AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 Roger Martine....n°12 du F.C.Lourdes. jeudi 03 mars 2005 
 Rugby à XV :  ...tutoyer les étoiles......
 Roger Martine : Le F.C.Lourdes encore une fois touché...

Après Jean Prat c'est Roger Martine qui nous quitte, tous deux victimes d
'une maladie que l'on dit longue , une des façons de masquer son horrible nom.
Il faisait partie des joueurs emblématiques de "l'âge d'or" du rugby et les gamins de l'époque comme le font, aujourd'hui, d'autres avec les "stars" du foot empruntaient son nom et se faisaient coudre leurs numéros sur les vieux pulls
utilisés comme maillots. On gardait le nom.... à vie.
Lepatay avait le 14, lui était de Mazamet, Martine le n°13, on n'utilisait pas le 12 de Maurice Prat car le nom des "Prat" était intouchable, le 11 c'était Tarrick et les 9 et 10 les Labazuy. Ceux de devant n'empruntaient pas de patronymes (ils ont toujours été moins frimeurs que les gazelles)
si ce n'est que pour mettre au point des combinaisons.
De mes souvenirs rugbystiques j'ai gardé peu de choses. Un ballon de 1921, offert à mon père par le premier international de Bélesta (Gérard Branca, 2 contre l'Irlande, 1 contre les Gallois, il était général d'armée), une paire de crampons de 1947, les derniers portés par Demay dit Poliche, champion de France avec Foix et un des pull-maillot avec le numéro 12, celui de Roger Martine, acheté dans un magazin dit "au travailleurs" rue
des Marchands.... et rappé aux manches et au col.
Ces joueurs cités et pour certains disparus ont tous foullés la pelouse de Paul Bergère et gardés une nostalgie et un certain respect du Stade Lavelanétien.

Mon frangin est revenu à Antoine Bégère lors d'un match de gamins et parlé avec quelques anciens présents pour voir évoluer les juniors. Tous, je dis bien tous et ils étaient une dizaines dont
la majorité capés ou titulaires de plusieurs levées de boucliers de Brennus,
ont demandés des nouvelles du club et des joueurs d'alors, anecdotes à l'appui.... avec beaucoups de nostalgie....d'humilité et de simplicité.
En rugby on peut cotoyer les "étoiles" et contrairement aux "star" d'autres disciplines on "pouvait", également, les tutoyer.... c'est pour celà que le rugby est un sport magnifique.
 Mise à jour effectuée le 04/03/2005 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com