein une petite nouvelle Céline, novice sur la route mais redoutable sur le VTT. Me voila parti avec les cadors des cadors, que des grosses pointures sur des routes que j'emprunte rarement , uniquement avec le club. Des routes "casses pattes", usantes et une première pour ma part en vélo, la montée de Vendranges par l'ancienne route. J'ai abusé de la pédale dans l'approche du HC du jour. Comme dit Joêlle, Daniel, Philou, erreur stratégique ? Oui certainement.. Mais même sans cette fatigue inutile, je connaissais déja mon rang sur cette montéé toute droite, large, insipide. Bien que de retour après une longue convalescence, Daniel tu n'étais pas le maillon faible. Je te comprends, tu ne peux pas encore "lutter" àvec les cadors des cadors très affutés et cela peut t'enerver mais tu n'es pas très loin ........ juste un peu de patience. Joêlle tu es déja une championne sans rouler les mardi et jeudi régulièrement . Alors le futur promet!!!!!!!!!!!! Bravo à tous et RDV samedi Mimi042

91.

MAUGE Daniel

supprimer 10.05.18, 23:41

Comme l'a dit Joelle, encore une bonne sortie en ce jeudi de l'ascension : 20 partants, 8 dans le premier groupe pour le 105km, 12 dans le second groupe qui s'étoffe à la satisfaction du président. Ce second groupe a vu le retour aux affaires de glorieux anciens René Laffont, Jean Mimi, et le vaillant Jacky qui semble enfin reprendre goût au vélo, la présence de dames Hélène et Danielle qui grâce au VAE peuvent faire des sorties avec dénivelé, et les grands débuts sur la route de la championne vététiste Céline avec les conseils du président Gilou en personne. Nous sommes restés groupés jusqu'au fief du malheureux Doc toujours convalescent, très content de nous retrouver aujourd'hui pour une photo souvenir en attendant de nous retrouver......sur le vélo! Patience et courage, Doc, ce jour viendra...! Nous sommes ensuite, premier groupe, reparti pour le 105. Avec moi, 6 cadors (Michel météo dont les relais puissants m'ont mis en difficulté, Thierry la moulinette, Philou, Paulo, Gérard le colombien buriné, Mimi 042 de mieux en mieux affuté mais parfois encore trop prodigue de ses efforts) et une championne, Joelle. Que du beau monde, on pourrait dire "le dessus du panier"... ..!! J'étais donc encore une fois le maillon faible et bien sûr, j'ai souvent souffert simplement pour garder le contact .Dans la côte de Vendranges , je n'ai pu accompagner les meilleurs jusqu'en haut. Le vent très présent cet après midi nous était favorable dans le retour sur Feurs, si bien que finalement j'ai terminé pas très entamé. Un arrêt boisson au siège où nous retrouvons Gilou et Céline, pour ses impressions sur cette première sortie route...Il ne me reste plus qu'à remonter tranquilou à Montchal au compteur , ça me fera 138km. En conclusion, Joelle a raison : une bonne sortie....! RV samedi pour le parcours de Paulo, je croise les doigts pour la météo.

90.

Joëlle

supprimer 10.05.18, 21:40

Quelle bonne idée cette sortie de l'Ascension pour plusieurs raisons : - Deux groupes au départ afin que chacun puisse rouler à son rythme - elle nous a permis de retrouver Hélène, Danielle, Jean-Mimi, Jacky, René Lafond que nous n'avions pas vu depuis longtemps parmi nous, - Après une période de sollicitation intense, (limite du harcèlement !) de la part de Gilou, Céline a fait ses premiers tours de roue en vélo de route. Elle semblait toute fraiche à l'arrivée, elle nous donnera peut-être ses impressions, - Gilou avait organisé le parcours afin que nous puissions aller faire un coucou amical à notre cher Doc qui se morfond sur les hauteurs de Bussières. Il portait le maillot du club pour nous montrer qu'il est des nôtres et content de nous voir, je crois. - Un temps idéal pour faire du vélo même si quelques degrés de plus nous auraient fait du bien, - Elle nous a permis d'engranger des km supplémentaires et de travailler le foncier : rouler samedi, mardi et jeudi, je comprends pourquoi nos retraités sont en forme ! Il y en a d'autres, pas encore retraités qui sont en forme et ils nous l'ont montré dans la belle vallée entre Amplepuis et ST Victor sur Rhins. J'ai du décroché à cause du rythme trop soutenu imposé par un Michel Gagnard au top à l'abbaye de Pradines. A St Victor sur Rhins, il semblait HS, couché sur son vélo et je me suis permise cette réflexion à haute voix "tu es cuit, c'est bien fait". Philou m'a fait remarquer de ne pas l'énerver, trop tard ,c'était dit et.... effectivement, il a bien montré qu'il n'était pas cuit du tout. Des explications ont eu lieu dans la montée de Vendranges. Pas avec moi bien sûr, mais entre Thierry, Philou et Michel : ils étaient au taquet et se sont fait plaisir, même Paulo n'a pas suivi, pas folle la guêpe !. Attention les gars, il y en a un qui peaufine son retour aux affaires, il faudra compter avec Daniel bientôt ! Notre Mimi a fait quelques petites erreurs stratégiques qu'il a payé dans la cote de Vendranges, mais il n'y avait rien à gagner en haut, l'essentiel était seulement d'arriver. Gérard Giraud, le colombien bien nommé, a déjà la peau burinée par le soleil, nous faisons maladifs à côté de lui, n'a rien perdu de son coup de pédale léger et efficace, "les montées ? quelles montées ?" Je vais arriver aux 350 km bien tassés en trois jours. Il n'y a rien de mieux pour se changer les idées et oublier les soucis quotidiens et travailler un jour sur deux pour faier du vélo un jour sur deux, quel pied ! A samedi, ... si le temps le permet !

89.

JEAN JACQUES MAUGE

supprimer 10.05.18, 09:55

Salut jean Jacques. Merci pour ton commentaire sur la GTL. Pour y être allé en vélo d e route dans la creuse, j'avais bien aimé. l'hôtel 5 étoiles ne convient sans doute pas à tout le monde

88.

JEAN JACQUES MAUGE

supprimer 10.05.18, 09:52

Gilles avait soulevé l’idée de 3 jours de VTT dans la Creuse. Après avoir regardé en détail le site de Creuse Oxygène, l’idée a fait son petit bonhomme de chemin dans ma tête, et l’envie d’y aller est devenue de plus en plus présente. J’ai sollicité mon coéquipier Pascal et nous voilà donc partis pour un raid par étapes de 3 jours. Malheureusement personne du club n’était dispo, le fait de prendre un jour de congé n’est pas toujours simple. Arrivés le samedi matin à 9h30, nous avons été accueillis avec un petit café et le très bon et très riche gâteau (Le Creusois). Le temps de se préparer et charger les sacs dans le camion, nous voilà à table avec l’assiette de pâtes, le jambon et la pomme. (Il faut bien charger les batteries avant la journée VTT). La découverte de la Creuse commence, une première partie très agricole avec d’innombrables troupeaux de bêtes Limousines, puis à l’approche de Guéret beaucoup plus boisée avec des (Singletracks) un vrai plaisir !!! Nous avons dormi dans notre suite (5 étoiles) un peu réveillés par un orage et une pluie diluvienne qui s’abattait sur le toit du gymnase dans un vacarme infernal. Le dimanche a été beaucoup plus compliqué, au moment du départ il pleuvait toujours. Coute que coute il a fallu partir, déjà plusieurs abandons et certains qui ont relié l’étape suivante par la route. Après 3 H de VTT nous arrivons péniblement au premier ravito (seulement 20 Kms de faits) avec de la boue jusqu’aux oreilles. Sous les indications d’un bénévole du ravito, je décide finalement de couper et rentrer par la route, huit autres vététistes se joignent à moi. Pascal plus téméraire décide de continuer. Malgré la journée maussade, le soir l’ambiance était beaucoup plus chaleureuse. Nous avons eu droit en dégustation, préparée par la Confrérie (des Couilles de mouton). Ne vous inquiétez pas ce n’était pas une préparation pour (Koh-Lanta) mais personnellement j’ai trouvé ça très bon (il ne faudrait pas mettre le nom dessus). Le lundi une journée très agréable, sans aucune pluie, avec 55kms pour 1200D+ et en plus la médaille du (Finisher) a l’arrivée. Le bilan du Week end est très positif, malgré une météo pas très favorable. La Creuse, un département avec un potentiel qui parait inépuisable pour des vététistes. En plus une organisation parfaite, loin de ces grosses manifestations laissées en sous-traitance a des sociétés évènementielles, avec bien souvent des prix beaucoup trop élevés. Ici une poignée de bénévoles impliqués pendant 3 jours du matin au soir que nous côtoyons, du petit déjeuner aux ravitos, de l’arrivée au repas du soir. Tout est fait (maison) de la viande Limousine au barbecue, des pommes de terre épluchées pour la purée ou la tourte. Un grand bravo à tous ces bénévoles, menés d’une main de maître par le président du club Mr Menut, présent du matin à 6 H pour lancer le petit déjeuner, au (briefing) du départ et à toutes les arrivées. Nous sommes partants, sans hésitation, pour le refaire en 2019 en espérant réunir un groupe (SQUADRA). Jean Jacques

87.

Gilles PEYRARD

supprimer 09.05.18, 11:30

Pas de souci Mimi, jeudi ça devrait le faire, un peu frais mais à priori sec! en plus j'aurai le privilège de voir passer le train bleu devant mes fenêtres!!!!!! je subodore que notre Gilou l'a fait exprès! j'en suis flatté! je patienterai donc avec le passage de la caravane publicitaire qui annoncera l'arrivée des cadors de la Squadra! vous faut il un peu d'EPO, de cortisone, d'hormone de croissance???? ha mais c'est vrai, je suis en arrêt de travail....... je dois oublier mon job! peut être que notre pharmacien saura vous servir.... si il a le temps de rouler! il est au taquet, il a fait la Lozérienne en sifflotant sur 150km et plus de 3000m de D+! à bon entendeur.... donc, j'espère à demain vers 14h15 au "four à chaux", la foule sera là pour les acclamations de rigueur! Le Doc

86.

mimi

supprimer 09.05.18, 09:58

Samedi, Gilou Président a dit : << pour mardi, je fais le parcours. Un parcours "cool">>. Mais dans la précipitation (il dit qu'il ne l'a pas fait exprès) , sur openrunner il a tracé au plus court ; Au plus court de St Cyr à Maringes la route est celle de droite au pont de They. Et là sur 1 km, la route s'élève, s'élève, s'élève avec des pointes à plus de 20% sans descendre au dessous de 8%. Je connais très bien la topograhie du coin pour avoir usé mes fonds de culotte dans ma jeunesse, mais pour la plupart de mes camarades , se fut une très très, très grosse surprise!!!!!!!!!!! . Il n'y a que notre doyen parti en éclaireur qui a fait le tour par Virigneux. Après le regroupement de tout le groupe au carrefour de Viricelles, le tracé était sans surprise. Et je rejoins les dires de Daniel, les routes empruntés dans les monts du Lyonnet sud, sont propices aux vélos et magnifiques. Un paradis pour les cyclos, la preuve l"incalculable vélos croisés, doublés (cela arrive de temps en temps) sur ces portions. Je ne connaissais pas la montée de Bessennay à Montrottier. J'ai pu la monter sans me metre dans le rouge, admirer le paysage car dans le village de Bessennay, j'ai fait une pause technique. Donc impossible de récupérer mes compagnons, tous des cracs. Ni la volonté de le faire, et encore moins la conditions physique. Le final , du moins jusqu"à Pannissière et avant la récompense du verre de la convialité, s'est fait à vive allure avec quelques petites escarmouches, titillements. Il fallait bien définitivement vider le reservoir. Une matinée de moulinettes super agrèable, comme je les aime. A jeudi si les conditions climatiques seront acceptables à mettre un cyclo sans danger. Mimi042

85.

