AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 Poule 2004-2005 du Stade Lavelanétien.... samedi 03 juillet 2004 
 Rugby à XV :  Fédérale 1, des affiches inédites
 Divers médias publient, depuis quelques jours, des compositions de poules
après divers contacts et recoupements
nous avons pensé vous proposer le programme qui pourrait être le plus proche
de celui officiel devant être édité par la FFR.

L'information majeure reste le maintien en fédérale 1 et la fin d'une situation dangereuse pour le rugby (voir médias divers)

S'il est intéressant de connaître la composition de la poule et de ce fait les clubs qui seront sur Paul Bergère cette saison , cette information passera au second plan tant le fait du maintien en "fédérale 1" du Stade Lavelanétien s"avère majeur et ce sur divers plans.

Cela veut dire, surtout, que la crise engendrée par les mouvements au sein du bureau directeur du club est terminée et que de nouvelles réorganisations permettent de repartir sur des bases que tous souhaitent pérennes.
Cela implique un nouveau bureau (non-publiè), un budget, des renforts, peu ou pas de départ = que l'appel de Marc Sanchez et Didier Merlos à été écoutée, la mobilisation réussie, l'union sacrée décrétée.

Que nous importe, en fait, que tél. club ou autres seront nos partenaires de championnat ! la nouvelle majeure, l'info importante et primordiale après 1 mois de crise sévère et une saison dont on se doutait qu'elle était animée de soubresauts internes dangereux est bien la remise sur pied de la "maison SL".
Aujourd'hui, le club semble repartir sur de nouvelles bases et avec l'ambition de se structurer afin d'imprimer un processus "pérenne" capable de lui éviter ces dernières déconvenues,désormais tournons nous vers la nouvelle saison.

Fédérale 1 :
Une information importante pour le haut de tableau : seul le champion de France (et non les finalistes) aura accès à la montée en "pro d 2". Pour les descentes pas de changement.

Analyse de la poule
Le Stade Lavelanétien est disposé dans une poule comportant des clubs à forte ambition. Bègles et Blagnac pour l'un hier en élite "pro" pour l'autre à deux doigts d'y accéder seront les favoris même si Saint-Paul les Dax et Fleurance ont agréablement surpris la saison dernière.
Attention à Ville franche ainsi qu'au Boucau, toujours réguliers dans leurs championnats et à Lavaur qui enregistre des recrues de Castres et Albi (joueurs n'ayant plus la place en pro 1 ou 2, en rupture d"âge ou ne souhaitant pas muter loin de leur base familiale). Reste l'entente basque Saint-Jean Pied de Part / Saint Etienne de Baigorry, Oloron, Samatan et Cahors pour ferrailler avec Lavelanet entre le milieu et le bas de poule.
Ces données restent théoriques et suggestives, basées sur les données de la précédente saison et n'intégrant pas ou peu les recrutements voire les paramètres de groupe-nouveau, etc.... on sait combien sont fluctuants et impactant ces derniers.
De belles affiches, notamment avec Bègles et Blagnac et une saison passionnante voire difficile. De quoi attirer la foule des grands jours à Paul Bergère et générer ainsi une belle dynamique.

Composition de la poule :
U S NAFARROA 'Saint-Jean Pied de Port / Saint Etienne de Baigorry)
C A BORDEAUX BEGLES GIRONDE
ST PAUL SPORTS RUGBY
A S VAUREENNE (Lavaur)
A S FLEURANTINE (Fleurance)
BOUCAU TARNOS STADE
FC VILLEFRANCHE DE LAURAGAIS
BLAGNAC S C
FC OLORON
ST CADURCIEN (Cahors)
STADE LAVELANETIEN (Lavelanet)
LOMBEZ SAMATAN CLUB

Mieux connaître les visiteurs :
U S NAFARROA est l'entente de deux clubs : Saint-Jean Pied de Port / Saint Etienne de Baigorry. Club basque hébergé dans des bourgs de faibles populations (Baigorry 1500 ha) dont la principale vocation est touristique. Ces joueurs sont issus d'une politique de formation intense basée sur les scolaires et comme à Lombez-Samatan d'une collaboration étroite et rapprochée avec les collèges et lycées du secteur. Plusieurs fois titrés en catégories juniors et cadet au niveau national , le club produit de nombreux joueurs de niveau dont le plus connu est Imanol Irranordoky. Son ambition est le maintien en attendant une génération "dorée" de juniors.

Bègles (gironde , banlieue de Bordeaux): club historique de nationale, plusieurs fois champion de France, pionnier du professionnalisme. Rétrogradé suite à des problèmes financiers et certainement politiques de la "pro d 1" puis "d 2" il s'inscrit toutefois dans un concept de montée rapide repris en main par des anciens joueurs (Simon, etc....) mais en concurrence sur sa zone par d'autres clubs bordelais à très fortes ambitions. Si le club garde 50% de ses joueurs il sera pour les amateurs de la poule "imbattable".

