AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 Un retour apprécié .... renforcer tous les clubs. jeudi 24 juin 2004 
 Rugby à XV :  Vers une gestion de
 Reflexion surr le retour de l'Union Sportive Labastide-sur-l'Hers - Le Peyrat
Le club "rouge et noir" des rives de l'Hers est un des plus vieux clubs du département et du Comité des Pyrénées. Il est vrai que les deux villages ont de qui tenir puisqu'un de ses enfants (évoqué sur le site des Fils de Bélesta ), est un des pères fondateurs des premières règles ovaliennes établies et fixées sur le modèle britannique en France.
Présent depuis le début du siècle mais victime d'éclipses passagères il a su toujours se relancer en restant toujours indépendant malgré la mode et/ou la nécessité des ententes.
Un temps pressenti en groupement avec Bélesta puis avec Chalabre, enfin avec Laroque-d'Olmes,l'U.S.B.P a toujours su renaître de ses cendres et rallumer ses couleurs.
Aujourd'hui , le Pays d'Olmes et le Comité des Pyrénées enregistrent avec plaisir le retour dans le concert du championnat de Pyrénées d'une formation fanion en série 4.
Ce retour au premier plan s'inscrit en fait dans le besoin du secteur d'offrir à une frange de joueurs d'évoluer en séries régionales à tous les niveaux. Avec Laroque, Mirepoix, Bélesta et Chalabre, Lavelanet, 1 et 2, aujourd'hui l'USBP l'éventail de niveau s'ouvre garantissant des temps de jeux comme une animation sportive à tout le monde. Sur l'échiquier ovalien du Pays d'Olmes la reprise de ce club "historique" comme la bonne santé des autres est un indicateur rugbystique important , en terme de possibilités de jeu, certes, mais aussi et surtout en estimation d'effectif et en potentialité de dirigeant. L'animation ovalienne du secteur passe par le maintient de ces entités qui outre la culture alimentent un bassin de formation joueurs, dirigeants et public. Ils sont les relais géographiques sportifs actifs et majeurs du sport "rugby". A l'heure ou beaucoup de secteurs éprouvent d'importantes difficultés à faire fonctionner des clubs de rugby (démographie en baisse, difficultés économiques et baisse du bénévolat) réjouissons nous de trouver en Pyrénées Cathares des clubs actifs, ambitieux et soucieux de pérennité . Aujourd'hui tous les clubs historiques sont à nouveau en place, reste le problème de Villeneuve d'Olmes un temps créé et qui pourrait peut-être afin d'éviter de concurrencer l'actuel et dans un soucis d'équilibre opter s'il redémarrait pour, pourquoi pas, une seule section : féminine. L'espace vital ovalien est complêt.Il est indispensable, actuellement, qu'une harmonie entre tous les clubs du secteur se mette en place et permettent un fonctionnement pérenne..... difficile d'éviter le chauvinisme, le culturel, le local ou l'ambition.... un rêve "transverse" qu'il faudra bien un jour concrétiser si l'on ne veut pas que les forfaits même épisodiques un jour pour les uns, un jour pour les autres amoindrissent le tissu rugbystique . Actuellement et même s'il convient de soutenir un club, un village, une vallée gardons toujours un oeil sur la notion de "secteur" en arrière de décor tout au moins au niveau des effectifs et de la formation que l'on voudra mouvante, tournante, fédératrice et équitable pour tous.
Peut-être le RPO de par sa fonction inter-club sera-t-il le ferment d'une cohabitation amicale, harmonieuse et ce à tous les niveaux. Pourquoi pas ? Tous les clubs actuels doivent et peuvent fonctionner correctement sur la base des effectifs du Pays d'Olmes, reste la répartition en fonction peut-être des ambitions ou des préférences mais toujours en conservant l'intérêt commun et général.

nota : dans nos différents articles nous avions évoqués nos souhaits d'une reprise de ce club et souvent lancé un appel à tous les clubs pour aider ci-possible, chercher "ensemble" des solutions de reprise. Aujourd'hui pour un , demain pour l'autre et ce dans l'intérêt général du secteur en particulier, du rugby en général.
photo : une des formation "d'antan" de l'USBP;

titre image
 Mise à jour effectuée le 25/06/2004 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com