MAUGE Daniel

supprimer 08.05.18, 23:50

Gilou, c'est le col de Malval et non de malleval. Malleval existe, c'est un village classé du pilat rhodanien. Pour être plus précis, la photo que tu as mis sur le site a été prise sur ce que les lyonnais appellent la route de crètes qui va d'Yzeron au col de malval , à l'endroit exact où par temps clair, on a un point de vue magnifique sur toute l'agglomération lyonnaise

84.

Thierry la moulinette

supprimer 08.05.18, 20:48

Bonsoir tout le monde. Jeudi, si le temps est au sec (hum, hum...), je prend le train bleu et rose devant la porte bussièroise du doc pour le reste de la sortie.

83.

Gilles Duffay

supprimer 08.05.18, 19:18

Pour jeudi,Le peloton devrait arriver au four à chaux vers 14h15.

82.

MAUGE Daniel

supprimer 08.05.18, 15:27

Feurs 7h30. J'étais à l'heure, ouf....! car, avec ce parcours proposé par Gilou seulement en mode openrunner sur le site, j'aurai eu bien du mal à suivre le bon parcours et à retrouver le peloton.....A l'heure qu'il est, il est fort probable que je sois encore dans la campagne à chercher des maillots roses et bleus à moins que, ayant renoncé, je sois en train de rentrer par un petit viron à moi......Enfin ouf, j'ai pas loupé le départ..... Pour les non initiés, c'est quand même mieux de mettre sur le site aussi la version à l'ancienne avec n° route et nom des villages traversés. On a d'ailleurs perdu notre inoxydable vétéran dans les environs de Virigneux. Il fallait en effet avoir compris qu'on prenait une coursière pour Maringes, une rapiole où par ailleurs, j'ai failli rendre l'âme.......On a heureusement retrouvé Gérard, le peloton s'est reconstitué et à Chazelles, on a tourné en direction du rhône et du soleil, laissant avec soulagement l'orage qui grondait sur les monts du Forez et qui semblait s'approcher.....Duerne, le col des brosses, la route des crètes, le col de Malval, St Bonnet le froid, tout un secteur ou j'adore rouler....Et, je ne dois pas être le seul puisque nous avons croisé en ces lieux.....des dizaines de cyclistes ! La rapide descente de la luère, un bref arrêt à la brevenne pour poser des pelures avant le HC du jour , la croix du FoL par Bessenay et Montrottier. Mimi 042 sans doute mal renseigné sur la longueur et la difficulté par Géo-portail ( encore un truc d'initiés...!) attaque un peu tôt et doit vite rentrer dans le rang. René imprime un tempo parfait jusqu'au S. Je fais l'effort histoire de me tester. Mes copains laissent faire, sans doute pour que je reprenne le moral - Merci à vous- Evidemment, nous ne sommes ensuite pas rentré à Panissieres sans quelques coups de boutoir du combatif Mimi. S'il avait dit avant que c'était son anniversaire, on lui aurait laissé passer "Le Signy" en tête......Dommage! Mais, pas faché Mimi (et Gilou dans le même cas) ont payé au bar PMU la tournée de mousse, celle qui requinque après une bonne partie de manivelles... Finalement, un très bon parcours - Merci Gilou - Très content aussi d'avoir avec le soleil vu ressortir un colombien,très content aussi que le sympa Christophe du CC Boen soit venu rouler avec nous et enfin heureux de voir Joelle toujours aussi sereine et souriante. RV Jeudi si la météo le permet....

81.

Gilles PEYRARD

supprimer 07.05.18, 10:26

A quelle heure au Four à Chaux? un texto avant d'arriver que je sorte faire la haie d'honneur aux cadors! le Doc

80.

GILLES DUFFAY

supprimer 07.05.18, 08:10

La Squadra était représentée par ses nouveaux adhérents à Génilac, ils ont fait le parcours de 70 km avec 1600m de dénivelé. jean jacques était également présent dans la Creuse pour trois jours de VTT.la météo n'était pas favorable durant ce weekend du 1er mai et la pluie bien assez froide.

79.

MAUGE Daniel

supprimer 06.05.18, 22:21

Tu as tout à fait raison, Mimi, la petite route de Maure est bien plus agréable que la route de Pralong à Say. Si tu veux savoir, j'ai choisi de faire passer le parcours par Pralong parce que ça permettait d'avoir une route d'approche pas difficile et tranquille avant la bosse. Monter par Maure supposait d'arriver par Marcilly, donc par Montverdun et donc par le chemin de la loge, un peu étroit pour un groupe imposant et dangereux dans ce cas dès que tu trouves une voiture ou si tu es doublé par un conducteur pressé. D'autre part, le chemin de Maure avait à une époque beaucoup de nids de poule et je ne sais pas si son revêtement est aujourd'hui meilleur. Je te donne raison aussi quand tu dis : " le parcours, c'est le parcours".C'est une règle incontournable si l'on veut que les parcours fonctionnent bien. Joelle, je n'ai pas entendu de petite voix intérieure me dire que j'en faisais trop , tout simplement parce que je n'en fais pas trop.....Je sais me reposer. le temps n'est pas le même pour une personne en activité, et pour un retraité. Je peux maintenant faire mon jardin tout plan-plan, pas à la course, sans stress que c'en est presque du repos..... Si je peine beaucoup à retrouver de bonnes sensations sur le vélo, je pense plutôt que ça vient du virus qui m'a vraiment affaibli ou que peut être mon organisme ne l'a pas encore totalement éliminé. Toi et Marie-claude, vous faites l'admiration de tous et n'importe quel cyclo qui aurait l'occasion de rouler avec vous ferait les même commentaires élogieux que moi. RV mardi en espérant que les orages ne viennent qu'en fin de journée.

78.

Gilles Duffay

supprimer 06.05.18, 22:05

Jeudi, on espère avoir un spectateur pour nous applaudir" au Four à chaux" le peloton risque de passer vite ...!!

77.

Gilles PEYRARD

supprimer 06.05.18, 11:08

Quel plaisir de vous lire, tous, je peux vivre vos sorties et ça fait plaisir. Mimi, "le Diable", je m'en souviens bien! belle bosse et la fin au cimetière, ça pique! vous n'avez pas pris la petite route des barrages? dommage, elle aussi, elle est magnifique! pour mon compte perso, j'enrage, je m'ennuie, je déprime, et je perds toute ma condition, et j'ai même interdiction d'aller faire des marches! je vais mieux, je dors, j'ai encore les fesses bien sensibles..... mais c'est la tête qui ne suit pas............ c'est long long long de ne rien faire! bon WE à tous, PROFITEZ Le Doc

76.

Joëlle

supprimer 06.05.18, 10:57

Merci à vous pour vos écrits très bienveillants et élogieux sur les féminines du groupe. Je retiens quand même ceux de Daniel : "des princesses du vélo", des bijoux de fille" : voilà un homme qui sait parler aux femmes ! Ce sont des petites expressions que je vais ressortir souvent à mon Gilou, qu'est ce que ça fait du bien !!! J'en ai tout autant à ton égard Daniel. Nous sommes tous très heureux de te revoir parmi nous. Tu peines un peu ces temps-ci, dis-tu, mais tu es toujours dans le peloton de tête et nous te disons tout un grand bravo, car être à ton niveau après plus de deux mois d'arrêt, chapeau ! tu devrais écouter ta petite voix intérieure de la sagesse qui te conseille de prendre le temps de te reposer un peu et de ne pas multiplier les grandes sorties trop rapidement pour recharger les batteries ! Il faut laisser le temps au temps !

75.

mimi

supprimer 06.05.18, 09:03

Heureux de retrouver le groupe pour cette sortie mensuelle avec vraisemblablement les 21 autres "squadratistes" présents à 13h30 pétante. Deux groupes harmonieux se sont naturellement formées. Après l'entame dans la plaine, à Pralong, première grosse diffucltée, la montée sur St Bonnet Le Courreau par Say, Germagnieux ( je hais la sortie de Pralong jusqu'a Say avec cette longue ligne droite et revêtement grossier. Je prèfère la petite route bucolique de Marcilly à Maure. On ne peut pas contenter tout le monde, et le parcours c'est le parcours.........). Descente frisquette sur le pont de la pierre, pour rejoindre la route du pont du diable.La liaison c'est faîte tranquillement et on sentait l'inquiétude du groupe. Le "Diable" faisait peur!!!! . Pour ceux qui allaient le decouvrir, mais aussi pour ceux qui l'ont parcouru la saison précédente. Mais pas de problème pour tout le groupe, nous sommes arrivés vivants au "cimetière", fin de la montéé. Pour votre gouverne et grace à Geoportail et ses outils dédiés, la montée fait : 1,81 kms, 13% de moyenne. Dans le sens contraire 2,6 kms à 10%. Jusqu'à Boen, toutes et tous savouraient la descente. Les genets en fleurs nous embaumaientt au pied du "geant" chateau de Sail, un régal pour les narines. La montée De Boen jusqu'au Montcel et les montagnes russes jusqu'à Albieux sur routes granuleuses ont usé .La 3ème partie fut une formalité et au terminus le verre de convivialité était le bien venu. Très grand Bravo à l'inusant Gérard, à nos deux feminines Joëlle et Marie Claude, à Daniel (même après une longue convalescence, il est déja impréssionnant) et aux autres membres du groupe. A mardi. Le beau temps est prévu? (PS) Pensée à toi Doc, la montée du "Diable" t'attends. Mimi042

74.

MAUGE Daniel

supprimer 06.05.18, 00:07

Un bon chiffre pour ce parcours du mois -Mai- en direction des monts du Forez : 14 sur le 105km et 8 sur le 85 km conduit par René Delorme ( Merci René de ton implication ) Le 105 km avait 2 difficultés, une longue, la montée à St Bonnet le courreau par Say et Germagneux, une courte mais pentue dite du pont du diable (à St Georges en Couzan) que nous avait fait découvrir Joelle l'an dernier. La remontée sur Albieux depuis Boen n'est pas vraiment une bosse mais quand même, elle fait mal aux jambes en fin de parcours à des organismes entamés. Encore une fois, je tiens à saluer l'homogénéité remarquable du groupe car ce n'est pas évident de rester à peu près ensemble sur un parcours avec du dénivelé. Il faut de la discipline bien sûr mais c'est possible aussi parce que mes camarades font preuve d'une excellente condition physique à l'image du doyen, l'inoxydable Gérard dont la gnac est intact. Chapeau bas ! Et que dire de nos 2 féminimes, Marie claude et Joelle, des filles en or, des princesses du vélo ! Combien de cyclos seraient heureux d'avoir leur aisance dans les bosses.......! Le pédalage rond et efficace de Thierry fait merveille et il a fallu un philou en forme olympique pour arriver le premier à St Bonnet. Finalement, je crois bien que j'étais le maillon faible des 14 car j'avoue que j'ai terminé très très fatigué et en même temps tellement content de voir l'ensemble du groupe rouler aussi bien ( Tous, même ceux que je n'ai pas cité dans mon commentaire ). Bon dimanche à tous. RV mardi 7H30 place de l'église Feurs. Gilou confirmera sur le site l'heure et le parcours.

