AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 Le partenariat dit "citoyen"... mardi 01 novembre 2005 
 Rugby à XV :  ... une formule entre filialisation et satellitaire....
 Un nouveau concept : le partenariat "citoyen".
On a souvent parlé, ces derniers temps, de "satellitaire", de "filiales" voire de pépinières sur le modèle des clubs espagnols ou italiens. Voilà que va apparaitre en France un oncept intermédiaire : le "partenariat citoyen" dont le nom évoque , vous l'aurez tous et toutes compris, la notion de partage entre une strcture "pros" et une "amateur".
Cette initiative "pro-am" n'est pas s'en inquièter car si dans les cas du satellitaire et des filiales
elle mêt en paralléle ou en complémentarité deux clubs dans le nouveau cas, celui du "PC"* c'est le ou les partenaires qui sont mis en premier plan et le club en tout dernier ce qui emmene la crainte et la précarité du desengagement d'un ou des partenaire avec la formule ou avec le club.
En effêt, ce projet ouvre deux pistes bien distinctes. Soit le partenaire tenté par la formule "sponsorise" le club amateur puis le club pro à travers des partenariats couplée, complémentaires ou pas (emplois, panneautiques, gestions sous-traitants, textiles, prêts divers, assistance technique, etc...) sans que les deux clubs mellent l'aspect techniquo-sportif soit et c'est le cas le plus interressant cet aspect est amorcé sur le mode du satellitaire ou de la filialisation. Ce dernier cas sera souvent ébauché et débutté à travers des contrats d'image puis poussé plus loin vers des prêts de joueurs sous contrats mais non utilisé (notamment des espoirs et reitchel).
Comment en est-on venu à l'étude de ce concept.
La gestion "pro" emmene les responsables de ces structures à pratiquer du prospect vers les grandes entreprises. Mais les "grands patrons" de ces "grands groupes" ont parfois des origines ou des membres de leur conseil d'administration qui sont issus et ils le revendiquent de ville ou villages qui disposent de clubs de rugby, voire parfois ils ont évolués dans ces clubs aujourd'hui placés en second plan, quand ils n'en ont pas été , également, le président et/ou le principal "mécène".

Révélé par une indiscrétion le projet, actuellement, en cours entre un club "pro" de notre région et un club de "promotion d'honneur" du département voisin - ariège - (déjà finalisé au niveau des emplois induits - c'est à dire issus du partenariat pro) dont un ancien joueur et président est à la tête d'un ensemble indiustriel de niveau international.
Le "PC" n'est pas, certes, la formule idéale il est évident que l'aspect technico-sportif des satellitaires ou des filialisation est plus interressant et surtout, surtout d'un avenir pérène mieux structuré et mis en place... le retrait du partenaire ou l'absence du décideur du choix "PC" étant alléatoire. Nous pensons tout de même que les deux aspects seront mis en place en même temps ou à temps rapproché.
Comment évoluera cette formule dont on dit que certains dirigeants institutionnels pousseront pour obliger chaque club "pro" à en mettre deux en place (un en fédérale2 ou 3 + un en série) ?
La complexité de ces projets et l'absence de modèle rodé laisse les spécialistes des gestions de clubs dans une absence de repère et dans l'interrogation la plus totale.
On cite, toutefois, les expériences Néo-Zélandaises mais ce sont des "régions", on scrupte les championnats de football espagnol souvent,, italien aussi tout en sachant que le paramétre "distance" sera important à rajoutter comme sera à prendre en compte la mise en place rapide et voulue d'une législation et d'un juridique commercial, civil comme sportif ... une question de volonté fédérale peut-être, des clubs "pros" surement ... il y aura certes, aussi, des laissés pour compte , des non-choisis, etc... on a pas fini de parler de ces mouvement nouveaux issus d'un "pro-am" encore très proche et mélé à tous niveaux.... à suivre.

"PC"* = le partenariat "citoyen"
 Mise à jour effectuée le 01/11/2005 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com