AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 Les passerelles entre "pros" et "amateurs".... mardi 01 juin 2004 
 Rugby à XV :  l'exemple de la Nouvelle Zélande....
 A 100 km de nos limites départementales nous aurions pus enregistrer, pour la saison prochaine, un nombre maxi de clubs pros et si quelques uns manquent à l'appel, dans tous les cas tous se préparent à franchir le pas les prochaines saisons.
Perpignan, Narbonne, Gaillac, Albi, Castres, Stade Toulousain, Colomiers, Blagnac, Tarbes soit pour les uns dans le Top 16 soit pour les autres la "pro d2". Ces ambitions imposent des structures importantes et surtout primordiales tant pour leur fonctionnement interne que pour l'environnement (clubs dans un périmètre). Espoirs, Reichel A et B, Crabos, un effectif en éducatif, une collaboration et un parrainage avec un ou plusieurs établissements scolaires, un centre de formation, des paramètres impactant toute la population ovalienne dans un périmètre de plus en plus important. Notre département est aux portes de ce cercle "porteur".Si certains vont, encore, crier haut et fort que ces clubs pillent les voisins il faut convenir que tous proposent des structures d'accueil et de perfectionnement d'un niveau qu'aucun ou peu de clubs de fédérale n'ont encore mis en place. Cette politique basé sur un brassage s'avère en fait comme un formidable tremplin pour les meilleurs dégageant un pourcentage important de joueurs placés de fait sur le marché des divisions amateurs, de la fédérale 1 à la série régionale 4. Car statistiquement, pour 1 joueur atteignant le statut "pro" il faut savoir que 54 autres seront barrés et ré orientables sur les étages au-dessous. Opportunité majeure pour le monde amateur et juste retour des choses dans un rugby qui évolue par "plaque géographique", ces dernières se calquant sur les bassins industriels et démographiques.
Autre critère favorable au monde amateur, c'est "l'emploi". Les structures professionnelles ne sont pas preneuses comme dans le passé d'emplois mais bien sur de budgets. Reste que les structures industrielles en partenariat de rugby et peut-être dans le cadre de parrainages croisés peuvent réserver des emplois aux joueurs des catégories amateurs. Ce volet "emploi" peut paraître utopique à certains mais il reste très important pour la sauvegarde de l'élément socioculturel rugbystique et notamment en Nouvelle-Zélande pris en considération prioritaire dans le plan de relance que les Blacks ont mis en place dernièrement. Gaillac et Lavaur profitent des "emplois-libérés" par Castres, l'Isles Jourdain , Mielan et tous les clubs autour de Pau-Tarbes de ces derniers. C'est un point "majeur".
L'interpénétration "pro-amateur" peut et doit se faire sur ces points à travers des partenariats ou certes l'aspect sportif (formation soutien détection) ne sera pas négligé mais ou les notions de "partenariat-emploi" peuvent apparaîtrent comme l'élément moteur clef du rugby de demain.
Dans certains clubs notamment autour d'Auch et de L'axe Castres-Gaillac on commence à prendre en considérations ces paramètres, hier on annonçait des approches de ce type autour de Perpignan (Thuir, Argeles) pourquoi pas pour les clubs ariégeois notamment ceux inclus dans la deuxième ceinture toulousaine entreprendre des contacts avec les "grands toulousains".
Des axes nouveaux, certainement à creuser et qui dans tous les cas sont pris en considération en Nouvelle-Zélande hier et chez nos voisins des départements limitrophes aujourd'hui..... ne restons pas en retrait.
A suivre...
 Mise à jour effectuée le 01/06/2004 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com