73.

Joëlle

supprimer 05.05.18, 21:36

Quel beau groupe au départ de Feurs ! Le beau temps aidant, nous étions 22 à vouloir nous élancer sur les routes en direction de Saint Bonnet le Courreau. 2 groupes se sont formés en fonction des possibilités de chacun. Pour le notre, nous avons remarqué une très grande homogénéité malgré une très bonne cadence de pédalage. Notre doyen, Gérard R, est au top de sa forme, il ne lâche rien et nous secoue les plumes quand nous nous arrêtons trop longtemps. A la hauteur de "La Maranche",peu avant St Bonnet, nous avons dû nous arrêter avec Marie-Claude car je me faisais piquer par une bête qui était rentrée dans mon tee-shirt. Certes la petite bête n'aurait pas manger la grosse mais ça me démangeait vraiment. Des gars nous ont ainsi grillé quelques places. Tant pis, nous n'avions rien à gagner en haut ! Le "Pont du Diable" a été le HC du jour et quel HC ! entre 10 et 15% d'après Mimi. Mimi qui malgré sa blessure et des points de suture (au bras, il est vrai que ça ne le gêne pas pour pédaler !), nous a souvent fait remuer les gambettes plus vite que nous l'aurions voulu. Quel crack ! Marie-Claude et Thierry ont bien apprécié le parcours qui leur a fait découvrir des contrées inconnues pour eux. Et quelles bonnes recrues que ces deux nouveaux au club, un plaisir de rouler avec eux ! Si je n'ai pas eu de peine à suivre (même en ne mangeant qu'une petite pâte de fruits à la digue de Pinay !) ce soir c'est un peu difficile pour descendre les escaliers. Je vais devoir m'étirer pour que tout rentre dans l'ordre. Bonne récupération à tous et à mardi !

72.

GILLES DUFFAY

supprimer 05.05.18, 20:10

j'étais parti pour accompagner le deuxième groupe et avec peu de chose dans les poches. finalement , c'est René Delorme qui a fait le guide. j'ai fini les poches vides car ça roule pas à l'économie dans le groupe 1.plus d'eau, plus de munitions, il ne fallait pas que ça dure plus. j'ai bien géré la montée sur St Bonnet et la montée sur St Georges à partir du pont du diable.Je ne connaissait pas la montée sur Ailleux, mais c'est là ou j'ai eu mal aux jambes. les féminines se sont baladées....enfin elles appuient fort sur les pédales.

71.

Gilles Duffay

supprimer 04.05.18, 18:36

Parfois je m' économise , mais il m'arrive également de terminer sur la réserve, aux vapeurs de gasoil comme dirait le doc.

70.

MAUGE Daniel

supprimer 04.05.18, 12:09

Je sais maintenant pourquoi notre président modèle va toujours au bout d'un parcours quand il s'engage....Oui, parce qu'il s'économise sagement, je suis d'accord mais pas que........ Bienheureux Gilou qui peut se gaver de succulents et nourrissants puddings aux fruits secs......!!!

69.

MAUGE Daniel

supprimer 04.05.18, 09:15

Le Giro démarre aujourd'hui et les amateurs de vélo convalescents (Salut Doc !) ou pas peuvent le regarder tous les jours sur la chaine non payante l'équipe 21. Pour ceux d'entre nous qui ont eu le bonheur de faire Thonon- Antibes, ne manquez pas l'étape 19 du vendredi 25 mai :Vénaria Réale - Bardonecchia 184km. Les coureurs après avoir escaladé un premier col passent à Suse et montent le col du Finestre comme nous l'avions fait par son côté non goudronnée. Et toujours comme nous lors de T-A, ils descendent ensuite la petite route jusqu'à la vallée del Chisone pour prendre la grande route qui remonte à Sestrières. Ensuite, alors que nous partions en direction du Montgenèvre et de Briançon, eux vont se dirriger vers Bardonecchia et la montée finale du Monte Jafferau( 7km à 9,6% et des passages à 14%). A 2 jours de l'arrivée, l'étape pourrait être décisive.... Je me souviens du Finestre comme si c'était hier : La sortie de Suse en passant sous un petit pont, la route qui se redresse avant même d'avoir quitté la ville, la première partie du col avec la route étroite qui serpente dans la forêt de chataigniers, ce jour là enveloppé dans la brume ; on ne pouvait pas se mettre en danseuse car avec l'humidité ambiante, on patinait sur la mousse qui recouvrait en partie le goudron. Et puis, dès la sortie de la forêt, c'était magique, on débouchait dans les alpages fleuries et un soleil resplendissant : on quittait la route asphaltée pour 9 km de chemin de terre qui montait en lacets jusqu'au col 2178m. Une beauté inoubliable ! Ah ! Souvenirs, souvenirs....... Le giro passe aussi bien sûr par les dolomites mais curieusement n'emprunte aucun des cols de Thonon-Trieste hormis le modeste Passo Tré Croci près de Cortina d'ampezzo. Une étape part de Tolmezzo, une passe à Auronzo di cadore. On pourra donc avoir en avant goût un aperçu de l'incomparable beauté des dolomites...

68.

Gilles Peyrard

supprimer 04.05.18, 07:57

Ha bon, les chats blancs sont gourmands? et le blancs et noir, ils sont "mort de faim" pour se jeter sous mes roues! va falloir faire une étude sérieuse sur cette histoire...... moi, je suis gourmand compulsif, comme un cyclo désespéré qui ne peut que regarder le Cannondale au clou, et la chaine l'Equipe pour voir les Pro sur les routes autrichiennes Suisses et très vite Italienne! je vous envie tous...... Le Doc

67.

Joëll

supprimer 03.05.18, 20:51

Quelle équipe de choc à la Squadra qui enchaîne les parcours aux longs cours. Encore 200 km le 1er mai ! Pour ma part, j’ai déclaré forfait. En effet après 125 km samedi et plus de 100 km dimanche, je devais me reposer. J’ai bien tenté de dissuader Daniel, encore convalescent et peu entrainé, qui avait roulé samedi et dimanche aussi, mais rien à faire, il s’entraine, trop content de son retour sur le vélo : un vrai pro ! Je suis très heureuse d’avoir trouvé une copine de route, dommage qu’elle habite un peu loin ! Elle est impressionnante. Non seulement elle roule plus souvent mais elle roule seule alors que moi, je profite toujours de la compagnie de mes copains qui me protègent tout au long des parcours. D’ailleurs, je n’aurais jamais fait autant de km sans eux ! Je ne l’ai certainement pas assez dit : «merci à eux» N’ayant donc pas roulé le 1er mai, j’ai fait un pudding aux fruits secs et mon Gilou, gourmand comme un chat blanc, avait peur de ne pas en profiter. Il est donc rentré bien vite après ses 50 km de VTT, des fois que je l’aurais mangé toute seule ! Je ne l’avais même pas goûté !

66.

Gilles Duffay

supprimer 03.05.18, 19:21

Je n'ai pas raté le gâteau et il était très réussi.....!!! Une balade VTT sympa que l'on a déjà fait il y a quelques années. Pas beaucoup de dénivelé , mais on a fait tourner les jambes sur 50 km

65.

Anthony

supprimer 02.05.18, 12:20

Bravo aux courageux routiers du 1er mai! Les VTTistes ont été moins courageux devant la pluie et n'ont pas fait la rando de St. Martin. On a attendu l'éclaircie de l'après-midi pour partir de Bellegarde jusqu'à Andrézieux via les bords de Loire. Avec Céline, David, Gilles, on a fait tourner les jambes. 50km et un tout petit dénivelé de 300m. Le président ne voulait pas allonger le parcours pour être sûr de ne pas rater le gâteau que lui avait préparé Joëlle...

64.

MAUGE Daniel

supprimer 01.05.18, 22:52

Aujourd'hui 1°mai, Philou , capitaine du jour, nous proposait la classique sortie de Vichy. Départ prévu à 7h30 Panissières mais pas encore bien costaud, je choisis de me rendre direct à Civens. Une température bien frisquette au départ, 4° avec un ciel gris et bas,rien d'engageant !.Arrivé à Cottance, pire, c'est bouché de chez bouché et particulièrement noir sur les monts du forez. Et bientôt, les premières gouttes froides.......Heureusement, il n'y en aura pas d'autres ! Civens 7h55 les panissièrois arrivent :Philou, René, Roger, Marco de la poste et le Marco du batiment. 8h, c'est parti. Pouilly, nous retrouvons Paulo et à Balbigny, Marie-claude qui ce premier mai sera le sourire féminin du groupe. A l'approche de St germain laval, la température ne s'est pas réchauffé mais, la route est sèche et le ciel semble vouloir s'éclaircir....St just en chevalet, le traditionnel arrêt café au bar du carrefour, où la tenancière va finir par bien nous connaître.... C'est reparti, St priest la prugne, le " Beau Louis" sur un bon tempo et la longue descente sur Vichy ! Dans la vallée du Sichon, le soleil pointe et fait gagner quelques degrés. Mais si, mais si , le printemps est là .D'ailleurs, des compagnons roses à foison parmi d'autres fleurs nous font une haie d(honneur qu'aurait sans aucun doute apprécié Joelle .... Midi, nous entrons dans un Vichy désert, à croire qu'ils sont presque tous partis en wk au bord de la grande bleue où je ne sais où...!! Ouf, l'enseigne Patapain est elle ouverte ( 365 jours par an..) Ce sera l'arrêt midi et parfait pour moi qui roule avec un garde-manger réduit. Je trouve ici un excellent sandwich, un pain aux raisins et une eau gazeuse pour 8 euros, très correct. Nous repartons sous le soleil et avec un plaisir, très peu de circulation. Dès St Yorre et la plaine de l'allier, les mobylettes, Canyon-Paulo, EXS-Philou, et Orbéa-René entrent en action. Il nous faut juste bien rester concentré pour garder leur sillage...Puy-Guillaume à peine avalé, que voila déjà le rond point où l' on tourne à gauche pour monter à Thiers. La ville me semble bien calme, mais nous autres cyclistes n'allons pas nous en plaindre. Dans la longue montée qui suit, pas dur mais usante pour une personne un peu faible, Paulo joue les bons samaritains afin que je ne perde pas pied. Merci Paulo, je perd un minimum et à La Monnerie, on se regroupe rapidement. Chabreloche, Arrêt photo devant le panneau, photo souvenir destiné au site et pour prouver à notre président Gilou que oui, on a fait le tour, que non, on est pas juste allé à St germain laval et revenu plan-plan dans l'après midi. Je blague, Gilou nous fait évidement toute confiance ..... A nouveau, des nuages noirs s'amoncellent sur Noirétable. C'est pour nous ?? En fait, juste pour nous faire peur... Dès Noirétable passé, les mobylettes se remettent en marche, poignée de gaz en bas et il y en a une vraiment impressionnante avec un carbu super bien règlé, le top, l'Orbéa-rené. Question, C'est le kiné qui fait le règlage...?? Bien sûr à cette allure, on arrive rapidement à Boen,et très vite à Montverdun sans apercevoir l'ombre d'un chat ( Salut Doc, une pensée pour toi bien malheureux).Le chemin de la loge n'est qu'une formalité et à 16h45, nous pouvons savourer une mousse bien méritée à Feurs. Je choisis ensuite de remonter direct sans faire la boucle de Panissieres où de toute façon, je n'avais pas assez de force pour défendre mes chances pour la prime Euromag....On verra plus tard... Je retrouve le Marco de la poste après Civens ( Il nous avait laissé à Boen pour passer faire un petit coucou à Madame sur une brocante) Je suis remonté certes poussivement à Montchal mais sur le vélo et finalement, c'est déjà pas si mal....224 km au compteur, une très bonne sortie, bien content. J'ai remarqué que mes camarades, il est vrai tous des cyclos confirmés, ont fait preuve tout au long de la sortie d'une discipline impeccable et d'une solidarité exemplaire, ce qui a permit au groupe d'avancer de manière vraiment efficace. Enfin, une mention particulière à Marie claude : Attention les copains, c'est pas n'importe qui cette fille....Elle m'a épaté..!! Joelle, tu n'es plus la seule, il y a au club une seconde championne... RV à tous samedi au parcours du mois. En principe, ce sera grand soleil ! Bonne semaine à tous.

