AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 2005-2006 : déjà lancée.... dimanche 12 décembre 2004 
 Rugby à XV :  Recrutement, emplois et partenaires.....
 Les prémisses de la nouvelle saison.... dès ce soir !
La fin des matches "aller" sont traditionnellement, enfin dans les clubs structurés, les débuts des grandes manœuvres de préparation de la prochaine saison sportive. S'en tenir comptes de la fluctuation financière revue à la hausse en cas de maintien ou de montées et à la baisse en position de descente et en espérant , toujours, la venue d'un partenaire important on commence à superviser les équipes du secteur, puis les équipes ou les "espions-maison" ont signalés quelques "trouvailles" enfin on se documente sur les diverses sélections des "séries-régionales", les espoirs en fin de cession "+ de 22 ans" et les reichel B des grosses écuries. C'est le créneau de tous les clubs du 09, séries comprises.
Car en fait dans ce "mercato" intermédiaire et secret il est plus souvent question d'emploi que de compensations financières aussi faut-il joindre dans son panier de recruteur quelques possibilités alléchantes qui éventuellement puissent tenter les composants de ces niches.
Car ne nous leurrons pas de la fédérale 1 à la série inférieure nous n'obtiendrons que des "drawtés" de troisième niveau, le dessus aux clubs "pros" ou "porteurs" (féd 1).
Pourquoi maintenant. La jointure des matches "aller-retour" est une période sensible et importante. Elle est à point nommée pour mesurer le climat de l'équipe, les dispositions du club à travers le classement et l'impression générale dégagée par une équipe dirigeante qu'on a eu le temps de sonder, les ambitions de deviner , les structures de mesurer.
Mais , aujourd'hui, se dessine un autre schéma, s'imprime une autre tendance c'est la montée en puissance de clubs dits de "séries" et de dirigeants capables de faire fonctionner un club à égal de la hiérarchie amateur (fed 1 à série 4) en proposant des emplois et en développant des réseaux relationnels souvent négligés par l'ancienne élite qui a la plupart des cas gardé l'habitude d'éliminer par le financier. L'emploi un moment deuxième choix revient sur le devant des préoccupations des joueurs au point que tout le monde est sur la même ligne de départ que vous soyez en fédérale 1, 2 ou 3 ou en série 4.
Un deuxième point est nouveau dans cet univers déstructuré par rapport à quelques années. Les dirigeants "majeurs" issus du grand commerce ou de la grande industrie ne vont plus directement vers les clubs huppés des fédérales1, 2, 3. Pourquoi ? il faut savoir que le partenariat à ce niveau est plus proche du mécénat-sponsoring et que le phénomène de retombées dites de proximité est aussi impactante dans une bonne équipe de série 1 ou promotion d'honneur que dans une moyenne ou mauvaise de fédérale 1, 2 ou 3. C'est le règle du jeu.
Actuellement en 09 un partenaire commercial est plus intéressé par un encart maillot sur Le Paréage, l'Arize, Castelnau ou le Cathare que sur Lavelanet ou Saint-Girons. La couverture médiatique est tout aussi importante et le support est dans tous les cas plus performant, dans tous les cas bien en vue sur le "local"
C'est le phénomène de la publicité dite de proximité.
Tout cela pour dire que les structures de la Fédérale 1 à la série 4 sont très proches bien souvent et dans les cas pour le fonctionnement et les possibilités .
La fourchette de recrutement en 09 va donc corre^pondre de par le financier, l'emploi et surtout le niveau aux possibilités d'en haut en bas de l'échelle hiérarchique.
Ou peut-on recruter pour les "grands" d'Ariège ?
Quelques joueurs par ci par là en série inférieures (à on avis 1 par clubs leader actuellement et encore pour la fédérale 2 et 3). Cela veut dire que tous les autres mouvements vont s'effectuer sur un niveau de série (nivellement par le bas) reste à aller sur la région toulousaine ou fouiller dans les Comités voisins.
Cela demande d'avoir mis en place des réseaux relationnels performants, d'avoir des contacts avec des conseillers techniques régionaux , d'aller voir des matches de juniors et de sélection des trois comités limitrophes de notre département.
C'est un long et important travail de mise en place, une structure à financer et à activer, trouver des hommes de confiance, un cheminement lancé des matches aller et sur plusieurs saisons.
Mais cette période est aussi le moment ou l'on approche les nouveaux partenaires et consolide les rapports avec les actuels et anciens.
De ces instants découleront les concrétisations de l'été tant au point sportif que financier, faciliteront les rapports
ou inquièteront les décideurs actuels et futurs.Les saisons se lancent de l'une à l'autre.
Secrètes, nombreuses ou parfois absentes ces prises de contacts restent une période sensible et majeures pour beaucoup.
Sur la région de Toulouse, on enregistre un frémissement dans les contacts "joueurs" et des contacts légers mais bien réels chez des nouveaux partenaires - rugby comme des resserrements avec ceux actuels.
Dans l'Aude et le Pyrénées Orientales ou les sélections ont obtenues des résultats des contacts bien effectifs ont été pris. La mouvance étrangère et notamment les Pays de l'Est constituent donc de fait un moyen de recruter. Roumanie, Ukraine et Georgie détiennent le haut des maneuvres déjà en place à partir des sélections juniors.
Mais le Canada et l'Argentine commencent à se diriger vers toutes les hièrarchies surtout dans les milieus étudiants.
Tout celà veut dire que si l'on n'a pas une formation interne capable d'assumer un niveau il faut aujourd'hui avoir des structures de recrutement et des moyens en sus mais pas dans l'autres sens car il convient d'avoir les hommes et les compétences.
Reste que sur la région toulousaine la prochaine saison va mettre sur le "marché" une marge issue de clubs en difficultés financières.... et ils sont plusieurs. Qui bénéficiera de ces fluctuations : un scoop = ce sera certainement les trois clubs qui sont actuellement en chantier relationnel et structurel avec les partenaires des clubs professionnels. Ces derniers vont dégager plusieurs emplois en 2005 (de tous niveaux) et ces clubs pourront offrir à leur "ligne recrutement" des opportunités certaines.
Pour ne pas avoir entrepris ce chantier pourtant annoncé, par nous, beaucoups de clubs lecteurs de la rubrique risquent de passer à côté d'oportunités certaines ... et quand les habitudes sont prises....on ne lachera pas le filon....
à suivre
 Mise à jour effectuée le 12/12/2004 Rédigé par Gérard MIGUEL 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com