AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 Laporte conserve sa cléf...
 Rugby à XV :  18 à 17 : au cordeau, mais.....
 L'Angleterre en reconstruction ou en restructuration, comme à précisé Thierry Lacroix avec quelques nuances, a certainement de beaux jours devant elle si l'on s'en référe à sa prestation de ce début d'après-midi.
Mais quel est ce formidable réservoir qui lui permêt de se régénérer aussi qualitativement et aussi souvent.
Tonicité, sérieux, jeu structué, discipline mais aussi et on l'a vu plusieurs fois sur les images TV, complicité entre joueurs qui semblent animer par un esprit de groupe qui de notre côté semble inconnu.
Sur la vue de la première mi-temps ou le rideau défenssif français c'est fendu plusieurs fois on peut enregistrer et ce pour la deuxième fois en deux matches la fébrilité d'Elorga et son jeu au pied de petit niveau. N'as-on pas en France de joueur spécifique à ce poste d'arrière que nous n'en avons à celui de 10 même si Delage fut honnête en ce début de rencontre.
Il semble que le cinq de devant et la première ligne souffrent et le retours de Thomson et Viquery n'y sont pas étrangers, le coatch anglais voulant freiner Marconnet.
Le trou du premier essai encaissé sont des failles entre Liedbenberg et Delage alors que Laporte avait décallé ce premier à cette intention de colmatage.
L'impression de ne pouvoir gagner ce match est latente sauf que les buteurs anglais ne sont pas à la hauteur de Wilkinson. Puis le jeu au pied de Ychavili aidant on reviens dans le match et le coatching fait le reste.
Servat et Milloud assoient le devant, Nyanga démultiplie Betsen et Michalack stabilisent un effectif qui n'aura qu'a réfléchir sur les remplacements de Dominici (il manque aujourd'hui de claivoyance et peut être de jambes) et d'un arrière un temps soit peu performant au pied pour le moins en repacement pour le plus.
Les anglais sont battus devant et en touche ils perdent des ballons majeurs. Après plusieurs sauvetage les "bleues" assurent au score.
Première mi-temps les Anglais ont gagnés, deuxième mi-temps et échec et mat ce sont les français : ouf pour Laporte et comme il dit "encore une fois" il conserve la cléf d'un quinze.
Si la phase 1 nous avait laissé une entracte évasive et inquiètante la phase deux est bonne et quelques espoirs sont permis.... ces mêmes anglais, attention ont peinés face aux Gallois, nous face aux Ecossais, verra-t-on quoi contre l'Irlande en finale certainement du tournoi?
Le niveau européen se nivelle.... peut-être pas en montant....
Un constat inquiètant : l'hémisphère Nord est encore en retard sur l'Hémisphère Sud .
Aujourd'hui la France est à deux victoire au "cordeau" mais deux victoires et Laporte garde les cléf de Marcoussis pour la fin du Tournoi pour le moins, certainement pour le suivant sur la lancée. Reste qu'il a senti le souffle du canon, Wellington aussi, dont les anglais fêtait ce jour le bi-centenaire comme quoi l'histoire baffouille parfois.
Un point super positif à noter en dehors du contexte sportif, c'est la retransmission réussie et spectaculaire des abords du stade par Nelson Monford. A souligner , également, le protocole des pique-nique sur les pelouses attenante et l'extrème corection du public. Ils ont certes perdu ce match mais sur tous les autres plans prennons de la graine.
 Mise à jour effectuée le 13/02/2005 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com