63.

GILLES DUFFAY

supprimer 01.05.18, 20:01

Comme convenu, Paulo à bien pris la photo à Chabreloche. je vois que la plaque Tesla que Odile a prêté Daniel fait du chemin. J'espère que la location n'est pas indexé sur les km parcourus...!!! Félicitations à toute l'équipe et en particulier à la féminine et également Daniel qui n'a pas beaucoup de km et qui est encore en convalescence.

62.

Gérard DUCREUX

supprimer 30.04.18, 09:22

Merci Daniel pour ce commentaire. Cela fait plaisir d'avoir des félicitations. Je transmettrai à tous mes amis de Bussières Bonne semaine

61.

MAUGE Daniel

supprimer 29.04.18, 23:14

Le RV pour la rando de nos voisins de l'AC Bussières avait été mise sur le site à 8h30. Finalement à cette heure là, nous nous sommes retrouvé 5 à nous lancer sur le grand parcours Joelle, Paulo, le Marco du batiment, Thierry et moi-même.Les autres "squadra" présents avaient choisi le VTT, ou un autre parcours, ou de partir avant.... Je ne sais pas si c'est la sortie d'hier qui m'avait éprouvé, si c'est le parcours de nos amis bussièrois pas si facile ( l'entrée de St Symphorien de lay......)ou si c'est un vent à décorner les boeufs sur les crêts de valorges qui avaient raison de mes forces, toujours-est-il que je me suis trouvé dans le dur à peu près....toute la sortie ! Heureusement que j'avais des équipiers en or qui assuraient : Thierry venu du tri, avec un coup de pédale super- efficace, qui tourne rond, un modèle du genre..., Paulo avec toute la force de son expérience, le Marco du batiment revigoré et affuté comme un couteau depuis qu'il goute aux joies de la retraite, et Joelle bien sûr admirable d'aisance et même pas fatiguée des 2000m de dénivelé+ de la sortie d'hier. Quelle fille..!!! Merci à vous quatre qui m'avez permis de faire la boucle. Merci aux cyclos bussièrois pour leur parcours, leur organisation et l'assiette à l'arrivée. Sympa !

60.

GILLES DUFFAY

supprimer 29.04.18, 21:24

Merci Gérard pour ce commentaire très réaliste.

59.

ROLLAND Gérard

supprimer 29.04.18, 16:13

Salut à tous, Quelques mots pour remercier le Doc pour nous avoir concocté un parcours auquel il aurait surement bien voulu participer,bucolique à souhait,mais pas facile .... En voyant le descriptif sur openruner,avec un dénivelé de 1856 m +pour 96 kms annoncés je me doutais bien que ce ne serait pas de la tarte.Ayant roulé la veille, (pénard),je ne pensais pas repartir samedi vu la météo annoncée,mais l'éclaircie de midi m'a fait changer d'avis malgré la température assez basse,d'ailleurs, surprise,j'étais le seul avec Daniel à avoir mis le collant d'été,les cadors en corsaire ou collant long.....? Je suis repassé avec plaisir.....à Montcellier,oublié depuis quelques années,puis la montée de la ferme du "Bageon de Valorges"me rappelle à la réalité,ensuite allure cool jusqu'àu pied de la Cambuse ou la Gazelle du Dachon impressionnante de facilité m'oblige à lever un peu le pied (il faut savoir en garder sous la pédale....)Ce col, modeste,m'a paru interminable,et malgré la présence à mes cotés de notre "Gillou" qui me parlait d'un château que je n'ai jamais vu .......nous arrivons au sommet tant attendu. A partir d'ici ce sera pour moi le meilleur moment de la journée.....une superbe descente en lacets dans la campagne verdoyante et les sous bois jusqu'à Grandris.Ensuite,long faux plat super roulant dans la Vallée d'Azergues sous l'impultion des relais appuyés de Marco le macon de la Creuse,Roger,et surtout le Président Gillou. A Ternand,changement de programme,la difficile cote de st Vérand nous oblige à changer de braquet.....petite descente et remontée pénible sur Daraizé,chacun s'accroche mais suit quand meme,puis St Loup (village fleuri ) et plongée abrupte sur Pontcharra ......( je l'avais fait dans l'autre sens il y a quelques années .) Nous abordons le HC du jour,j'ai mal aux guibolles,on verra bien,Roger est un peu à l'avant,Phillou pressé par ses obligations et Paulo se détachent au loin,Daniel fait la conversation à Joelle comme si de rien n'était......Puis Gillou se porte en tete et assure un train élevé,je me surprend de pouvoir suivre,je fais l'élastique derrière Daniel et Joelle jusqu'à la route d'Affoux mais Gillou a décroché,il finira sur mes talons au Signy.... Bilan de la journée,la grande satisfaction pour tous d'avoir assisté au grand retour de Daniel qui malgré ses guibolles "blanchignasses" .....!!!!! à démontré tout son talent, et tenu à payer la tournée au pmu pou arroser ca. Merci Doc,pour ce beau parcours,courage et bon rétablissement,( je me suis moi aussi cassé la clavicule en VTTà la Trans volcanique,il y a quelques années,je me souviens d'avoir du endurer le corset pendant presque un mois et si cela peut te rassurer j'ai encore mal certains jours .......! GR

58.

GILLES DUFFAY

supprimer 29.04.18, 16:04

La randonnée de Bussières a été épargnée par la pluie. Au moins 15 cyclos d e la Squadra présents en route et VTT sur des route et chemins que l'on ne connait pas forcément. les cyclos Montrondais ont eu moins de chance pour leur randonnée car la pluie s'est invitée dès le matin. l'année prochaine le beau temps sera au rendez-vous pour la randonnée des sources..!!

57.

Mimi042

supprimer 29.04.18, 10:52

Après un 300 sous un soleil de plomb, ce samedi notre temps n'était pas engageant, mais pour les irréductibles "quadratistes" pas question de zapper le rendez-vous quotidien. D'autant plus que le Doc avait concocté un parcours exigeant, taillé pour des cadors, interressant pour peaufiner la forme. Heureux de revoir notre Daniel sur un vélo. Malgré +2000 de dénivelé, un compteur avec trois chiffres, une trop trop longue convalescence, notre Daniel a suivi ( je n'en doutais pas) apparemment sans aucun souci. Il est "hors norme" comme vous tous Brav' oooooooooooooo!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!! Pour ma part sur une route glissante, je ne voulais pas prendre de risque. Jeudi à 500 m de la maison, sur la passerelle du Vizezy, grosse faute d'inattention, j'ai touché le garde corps avec le guidon, ce qui m'a projété en avant sur un montant en ferraillle. Résultat un avant bras "maché", un petit tour au urgence et 4 points. Dés la prochaine sortie je suis parmi vous, pour souffrir. Mais quand on aime on ne compte pas A très bien tôt. Bon rétablissement à nos convalescents, qu'ils reviennent le plus vite possible. Mimi

56.

Gilles PEYRARD

supprimer 29.04.18, 08:07

qu'est il arrivé à Mimi, il a du mal? si il peut qu'il me donne des news! Daniel est incroyable, on le sais, mais là je dis chapeau! je suis content que mon parcours ait été apprécié, car ce sont mes routes, et en plus je l'ai tracé dans l'optique de Trieste car oui, maintenant il faut s'y coller au dénivelé! les bosses choisies n'étaient pas dures mais la répétition avait pour but de travailler le physique comme le mental. Mais en vous lisant je vois que vous étiez en mode compétiteur, et que rien ne vous freine; Bravo à vous! Pour info, après une nuit post opératoire horrible, l'épaule va bien mieux à J2, mais la nuit a encore été dure, à cause du gilet qui immobilise, et des côtes qui sifflent encore, mais le hic, il est de taille, c'est 3 mois sans vélo! là, dur dur dur dur! Gilles "le doc"

55.

MAUGE Daniel

supprimer 28.04.18, 22:57

Pas facile le parcours du Doc, une répétition de côtes à n'en plus finir qui finissait par user : Montcellier, St Cyr de valorges, la Cambuse, la sortie de Ternand, Dareizé et la croix de Signy en HC final. C'était un parcours pour costauds ou un Nano Cherblanc dans ses grandes années aurait fait un récital. J'ai pu constaté que mes camarades étaient tous bien affutés et sont déjà au niveau pour bien figurer à Thonon-Trieste...Les 200, 300, la descente à PAQUES ont fait le plus grand bien à tous.Il ne reste plus qu'à entretenir et soigner cette forme.Pas si simple..!!! Un coup de chapeau à l'inoxydable Gérard qui a longtemps résisté au rythme endiablé de Gilou dans la longue montée de la croix de signy. Il n'a cèdé qu'à la route d'affoux et sans pour autant s'écrouler, perdant mètre par mètre.... Joelle a été d'une sérénité épatante sur un parcours pas facile à gèrer. Mais,elle est dans une forme qui fait plaisir à voir. Alors, 2000m de dénivelé+......de la gnognotte..... Perso, je suis très content d'avoir retrouver les copains pour pédaler. Certes, je suis loin de pouvoir taquiner Philou ou Paulo mais je suis quand même très satisfait de ma sortie ; j'ai essayé de faire bonne figure dans ce peloton bien affuté et j'ai ma sortie à 3 chiffres, celle qui compte... - 118 km - La dernière remontait à la sortie du mois de février, le samedi10 si je ne me trompe pas. Je peux donc légitimement être content. Merci pour ce parcours, Doc. Courage, garde le moral et bon rétablissement .

54.

