AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 Parrainage, filiales ou satellite : quel avenir pour l'élite du jeudi 01 janvier 2004 
 Rugby à XV :  Saint-Girons-Foix-Pamiers-Lavelanet....
 Depuis quelques saisons les clubs ariègeois s'interrogent sur leur possibilités de réintégrer l'élite du rugby. Hier, sous la plume de notre ami Alain Roumieu, au cours d'un forum de La Dépêche du Midi, avait été posée l'idée d'un club pro intégré dans un contexte d'union départementale. Le concept se tenait mais le niveau financier et la potentialité de notre Ariège ne correspondait pas et encore moins aujourd'hui aux budgets d'un championnat pro-1 et pro-2 et l "explosé". Et puis celà en valait-il la chandelle ? N'y aurait-il pas eu un effêt contraire (clubs explosés, énergies diluées)comme semble le confirmer les ententes (Métro-Racing, Creusot-Montchanin, Toec-Toac-FCC et plus recemment Tarbes-Lannemezan) initiées à cet effêt.
Ce jour, le débat est clos, tout le monde à compris que le rugby pro est une affaire d'agglomération, de bassin industriel ou de multinationale.
Certain pourront regretter le "système Ferrassien" mais l'heure n'est pas à la pyramide inversée (occupation du terrain géographique)mais bel et bien à l'occupation du terrain financier.
Chacun sa place. Notre département , un des moins peuplé et un des moins industrialisé est voué comme depuis toujours, par ailleurs, à un positionnement intermédiaire qui place nos meilleurs clubs en première ligne des clubs amateurs et qui les poussent à développer une politique de formation, d'animation, de social-professionnel forts et indispensables.
En clair, le seul avenir du rugby ariègeois tous niveaux confondus passe par la formation et l'animation structurelle. Formation sur chaque site de club , mais aussi plus étendue avec des concepts de vallée, canton ou communauté des communes. Animation structurelle en instituant un renouvellement de cadres-éducateurs que l'on doit placer pérène en fournissant ou favorisant une activité professionnelle proche.
Reste à ambitionner un "tentinet" en étudiant les formules dites "satellitaires" ou "filiales" voire "parrainage".
Pour les filiales, l'Espagne reste le modèle le plus performant. Les clubs pro rentrent dans les budgets de clubs issus de régions ou de départements vierges de professionnalisme et travaillent sur la formation. Les équipes fanions de ces filiales utilisent des espoirs ou des juniors mis en attente avant de les récupérer voire de les céder . Ce sont des pépinières sportives (centre de formation de poussin à sénior). Ce sont des centres utilisant la potentialité d'un secteur géographique. Bien structurés ils sont un avantage et pour le club pro et pour le club filiales, tous ayant intérêt à un bon rendement.
Le parrainage est différent dans la mesure ou il n'est pas complêt. En effêt il est le plus souvent basé sur une exploitation des seuls cadets-juniors et le club parrainé n'en retire qu'un avantage financier limité. Tous les exemples actuels voient un déséquilibre dans ce système.
En ce qui concerne les ententes de clubs, il est le plus souvent une division qu'une addition. En effêt, l'entente se résume à une supprématie d'une des deux entités et provoque l'affaiblissement de l'autre. L'entente n'est valable qu'en cas de disparition affirmée d'un des deux clubs et en exemple démontre que ce sont au niveau des écoles de rugby qu'elles sont les plus performantes.
En conclusion, on remarquera qu'en Ariège se sont développé des rassemblement en plaques cantonnales gérant les écoles de rugby obligées par manque d'effectif ou d'encadrement à ces regroupements. Pour les ententes de clubs, Mazère-Calmont et Bélesta-Pays de Sault sont des strutures qui fonctionnent bien car dans les deux cas un club s'ajoute ou par défault ou par danger de mise en sommeil. Dans ces deux cas on relève la mise en place équitable de structure et d'animation, la balanceéquilibrée des paramètres joueurs et dirigeants.On pensait que Labastide-Peyrat en ferait de même avec Laroque d'Olmes ou Chalabre en attendant de redémarrer en solo. Il faudra que ces dirigeant y pensent rapidement ..... peut être en hébergeant une entités éducative (cadet ou junior)
Reste que notre département se doit d'instituer des sport-étude dans les meilleurs délais comme il doit, aussi, penser à "satelliter". On parle de Narbonne sur Foix et plus vraissemblablement de Lavelanet avec le Stade Toulousain. Rumeurs ?
Quoiqu'il en soit, les clubs de notre département doivent, et ce très rapidement, se structurer en conséquence ou tout au moins commencer à travvailler sur ces concepts s'ils veulent coller aux fédérales 1 ou 2 et dans tous les cas pratiquer une politique de jeune plus pointue, porter leur ambition sur une formation "optimisée". La politique de l'équipe-vitrine est obselète dans notre département, celà sera ou le "tout-formaton" ou la mort lente à moyen terme.
 Mise à jour effectuée le 24/01/2004 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com