AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 USCV 15 échoue en FINALE des PYRENEES lundi 05 mai 2008 
 Rugby à XV :  MERCI les GARS et BRAVO…..
 Toutes les conditions étaient réunies pour passer une belle journée. Tôt le matin, le premier bus partait de La Tour du Crieu, avec à son bord joueurs et dirigeants, direction CASTELGINEST.
Pourquoi cette destination, me direz vous? Pour la simple et bonne raison qu’entre CASTEL et La Tour, une forte amitié s’est nouée depuis de nombreuses années et que le président BILOUCHE accompagné de sa grande famille ont toujours eu ce petit plus de savoir recevoir.
C’est donc au sein de leur installation que nous avons pu travailler les dernières combinaisons, avant de prendre place à leur table pour le repas du midi.
Nous profiterons d’ailleurs de cet article pour remercier cette sympathique équipe et souligner leur victoire les propulsant en 1/2 finale du championnat des Pyrénées de 3ème série.
En début d’après-midi, les supporters avaient rendez-vous devant le club-house de La Tour du Crieu pour partir rejoindre et encourager leurs protégés.
Pour la première fois ce sont deux bus qui, accompagnés d’un long cortège de voitures, feront le déplacement à l’Union. Cette finale c’est déroulée sous les meilleurs auspices, soleil éclatant, organisation parfaite et ambiance bon enfant de la part des nombreux supporters des deux équipes. A souligner leur extrême correction. Nous n’avons malheureusement pas su tuer le match, pour ne pas avoir pris les points quand ils étaient à portée de la main (du pied).
Nous avions en face une équipe vaillante bien organisée en défense et surtout hyper réaliste. Si la première période ne sera pas prolifique au niveau du score elle valut par la qualité du jeu proposé par les deux formations.
Ce fut un véritable bras de fer où on se rendait coup pour coup. La Tour donne du volume au jeu, Saint Nicolas défend et entreprend quelques contre attaques. Les Tarn et Garonnais font donner leurs avants, alors que les « verts et jaunes » s’organisent et repoussent les assauts adverse. Les attaquants restent stériles et rien ne passe malgré la volonté de jouer de part et d’autres. Les attaques échouent sur des petits riens, un en avant par ci, un mauvais choix par là, un drop loupé dans chaque camp.
La pause sera ordonnée sur le score vierge de 0 à 0.
La seconde période démarrera sur un autre ton et sur le coup d’envoi Saint Nicolas obtiendra une pénalité convertie par Bodart. Il va s’en suivre alors une domination territoriale des Critouriens. Nous bénéficierons coup sur coup de deux pénalités sous les barres qui seront jouées à la main (49è) hélas pour rien, les deux tentatives échouant sur la défense adverse. A la 55è enfin nous reviendrons à égalité sur coup de pied de pénalité de Ryton Maurel. A la 58è les Tarn et Garonnais seront réduits à quatorze suite à un carton jaune infligé à Audin. La domination des Ariègeois sera totale. Un rush des avants ira derrière la ligne mais l’essai sera refusé, un drop passera à côté. A la 65è Patrick Pycke tape à suivre à hauteur de la ligne médiane, il reprend le ballon, perce et sert Jeff Lopez qui va à l’essai : 8 a 3. On se dit alors que les hommes de J.Chris SANS tiennent le bon bout et ont enfin trouvé la voie. Il fallut vite déchanter car à la 65è Dusseau contrait un dégagement Critourien et pointait un essai : 8 à 8. Trois minutes plus tard sur un côté fermé du même Dusseau le trois quart aile Jean débordait et marquait en moyenne position, transformation de Bodart : 15 à 8. En trois petites minutes les Tarn et Garonnais avaient contre toute attente renversé la vapeur. La Tour se lancera alors a l’assaut, et passera le reste du match dans les vingt deux adverses et à la 84è sur une pénalité jouée à la main Jérôme Delpozo sera porté en terre promise.
Le sort du match était au bout du pied de Ryton Maurel qui malheureusement loupera la transformation l’arbitre sifflant alors la fin du match. Le dernier titre Critourien de la saison passée fût gagné d’un point, et celui-ci perdu de 2. C’est la dure loi du sport !!
Alors que les Tarn et garonnais entamaient de longues embrassades, côté vert et jaune, c’était plutôt des mots de consolation pour assécher les larmes. Un rêve brisé qui laisse des rancoeurs, surtout au moment de gravir l’escalier des tribunes pour aller chercher le trophée de vice champion en passant devant le bouclier tant convoité. Nous remercierons Jean-claude COMBRES, maire de La Tour du Crieu, d’avoir fait le déplacement et d’être resté en haut des tribunes pour serrer la main de tous les joueurs qui représentent son village.
En entrant dans les vestiaires, ce sont les mots de Denis VERGNES qui ont noués la gorge. Denis, de par ses paroles à fait comprendre à tout le groupe qu’il était fier d’eux, et que même dans la défaite, ils pouvaient s’enorgueillir d’être là aujourd’hui, sachant que pour beaucoup d’équipe la saison s’est terminée le mois dernier, alors que nous, nous sommes toujours en course dans le Championnat de France. Ces paroles, dites la larme à l’œil, ne sont que le reflet d’un personnage, qui arrivé en ce début de saison à merveilleusement intégré cette bande de copains.
Denis, Eric, Jean-chris, compères, complices, amis de toujours, sont aujourd’hui le fer de lance de cette équipe. Ce sont trois garçons imprégnés de rugby, qui n’ont pour passion que d’offrir à leurs protégés cet énorme savoir.
Ils ont aussi ce don qui leur permet, même dans la défaite de rassembler les troupes afin de se serrer les coudes pour savoir rebondir. Pour preuve, lors du retour au bercail tout les joueurs et bon nombre de supporters ont fêtés ensemble la fin de ce championnat jusque très tard dans la nuit.

Alors que dire: MERCI LES GARS et BRAVO...

Je voudrais me joindre à ce superbe article de notre ami Jack RAMIREZ, pour vous dire encore et encore tout le bien que l'on peut retirer d'une telle ambiance...
La victoire n'était pas au rendez-vous pour ce bouclier, mais votre route est belle, vous montez, et vous allez encore jouer le Championnat de France... alors que d'autres ont déjà raccroché les crampons depuis belles lurettes...
Tout est bonus, tout est bonheur de communier entre joueurs, mais aussi avec vos amis et supporters...
seuls peuvent le comprendre ce qui sont passés par là...

Continuez votre route, profitez des moments qui vous sont proposés en faisant honneur au rugby ariègeois et à l'ARIEGE toute entière...


Merci...

Patrick ANNé.
 Mise à jour effectuée le 05/05/2008   

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com