AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 Les emplois issus du partenariat "pro" ... dimanche 22 août 2004 
 Rugby à XV :  ...une passerelle à optimiser....
 Les emplois et par conséquence l'ancrage socioculturel puis socio-économique ont permis depuis 100 ans de subsister puis d'arriver au premier plan enfin, aujourd'hui, de résister à l'hégémonie du football.

Ne soyons pas laxistes en oubliant ou occultant les créneaux laissés libres par le professionnalisme (plus intéressés par le financier) : les emplois.
Même si de temps à autres on entend parler de reconversion, ce n'est pas demain la veille que les clubs organiseront la reconversion des joueurs, peut-être une structure autre, dans tous les cas sur un petit nombre, il reste donc une importante plage de manœuvre, des opportunités à exploiter.

L'emploi issu du partenariat des pros
Les clubs professionnels, comme toutes entreprises resteront au cœur du "métier" et seront intéressés par les animations et les seuls financements.
Toutefois les partenaires des structures "pros" disposent d'emplois et pourquoi pas les rediriger vers les clubs amateurs.

Ces possibilités, vitales pour le rugby, restent à saisir et il convient d'en organiser la recherche, mettre en place le protocole de distribution, d'en définir le fonctionnement, de poser la passerelle entre monde pro et amateur, clubs vers clubs ou clubs vers comité puis vers clubs amateurs.

Le partenariat pro-amateur
Géographiquement et ce à 80% ce partenariat ne pourra se mettre en place qu'entre clubs d'une même zone géographique (tenir compte du partenariat dit de proximité) et s'appuiera exclusivement sur un rapport gagnant-gagnant donc des échanges.
Il peut se déclancher sur ces critéres :
- un partenaire important des pros situé sur zone du club amateur influence un partenariat "amical" et des relations privilégiées

- mise en place d'une formule "satellite" ou l'amateur servira de plate-forme sur la base "cadet-junior- départementaux", entraînant écoles de rugby parrainées et exclusivités de mutation.

- mise en place d'un type de filiales (type espagnol) ou des "reichel" ou des "espoirs" non compétitifs au "plus-haut' sont mis en pépinière dans le club amateur.

Comment procéder, les alternatives
Si en Nouvelle Zélande et Afrique du Sud ces formules sont mises en place par les comités, en France on tend à les créer de club à club.
Elles s'établissent à travers des réseaux relationnels, parfois des partenaires souvent avec l'appui des joueurs issus du club amateur et mutesen pro.
L'absence des institutionnels fait prendre le risque de pertes d'exploitation.
Cela demande des contacts étroits et la mise en place d'un axe relationnel fort, des points dédiés actifs, un travail continu.
Il faut donc, actuellement une forte volonté des dirigeants "amateurs".
Aller au devant, s'inscrire dans une logique volontariste.

Le 09
Le département de l'Ariège dispose d'atouts majeurs pour les partenariats avec Toulouse, Narbonne et Perpignan. (le 09 dispose de jouers dans ces clubs)
La distance sera un point majeur mais le facteur déterminant restera longtemps le "relationnel" et la volonté "forte" des deux clubs.
ex : Lavelanet dispose de joueurs ou dirigeants en place sur le Stade Toulousain, de dirigeants sur Narbonne, d'entraineur sur Perpignan, etc.......Pamiers idem avec Toulouse, Foix avec Narbonne, etc....

Le temps presse
Il est évident que les clubs amateurs doivent réagir très rapidement.
D'une part pour aspirer les emplois en cours, d'autre part pour s'inscrire en premier car les élus ne seront pas légion.
D'autres département sont à l'affut, certains comme le Tarn travaillent déjà ..... attention .

Ces lignes sont inspirées des structures après études et constats mise en place par les Fédérations de l'hémisphère sud. Avant hier jugées utopiste, hier prématurées elles sont devenues aujourd'hui pour beaucoups un des axes majeurs de leur fonctionnement.

Comme le résume Wilson Whitneray, capitaine mythique, industriel et dirigeant :" un jeune fait un entraîneur, un arbitre, un dirigeant, du public. Il doit travailler, se souvenir et fermer la boucle de l'ovalie, c'est comme cela que nous perpétuerons le rugby, ne laissons pas les autres disciplines emprunter nos chemins historiques qui même dans le monde "pro" reviennent tous à l'ancrage local ou régional".
 Mise à jour effectuée le 22/08/2004 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com