Joelle

supprimer 28.04.18, 22:31

Nous étions 5 au départ. Mais où sont donc les autres ? René occupé à un concours de boule, Mimi HS à cause d’une gamelle en VTT, Marco de la Poste aux classes à Panissières, notre Doc, élaborateur du parcours du jour, HS à cause de son opération de la clavicule hier, mais les autres ? Tous doivent avoir une bonne raison ! Certes, il n’y a pas que le vélo dans la vie mais nos sorties du samedi après-midi, c’est sacré quand même ! Peut-être ont-ils eu peur de la pluie ou du froid ? Non, non, ce ne sont pas des chochottes ! Enfin bref, l’heure c’est l’heure, nous voilà partis. Sur le haut de Panissières, Daniel nous attendait avec un sourire grand comme un soleil… d’été (pas comme celui d’aujourd’hui). Quel plaisir de le retrouver ! Nous étions tous ravis de le voir en forme. Entre Montchal et Bussières, c’est Paulo qui suite à un souci mécanique est retourné chez lui, a réveillé Maryse pour qu’elle l’accompagne en voiture, à notre rencontre. J’espère qu’elle va lui demander réparation pour cette petite sieste interrompue ! Et de deux de plus ! Enfin, c’est en haut du chemin des Heurs que Marco du bâtiment nous a rejoints. C’est donc à huit que nous avons avalé le parcours du Doc. Et il l’avait bien soigné son parcours, il n’y avait que des montées et des descentes. A l’arrivée, mon compteur affichait 2038m de dénivelé et 125 km ! Un beau parcours avec des petites fleurs de toutes les couleurs partout et parfois des senteurs exquises, exigeant mais après le 300, il est bien passé. Nous aurions souhaité qu’en Haut Lieu, ils aient tourné dans le bon sens la molette du thermostat : 14 au départ de Panissières, 11 au Pin Bouchain, c’est seulement vers St Véran que nous avons eu un peu plus chaud et le retour sur Panissières avec 13° nous a fait remuer les gambettes. Nous avions quasiment 20° d’écart par rapport à la semaine dernière. Nous avons emprunté des routes où je n’étais jamais passée et notamment entre Montcellier et Ste Colombe. Il n’y avait que des champions sur cette sortie : Paulo, Philou qui ont remonté la route depuis Poncharra à la vitesse de l’éclair, Roger qui s’échappait parfois mais nous attendait aux intersections, Gérard, notre doyen, qui n’a rien lâché jusqu’au bout, il a une forme olympique et bien sûr, Daniel qui malgré son manque d’entrainement était au top, comme d’habitude ! J’ai voulu le suivre dans la montée depuis Poncharra jusqu’au Signy, je me suis bien faite mal aux jambes, j’étais à fond mais certainement pas lui. Ca a été mon petit moment de folie ! Si j’avais dit à mon Gilou que ne n’avais avalé qu’une mini pâte de fruits pendant le parcours, il m’aurait sûrement secoué les plumes ! Mais nous avons bien repris des forces ce soir et demain, j’espère être en forme pour la bussiéroise ! rendez-vous à 8h30 aux inscriptions.

53.

GILLES DUFFAY

supprimer 28.04.18, 21:30

Belle sortie cet après- midi, mais avec plus de 2000m d e dénivelé depuis Salt, le Doc nous avait soigné. Paulo , nous a rejoint en cours d e route car il a du changer de monture, en effet, il avait un problème de motorisation...!! tout le monde a bien passé les difficultés et le peloton de 8 éléments s'est tout de même un peu effiloché en montant le Signy depuis Pontcharra. j'ai imprimé un rythme soutenu au dire de Joëlle dans la montée finale, mais lorsque je me suis retourné au bout de quelques km, j'ai vu la présence de l'inoxydable Gérard et comme il commence à être chaud qu'a partir de 100km, j'ai bien compris qu'il allait me faire souffrir sur la fin et cest ce qui s'est passé. c'est au prix d'un effort qui fait mal aux pattes que j'ai réussi à le rejoindre au Signy. Bravo à lui. Joëlle a du se contenter d e suivre Daniel dans la montée finale. Daniel a peu de km et pourtant, il commence déjà à se porter à l'avant. Il va s'en dire que Daniel pouvait être content d e sa sortie à 3 chiffres et avec 2000m de dénivelé.Pour son grand retour, il a offert le galopin qui rebooste

52.

GILLES DUFFAY

supprimer 28.04.18, 11:08

Daniel a repris le vélo et son frère représente la Squadra dans la Creuse. Je vois qu'il a plu dans la Creuse également. Nous nous sommes levés à 7 h ce matin pour aller à Montrond à vélo à la randonnée des sources, mais nous avons renoncé à cause de la pluie. On va voir pour rouler cet apprem..!!

51.

gilles peyrard

supprimer 28.04.18, 10:34

Daniel, je viens d'apprendre qu'hier tu as roulé! ça c'est une bonne nouvelle. moi.....c'est pas pour demain la veille, 3 mois interdits de vélo si vous roulez cet aprem, gaffe aux chutes le Doc

50.

MAUGE Daniel

supprimer 27.04.18, 08:20

Le vert céleste pourrait bien être à l'honneur sur les champs-élysées ce mois de juillet. Bien que la SKY reste l'équipe la plus forte, son leader Chris Froome marque le pas cette année. Alors, 2018,un BIANCHI s'impose à Paris.......Tout à fait possible, mais oui, mais oui....!!!! On prend les paris..? je suppose que le président Gilou grand amateur de sondage va bientôt nous en sortir un sur le tour de France.

49.

GILLES DUFFAY

supprimer 26.04.18, 22:15

Euromag aménage un véhicule cuisine pour la Tour de france. C'est AG2R qui l'a commandé. l'aménagement est dans sa phase terminale.

48.

mimi042

supprimer 23.04.18, 12:07

Cent pour Cent de réussitte Une journée de vélo parfaite"......... Samedi 6h30, sous la houlette du président Gilou, 13 "squadratistes" s'élancaient pour un périple au long cours. Afin de freiner les velléites des uns ou des autres, Président nous rabachait à juste titre : <>. Après un 1er relais, une montéé bruyante de la vallée d'Azergues, nous sommes vite arrivés à la charmante et bucolique cité La Clayette avec son plan d'eau et son chateau pour le 2eme relais. A peine le temps de s'abreuver et s'alimenter que Président ramotait sa troupe. Déja le soleil tapait fort, mais pas question de lézarder sur cette terrasse de café!!!!!!!! Un nouveauté (par la force des choses) après Marcigny nous attendais , l'emprunt d'une voie verte ombragée et d'un excellent revêtement. c'est une très bonne pioche, un "délice". Tous appréhendaient le tronçon Le Molinet Renaison avec ses montagnes russes, ses multiples montées usantes d'autant plus sous un soleil très "mordant". Mais un léger vent favorable, nous aidait à franchir ces obstacles sans entamer le moral des troupes. A Renaison une pause salutaire s'imposait avant la dernière diffuclté. Cette dernière était franchie, chacun à avec son allure, de sa forme du moment. Président en bon capitaine restait avec les "moins biens". En ayant largement bénéfié les années précèdentes, je peux vous dire que son soutient est sécurisant, moralisant. La dernière ligne droite s'est faite sans soucis, et sur dix kms à la lueur des "projecteurs". Heureux d'être arrivé sans encombre au siège oû nous attendais nos malheureux convalescents: Daniel et le "Doc" , ainsi que Danielle, Alain, Jacky . Trés, très grande merci à eux pour leur impliquation à cette organisation. Bravo à tous. Un très grand BRAVO à nos deux filles : à Joêlle une habituée et, pour sa prèmière participation à Marie-Claude. Elles ont la classe. Merci à Régis et Christophe deux cyclos éxpérimentés, qui nous ont accompagnés avec impliquation au sein du groupe. .Pour moi, c'était vraiment une excellente journée. Oui Président, j'ai eu chaud mais le moteur a résisté . Bonne récupération si ne pas déja fait et à samedi. Mimi

47.

Gilles PEYRARD

supprimer 23.04.18, 09:22

Je vois que Joëlle a gardé une prose aussi prolifique que sa logorrhée! merci à Danielle et Alain qui m'ont appelé samedi en fin d'après midi pour me proposer de venir attendre les copains et qui m'ont remonté à Bussières! j'en avais très envie, mais sans conduire, pas simple! Alors, oui, j'étais heureux au siège, même si j'ai galéré et si à 21h45, je n'en pouvais plus, et je n'ai pas attendu l'arrivé de Michel Météo, qu'il m'en excuse.... J'ai vu donc arriver un groupe soudé, qui avait atteint son objectif. J'en ai vu marqué, très marqués! d'autres faciles et encore aériens! je ne dévoilerai pas les noms, mais l'œil du Doc regardait la santé des troupes! Quoi qu'il en soit, ils ont tous réaliser un bel exploit! auquel j'avais tout mis en œuvre dans ma préparation pour le réussir aussi, hélas un chat en a décidé autrement. Samedi, j'ai tracé le parcours, et je n'y serai pas bien sûr! au moins, vous penserez à moi, en espérant que personne ne me maudira! Gilles le Doc

46.

MAUGE Daniel

supprimer 22.04.18, 22:44

Content de voir Guy sur la photo prise en haut de la tour Matagrin lors de de la sortie d'Anthony ce samedi. Alors Guy, bientôt de retour avec nous ? Tu aurais ta place dans le groupe sans problème car tu as laissé le souvenir d'un gars sympa et tous, moi le premier, avaient regretté ton départ du club.

45.