Saint-Paul les Dax (landes- banlieue de Dax): on connais le club pour l"avoir affronté la saison dernière. Celui-ci vit dans l'ombre de Dax et Mont de Marsan pour profiter d'une certaine manière d'un bassin de recrutement qui lui laisse une certaine marge de niveau.
Club formateur il travaille en profondeur démontrant l'investissement des clubs landais en matière de formation.
Ambition : qualification.

Lavaur (Tarn) : ce club de ville dynamique et en pleine expansion (implantation groupe Fabre) fait le yo-yo depuis quelques saisons. Le recrutement de cette année peut lui permettre d'ambitionner une place d'honneur.

Fleurance (vers) : ce club qui n'a pas surpris à Lavelanet la saison dernière a toutefois effectué un parcours remarquable en phase finale. Sérieux, régulier, le club de M.Mességué reste encore cette saison un concurrent non-négligeable surtout lorsqu'on sait que des espoirs et juniors d'Auch l'intégrent.Attention à Fleurance.

Boucau-Tarnos (64 - banlieue de Bayonne) : ici encore on assiste à la montée en puissance des clubs situés proche des clubs "pro". Ils vont et de plus en plus profiter de la frange de joueurs exclus de l'élite (espoirs, reitchel, crabos, divers).
Attention, réputés solides , ils vont disposer cette saison d'une mêlée et d'un ouverture de haut-niveau. Cette équipe va monter en puissance ces prochaines saison du fait de ce phénomène de vase-communiquant "pro-amateur" dit de proximité.
Ambition : maintien affiché, peut réserver des surprises.

Ville franche de Lauragais (31): ce club dont le président est une dame (vice présidente de la cci du 31) et le supporter N°1 le président du conseil général du même département est régulièrement qualifié et draine lui aussi pas mal de joueurs de niveau ayant pas optés pour les "pros". Possibles qualifiés, seront difficiles à manœuvrer à domicile et même à l'extérieur.

Blagnac (31): le club de l'aéroport toulousain pouvait cette saison monter en "pro d 2", il s'en est fallu de peu. cl veut dire que cette entité était prête pour sur planter Colomiers dans le cœur des partenaires, des institutionnels et présentait des structures adaptées. Ambitions les plus hautes.

Oloron (64) : c'est le club qui ressemble le plus à Lavelanet et ce sur bien des plans (bassin industriel sinistré). Rugueux mais limités il compte , surtout, sur une génération exceptionnelle de juniors et sur quelques retours n'ayant pas émerges à Pau ou à Biarritz. Ambition : maintien.

Cahors (46) : après quelques années en fédérale 2 et 3, ayant flirté avec la catégorie régionale le club du Lot c'est restructuré et a travaillé sur divers plans dont la formation. Aujourd'hui nanti de juniors régulièrement aux avant-postes et d'un bureau dynamique et innovant le club de "pépé Roques" semble retrouver ses marques et pourrait bien drivé et bien calé sur un département qu'il domine seul en élite retrouver ses ambitions d'antan. Attention.

Lombez-Samatan (32):Lorsqu'on sait que 6 "pro" évoluant chez le champion de "pro d2" Auch et plus de 23 dans les autres clubs gersois dont les fédéraux sont issus de Samatan, lorsqu'on examine le palmarés et les parcours de ses équipes juniors on mesure le travail d'Henri Broncan (le fils joue en pro et lui est entraineur d'Auch) et la seule solution pour les bassin sinistrées industriellement = la formation, le travail avec les collèges et lycées de proximité.
Ces deux villages gersois dont l'un est à 900 ha sont présents depuis longtemps dans le paysage ovalien et en constituent l'exemple type du rugby "pensé". Pour moi il est le modéle.....à imiter.
Son ambition : jouer et se maintenir, aguerrir des jeunes.

Un constat peut se dresser de ces textes de présentation. Sauf les clubs de grandes agglomérations à fort potentiel commercial et ndustriel ou ceux qui bénéficient d'une proximité de club "pro" tous les autres ont alliés un couplage restructuration/formation en remplacement de leur ancienne politique d'équipe "vitrine" uniquement.
A partir d'une refonte de leur système éducatif qu'ils ont prévilégié en acceptant de temporiser quelques saisons en fédérale 1 et 2 puis en modernisant leur mode de fonctionnement par une politique de communication et d'animation de partenariat ils ont rebatis leurs clubs .
Auto-recrutement, exploitation intelligente du bassin d'influence, loobying, commission , communication professionnelle, gestion partenariale moderne et inter-active, collaboration avec le milieu enseignant (colléges et primaire) ont constitués pour ces clubs des motivations à mettre en place après les avoir faits accepter, à trouver des hommes maitrisants ces données, à prendre du temps pour aujourd'hui recueillir les fruits de ces investissements et désormais avoir des clubs modernes et pérè,es. (médias du 46 et du 32)

Voilà en quelques lignes une présentation sommaire des adversaires du Stade Lavelanétien. Elle s'appuie sur l'analyse des saisons précédentes, l"enregistrement de données telles que les mutations, les observations de travail des bureau divers, la lectures des fiches des clubs, les sites internets officiels, les comptes rendus de réunions, etc..... ils restent suggestifs et sans prentions, n'ambitionnant que l'animation.
 Mise à jour effectuée le 03/07/2004 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com