AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 La nouvelle carte de France du rugby.... mardi 28 novembre 2006 
 Rugby à XV :  ... ou la fin du rugby des sous préfectures !
 Les journaux spécialisés l'ont évoquée puis oubliée voici ce qui après la Coupe du Monde va alimenter les chroniques sportives.
Le constat : il est apparu, et c'est un éphémisme, qu'il exstait un écart de plus en plus important entre le monde professionnel et le monde amateur. En clair hièrarchiquement entre la Pro D2 et la Fédérale 1 et structurellement entre le rugby des sous-préfecture et celui des villes moyennes ou celles correspondants aux bassins commerçiaux et/ou industrields. Les clubs à fort-potentiel ambitionnant de monter sont mal préparés par une Fédérale 1 très déséquilibrée et ceux qui descendent échouent sur un championnat peu attractif... immaginez si Toulon était rétrogradé l'impact sur les partenaires d'une affiche contre Lavaur ou Ceret (sans vouloir gommer les mérites de ces clubs ). En terme d'image, de merkandesing, d'attractivité ce sont des mondes différents même si le passé, l'histoire sont là...
Il convenait donc d'étudier une division "passerelle "dixit" et celle-ci est à l'étude.
Les clubs pourraient avoir un statut intermédiaire calqué sur le type promotionnel du foot , des anciens indépendants cyclistes... etc...
Il y aurait dans un premier temps une poule sud et une poule nord.
On évoque dans les milieux autorisés les clubs de : Aurillac, Nimes, Marseille, Périgueix, Amgoulème, Blagnac, Cahors, Marmande constituant la poule Sud.
Strasbourg, Nantes-Saint-Nazaire,Avignon, Valence, Creusot-Montchanin, Tours, Arras-Lille-Lens et un club de Paris constituraient la poule "Nord".
Tandis que seraient statués des positionnements "en attente" (dixit) comme Monaco, Andorre, Rennes, Rouen, Andorre, Orléans ... tous calqués sur des critéres particuliers.
Les études menées feraient état de contacts sérieux avec des clubs de football dont déjà cetains présidents sont fortement impliqués dans la gestion de clubs. On pense à Gervais Martel, président du R.C.Lens pour Arras, Pastor, celui de Monaco pourrait en faire de même à bref terme tandis que la Famille Pinault, actionnaire majoritaire pourrait à très bref terme s'investir soit sur Rennes-Bretagne soit sur une entité parisienne.
En ce qui concerne Andorre, on attend des précisions suite aux rumeurs de prise de participation d'un partenaire d'envergure (ex-cyclisme) tandis que pour les autres cités on soulignera que certains sont avancés, on pense à Rouen avec la Matmut en soutien.
Ce rapide résumé issu d'informations provenant de plusieurs sources mais se recoupant souligne le soucis des dirigeants actuels de rstructurer les hièrarchies ceci dit en nécessité car disproportionnées sonnant le clas du rugby dit des "sous-préfecture" et repositionnant comme juqu'aux années 20 le "haut du panier" dans les villes et bassins conséquents.
L'histoire est un éternel recommencement.
Parallélement on constatera l'intérêt porté aux "modéles espagnol-anglo-saxon et italien" en visionnant de plus en plus soient les prises de participation , soit un réel intérêt des grands groupes industriels et ce souvent à travers le foot et les clubs actuels dirigés par ces derniers sur le rugby. Comme Barcelonne, Madrid et bien d'autres qui ont du foot à haut niveau mais aussi du basket certains verraient d'un bon oeil assujettir à leur clubs une entité "rugby" et la promouvoir au plus au point.
Rennes serait, par exemple et parait-il très avancé dans ce concept.
Pour rappel, le TFC et le Stade , je ne sais plus lequel à un môment avaient eus une phrase anodine mais bien posée de ce type de fonctionement, certes vite abandonnée.... mais certains y pensent ou y ont pensés.
Ce tour d'horizon montre le bouillonnement actuel du monde du rugby et dans tous les cas marque la fin certes du rugby-des-sous-préfectures cher au Président Ferrasse et à ses implantations mais aussi le soucis des dirigeants actuels de positionner au mieux pour l'avenir les clubs et les système générés par le professionnalisme... par petites touches mais inéductablement.
 Mise à jour effectuée le 28/11/2006 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com