Joelle

supprimer 22.04.18, 22:04

Je trouve enfin un petit moment pour faire part de mes impressions sur ce 300km. Nous étions tous bien motivés, tôt ce samedi matin : la journée s’annonçait belle, nous avions tous passés le 200 sans problème, le périple de Pâques s’était aussi bien déroulé. Enfin bref, nous avions mis toutes les chances de notre côté pour que tout se passe au mieux. Les jambes et la tête étaient prêtes. Le réveil des langues a été laborieux le matin, seuls les petits oiseaux avaient quelque chose à dire, il faut dire que nous étions un peu congelés avec seulement 6 degrés entre le carrefour de la route de Panissières et Chambost. Nous appréhendions une descente glaciale sur l’Arbresle mais le soleil montrait déjà le bout de ses rayons dès les Auberges et l’atmosphère s’est réchauffée à toute allure pour atteindre 33° et plafonner ainsi plusieurs heures. Que de bidons avalés ! C’était nécessaire et utile. Je pense que chacun a bien géré car je n’ai pas entendu parler de crampes dans le groupe. Certains ont été prévoyants et avaient apporté la crème solaire. Pas moi ! et aujourd’hui je ressemble à une écrevisse, mais ce n’est pas douloureux et la nuit a été… de plomb ! Et dire que Philou est allé faire la fête en soirée pour terminer la journée en beauté, j’en aurai bien été incapable ! C’est vrai que ce parcours est très joli et représentatif du dénivelé de PBP. En cette saison avec le temps exceptionnel d’hier, tout était magnifique. J’ai pensé à Jacky, notre as de la photo qui est venu immortaliser le départ du groupe et aurait apprécié la luminosité matinale du côté des Auberges. Nous avons pris la voie verte à Marcigny (que de souvenirs pour Bernard et le groupe dans cette ville), c’était très reposant, ombragé et agréable et elle nous a permis d’éviter deux côtes sans intérêt en plein soleil : Un bon plan, à garder pour les prochaines années. Nous avons déploré 2 crevaisons, une pour Gilou peu après Molinet et une autre vers St Haon pour Mimi : ça nous a fait un peu de repos ! J’appréhendais la montée à la Croix Tréving et surtout le passage vers les barrages, mais finalement, ça a bien passé. Car j’ai eu mon petit coup de moins bien entre Molinet et Montaigu en Forez. Heureusement la tête a pris le pas sur les jambes et j’ai pu me requinquer. Nous avons vu trois avions nous doubler dans la vallée d’Azergues et nous avons tous pensé la même chose : « ils vont bien trop vite pour que ça dure ». Aussi quand nous les avons vus arrêter sur le bas côté quelques km plus loin, nous avons souri intérieurement. (en fait, ils avaient crevé). Nous ne savions pas, alors, que ces trois jeunes étaient de très agréables cadors et étaient bien loin de leur coup d’essai. Des professionnels du vélo puisqu’ils fabriquent et travaillent pour 2 d’entre eux aux cycles Victoire et font régulièrement de grandes randonnées d’exception. Deux cyclos confirmés et talentueux, Christophe et Régis, se sont joints au groupe dès le départ et s’est avec grand plaisir que nous les avons gardés avec nous jusqu’au retour au siège. Marie-Claude a très bien réussi son coup et s’est en championne qu’elle a terminé son premier 300 km. Quelle classe, bravo ! bravo ! Nous avons réussi à rester groupés jusqu’à l’arrivée. Pour un groupe de 11 personnes, c’est super et témoigne de l’esprit d’entraide qui règne à la Squadra. Nous avons très souvent pensé à notre coach, Daniel sans qui le parcours manquait de son attrait. Il a pensé aussi à nous alors que nous avions repris la route après La Clayette et son appel nous a fait plaisir. Et plus encore de savoir qu’il avait pu remonter sur le vélo et faire près de 60 km, pas du plat vous vous en doutez ! Fais attention Daniel de ne pas brûler les étapes et vouloir rattaquer trop tôt ! De belles surprises nous attendaient à notre retour au siège : le Doc qui est venu saluer notre arrivée avec sa clavicule en capilotade, Alain et Danielle qui sont aussi venus accueillir les participants après une belle journée vélo pour eux aussi. Merci à vous ! Une belle partie de manivelle que ce BRM, une moyenne de plus de 25km/h, plus de 3000m de dénivelée et 314 km ! Et pour le 400, combien de partants ?

44.

Gilles Duffay

supprimer 22.04.18, 21:22

Mimi pestait de n' avoir pu prendre en photo le château de la Clayette. Que Mimi se rassure le château de la Clayette a été pris en photo par Christophe avec des cyclos de la Squadra. Vous verrez bientôt certains photos sur le site.

43.

MAUGE Daniel

supprimer 22.04.18, 19:09

Aujourd'hui dimanche, on peut dresser un premier bilan de ce BRM 300 : 35 partants ce qui est tout à fait honorable une année non Paris-Brest. Michel météo craignait la chaleur annoncé . Il avait ô combien raison ! Cette soudaine grosse chaleur sur des organismes pas encore habitués après des mois de grisaille et fraicheur a fait souffrir nos "300 bornards". Même les 3 premiers à rallier Feurs à 18h40 avaient le visage marqué, preuve de leur souffrance. Il y avait là le talentueux citoyen allemand résidant à Oullins Benjamin Kiel, un représentant du PL Craponne, ce club de vrais gros rouleurs, Thomas Grandjean et l'individuel stéphanois Julien Duflot. Les 3 ne se connaissaient pas, ils ont unis leur effort en route, faisant cause commune pour boucler au mieux le parcours. Bravo! C'est dire aussi le mérite de tous les autres qui sont allés au bout de ces 300 km. On peut tous les féliciter, y compris Stéphane Marabelle du Vélocio 69 parti bon dernier et arrivé... dernier à1h 30 .Un grand bravo au doyen du jour, l'expérimenté bressan Lucien Vasselon 72 ans du club SAB 01, également au plus jeune, le clermontois Mathieu Perusset 28ans venu avec 2 copains, jeunes certes mais pas novices en vélo. En tout cas, une belle manière à eux de faire honneur à leur employeur, le fabricant de vélos auvergnat, les cycles" Victoire" . 3 abandons, 1 à La Pacaudière, 1 à St Just en chevalet, 1 à St Germain-laval , ce qui fait pas loin de 10% , le quota souvent constaté au Paris-Brest. Le club le plus nombreux était la "Squadra" aves 12 arrivants. On peut souligner non sans fierté la performance, les autres clubs de la loire à l'exception du CR St Chamond -3 arrivants- n'étant représentés que par des individualités ou pas représentés du tout. Parmi nos 12 squadristes, se trouvaient les 2 seules féminimes au départ de ce BRM 300. Le sourire radieux à l'arrivée de Joelle et Marie Claude contrastait avec la mine déconfite de beaucoup. Ces deux filles sont extraordinaires....!! Les cyclos ont apprécié la beauté et la variété du parcours tout en le trouvant exigeant. C'est vrai qu'avec 3050m de dénivelé+, ce n'est pas un parcours facile. Certains choisissent de faire de préférence des BRM disons roulants et extrapolent ensuite le temps mis pour le Paris- Brest à venir. C'est une erreur, car passé le départ, les routes bretonnes après Fougères sont tout sauf roulantes...Nos BRM, qui respecte les 10%, dénivelé/distance que l'on trouve à Paris-Brest, sont certes difficiles mais à n'en pas douter la meilleure préparation pour ce "monument". RV à tous samedi 19 pour le 400. A ce jour, 3 pré-inscrits. PS : Un grand merci pour son aide à Jacky, un pilier du club s'il en est, à Danielle et Alain qui sont restés très tard pour l'accueil des arrivants et au malheureux Doc pour sa visite de courtoisie ( Reviens nous vite pour cet été et pas de souci pour le 300, tu le mettras à ton palmarès l'an prochain..! ) Un grand merci car sans votre présence, on ne pourrait pas continuer à organiser ces BRM qui apporte au club une notoriété inestimable dans le monde cyclo et qui va bien au delà de notre département.

42.

Gilles Duffay

supprimer 22.04.18, 16:25

Concernant ce BRM j'ai oublié de remercier Daniell bien sûr qui a veillé jusqu'à 2h du matin pour attendre le dernier participant. Merci également à Danielle, Alain, Jacky et le doc qui est venu faire son petit tour malgré son handicap. Merci à tous ces bénévoles qui donnent sans compter..

41.

GILLES DUFFAY

supprimer 22.04.18, 10:29

Malgré la forte chaleur, on a accompli notre périple sans trop de difficultés. Les féminines ont été à la hauteur de leur réputation. Le groupe qui est parti ensemble est revenu ensemble.Pour moi la partie du parcours la plus pénible a été de Molinet à Renaison. J'ai du boire deux litres d'eau sur cette portion de route.Comme tout le monde j'ai eu "des coups de moins bien" mais j'ai fini le parcours. Mimi pour sa troisième participation a fait le show sur le vélo. Le programme a été respecté et sans deux crevaisons, nous serions arrivés avant la nuit. Bonne récupération à toutes et à tous

40.

GILLES DUFFAY

supprimer 20.04.18, 20:40

Merci pour les encouragements.On boira , c'est indispensable.Il y a 5 arrêts de prévus L'Arbresle, La Clayette, Molinet,La Pacaudière et St Just en Chevalet. Deux féminines de la Squadra seront de la partie.

39.

Thierry la moulinette

supprimer 20.04.18, 20:22

Bonsoir tout le monde. Je souhaite à tous les participants du 300 de demain de passer une super journée. Bon courage à toutes et tous. Je sais que vous êtes des cyclos confirmés mais je remet une couche tout de même au niveau de la boisson : j'ai fait 80 km cette AM, il fait chaud !!! Pensez à boire, sinon ça va pisser jaune fluo !!

38.

Gilles PEYRARD

supprimer 20.04.18, 15:42

Nostalgie....... je passe le temps comme je peux, et je suis les courses vélo à la télé, tour des Alpes, et aujourd'hui, arrivée à Innsbruck! les participants au voyage de Juin n'auront pas, j'espère si ils l'ont suivi, manqué de se souvenir de la bosse (celle qui sera aux mondiaux!) que la Squadra a monté en Juin 2017, suivie de la petite route magnifique en corniches qui rejoignait celle du col du Brenner! quel souvenir! je revois Paulo voler comme un aigle des cimes! les images de la ville aussi, gravées dans ma mémoire, m'ont fait remémorer tous ces instants formidables vécus cette semaine la! je souhaite au participants du 309km, de "gérer" et de réussir leur défit; je serai bien sûr avec vous en pensées, à défaut de vous accompagner sur le vélo Gilles "le Doc"

37.

GILLES DUFFAY

supprimer 20.04.18, 14:23

Pour le BRM ,la Squadra partira à 6h30 du siège pour un périple de 300 km

36.

M. Gagnard

supprimer 19.04.18, 20:55

Pour te changer les idées doc, regarde le film "Le vélo de Ghislain Lambert" : un film presque culte ! http://www.voirfilms.ws/le-velo-de-ghislain-lambert.htm Le lien n°2 fonctionne.

35.

Gilles PEYRARD

supprimer 19.04.18, 07:47

Oui, le doc est désespéré; pas de possibilité de remonter sur le vélo pendant 2.5 mois après l'avis des instances chirurgicales! ça porte fin juin cette histoire, et encore si tout va bien! mais en fait impossible de fermer l'œil à cause du choc sur le thorax et le coxys! et c'est long une nuit, surtout une nuit de douleur...... Allé, j'arrête de couiner.... et je souhaite un bon 300à tous le Doc "écrabouillé"

34.

MAUGE Daniel

supprimer 18.04.18, 23:35

A l'attention des heureux ( n'est ce pas, mon pauvre Doc...!!) qui vont se lancer dans le 300 samedi par enfin une belle journée..... Suite aux travaux à Bourg le comte, il faut à Marcigny (peu avant de sortir de la ville) prendre la voie verte en direction Digoin durant 10 km, prendre sortie Vindécy, à gauche D130 jusqu'à Bonnant ( à 4 km ) où vous retrouvez le parcours officiel à droite D210. Le champion de Craponne JP CELLIER ,qui a fait le 300 avec un collègue en avant première pour raisons personnelles n'a eu aucun problème pour trouver la voie verte, ni ensuite pour retrouver le parcours.Il m'a dit que cette voie verte est en excellent état, toute plate et qu'un peloton doit juste se méfier des poteaux mis ça et là pour interdire l'accès aux quads ou voitures. Je serai même favorable pour l'avenir à toujours passer par là , ce qui aurait l'avantage d'éviter le raidar pas bien sympathique de Bourg le comte. Vous me donnerez votre avis au retour et on verra l'an prochain....

33.

M. Gagnard

supprimer 18.04.18, 11:15

On devrait avoir un PETIT vent favorable, l'après-midi, pour rentrer de Molinet. Le matin pour l'aller : pas ou peu de vent.

32.

GILLES DUFFAY

supprimer 17.04.18, 21:45

Certes, il fera chaud, mais sur une courte période de la journée. Il suffira de ne pas aller trop vite et le moteur ne chauffera pas. Comme l'a dit Daniel c'est un très beau parcours.

