AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 Un des élevages majeurs du secteur de Salamanque mercredi 21 avril 2004 
 Ferias :  Los Bayones
 Origine des textes : Corridas.net

Los Bayones

Devise : bleue, blanche et rouge
Señal : " hendido " à droite et " muesca " à gauche
Ancienneté : 30 mars 1986

Fincas : " Los Bayones " Valencia de Alcantara, Cáceres et " El Vecino " à Calzada de Don Diego Salamanca.

Représentant : Manuel Hernández García. Tel. 0034 923 223790

Origine : Sur la base des produits de l'élevage des Hermanos Rivas fondé dès 1733 à Dos Hermanas près de Séville le Conde de Vistahermosa crée à partir de 1774 la base du cheptel moderne tel que nous le connaissons aujourd'hui. Sur ce tronc fondamental naîtront les branches de Saltillo en 1850 et Dolores Monge viuda de Murube en 1851. De cette dernière procède dans sa quasi totalité le cheptel brave actuel : lignée Urquijo, Murube, Bohórquez , lignée Contreras-Baltasar Ibán, lignée Eduardo Ibarra en1884, ganadería qui très vite connaîtra un développement original, donnant naissance à deux branches très différentes, celle qui naîtra de la sous-branche créée par le Conde de Santa Coloma qui recevant en 1912 l'apport de celle de Saltillo se subdivisera en Coquilla, Graciliano Pérez Tabernero, Luis Fraile, Albaserada, Victorino Martín ; et celle née de la sous-branche Parladé (1904) qui se subdivisera elle-même en quatre ramifications principales : la lignée Gamero Cívico (1914) d'où est issue la ganadería de Samuel Flores (1954), la lignée García Pedrajas (1918) qui donnera naissance aux Guardiolas de María Luisa Domínguez Pérez de Vargas (1946) et à la ganadería de Carlos Nuñez par le croisement avec la lignée issue de Manuel Rincón (1909) et enfin la lignée de la Marquesa de Tamarón (1911) d'où naîtra la ganadería du Conde de la Corte (1920). Cette dernière peu-être considérée comme le véritable creuset du cheptel moderne à travers les deux branches principales qui en sont issues : celle de la ganadería d'Atanasio Fernández (1929) à Salamanca et celle de Juan Pedro Domecq (1930) à Séville, que le ganadero croise avec la lignée Veragua descendant en droite ligne du tronc fondé par Vicente José Vázquez. Les propriétaires actuels achetèrent un fer en 1983 et formèrent la ganadería à partir de vaches et sementales achetés à Santiago Martín, provenant directement de Lisardo Sanchez et Atanasio Fernández. Ganaderías issues du même encaste: Atanasio Fernández, Aguirre Fernández, Sepúlveda, El Sierro, Lisardo Sánchez, Valdefresno, Los Bayones, María Lourdes Martín de Pérez-Tabernero. Pour historique complet voir Atanasio Fernández.

Dès sa création et en raison de ses origines prestigieuses, la ganadería de Los Bayones a pu lidier dans les grandes ferias. Cousins proches des ganaderías du Puerto de San Lorenzo et de Valdefresno, ses toros présentent un comportement similaire. On se souvient notamment en France des trois toros extrêmement braves lidiés à Nîmes lors de la Pentecôte 1998. L'histoire de la ganadería a été malheureusement endeuillée récemment par un accident tragique. Le 18 septembre 1999, le mayoral de la ganadería, Bienvenido García Santos (53 ans), bien connu des professionnels et des aficionados pour son expérience et son sens de l'accueil, fut pris par un toro dans la finca " El Vecinos " alors qu'il venait de débarquer dans les corrales un lot en provenance de la finca " Los Bayones ". L'accident se produisit alors que le mayoral se disposait à refermer les portes sans avoir apperçu un toro séparé des autres et resté en arrière. Projeté en l'air, il reçut plusieurs cornadas avant que quiconque ait pu intervenir. Transporté d'urgence à l'Hôpital Universitaire de Salamanca , il décéda quelques minutes avant de parvenir en salle d'opération. Le lot de toro qu'il venait de débarquer était destiné à la feria de Valladolid.

titre image
 Mise à jour effectuée le 23/04/2004 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com