AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 Hommes et femmes du rugby Ariègeois (art.1) samedi 24 avril 2004 
 Rugby à XV :  Paul Voivenel, humaniste et homme de rugby....
 On ne présente pas Paul Voivenel tant il a marqué le rugby et honoré notre département. Ci dessous, vous trouverez un texte issu du site dédié à son musée size à Capoulet Junac : Paul Voivenel avait choisi notre département pour y résider en dehors de ses nombreux voyages à Paris et surtout à Toulouse.

site Mairie de Capoulet Junac
Toutefois, avant le texte, issu des pages du site, rajouttons quelques lignes à coloration ovalienne, historique ou anecdotique.

Paul Voivenel: la naissance du rugby moderne, la création du comité des Pyrénées(notes personnelles de GM)
En 1904, le rugby régional, alors qu'il est en pleine expansion (classé avant le foot en terme d'affluence) est mal géré, soulevant des réclamations notamment des clubs éloignés de Toulouse ou des cercles d'influence. Le comité dit du "grand sud" siège à l'hôtel Capoul (Wilson) à des dates décidées au jour le jour, ce sont les grands débuts du rugby.......1904 - 1905 : Paul Voivenel et un groupe d'amis, issus du milieu étudiant de Toulouse, participe à une assemblée générale et propose la mise en place de structures plus adaptées. L'assemblée en place s'insurge et propose au "bluff" un vote. Le groupe "Voivenel" à la surprise générale l'emporte et ce dernier est élu président du Comité.... c'était il y a 100 ans. Le Comité du "grand sud" change de nom et devient "comité des Pyrénées", son siège est transféré place Sainte Scarbe, dans un immeuble acquis, pour ces dernières années s'implanter sur la zone verte des Argoulets.
Le rugby moderne pouvait prendre son envol....

L'Hérakles: pour les hommes du rugby tombés au Champs d'Honneur.
(notes personnelles de GM)
Le monument dit "Héraklés" en bord de garonne à Toulouse a été érigé en honneur et souvenir aux hommes du rugby tombés en 14-18. A l'origine dédié a une frange de joueurs de haut niveau dont beaucoups du microcosme toulousain, il devint rapidement celui de tous les rugbymen puis celui de tous les sportifs. Traditionnellement, les 11 novembre, les "ovaliens" sous l'égide du Comité des Pyrénées déposent des gerbes à l'issue d'une manifestation ou l'on retrouve les anciens joueurs et représentants des clubs du secteur, des délégations départementales et institutionnelles.
Paul Voivenel a été le principal initiateur à la construction de cette oeuvre d'art et mémorial due à Bourdelle, sculpteur montalbanais de notorièté internationale et amis personnel. Pour la petite histoire Paul Bourdelle, ami du rugby, a effectué l'oeuvre à titre gratuit, la souscription lancée n'a servi qu'a couvrir les frais de moulage et mise en place. Le restant des sommes recueillies fut allouée au soutien des veuves de guerre d'ancien du rugby signalées nécessiteuses.

Paul Voivenel: ce qu'on n'a jamais dit....
Inspecteur et médecin militaire, il participa, à de nombreux procés et conseils de guerre notamment en 1917 et 1918. C'est l'époque difficille des ".... pour l'exemple". Paul Voivenel, avec courage et conviction a toujours tenté d'infléchir les descisions ultimes .... son autorité, charisme et humanisme valeurs d'homme reconnues et citées. Il a contribué à sauver et aider les "poilus" (il avait participé à des ambulances et connaissait la vie du front et des tranchées) en général et sportifs en particuliers. Un bataillon composé d'Ariègeois, fortement impliqué dans ce que l'on a appelé des "mutineries" lui doit une issue modérée alors que le contexte était fortement à la sanction suprême. Il fallait peut être en parler.