31.

M. Gagnard

supprimer 17.04.18, 17:19

Je vais modérer les propos de Daniel : à mon sens, le temps de ce 300 ne sera pas idéal car il fera beaucoup trop chaud pour la saison (plus de 25° en plaine)... Oui ce serait une météo idéale si on était fin juin car alors les organismes sont acclimatés. Gare donc aux méfaits de la chaleur ce samedi, ça fait 6 mois que l'on n'a pas roulé dans de pareilles conditions... Pensons à boire !

30.

MAUGE Daniel

supprimer 17.04.18, 14:22

Ce samedi, un grand beau temps enfin! est annoncé pour notre BRM 300. Si vous doutez un peu de votre forme, si vous avez peur de la distance ou si c'est votre premier 300, surtout, n'hésitez pas, c'est l'année ou jamais ! Vous allez trouver des conditions idéales pour faire un 300 et pour en apprécier pleinement sa diversité :Des cerisiers d'Ancy aux premières vignes du beaujolais, des sapins des Echarmeaux , de la jolie cité de La Clayette aux bocages du charollais, des routes bucoliques le long du canal de Digoin à la sérénité de la croix trévingt et de la montagne roannaise vous ne pouvez que vous régaler. Pour avoir fait perso des 300 en d'autres lieux, je peux affirmer qu'aucun offre une telle variété de paysage......Et puis bien sûr, si vous partez avec le groupe coatché par Gilles, vous n'êtes pas sans savoir que son expérience est une assurance tout risques pour aller au bout.... Un petit conseil amical pas de trop : il faut bien garder à l'esprit qu' un 300 n'est pas un 50.il faut donc rouler à l'économie et éviter faire le fanfaron. Attendez la bosse du chateau de Nervieux, cher à Paulo ou à notre malheureux Doc, pour un petit effort gratuit.....ça fait plaisir mais attention que les crampounettes ne rattrapent pas les présomptueux..... Bonne route à tous les partants et Prudence!!!! J'aurai vraiment aimé être des votres!

29.

Toinon Jacky

supprimer 17.04.18, 11:26

Bonjour à tous, je ne viens pas souvent sur le site, et c'est pour voir de tristes nouvelles! Un bon rétablissement à notre "DOC" qui doit rager contre les chats ! Il me semble que Montverdun est un lieu à éviter, Paulo s'est aussi cassé la clavicule dans le coin , il y a quelques années. J'ai appris que le groupe des Bussièrois avaient eux aussi, embrassé le bitume, c'est dangereux le vélo! pour moi la télé me va bien!

28.

Mimi

supprimer 16.04.18, 20:59

Doc bon rétablissement. C'est bien vrai, tu es vraiment "chat noir " depuis six mois. Peut-être la loi des séries, adage hélas qui se vérifie trop souvent. Comme tu es devenu un vrai guerrier, alors ce n'est pas une pirouette qui va décider de tes envies de continuer à rouler. Tu as l air d avoir le moral, tu reviendra vite dans le peloton sans aucun doute . Je suis passé dans Montverdun, et je n'ai vu aucun chat blanc, noir ou autre. Il n ose plus sortir ! !!... A tous nos squadrattistes qui ne peuvent pas rouler faute à des petits ou gros pepins, je leur souhaite une guérison et de les revoir au plus vite. Courage . A samedi pour un 300 au sec. Mimi

27.

Gilles PEYRARD

supprimer 16.04.18, 19:27

1: Joëlle est la "gazelle du Dachon" 2: elle est hors normes, tout le monde le sait 3: elle sait faire un 200 sous la pluie sans km 3: c'est pas la chaleur ni les km qui vont l'arrêter! donc.... les oiseaux vont se taire sur les routes du 300 pour une haie d'honneur! épicétou!!! pour info: les mots croisés nécessitent de rester assis sur un fauteuil, une chais ou un lit.... mais ça ne le fait pas pour l'instant! je voudrais bien être en apesanteur dans la navette spatiale!

26.

Joëlle

supprimer 16.04.18, 18:51

Qu'on se le dise.... 1-Gilles notre Doc va petitement : en plus de sa clavicule cassée, de son casque cassé qui atteste du choc, il est transformé en Schtroumpf à cause de gros hématomes sur les fesses, les côtes, la hanche, ... qui l'empêchent de se reposer. Je ne voudrais pas être à sa place, ni de celle ......d'Annick !!! Courage Gilles ! Si tu veux des livres ou des mots croisés pour passer le temps, on peut te trouver ça ! On compatit tous à des déboires mais ça ne va pas te soulager, hélas ! 2- Philou s'entraîne pour le 300, il était vaillant, tonique et motivé, de bon matin sur son vélo. 3- Je ferais bien de prendre exemple mais je suis d'astreinte jusqu'à vendredi soir mais Michel annonce une belle journée donc la motivation sera au maximum et ça devrait passer entourée par mes copains de route ! L'espoir fait vivre ! Bonne semaine à tout le monde !

25.

Marie-Claire

supprimer 16.04.18, 18:31

Merci Gilles d'avoir une pensée pour les cyclotes qui dérouillent, pour moi cela fait 4 mois et je suis repartie pour X mois. Bon rétablissement et bon courage à toi. Marie-Claire

24.

Gilles Duffay

supprimer 16.04.18, 18:25

Le bolide accidenté samedi sera de retour de Montverdun demain. Le chat est vivant...!!! Le collègue qui a récupéré le vélo l'a vu traverser deux fois devant sa voiture dimanche. Le chat joue avec le feu ça va mal tourner.

23.

Gilles PEYRARD

supprimer 16.04.18, 18:08

Merci à tous, je voudrais moi aussi dire à un grand absent, notre maître des cimes, notre guide, notre exemplaire Daniel, de bien vite revenir sur les routes, car il nous manque vraiment! les épaules nous jouent décidément de sales tours! il y a d'autres cyclos et cyclotes qui "dérouillent" en silence dans le club; je suis avec eux (elles) de tout cœur. Tant qu'on parle vélo, c'est bon signe; je peux vous dire que ce ne sont ni une conductrice étourdie qui me charge, ni un félin maléfique qui se suicide sous mes roues neuves carbone, qui vont me faire arrêter de rouler! ha ça non!!!! le Doc

22.

MASSON B.

supprimer 16.04.18, 16:26

Bon courage à Gilles (ledoc).Tous mes vœux de rétablissement, et de te voir en vélo avec la squadra.

21.

M. Gagnard

supprimer 16.04.18, 12:18

Avis de grand chaud pour samedi prochain ! (températures max de l'ordre de l'exceptionnel pour la saison)... Ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour le 300...

20.

m.gagnard

supprimer 15.04.18, 09:57

Tous mes voeux de bon rétablissement au doc ! j'espère le revoir rapidement lors des sorties du mercredi. Allez, un petit dessin pour rire : http://jeunes.triclair.com/wp-content/uploads/2017/04/LeChat_Velo.jpg Merci à l'inoxydable Gérard pour ce parcours ; avant le départ, je pensais que c'était un circuit relativement plat, mais entre Feurs et Violay sur les coups de 18-19h, je ne pensais plus du tout la même chose...

19.

Gilles Duffay

supprimer 15.04.18, 08:33

J'espére que le doc a pu dormir correctement. Le canondale est en lieu sûr à Montverdun.Il est chez un collègue de boulot. Ce collègue à apporté couverture et couverture de survie. Un mot maintenant sur le parcours de Gérard. Un parcours roulant sans trop de difficultés importantes. Gérard était en forme et a souvent mené le peloton groupé. Je suis remonté avec Gérard et Roger par Salvizinet et la Pelletière avant de redescendre sur Salt. Merci Gérard pour avoir tracé et accompli ce parcours. J'avais 138 km et 1500 m de dénivelé

18.

ROLLAND Gérard

supprimer 15.04.18, 08:31

Salut à tous, Hier en fin d'après midi,le groupe s'apprêtait à effectuer les vingt derniers kms après une bonne partie de manivelles au cours de cette sortie, moral et train d'enfer malgré quelques gouttes,à la sortie de Montverdun,j'ai bien vu ce chat (qui n'était pas noir mais plutôt Dalmatien) traverser au loin devant le groupe,dans ma tete,en vieux routier,je me dis,tient bien ton guidon,on ne sait jamais.......! bien m'en a pris,le chat affolé tente de faire demi tour,placé en troisième position je lui roule dessus,et aussitôt j'entends derrière moi un bruit de chute significatif,c'est le doc qui vient de faire une bonne cabriole....tout le monde s'affaire autour de lui et Gillou prend la sage décision d'appeler les secours,en attendant nous faisons le maximum pour sécuriser le blessé qui est allongé sur le bord de la route,après sa prise en charge par les pompiers de Boen il sera transféré à Feurs pour examens complémentaires.DOC ,courage,c'est un mauvais moment à passer,ton expérience de toubib fera le reste,soigne toi bien,garde le moral en attendant de faire ton retour parmi nous. Merci à tous pour votre aide et aux gens de passage pour leur assistance. Dans l'attente de bonnes nouvelles......

17.

Gilles PEYRARD

supprimer 15.04.18, 07:43

Le chat n'était pas tout noir, mais à moitié ce qui a dû épargner un scratch monumental! merci Daniel, tu vois le doc est solidaire jusqu'au bout avec ses copain, il partage les galères.... Pour ce qui est d'Août j'avoue que là, je ne suis pas en mesure de me projeter sur le vélo, tout va dépendre du verdict du chir ortho (opération ou pas), car ma précédente galipette de novembre avait laissé des traces et tout a recassé hier avec donc une instabilité complète de l'épaule et une gène fonctionnelle plus qu'invalidante! Ce qui me désole le plus c'est mon travail, comment je vais gérer sans remplaçant? bon, y bien plus grave, mais là, ce matin, j'ai les boules et pas du tout le moral le Doc

16.

MAUGE Daniel

supprimer 15.04.18, 01:15

Le plus prudent des cyclistes évitera bien des accidents et bien des ennuis et malgré tout parfois, il n'y pourra rien : L'accident arrivera. Fatalité..."Mektoub" disent les arabes autrement dit : On n'échappe pas à son destin.. Bon rétablissement, Gilles et surtout garde le moral . Pour info, la télé a montré ce soir des images de Livigno -1800m- pris dans une tempête de neige. Allez! Dans 3 mois, presque 4, elle aura fondue lorsque la Squadra passera par là... ..et notre Doc sera lui remis sur pied, opérationnel , prêt pour les 40 lacets de sa majesté Stelvio. Courage. Daniel

15.

Gilles Duffay

supprimer 14.04.18, 22:37

Et oui je l'ai bien vu ce chat noir et blanc qui a traversé de gauche à droite. Il s'est blotti sur le bord droit de la route appeuré, il s'est senti en danger et à tenté le tout pour le tout en traversant à nouveau.A 30 km heure on parcourt plus de 8 mètres par seconde donc c'est impossible de passer entre les roues et le doc n'a pas eu de chance. J'ai eu de la chance..on souhaite à Gilles un prompt rétablissement,mais on ne verra pas le doc sur le 300 km.

14.

