Page 20/6/20

 

LOU RUGBY : LES RAISONS DU SUCCÈS

page1image3730544

6 matchs et 6 victoires. Le bilan du LOU rugby depuis le début du championnat 2019-2020 de Top 14 est pour l’instant parfait et historique. Une réussite exceptionnelle qui pourrait durer dans le temps et qui s’explique par plusieurs facteurs. Décryptage.



page1image1761056


L’arrière du LOU Buttin inscrit un essai décisif lors de la victoire face à Bordeaux Bègles le 5 Octobre. Crédit photo : Fabrice Schiff.

Le Stade Français, le Stade Toulousain, Toulon, Brive, le Racing 92 et Bordeaux-Bègles. 6 clubs et un point commun : ils ont tous joué le LOU, et ils ont tous perdu. L’ambitieux club de Lyon est aujourd’hui en tête du Top 14 avec 26 points sur 30 possibles. Une 1ère place au quart du championnat qui n’étonne plus les observateurs tant le club semble avoir progressé depuis sa remontée dans l’élite en 2016. Malgré tout, démarrer la saison par 6 succès est une première dans l’histoire du championnat. Une première qui n’est pas due au hasard car il existe plusieurs facteurs qui peuvent expliquer cette succès story lyonnaise.

Un effet coupe du monde

Coupe du monde au Japon oblige, le début du championnat français est cette année perturbé par l’absence des internationaux. Et tous les clubs du Top 14 ne sont pas affectés de la même manière. Si Toulouse est le plus pénalisé avec 13 absents, le LOU en compte seulement 2 : Josua Tuisova avec l’équipe fidjienne et Pierre Louis Barassi, appelé en remplacement avec les bleus. Des absents ou non qui ont donc une conséquence directe sur les compositions d’équipe depuis 6 journées et qui influent forcement sur les matchs. Le LOU peut ainsi s’appuyer sur un effectif et un banc de touche riche en quantité qui lui a permis de décrocher ces premiers succès face à des équipes parfois en manque de repères et de certitude avec des joueurs peu habitués à évoluer à ce niveau.

 page1image3753632

Nombres d'internationaux selectionnés au Japon

page2image5782352 page2image5782560 page2image5782768 page2image5782976 page2image5783184 page2image5783392 page2image5783600 page2image5783808 page2image5784016 page2image5784224 page2image5784432 page2image5784640 page2image5784848 page2image5785056 page2image5785264 page2image5785472

Brive Bayonne Agen Toulouse Toulon Stade Francais Montpellier LOU La Rochelle Clermont Pau Bordeaux Begles Castres Racing 92

page2image5785680 page2image5785888 page2image5786096 page2image5786304 page2image5786512page2image5786720 page2image5786928 page2image5787136 page2image5787344 page2image5787552 page2image5787760page2image5787968 page2image5788176 page2image5788384

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14

Un calendrier favorable

4 réceptions pour seulement 2 déplacements, le programme du LOU a pour l’instant été avantageux. Équipe réputée pour être intraitable au Matmut de Gerland depuis plusieurs années, la formation lyonnaise a amassé 18 points sur 20 dans son stade avec deux cartons face à Brive et le Stade Français. Ses 2 déplacements à Mayol et à l’Arena face à Toulon et au Racing ont aussi été des opportunités bien saisies face à des équipes actuellement en manque de confiance et qui leur réussi généralement bien ces dernières années. Le calendrier des prochains matchs avec au programme Pau, Clermont et la Rochelle semble être toujours idéal pour poursuivre cette série d’invincibilité.

Une bonne conquête et une défense intraitable

Coté terrain, le LOU est toujours aussi intraitable sur ses points forts dans la lignée des années précédentes. Réputée pour sa touche, avec notamment son troisième ligne Julien Puricelli, l‘équipe lyonnaise est toujours l’une des meilleures dans ce domaine. Sur les phases de conquête pour lancer le jeu, c’est-à-dire sur ses propres touches ou mêlées, elle culmine à 87% de réussite. Un chiffre élevé qui leur permet de déployer de nombreuses offensives puisque c’est actuellement la meilleure attaque du championnat avec 200 points marqués soit 33 par match. En statistiques, le LOU est aussi l’équipe qui s’est fait le plus de passes (873), et celle qui joue le moins au pied depuis le début de la saison.

À l’inverse, l’équipe lyonnaise possède aussi une défense intraitable avec seulement 73 points et 3 essais concédés en 6 rencontres. Lyon est également en tête du classement dans les domaines des plaquages réussis et rucks gagnés, signe d’une agressivité défensive positive et efficace.

Une jeunesse au pouvoir et un recrutement intelligent

Baptiste Couilloud, Felix Lambey, Liam Gill, Dylan Cretin ou Thibaut Regard sont autant de jeunes joueurs qui composent les rangs du LOU cette année. Ces titulaires clés de l’équipe sont pourtant des sélectionnables en puissance dont on s’étonne pour certain de leur absence au Japon. Ajoutons à cela les transferts de Bastareaud et celui futur de Tuisova et Bemba et on obtient une équipe lyonnaise de plus en plus impressionnante. Ce recrutement en amont sur des postes déterminants et manquant au LOU porte aujourd’hui ces fruits au classement. La tendance pour les années à venir est également bonne puisque le futur recrutement à déjà été amorcé et le centre de formation lyonnais ne cesse de progresser ce qui pourrait permettre de faire éclore de jeunes talents dans le futur.

page2image5788592 page2image5788800 page2image5789008

Une continuité dans les performances et Pierre Mignoni en chef de file

La dernière raison qui peut expliquer ce début de saison se trouve sur le banc lyonnais ainsi que dans ses résultats récents. Avec Pierre Mignoni, le LOU s’est trouvé aujourd’hui un manager digne de ce nom. Charismatique et toujours juste dans ses décisions, il est l’une des clés du projet lyonnais débuté il y a quelques années et qui progressent à vitesse grand V. A cela, on peut ajouter les performantes récentes du LOU. L’équipe est par exemple la seule du Top 14 à avoir fait partie du dernier carré ces 2 dernières saisons. 5ème en 2018 puis 3ème en 2019, le LOU part aujourd’hui à l’assaut du Top 2 et du titre avec une confiance et des automatismes nés des récents matchs. Son année civile 2019 à été remarquable avec 11 victoires en 15 matchs la saison dernière et ce début de saison aussi historique soit-il vient finalement confirmer la dynamique naissance depuis plusieurs mois.

ce site a été créé sur www.quomodo.com