Le challenge Paul Voivenel... celui des ariègeois.
Le comité départemental ariègeois organise tous les ans une compétition "d'été" ouverte aux "nationaux" de notre département. C'est le challenge Paul Voivenel.... plus communément nommée "la Voivenel".
Disputée sur 2 à 3 soirées d'août, elle rapproche les "hommes et les femmes" du rugby ariègeois à travers ce challenge qui lance la saison de nos clubs. Le Stade Lavelanétien en est le "champion" en titre et en nombre. La saison prochaine, si Pamiers descend en honneur régionale, trois clubs, seuls, seront pour la première fois en compétition (Lavelanet, Saint Girons et Saverdun). Peut être est-il le môment d'élargir ce concept aux autres clubs, ceux classés "régionaux", à travers une compétition "double". Un niveau dit "national" et une sorte de Coupe de l'Ariège. Les matches éliminatoires du niveau régional pourraient s'effectuer en pleine saison pour présenter les demi-finales et finale dans les lerver-de-rideau du challenge proprement dit. Pourquoi pas ? Pretexte de rencontre, contact et dialogue entre clubs de rugby ariègeois, môments conviviaux plus que sportifs ......dans l'esprit.
nota: en illustration vous trouverez, la plaque (l'original) posée à la porte du siège régional, place Sainte Scarbe, par le Docteur Paul Voivenel, lui même.

Le Musée Paul Voivenel à Capoulet Junac.

Le musée est situé au premier et second étage de la maison "renatale" du Docteur Paul Voivenel. Ce lieu rassemble les souvenirs d'une longue vie consacrée à la médecine, à la littérature et au rugby. Auteur de cinquante et un ouvrages, cet humaniste va tout d'abord consacrer une grande partie de son oeuvre à la neuro-psychiatrie. La grande guerre va le surprendre alors qu'il est chef de clinique à Toulouse. Il passera la totalité du conflit en première ligne, responsable d'une ambulance de campagne. Ses notes feront l'objet d'un ouvrage : "Avec la 57ème Division de réserve" qui obtiendra le grand prix de l'Académie Française.

Durant ses études de médecine, en 1899, il va s'adonner à un sport qui s'appelle encore "la barette" et qui va devenir le rugby. Capitaine du Stade Olympien des Étudiants de Toulouse (club qui en entente avec un autre club toulousain va donner naissance au Stade) il fonde quelques années plus-tard la Ligue des Pyrénées dont il est président. Tout au long de sa vie, cette passion ne le quittera pas. Chroniqueur à la Dépêche du Midi et au Midi Olympique il signera de nombreux papiers sous le pseudonyme de "La Sélouze". En 1970 il est fait Président d'honneur de la Fédération Française de Rugby. Au retour de la grande guerre et grace à l'amitié qui le lie à Antoine Bourdelle, il fait ériger le Monument aux Sports à Toulouse dont l'élément central est l'Hérakles. Cette même amitié vaudra à notre village de posséder un des monuments aux morts les plus prestigieux, puisque composé des "trois têtes" dues elles aussi au ciseau de cet artiste.
Son action dans le domaine littéraire le conduit à tenir des rubriques dans le Mercure de France, le Figaro etc.. Il se liera d'amitié avec avec Paul Léautaud, Paul Valéry, François Mauriac, Francis Carcot, Marie de Saint Exupéry, Camille Mauclair et tant d'autres. Une relation particulière l'attache à Georges Duhamel. Roland Dorgeles présente un manifeste pour présenter la candidature de Paul Voivenel au Prix Nobel de Littérature. Son décès en 1975 rendra cette candidature caduque
Le Musée présente un ensemble de documents originaux, manuscrits, photographies, aquarelles, sculpture, souvenirs de la grande guerre.
Ecrivain prolixe, Paul Voivenel à surtout publié des ouvrages liés à sa spécialité médicale, la psychiatrie. Il fit ses premières armes au « Club du Faubourg ». Il devint chroniqueur au ’Mercure de France ’ et dans de nombreux journaux nationaux.

Nous vous invitons à visiter le Musée Paul Voivenel à Capoulet Junac. La viste est un hommage à l'homme du rugby mais aussi à l'humaniste et ami de notre département.

titre image
 Mise à jour effectuée le 24/04/2004 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com