Gilles PEYRARD

supprimer 14.04.18, 20:39

Je suis parti rouler cet aprem après la pluie de fin de matinée ; on était 7 motivés, on avait tous très bien roulé je me disais que les sensations étaient bonnes les jambes tournaient bien……. Et merde ! à la sortie de Montverdun km 100 un connard de chat a traversé le peloton, marco de la poste gérard et gilou ont roulé sur cette saleté, et moi le dernier je l’ai pris plein fer et j’ai volé par-dessus le vélo à 30km/h ! une gamelle dantesque, j’ai eu peur de me fracturer les cervicales, et choc violent (j’entant un double crac, l’articulation acromioclaviculaire gauche et la clavicule du même côté ! sonné, les copains ont géré super jusqu’à l’arrivée des pompiers de Boën qui ont transporté mon corps meurtri au ch Feurs ! confirmation du désastre osseux et c’est pas cool du tout. Les côtes sont hyper douloureuses, je galère ; j’ai plus du tout envie de rire, cette fois c’est certain, la suite immédiate et tardive sera compliquée ! et mon travail……. Là c’est la cata Le doc est désespéré GILES

13.

GILLES DUFFAY

supprimer 13.04.18, 21:25

La fusée est maintenant sur le pas de tir. Le compte à rebours est enclenché et rien ne devrait l'arrêter.

12.

M. gagnard

supprimer 13.04.18, 20:35

Bon alors elle est où cette fusée du 300 ? On ne sait plus où on en est du décompte...

11.

MAUGE Daniel

supprimer 13.04.18, 14:13

Méa Culpa pour le parcours de Gérard. Toutes mes excuses ! Il ne peut pas y avoir de prime Euromag ce samedi puisque son parcours remonte par la valette et la pelletière. N'en déplaise à mon président, j'ai mal analysé le parcours sur open runer et dès qu'il l'a ajouté sur le site en format world, j'ai immédiatement compris mon erreur....

10.

MAUGE Daniel

supprimer 13.04.18, 13:02

Merci les amis pour la carte de Barbentane que j'ai reçu ce matin. Vous êtes sympa d'avoir pensé à moi. Sans aucun doute, pris dans la tourmente à Bas en basset, souffrant sur ces routes mal plates de la haute-loire et grelottant le lendemain dans le froid du col du pendu, vous avez dû me maudire.....Finalement, tout s'est bien passé et j'en suis très heureux. Et, vous ne garderez probablement en souvenir que le plus beau du parcours, les paysages.... Merci d'avoir trinqué à ma santé ! Je vais peut être ainsi bénéficier d'ondes amis favorables qui vont me permettre de revenir au plus tôt dans le peloton car j'avoue désespérer à retrouver le fil. Bonne route ce samedi. Le parcours de Gérard me semble assez roulant .Attention cependant, du calme gardez en si vous voulez faire bonne figure au moment de la prime Euromag.......

9.

Gilles PEYRARD

supprimer 12.04.18, 07:31

Certes! ça tombe bien....je n'avais pas envie de le monter aujourd'hui! en Aoüt, on devrait encore voir de la neige au Stelvio..... ce matin, il pleut encore! quel bol pour notre sortie d'hier; mais j'étais accompagné de "Senior Météo", donc on ne craignait rien évidemment!

8.

GILLES DUFFAY

supprimer 11.04.18, 21:19

A la veille du 300km, il faudra aller rouler avec les"rouledoux" pour ne pas entamer le capital énergie.Il faut simplement faire tourner les jambes s'en s'entamer car 300 km sur un vélo c'est long et il ne faut rien laisser au hasard pour y arriver.Joëlle aime bien aller faire la sortie du mercredi(lorsqu'elle est en vacances) car ça roule cool et elle discute encore plus que le samedi...!!. Vous avez vu la différence de neige qu'il y a entre 2017 et 2018 au Tourmalet?

7.

Michel Gagnard

supprimer 11.04.18, 18:03

Oui j'ai eu mes 3 chiffres : 101 ou 102 je ne sais plus trop. C'est ma seconde sortie à 3 chiffres depuis juillet (la première était le 200). Je suis arrivé bien crevé, je peux t'assurer que la montée de Bussières n'a pas été faite à 29 km/h ! Le 300 (si toutefois je le fais) va être très très difficile dans son dernier tiers, je me rends bien compte d'un manque flagrant de fond (pas encore 1000 km au compteur depuis septembre)...

6.

gilles PEYRARD

supprimer 11.04.18, 17:11

Qui l’eut cru ? le vent ces jours, la pluie… rien ne laissait croire que j’allais sortir le vélo ; mais hier soir un mail de « Météomann » les grosses cuisses du Gabotin m’invitait aimablement à une sortie ! Je ne pouvais qu’acquiescer la proposition. Je savais que j’allais souffrir, mais il faut aussi accepter des sorties de décalaminage pour passer un pallier ! alors basta, j’y vais ! Rdv au carrefour de St Agathe sur le RD1 et j’en menais pas large, car les jambes étaient raides et lourdes ; mais après un échauffement et avec l’émulation du maitre du pédalage qui écrase les pédales (le vélo grince de douleur, j’ai bien vu la souffrance du matos en étant dans sa roue), je me suis refais la cerise, et j’ai fait ma part de relais ; et en bosse, je me sentait de mieux en mieux, sauf la dernière, où on n’était beau ni l’un ni l’autre dans le HC Néronde la Chapelle….. alors oui, ça a roulé, j’ai été au dessus de mes possibilités habituelles, mais la sortie n’était ni longue ni difficile, idéale pour se secouer les plumes ! encore une belle sortie, j’ai pu voir l’effet fulgurant des cuissots de Michel ente St Polgue et le pont de l’autoroute avant Pommier, je n’ai pas réussi à suivre « la bête » ! Mais je suis content de la montée du château avant Nervieux, que je passe à bloc devant en vélocité à 29km/h ! on s’est calmé entre Balbigny et Néronde, ouf ! Le circuit tracé par Michel (merci à lui, j’étais sans idée…) Bussières le Remblai Ste Co, St Just Neulise Vendrange l’hôpital St Cyr de Favières Cordelle, pont de Presle Bully St Polgues, descente Pommier, Nervieux Balbigny Néronde la Chapelle…. Et mes garages ! ouf 87km 25.600km/h 1050m D+ Bon, pour le 300, INTERDICTION FORMELLE de rouler comme ça ! je serai INTRANSIGENT ! non mais de fois ! Merci Michel de m’avoir attendu, j’espère que tu auras eu les 3 chiffres en passant la croix Cazard Gilles « le Doc »

5.

GILLES DUFFAY

supprimer 09.04.18, 22:34

Ce licencié est revenu du Nord et il a pu prendre Peter Sagan en photo, on peut voir la hauteur impressionnante des jantes du vélo du vainqueur de Paris Roubaix.Merci Pierre pour toutes ces images.Nous avons fait Paris Roubaix cyclo, il y a maintenant un certain nombre d'années e t tout ce que je peux dire c'est que les pavés sont vraiment disjoints.

4.

Gilles Duffay

supprimer 08.04.18, 13:32

J'ai demandé à un licencié de la Squadra qui est présent sur le Paris-Roubaix de faire une photo.. vous le verrez peut-être demain où dans quelques jours sur le site

3.

GILLES DUFFAY

supprimer 07.04.18, 21:48

comme je l'avais dit en début d'année, il y a bien deux groupes au départ de Feurs au moins, une fois par mois et le deuxième groupe s'étoffe sortie après sortie.Nous étions 9 dans ce groupe et nous avons passé une bonne après midi. David a effectué ses premiers pas en vélo de route et a bien apprécié , il va revenir....Il a fait 80 km sans problème. Christian, Pierre et Jean Luc s'adaptent bien au rythme de ce groupe .

2.

Gilles PEYRARD

supprimer 07.04.18, 19:54

Sortie du mois ! Je retrouve les valeureux descendeurs de Pacques qui semblaient pas trop mal sur le plan physique. Des revenants au second groupe et un tout jeune nouveau routier, Gilou en dira plus sur son groupe qu’il a assurément conduit au bon rythme à bon port, je fais entièrement confiance à notre président pour « gérer » ses ouailles ! Nous, on file sur le circuit prévu, sous des bourrasques soutenues de vent. J’avoue, je suis parti, car les copains sont des braves, et les aléas du climat ne les arrêtent jamais, et finalement, je finis petit à petit par prendre de la graine ! on se rassure comme on peut ! Le début a un avant goût du 200 et du 300 mais après Chambost Daniel nous a fait monter le talus qui reprend la route de Villechenève après un arrêt « niveau », où on voit avec inquiétude la noirceur du ciel ! mais comme en haut attendait le sorcier de Gabottin aux grosses cuisses, je me suis dit que la météo serait bonne ! et gagné ! On monte donc cette belle route mal plate jusqu’à Villechenève en discutant, et descente sur Poncharra, où on se prend le vent jusqu’à St Romain de Popey et la descente à Savigny St Bel ! mais ça va, « on gère » ! Et après 1km « rock&roll » sur la grande route où un abruti a voulu nous mettre au fossé alors qu’on roulait tous en ligne sur la bande d’arrêt d’urgence ( !!!!,,,…) j’ai eu la surprise et l’immense plaisir de découvrir la sublime route calme donc Daniel parlait, qui monte à Bibost St Julien/Bibost, et qui finit à la croix Mazieux ! magnifique ! voilà ce qui me botte le plus dans ces sorties, la découverte ! alors, chacun est monté selon son niveau, son envie, et finalement on se regroupe à la croix, et tous le monde avait un sourire qui en disait long. La suite, je connais, ça roule toujours fort, seul ou en groupe, jusqu’aux Auberges Villechenève et le Signy. J’arrive sur « mon jardin » jusqu‘à Violay, mais je me rends compte que je dois gérer la fin du parcours, tranquille, en dedans, car je paye ma semaine culinaire et œnologique, avec des exposés médicaux, visites d’usines, à Castres, avec en prime 1200km de bagnoles (je suis rentré cette nuit !). Donc, »mon Gilou », j’ai géré, sans stress, et je rejoins calmement tous les copains qui m’attendaient au centre de Violay. Retour à Bussières avec une banane terrible ! je suis content de cette sortie ! MERCI DANIEL ! tu as encore tracé un parcours parfait, équilibré, ni facile ni dur, qui a été pour moi un plaisir extrême. Finalement le vent, même violent, ne nous a pas trop pénalisé. Je suis parti de Bussières, et stoppé à Bussières, vu que le circuit me permettait de faire l’intégralité sans m’obliger à redescendre sur Feurs. 105km 1380m D+ Le Doc

1.

MAUGE Daniel

supprimer 06.04.18, 08:31

Pour être tout à fait exact avec ceux qui salivent déjà à l'idée d'un 3% où ils pourront mettre le peloton en ligne et entendre les copains prendre la boufette, il faut préciser que le 3% se termine en 4% à l'approche de Bibost, à peu près à la hauteur du pré où jadis en saison se tenait chaque jour (à 17h, il me semble) un marché de gros aux cerises où les producteurs essayaient de négocier au mieux leur récolte auprès des grossistes. Mais,à vrai dire, le pur-sang lancé dans son élan va-t-il vraiment sentir une différence à passer du 3 au 4% ? pas sûr du tout.......
Ajoutez votre commentaire
Votre nom :

Votre commentaire :
ce site a été créé sur www.quomodo.com